AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kyle ''V'' Vandetta [Serpentard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle Vandetta
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 32
Emploi IG : Laval, Qc
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Kyle ''V'' Vandetta [Serpentard]   Jeu 28 Déc - 23:55

- Poudlard, Poudlard, Poudlard. L'une des écoles de magies des plus convoités par la communauté sorcière du monde entier. Reconnu pour ces professeurs hors pair, leurs techniques d'enseignement hors du commun, les résultats plus qu'impressionnant de leurs élèves lors des BUSES et des ASPIC et surtout, surtout le merveilleux directeur, Albus Dumbledore. Qui n'a jamais rêvé d'aller étudier à Poudlard, même le Seigneur des Ténèbres lui même y a étudié, et bien je vais répondre à cette question par un simple mot, Moi!

- Effectivement, pour moi Poudlard est une école des plus banale qui n’a rien de meilleur que les autres. J’essaie de comprendre pourquoi tant de parents et enfants sont fous de joie une fois qu’ils ont ouvert la lettre expliquant l’acceptation et le début d’année à Poudlard et j’en suis tout simplement incapable. Ce phénomène des plus étranges a même touché les membres de ma famille. Kyriel, ma sœur aînée, sautait de joie et criait partout dans la maison qu’elle avait été admise dans l’école de magie de Poudlard. Les yeux de mes parents, John Vandetta, le célèbre attrapeur transylvanien ayant jouer pendant 6 années de suite à la coupe du monde de Quidditch, ainsi que ma mère, Vivianne Leblanc, une Vélanne ayant fait ses études à l’académie française de Beauxbâtons et aujourd’hui Auror pour le Ministère de la Magie, brillaient comme si une pluie d’étoiles tombait dans leurs yeux. Par contre, ma pauvre sœur fut répartit dans la maison la plus disgracieuse qui peut exister dans Poudlard, la maison qui prend ceux qui n’ont pas les qualités requises pour être accepté dans l’une des trois autres maisons, celle dont l’emblème ressemble à un putois brun sans ligne blanche, la maison du blaireau, Poufsouffle. Elle semblait en être heureuse, ma mère aussi, mais mon père, ex-Serpentard, semblait être un peu déçu de voir sa fille envoyée à Poufsouffle.

- Maintenant, si vous m’avez bien écouté et que vous vous intéressez un petit peu à ce que je dis, vous avez sans doute remarqué que mon père et ma mère venait de deux régions bien distincte. Comment ce sont-ils rencontré, c’est plutôt simple. Mon père et ma mère ont tous deux été champion respectif de leur école lors du Tournoi des Trois Sorciers, c’est lors de cet évènement qu’ils se sont rencontré. Mon père a succombé aux charmes de Vivianne dès le premier instant où il l’a vu, ce qui lui à d’ailleurs enlevé la victoire du Tournoi des Trois Sorciers. C’est lors de l’épreuve finale que leur histoire a vraiment commencé, ma mère était en grave danger de mort face à une chimère lorsque mon père est sortit de nul part et à réussit à la sauver. Par contre, ce petit acte héroïque a permis au champion de Durmstrang de trouver le dernier indice et ainsi résoudre l’énigme finale de la dernière épreuve.

- Bon, nous ne sommes pas ici pour parler de mes parents mais bel et bien de moi. J’ai maintenant 12 ans et je me prépare à ma première année à Poudlard. Comme vous vous l’imaginez, mes parents sont présentement fou de joie, je ne vous raconte pas leur déception lorsque l’an passé, ils n’ont pas reçu de lettre disant que je pouvais allez à Poudlard même si j’étais un an trop jeune lors de la date de recensement des futures étudiants. Et oui, si j’étais né quelques heures plus tôt, j’entamerais ma deuxième année dans cette école de fou mais puisque je suis né trop tard, je serai l’aîné des nouveaux, quelle joie… Les derniers jours furent tout simplement des plus ennuyeux. J’ai du aller sur le Chemin de Traverse pour acheter tous les articles scolaires nécessaire pour mon entrée à Poudlard, chaudron, encre, huile, livre et tout le tralala. Mon seul beau souvenir de cette journée, mon séjour au magasin de balai ! Si vous auriez vu tous les modèles de balais présent, c’étais tout simplement hallucinant. Si j’aurais pu, je serais sorti de là avec un exemplaire de chaque balai. La seule chose qui peut faire en sorte que je suis heureux d’entrer à Poudlard est le cadeau que j’ai reçu de mon père, un bel éclair de feu tout neuf !

- Le Poudlard Express va quitter la gare de King’s Cross dans quelques heures, mes valises sont prêtes et je n’attend que le cri de ma mère pour me dire qu’il est l’heure de partir. Ma sœur va commencer sa sixième année, je vais donc devoir me taper la honte d’être vu en sa compagnie. Comme si le fait d’aller prendre le train pour un allé simple en enfer ne suffisait pas, je devais être accompagnée par ma sœur. Enfin, si elle est prête car comme à son habitude, elle est présentement à la course pour faire tout ce qui lui reste à faire. J’espère tellement pouvoir trouver un compartiment dans lequel je pourrais être seule avec ma seule et unique personne. C’est toujours bien de rêver après tout… Il est l’heure pour moi de partir, j’entends ma mère m’appeler, le décompte est commencé.


(Petit saut dans le temps, je ferai probablement la scène dans le Poudlard express en RP ^^)

Le son sifflant des sifflet du train annonçant son arrivé au débarcadère de Poudlard fit grincer les dents du demi-vélanne. Le décompte était maintenant terminé, il était arrivé dans sa nouvelle prison, Poudlard. Les élèves débarquèrent du train et devant eux se trouvait un géant qui semblait appeler les premières années à le suivre. À sa hauteur, le géant ne devait voir qu’une panoplie de cheveux blond, brun, noir mais peu de la couleur des cheveux à Kyle, argent. Cette couleur avait été donnée au jeune homme à cause du sang de demi-vélanne coulant en lui. De plus, le garçon était plus grand et plus musclé que la moyenne des jeunes présents parmis la foule de première année étant donné qu’il était un an plus âgé que la majorité d’entre eux. Les élèves furent guidés dans des diligences qui se dirigèrent vers le château, tiré par tout simplement rien du tout ou quelque chose d’invisible.

*Si on ne m’aurait pas enlevé mon balai avant d’entré dans se fichu train, je serais déjà sur l’autre rive à les attendre !*

Le futur première année commençait à perdre patience tandis que la plupart des autres élèves semblaient être tout simplement émerveillé par tout ce qui les entourait. Kyle laissa glissé un de ses doigts contre l’eau et attendit d’être finalement arrivé aux portes de l’énorme château. Le jeune Vandetta devait avouer une chose, le château était impressionnant à voir. Dommage que les moldus ne pouvaient pas admirer une architecture semblable, ils en seraient jaloux. Les futures élèvent furent alors guidés vers ce que le géant semblait nommé la grande salle. Devant l’énorme porte de bois attendait une vieille femme aux allures pincées. Elle se présenta sous le nom de Minerva McGonagall, directrice de la maison de gryffondor.

*Voila pourquoi elle semble être si fraîche la vieille…*

Elle leur expliqua ensuite qu’ils allaient s’apprêter à être réparti dans l’une des quatre maisons de Poudlard tout en énumérant les qualités de chacune d’entre elle. Il dut s’empêcher de rire lorsqu’il entendit les qualités que l’on avait attribuées au poufsouffle simplement pour cacher le fait que seul les rejets des autres maisons y seraient envoyés. Elle poussa ensuite les deux énormes portes et la fameuse grande salle fut visible pour tout les premières années. Quatre énormes tables étaient installés sur la longueur de la salle, une pour chaque maison et au bout, la cinquième table, perpendiculaire au quatre autres, étaient réservé aux membres du personnel. Les premières années se mirent en rang et ils furent appelés un par un, par ordre alphabétique.

*Hey merde ! Pourquoi mon père devait porter un nom commençant par la lettre V aussi !*

Il vit alors le premier élève s’avancer vers le petit tabouret et s’y installer. La directrice des gryffondor prit le vieux chapeau tout crasseux dans ses mains et le déposa sur la tête du jeune garçon. C’est à ce moment que le chapeau sembla se réveiller et prit la parole, nommant l’une des quatre maisons.

*Non… elle ne va tout de même pas me mettre se foutu chapeau sur la tête quand même ! Il est hors de question qu’un chapeau crasseux et pourri comme lui soit placé sur ma tête. Et puis, pas question que je mette un chapeau qui a touché aux cheveux gras de tout le monde ici !*

Trop absorbé par l’idée de voir se chapeau sur sa tête, Kyle n’avait pas remarqué que le nombre d’élève avait diminué de beaucoup, pour ne pas dire la quasi-totalité.

- VANDETTA, KYLE !!!

*Oh mais calme toi la vieille !*

Le demi –vélanne s’avança et s’installa sur le tabouret et lorsque le chapeau fut au dessus de lui, Kyle se mordit la lèvre pour ne pas protester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arual Haven
Elève Serdaigle 1ère Année
Elève Serdaigle 1ère Année


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Kyle ''V'' Vandetta [Serpentard]   Ven 29 Déc - 1:21

(Bravo V. Ta fiche m'impressionne Wink )

Arual venait tout juste d'être répartie. Son coeur battait encore la chamade, comme si elle venait de galoper à dos de cheval à travers une plaine sans fin. Un sourire radiant pendu aux lèvres, elle envoyait des signes de têtes en guise de salutations aux personnes qui étaient à présents, ses compagnons de Maison. Serdaigle. C'était bel et bien le verdict du Choixpeau. Serdaigle. Le nom résonnait encore contre les parois de sa tête. Ce nom, à présent telle une douce mélodie évoquait en la jeune sorcière une fierté indéniable. C'est en posant des questions aux individus joyeux qui l'entouraient que la jeune fille réussit finalement à obtenir des réponses... (logique Rolling Eyes ) Il y avait bel et bien une équipe de Quidditch à Poudlard... Non! Pas une équipe, mais quatre! Une pour chaque Maison! Les yeux de la donzelle (merci Syn) se revêtirent d'un éclat d'espoir, de pure joie.

Arual, dans sa vie, avait déjà volé, et ce sous plusieurs "formes"... on pouvait dire. La première fois qu'elle avait chevauché un balai, la sorcière s'était retrouvée le nez dans la terre, l'instrument à quelques mètres d'elle. Tout s'était passé rapidement: ses mains avaient glissées, elle avait perdu pied puis hop! Le résultat. Honteuse, ses yeux jetant un regard perçant aux alentours, elle s'était relevée et avait appelé le balai comme bon le fallait. L'attrapant au vol, Aru avait tapé du pied et décollé. Et voilà. Telle une pouliche essayant de marcher, ce n'était qu'au deuxième essai qu'elle su voler par elle-même. Son père, bien sûr, n'avait rien vu de l'exploit de sa propre fillette. Il travaillait. Ainsi, tandis que les jours de l'année s'écoulaient, elle pratiquait. Certes, sur un balai de qualité plus ou moins bonne, mais tout de même! Elle s'améliorait... C'était tout ce qui comptait à ses yeux.

Un jour qu'Aru avait décidé de se percher au haut d'un arbre, elle perdit pied. Comble du malheur, aucune branche n'avait été à portée de main. Paniquée, la fillette avait lâchée un cri suraigu. Voici comment une deuxième surprise s'était incrusté profondément dans la vie de la jeune. Il est rare, dans le monde magique, qu'un jeune sorcier ou sorcière soit née Métamorphomage ou Animagus. Et puis, les Fourchelangs faisaient habituellement partie de la descendance de Salazar Serpentard. Mais voilà que, en tombant, Arual se joignit aux rangs de ses personnes... Sans s'en empêcher, sans même savoir pourquoi, la sorcière s'était retrouvée au sol sain et sauf, sans aucune égratignure. Sa mère, alarmée par le cri, était sortie de la maison à la course folle pour voir se qui se passait. Puis, cette dernière lâcha un cri (oui, elle aussi) à en réveiller les morts. Sa fille avait au dos une paire d'ailes bleuâtres. Bien sûr, elles avaient par la suite fait le tour de tous les médecins et nul ne pouvait donner une réponse claire et absolue. Ce n'est qu'en fin de journée, livrée à elle, qu'Arual réussit à se "débarasser" des ailes gênantes. Avec le temps, des nouvelles furent découvertes, mais cela, c'est une histoire qui se développera avec le temps, et plus tard...

Bref, la Serdaigle anticipait déjà le lendemain pour pouvoir découvrir en détails le nouveau décor dans lequel elle s'était plongée. La salle autour d'elle devint alors calme une fois de plus. La répartition se poursuivait. Aru tentait de tenir son attention fixé sur la répartition, mais il lui semblait que des papillons s'excitaient dans son estomac tandis que des fourmis grimpaient le long de ses jambes. Pourquoi ne pouvait-ils pas se dépêcher? La sorcière soupira longuement en se rendant à l'évidence: H arrivait tôt dans l'alphabet. Ainsi, quelque peu découragée, elle se cala dans le dossier de sa chaise. Basculant son poids vers l'arrière, elle le monta sur deux pattes et maintint son équilibre pour ne pas tomber à la renverse. Le confort avait pris sa place entre elle et les autres. Même si aucun nom n'avait été échangé, même si ce n'était que par des sourires qu'ils se savaient unis poiur les restant de l'année, Arual était bien. Elle se joignit à la foule quand un dénommé Klaus se fit répartir à Poufsouffle. Tout sourire, ce dernier se dirigea droit vers la table jaune et noire, la table du Blaireau. Les travailleurs, les hardis. La professeure aux allures strictes descendait la liste de plus en plus rapidement, vociférant presque les noms.


*Non... Tu pense qu'elle aussi aurait faim?*

La fillette ria de bon coeur au sarcasme de cette pensée. En plus de prendre racine (merci encore Syn, lol), toujours sur deux pattes, son estomac criait plus que famine! Si tous s'étaient retrouvés dans une forêt perdue, nul n'aurait nié que le son provenant d'elle ressemblait au plus haut point à un grognement sourd d'un animal sauvage. Un loup-garou, tient! Ce n'est qu'au nom de la maison verte qu'Arual détourna son attention vers une demoiselle pâle qui faisait son chemin, la tête haute. Elle avait l'air... à vrai dire, peu importe l'air! Leur regards ne se croisèrent pas et elle se fondit dans la vague .meraude qui l'accueillait avec de grandes exclamations.

*...Et retour à l'ennui...*

*Parce que ça t'ennui d'être ici?*

*Meuh non! Mais ce serait un mensonge si je te disait que je n'ai pas faim, que je ne suis pas fatiguée et aimerait bien aller me coucher avant minuit...*

*Arrête donc! Tu es passée par là, maintenant ton tour de montrer un peu de respect!*


Les noms défilèrent de plus belle. Les yeux de la Serdaigle se rétrécissaient. Elle voulant tant s'abandonner au sommeil qui la narguait sans relâche! Puis, un nom écrié déchira le silence momentanément (encore ce mot!) installé. Vendetta. Un corps s'avança alors. À la surprise, ce qui n'eut dû l'être, le garçon était le dernier... Ce qui n'était pas surprenant avec un nom commençant par un V! Arual se laissa retomber à quatre pattes sans faire le moindre son. Son pas, à la fois lent et élancé, cette peau si pâle donnait un air fantômatique au jeune. Quand il s'asseya, la Serdaigle s'étonna à voir le regard glacial de ce dernier. Il n'y avait aucun doute ou Kyle, parce que c'était son nom, allait se retrouver... mais ce n'était même plus la question. Malgré la froideur dégagé par son aura, Arual ne tressailli pas. Tout au contraire, elle tenta de plonger son regard dans le sien. De le provoquer? Elle-même ne le savait. Cependant, la sorcière voulait faire comprendre à ce jeune qu'il était hors de question de prendre avantage d'elle, ou même d'y songer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Kyle ''V'' Vandetta [Serpentard]   Ven 29 Déc - 2:45

HJ: on t' I love you

*Un , deux , trois , quatre , cinq…Mais combien y’a-t-il de tête d’ahuris dans cette école !?* O_o

Depuis qu’elle avait été répartie dans sa Maison Absynthe laissait dériver son regard sur la marée de visage et force était de dire qu’elle n’était pas arriver au bout de ses peines . Elle avait d’abord commencée par la sienne , la propre , la belle , la très noble maison de Salazar Serpentard . Ce fut le premier choc de la soirée de considérer que certain en plus de ne pas mettre la main devant leur bouche quand il baillait , affichait sur leur visage un air de troll ignare incapable de retrouver sa baguette dans une meule de foin . Si tant est qu’un troll pusse se servir d’une baguette…D’autres était objectivement et totalement banal…Enfin quelques bons éléments avaient pu trouver grâce à ses yeux . Grâce , distinction, ruse efficiente et petit air délétère à sa mesure…Juste parfait .

Ensuite et tout naturellement était venue les Poufsouffle . Que dire ? Jusqu’ici Syn n’avait pas pensé pouvoir croiser la médiocrité incarnée…C’était une fable , une légende , un mythe honteux qui n’existait que dans sa tête lorsqu’elle se sentait d’humeur taquine envers autrui et qu’elle se plaisait à coller des étiquettes radicales sur le front des gens : « Crétin » , « Idiot » , « Inepte » . Mais lorsqu’on dévisageait un Poufsouffle on ne rencontrait rien d’autre que le néant . Ni plus ni moins . C’est comme si toute la petitesse de la terre avait été concentré en un seul point du globe et ce point c’était ici à Poudlard à quelques tables de sa personne . Certains disaient que côtoyer le divin était dangereux , dès aujourd’hui Absynthe aurait pu rajouter que le médiocre tout puissant l’était tout autant…Un mot un seul lui venait à l’esprit , un mot simple , court et qui contenait à lui seul toute l’immensité de ce qu’elle avait eu sous les yeux . Looser .

Elle s’était rapidement aventuré à contempler les Gryffondor , si tant est qu’ils aient pu tenir en place cinq secondes histoire qu’elle puisse en tirer quelque chose visuellement parlant…Bon eh bien dans le grand jeu de l’étiquetage nous avions : « Dégénéré » , « Hagard », « Détraqué » et le grand classique « Surexcité chronique » . La jeune fille en était venue à la conclusion qu’elle préférait cohabiter avec des trolls endimanchés pour collègues et qui avaient toujours l’espoir même infime de voir resurgir le serpent qui était en eux , plutôt qu’avec une bande sauvage dont le bon sens devait égaler celui d’un enfant de cinq ans chez Zonko . Mettre une baguette magique dans les mains d’un Gryffondor était à son sens aussi intelligent que de donner des allumettes à un incendiaire…

Et maintenant Serdaigle maison de l’intelligence , de la sagesse qui avait bien du mal à transparaître dans les yeux de ses occupants . Toutefois en dépit de la fadeur de certains , d’autres cultivaient un air mystérieux tout à fait intriguant et la jeune demoiselle se surpris à sourire en imaginant les pantins tout à fait excitants qu’ils feraient pour son théâtre . Seulement il devrait sans doute falloir supporter quelques questions philosophiques et inutiles totalement soporifiques . Un Serdaigle n’était-il donc qu’un livre parlant comme on le lui avait si souvent dit ? Triste condition en ce cas : avoir si peu de personnalité qu’on était obligé de combler ce manque par un remplissage de connaissance qui ne répondait à rien et qui ne servait à rien sinon à donner des maux de crânes à soi comme à ceux qui subissait l’étalage des savoirs…

La jeune donzelle ( Wink ) étouffa un bâillement et lança un coup d’œil à son cousin avant de regarder le petit troupeau de ceux qui attendait encore d’être réparti . D’ailleurs McGonagall avait commencé à accélérer le mouvement . A son âge ou l’espérance de vie ne se comptait plus qu’en minutes et en micro secondes ce n’était guère étonnant . Sans doute voulait elle faire un dernier bon repas au frais de l’école avant de passer la baguette à gauche ? En même temps elle en avait du souffle pour s’époumoner ainsi . Des années d’expérience sans doute . Mais il fallait aussi dire que vu le peu d’élève qui restait encore à distribuer entre chaque Maisons , les futurs répartis devaient très bien entendre sans qu'elle soit obligé de hurler…Elle devait donc être sourde aussi et comme tout Gryffondor , trop fière pour se l'admettre . D'où le volume sonore élevé .


*Ah tiens un albinos ?*

La jeune fille leva un sourcil en constatant l’étrange couleur de la chevelure d’un jeune garçon plus grand que les autres qui brillait d’une singulière façon à la lueur des bougies . Absynthe fronça les sourcils en le détaillant avec plus d’intérêt que les autres . Bon il était un peu tout seul donc être le point de mire de tout les regards allait de soit . Non , celui-ci…

- VANDETTA, KYLE !!!

Kyle Vendetta donc comme venait de le préciser McGonagall avec son raffinement coutumier , qui ressemblait presque cet fois à un cri d’exultation devant le dernier nom de la liste , eh bien celui-ci Absynthe l’aurait repéré même au milieu d’une foule . Elle l’aurait vu plus tôt si seulement elle n’était pas aussi fatigué et qu’elle n’avait pas perdu son temps à lorgner du coté des tables . Syn tendit même le cou pour essayer de mieux voir à quoi il ressemblait vu de face avant que le Choixpeau ne lui recouvre à moitié le visage .

*Oh…Mais cela devient même très intéressant..*

Enfin un jeune homme qui avait le bon goût de sortir de l’ordinaire ! Un parfait ornement qui aurait le privilège de sauter la case « pantin » et de figurer parmi celle « d’acteur secondaire » dans le petit jeu de Syn . S’il avait été une fille Absynthe aurait mortellement jalousé sa beauté fantasmagorique , mais par une chance incroyable ( une chance sur deux en fait Razz ) il avait opté pour le bon genre à la naissance et Absynthe pu donc apprécier son allure avec sa fibre artistique plutôt qu’avec sa langue chargée de fiel .

*Ah Kyle , tu es digne de figurer sur une toile accrochée au mur . Quelque chose me dit que c’est bien le seul endroit où tu serais maniable…Nous verrons…*

Et s’il atterrissait dans la mauvaise maison ? Oh ce serait toujours comique à observer sûrement….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Choixpeau Magique

avatar

Nombre de messages : 62
Emploi IG : 363 jours par an : je prend la poussière sur une étagère
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Kyle ''V'' Vandetta [Serpentard]   Ven 29 Déc - 13:51

Tu n'aimes pas Poudlard
...
Méprisant
...
Il n'y aucun doute
...
Tu iras à
SERPENTARD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kyle ''V'' Vandetta [Serpentard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kyle ''V'' Vandetta [Serpentard]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Match #1 - POUFSOUFFLE vs SERPENTARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Acceuil & Présentation :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: