AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alyss Fledge (Serdaigle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyss Fledge
Elève Serdaigle 2ème Année
Elève Serdaigle 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Alyss Fledge (Serdaigle)   Sam 30 Déc - 22:08

Alyss était emmitouflée dans sa chaude couverture. On apercevait un petit bout de tête qui dépassait et qui reposait sur l’édredon. La jeune fille de 11 ans dormait toujours à point fermé lorsque sa mère ouvrit doucement la porte, rejoignit le lit de son enfant et la secoua. Cette dernière grogna. Finalement, Alyss repoussa ses draps chauds, elle rechigna et s’assit en tailleur sur son lit et s’étira assez bruyamment. Elle enfila une petite veste par-dessus son pyjama bleu clair. Puis elle jeta un regard circulaire à sa chambre, elle fut heureuse de constater qu’elle était parfaitement en ordre avant son départ. Le bureau était soigneusement rangé, il y avait le pot de stylo à un angle et quelques cahiers ou livres également que la futur écolière devait abandonner ! Alyss huma l’air, une bonne odeur de crêpe lui fit envie et elle dévala les escaliers. Toute sa famille l’attendait dans la cuisine. Il y avait sa grande sœur, vêtue d’un jean et d’un petit débardeur brodé très séduisant. Puis il y a avait sa mère et son père enlacés par la taille qui regardaient leur fille avec une pointe d’émotion. A nouveau, un de leur enfant allait les quitter et devenir une grande fille. Sa mère renifla et ses yeux s’embuèrent, sa fille rougit. Et sa mère, comme elle le craignait, vint l’étreindre jusqu’à l’étouffer. Celle-ci embrassa les menottes de Alyss qu’elle agitait pour se débarrasser des caresses ennuyantes :

-Maman ! Arrête … sil te plait ! Tu me fais des chatouilles.


Sa maman l’embrassa et finalement se poussa, laissant place à une table couverte de mets succulents ! Sa mère avait du se lever très tôt pour préparer tout ça. Miss Fledge ne put s’empêcher de s’extasier devant tous les plats. Elle s’installa à la hâte, comme l’attendait impatiemment sa grande sœur très gourmande. Immédiatement, la futur étudiante se servit un toast qu’elle beurra copieusement. A côté, elle se servit une crêpe avec du sucre et un délicieux jus de fruit. Alyss leva le regard sur sa mère et la remercia pour le petit déjeuner. Rose Kandrat était une femme douce et délicieuse. Elle avait toujours le sourire et était née de parents sorciers, qui était née en Allemagne, elle avait les cheveux foncés et ses boucles tombaient élégamment sur ses épaules. C’était une femme responsable, elle fit ses études dans une école étrangère et obtenu tous ses ASPICs avec d’excellentes mentions sauf peut-être en Métamorphose. C’était le professeur avec qui elle n’entretenait pas de bonnes relations élève/prof qui ne lui avait pas du tout donné envie de s’acharner à étudier pour cette matière. Ce n’est que bien plus tard, lors d’un stage en entreprise pour être médicomage, qu’elle rencontra son futur époux, alors plus âgé qu’elle de 7 ans. Mais l’amour n’a pas d’âge. Fils intelligent de sorcier , il était assez puissant et connaissait de nombreux de sortilèges. Ce dernier était responsable au niveau des blessures graves, un jeune homme cultivé et très sérieux qui aimait jouer avec l’argent. Il avait beaucoup d’action à la banque et un revenu très confortable, mais bien sûr ce ne fut pas pour cela que la mère d’Alyss l’aima. Ce fut plutôt un coup de foudre. Mais ce n’était pas aussi simple que ça. Rose habitait en Allemagne et son compagnon, Elrick Fledge habitait en France. Dilemme entre les deux personnages, malheureusement. Finalement Rose décida d’emménager avec son nouvelle amour, à ses dépends, certes. Rose détestait vivre en dépendance vis-à-vis de quelqu’un, ainsi elle trouva rapidement un emploi dans une boutique de livre. C’était parfait car le calme des livres et leur savoir faisait son bonheur. Plus tard, Elrick eut une promotion et le couple acheta une charmante maison avec de belles couleurs, une maison toute neuve. Peu de temps après, ils eurent leur première enfant, la sœur de Alyss qui s’appelait Misao. Ce bébé fut élevé par sa mère car elle demanda un congé à sa boutique. Misao avait 4 ans lorsque la petite famille s’agrandit en accueillent la petite dernière : Alyss. Les deux jeunes filles grandirent comme toutes les grandes sœurs. Rose était assez conservatrice de sa culture, par conséquent elle apprit l'Allemand à ses filles qui le maitrisait assez bien. Parfois leurs disputes étaient violentes et d’autres fois elles s’adoraient ! Elles allaient faire les magasins toutes les deux et faisaient le rangement ou le ménage ensemble. Cette année, c’était la benjamine qui faisait son entrée à Poudlard tandis que Misao entrait en quatrième année. Pour tout dire Miss Fledge est très indécise sur son orientation mais elle a 7 ans pour trouver après tout. Aujourd’hui, c’était le jour de sa rentrée à Poudlard. Malgré les récits extraordinaires de sa grande sœur, la jeune étudiante avait toujours imaginer l’école de sorcellerie sous des formes diverses et variés n’ayant parfois aucun point commun. Pour elle il s’agissait d’un château comme les autres, assez spacieux mais pas plus que les autres. En revanche lorsque l’on entrait, il y avait des jeux de lumières, des jeux d’impressions, un univers féerique.

La mère Fledge pressa sa fille en lui indiquant l’heure sur une grosse horloge. Alors la jeune fille avala en vitesse son dernier morceau de crêpe. Elle n’en fit d’ailleurs qu’une bouchée.

La jeune femme aimait bien prendre soin de son apparence. Miss Flegde remonta à l’étage et prit une douche, se revêtit d’un jean très foncé avec une ceinture mince en cuir. Elle enfila ensuite un petit chemisier blanc. Et rajouté par-dessus, une courte veste rose, qui lui couvrait jusqu'aux hanches. Elle ne possédait ni fermeture éclair, ni boutons, seulement deux fils en bas. La jeune fille les saisit tous les deux et les noua autour de sa taille. Puis elle admira sa silhouette dans la glace, une fine et petite taille. Ces cheveux brun étaient coupés mi-long, et encadraient ses yeux verts émeraudes. Ils n’étaient pas spécialement raide et bouclaient un petit peu au niveau des pointes. L’étudiante de première année avait un nez fin et des petites lèvres un peu terne comme son visage. Ses sourcils étaient très minces.

Lorsqu'Alyss fut satisfaite, elle descendit et prit la poignée de sa valise à roulette. Puis Miss Fledge embrassa son père qui ne pouvait les accompagner jusqu'au train car ses horaires à l’hôpital l’en empêchait. Puis, les trois femmes sortirent dehors, dans le jardin. Alyss se retourna et regarda sa maison qu'elle ne pourrait voir à nouveau que durant les prochaines vacances. Une belle maison, dont une partie de la façade était couverte de verdure. Il y avait un porche soutenu par deux colonnes devant la porte d’entrée, derrière chaque pilier une grosse plante verte, taillées à la perfection. Puis un assez grand jardin devant cette maison avec une pelouse verte, un cerisier, un pommier et un olivier, ces arbres qui avaient fait la joie de Miss Fledge étant jeune. La maison comptait deux étages, au premier il y avait un grand salon avec une cheminée sympathique, puis une cuisine avec un bar à l’américaine avec un gros trou en demi-cercle qui communiquait avec la salle à manger. C'était une salle aux couleurs chatoyantes avec une grande table en bois et quatre chaises. Mais également d’autres pièces, comme le bureau de son père, la grande bibliothèque de sa mère, la salle de repos des deux filles, et une salle annexe pour ranger les balais de la famille et utilisé pour transplaner. Au second étage il y avait les chambres de sa sœur, de ses parents et d’elle-même ainsi que les sanitaires et la salle de bain et à nouveau une salle de séjour ainsi qu’un petit balcon pour chaque chambre.

Voilà, elle ne reverrait plus cette maison, mais cela n’inquiétait pas la jeune fille courageuse. Elle tira derrière elle sa valise, sa sœur Misao faisant de même mais plus rapidement étant plus corpulente. Le tableau était amusant, Alyss qui était une toute petite fille voulant faire croire qu’elle était courageuse et forte, alors qu’au fond de sa valise elle avait emporté sa peluche préférée, la grande sœur cool et qui ne s’inquiétait pas, ce n’était qu’une année comme les autres, et enfin la mère qui ne cessait de consulter sa montre. Les deux élèves devaient prendre le Poudlard Express. Elles prirent toutes un taxi et arrivèrent rapidement dans la gare Kind Cross, passèrent par le passage secret mais Miss Fledge était très excitée et ne pouvait le cacher. Sa mère les embrassa et Alyss rougit car elle ne voulait pas que tout le monde la voit, même si la nouvelle ne se rendait pas compte que les premières années se faisaient tous serrés par leur parents et embrassés. Finalement elle posa un pied sur la marche du train et chercha un compartiment. Il n’en restait plus beaucoup de libre car elle était en retard. Finalement, elle trouva un compartiment avec une jeune fille de 1ère année qui portait un pull et qui semblait un peu endormie. Alors, elle tira sur la poignée et alla s’asseoir sur la banquette. Pensant à nouveau à tous les rêves qu’elle avait fait sur Poudlard, cette merveilleuse école que l’on avait tant vanté. Alyss était une jeune fille très sérieuse et elle ne manquait pas de rigueur lorsqu’il s’agissait de faire ses devoirs à l’heure ou d’étudier. Pouvant pondre des devoirs très intéressants, non sans effort bien sûr, elle avait de grandes capacités. Il s’agissait de quelqu’un d’assez discret, très respectueuse envers les autres. Les affrontements entre les maisons, les insultes verbales et parfois physique l’effrayait un petit peu pour tout dire, c’était une jeune fille également optimiste et qui trouvait toujours du temps pour elle mais également aussi pour les autres. Si elle devait rassembler ses défauts, elle se reprocherait d’être parfois trop timide et pas assez social. Alyss était également parfois trop franche avec les autres ,lorsqu’elle se sent en confiance à quelqu’un elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, parfois persuadé que cela ne les vexera pas. Lorsqu’elle désire quelque chose en revanche, elle n’ose pas tout le temps le demander, et peut parfois être malheureuse sans qu’on le comprenne. C’est ainsi qu’elle se ronge toute seule. Cela lui arriva lorsqu’elle était jeune. Non pas pour une histoire de cœur, trop jeune à l’époque mais pour une histoire d’amitié. Celle qu’elle pensait être une amie proche l’avait jour après jour laissait pour une autre.

Miss Fledge pleurait la nuit dans son sommeil, finalement ses parents l’entendirent, toutes les nuits après le départ définitif de Agathe. Finalement ils essayèrent de lui soutirer des informations mais elles demeuraient muette. Un jour finalement, elle se confia et entre deux sanglots avoua finalement qu’elle n’avait pas su comment réagir devant une telle situation. Mais cette aventure ne lui servit pas de leçon ,aujourd’hui encore Alyss conserve cette faiblesse.
Cette dernière fut arraché à ses songes par le chariot d’une dame qui proposait des friandises. Un sourire ravi apparut sur ses lèvres et elle sortir de sa poche quelques gallions. Elle regarda avec envie tout ce que proposait la dame, finalement son choix se porta sur des Dragées surprises de Bertie Crochue, un ou deux paquets de Chocogrenouilles et enfin une bulle baveuse, un choix banale mais c’était tellement bon ! Miss Fledge se déplaça sur sa banquette et observa la buée sur la vitre, le train passait sur un pont et avançait très vite. Soudain une femme leur dit de se changer et leur demande de laisser les valises dans le train. Alyss fit «oui»avec la tête et enfila une robe de sorcier ainsi qu’une cape car il vantait dehors. Le train s’immobilisa et toutes les premières années se regroupèrent autour d’un grand monsieur avec une lanterne qui faisait de grands gestes pour regrouper tous les petits élèves surexcités. Ensuite tout le groupe emprunta un chemin complexe pour se rendre jusqu’à la Grande Salle. Là ce fut un professeur aux traits durs qui les accueillit, il s’agissait certainement du professeur Mc Gonagall. Elle les fit entrer après un certains moment dans la grande salle. Alyss se décrocha la mâchoire tant la pièce était belle. Des lustres étincelants pendaient d’un plafond … enfin d’un plafond, on aurait dit un ciel avec toutes les étoiles qui formaient diverses constellations. C’était un univers magnifique. Miss Fledge ouvrit les yeux et l’appel des noms commença. Alors elle commença à se demander où est-ce qu’elle irait ? Il y avait d’abord la table des Poufsouffles, travailleurs et fidèles ils étaient souvent l’objet de moquerie, tout ce que craignait Alyss, ensuite la table des Gryffondors, courageux et hardis comme l’avait dit le choixpeau dans sa chanson amusante. Venait ensuite Serdaigle, la maison des sages et des réfléchis, Alyss se voyait plus dans cette maison-là, elle réfléchissait toujours avant de dire une idiotie et était assez concentré sur ses études et enfin les Serpentards. Ils méprisaient tout ceux qui n’étaient pas des leurs, une bien mauvaise réaction, on les disait malins. Puis le professeur près d’un tabouret vieux et usagés articula =


-Alyss Fledge


Cette dernière ne sentit plus ses jambes, elle avança prudemment et doucement. Le professeur prit un vieux chapeaux rapiécé de toute part qui sentait le vieux cuir. Devinant qu’elle devait s’asseoir sur le tabouret, elle chercha du regard sa sœur comme pour qu’elle l’encourage. Elle l’aperçu à Serdaigle avec un grand sourire conciliant. Cela lui redonna confiance et elle prit place sur l’édifice de bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique

avatar

Nombre de messages : 62
Emploi IG : 363 jours par an : je prend la poussière sur une étagère
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Alyss Fledge (Serdaigle)   Sam 30 Déc - 22:43

Hum
...
Studieuse
...
Je pense que cette maison devrait te convenir
...
Tu iras à
SERDAIGLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alyss Fledge (Serdaigle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» MATCH #3 - POUFSOUFFLE vs SERDAIGLE
» Les préfets de Serdaigle
» MATCH #5 SERDAIGLE VS SERPENTARD
» Infos officielles de la maison Serdaigle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Acceuil & Présentation :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: