AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mer 27 Déc - 0:39

HJ : Comme convenue ^^ Les retrouvailles snif
Sad

Un petit doigt fin et ganté se posa sur un nom en bas d’affiche . Le cœur d’Absynthe s’accéléra soudain sous le joug d’une vive émotion . Ce nom , elle l’avait déchiré puis chérie durant toute ces années . Quel hasard incongru la faisait retomber sur lui après tout ce temps , presque deux ans ? Il fallait bien croire en la divine providence en ces moments là . Ce nom n’était autre que celui de monsieur de Lyonesse un ancien précepteur qui lui avait donné beaucoup de mal proportionnellement à celui qu’elle avait vainement tenté de lui donné . Si les capacités intellectuelles du jeune homme étaient indéniables , la petite fille avait pertinemment compris qu’il n’appréciait guère la compagnie des enfants qu‘il jugeait sans doute insignifiant . Pourtant une sorte d’entente s’était tissé entre eux au fil du temps . Premièrement il n’avait jamais eut la patience de la traiter comme une enfant . Et deuxièmement il ne l’avait jamais rappelé à l’ordre sur des choses qui lui aurait pourtant bien valu de se faire gronder . Elle aimait monsieur de Lyonesse comme un égal , un être si semblable à elle et qui la prenait pour ce qu’elle était , qui ne la réprimandait jamais pour des réflexions désagréables , mais vraies faites à voix hautes , quelqu’un qui appréciait ses talents à leur juste valeur , qui la gâtait et pour qui elle avait la certitude de compter . Il était très dur de ne pas s’attacher à elle de toute façon .

Cependant vint un jour où il n’eut plus rien à lui apprendre et même s’il resta en quelque sorte un ami de la famille ses visites s’étaient fait plus rares et la fillette avait compris par sa mère que son cher précepteur avait quelques petits ennuies financiers . Absynthe savait aussi que son père ne tenait pas spécialement à ce qu’elle s’attache tant à ce jeune freluquet . Ses talents étaient avérés , mais le père d’Absynthe semblait penser qu’il avait une mauvaise influence sur elle . Syn s’était au contraire sentie plus rassurée à son contact , comprenant enfin qu’elle n’était pas seule à penser d’une certaine manière et monsieur de Lyonesse était devenu un modèle et un ami pour elle puisqu’il avait refuser ses pièges visant à se jouer de lui comme de tout les autres . A part son père qui se laissait malgré tout encore avoir tout en ayant à moitié conscience de la nature de sa fille personne ne l’avait ainsi désarmée de toute sa petite vie et l’expérience avait été une révélation .

La jeune fille toute vêtue de rouge s’y pris à deux fois pour pousser la large porte en bois qui s’ouvrit finalement en grinçant . Elle pénétra dans une sorte de vestibule à l’ambiance victorienne et ses petites mains volèrent jusqu‘à son chapeau pour se découvrir . Elle agita sa chevelure nouée en demi-queue et s’arrêta un moment pour admirer les lieux . A la vue des manteaux et autres capes suspendus dans un coin on se serait cru dans un boudoir si l’éclairage n’avait pas été si sombre . Les bruit de ses pas résonnèrent sur le dallage et elle n’osa appeler de peur de briser le silence religieux de ces lieux .

Il n’y avait personne , pas même un simple guichetier pour l’aiguiller . Absynthe sursauta en voyant une lumière s’agiter sur le mur avant de comprendre qu’il s’agissait en fait des reflets de ses boucles d’oreilles qu’éclairait les lampes orangées .


*Tant pis s’il n’y a personne , j’entre !*

Et Absynthe s’avança d’un petit pas énergique jusqu’à la porte vitrée du fond , abaissa la poignée , poussa , puis compris qu’il fallait tirer . Classique .


Dernière édition par le Jeu 4 Jan - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mer 27 Déc - 1:32

-Monsieur je deviendrais pire qu’aveugle si je dois continuer à travailler dans le noir ! Le quintaped a faillit m’arracher un bras !

-Eh bien remettez lui une dose de somnifère et vos ennuies seront finis mon ami . Il est hors de question que j’augmente la luminosité lorsque la pénombre met si bien en valeur ces chers petits trésors . Et si vous tenez vraiment à voir cet endroit briller de mille feu je suis près à satisfaire à votre demande…

-Vraiment ? Eh bien je ne…

-Vous êtes prêt à voir votre salaire diminuer de moitié pour les frais que cela va me coûter ?

-Quoi ? Mais j’espère…J’ai deux enfants…

-Et moi j’ai mes propres besoins . La vie est faite de choix douloureux très cher…

-Mais vous êtes vraiment le dernier des…

-Est-ce que vous avez conscience d’être entrain de perdre votre emploi ?

L’aide-soignant s’éloigna en maugréant et Valen haussa les épaules dans un mouvement de dénigrement . Voilà donc à quoi il était réduit . Le temps des salons lui manquait et s’il continuait sur ce chemin bientôt il supplierait quelques familles moins nobles que lui mais bien plus riches de le prendre comme instructeur pour leur chers et doux petits bambins . Le jeune homme grimaça . Il détestait les enfants . Probablement parce qu’il en était un lui-même et que les gamins cherchait toujours à gagner toujours plus d’affection à son détriment . Et il fallait toujours s’en occuper c’était d’un ennuie .

Regagnant sa place à l’entrée il poussa la porte et se sentit partir vers l’avant . Ses yeux pâles s’ouvrir en grand lorsqu’il calcula les frais qu’il allait devoir rajouter à la note si la porte s’écroulait devant lui . Ce n’était pas du petit sortilège pour remettre une telle porte en état . Les vitraux étaient complexes et il n’avait jamais été très doué en sortilèges ménagers . Trop populaire . Cependant il se rendit compte que si la porte s’était bougée toute seule s’était que quelqu’un l’avait tiré au même instant que lui et que ce quelqu’un n’était autre qu’un mouflet . Ou plutôt une mouflette .


-Ah j’ai cru que la porte me restait dans les mains mon trésor . Tu devrais…

Le jeune homme fronça les sourcils dans la mi-ombre du vestibule et releva la tête de la petite par le menton . Oh ces yeux ! Il ne pouvait pas se tromper !

-Absynthe ! Mais qu’est-ce que tu fais là ma chère ? Je ne crois pas avoir fait savoir à ta mère que…Ton père est là ?

Valen commença à chercher le père de la fillette du regard comme si ce dernier s’était caché pour lui lancer un sortilège en traître . Il fallait dire que la père de la donzelle payait bien , oh oui . Mais il avait une façon tout à fait désagréable de cerner les gens , le bougre devait être occlumens . Et il n’avait toléré le jeune dandy que pour son savoir et pour le verbiage qu’il apprenait à ses chères petites .Et aussi pour sa femme sans doute , madame Mortsonge était une femme de goût qui l’avait toujours apprécié et il le lui rendait au possible . Une aristocrate aussi belle qu’intelligente qui avait léguée beaucoup de sa personne à sa petite dernière . Valen ouvrit un peu plus la porte et considéra un moment la jeune enfant . Elle avait encore grandit , mais ses yeux restait les même que dans son souvenir . Des yeux incroyables d’intensité que l’obscurité rendait semblable à ceux d’un chat et qui semblaient attirer toute la lumière de la pièce .

-Je n’arriverais jamais à me débarrassez de toi n’est-ce pas ? , lâcha-t-il avec un étrange sourire .

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mer 27 Déc - 16:50

Absynthe fut quasiment choquée de sentir la porte bouger aussi facilement . Allait-elle se retrouver aplatie comme une crêpe garnie aux morceaux de verres acérés ? Ce ne pouvait pas être la seule force de ses petits bras musclés qui venait de déloger la porte de ses gonds d’acier ! Elle lâcha la poignée et recula précipitamment de quelques pas son chapeau rond serré contre elle . Dans les moments de doutes ou lorsque l’on croit que sa dernière heure à sonnée nous avons tous des réactions imbéciles . Ici la dite réaction consistait à se raccrocher à un couvre chef totalement inutile en l’état . Fort heureusement le sort fut clément .

-Oh , ce n’était que vous ?!

La petite fille avait lâché cette phrase sous le coup du soulagement en même temps que l’élégant jeune homme en face d’elle qui sembla avoir plus de mal à la remettre qu’elle . Alors qu’il lui soulevait le menton pour mieux détailler son visage Absynthe lui dédia son plus beau sourire . Il n’avait vraiment pas changer et semblait toujours autant accordé de l’importance à sa mise . Un détail qui ravissait la petite car elle aimait par-dessus tout évoluer dans un univers de grâce et de beauté . Un point pour lui de lui faire cette inconsciente faveur .

-Ah ça non vous ne l’avez pas dit à ma mère et encore moins à moi ! Quand je pense que j’ai gaspillé tellement d’encre et de parchemin à vous racontez mes journées en croyant sottement que vous feriez de même en retour ! J’ai bien mal jugé votre galanterie monsieur .

Le ton de la fillette était faussement fâché et ses manières minaudante l’indiquait clairement . C’était un de ces petits jeux à elle qu’elle n’avait pas pratiqué depuis longtemps . La fausse colère indignée dans le but d’avoir une faveur . Comme les habitudes se reprenaient vite . Mais la Vert et Argent abandonna bien vite sa mine renfrognée et gloussa joyeusement en constatant le trouble de son ex-précepteur . Franchement son père était-il donc si terrible ? Peut-être valait-il mieux être sa fille en effet .

-Rassurez vous il ne me suit pas encore à la trace ! Je suis ici avec mon grand père paternel alors vous n’êtes pas tombé bien loin . Il est à Gringotts en ce moment même et retire des sous pour me faire faire une jolie robe .

La dessus la petite tourna sur elle-même pour lui faire admirer sa tenue , pirouettant gracieusement sur la pointe du pied et ses cheveux suivant le tournis de sa robe brodée .

-Mais si vous n’êtes pas gentil avec moi je peux le faire venir avec vous savez quoi , dit-elle en touchant son collier sous sa robe . Médaillon au symbole de son clan et qu’en plus de la désignait comme une Sang Pur de noble ascendance lui donnait plein d’autres petits avantages…

Monsieur de Lyonesse continuait de la regarder et Absynthe s’avança un peu plus dans l’espace de la porte qu’il avait tirée . La Serpentard soutint son regard la tête levé vers lui , le sourire toujours aux lèvres en réponse à celui du jeune homme beaucoup plus indéfinissable.

-Oh monsieur ! Je pourrais me sentir insultée ! On croirait que vous n'êtes pas heureux de me revoir ! Et moi qui me faisait une telle joie...Mais vous avez de la chance j’ai décidé d’être magnanime aujourd’hui ! Si vous me faisiez visiter plutôt que de dire des impolitesses ?

Là dessus Absynthe lui attrapa le bras pour le tirer vers l’intérieur du bâtiment , son plus doux visage comme masque et une lueur joueuse au fond des yeux . Sa petite main aggripée au tissu regrettait presque d'être gantée et de ne pas pouvoir senntir la douceur de l'étoffe qu'elle devinait néanmoins .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mer 27 Déc - 20:29

Le jeune lord haussa les sourcils dans une expression de surprise polie et maniérée face aux réprimandes légères de la jeune demoiselle . Avec un gracieux mouvement de la main il lui signifia qu’elles n’étaient que du vent et qu’elles n’étaient guère plus ennuyantes qu’un essaim de moucherons un soir d’été .

-Ma chère et insouciante petite Absynthe . T’ais je jamais laissé sans nouvelles ? Si tu avais eu à souffrir les aléas de la dureté du monde tu comprendrais . Me pardonneras-tu l’impolitesse de te dire qu’il s’agissait de problèmes pécuniaires ? J’ai passé tellement de temps à tenter de retenir les Gallions entre mes mains que je n’aurais su avec quoi t’écrire . Maintenant pour être galant je pourrais te dire que je me rend bien compte aujourd’hui que la douceur de ton regard et de ton babille vaut tout l’or du monde , mais ni toi ni moi n’y croirions . Ais je tord ?

Ainsi donc cette gamine ne se promenait jamais toute seule ? Un choix compréhensible en vérité car elle devait valoir son pesant de Gallion ainsi parée . L’oeil expert du dandy inspecta ses vêtements tandis qu’elle tournait gracieusement sur elle-même et il lui parue une évidence qu’Absynthe Mortsonge devait coûté très chère à entretenir . Il l’enviait sur ce point . Comme il aurait aimé pouvoir claquer des doigts et avoir ce qu’il voulait ! Mais malheureusement ceci ne lui arrivait que trop peu souvent et durait trop peu de temps .

-Ah Absynthe , est-ce bien nécessaire ? Tu es déjà bien assez charmante sans en rajouter . Mais il est vrai que je me lasse de la monotonie assez vite et je crois que j’ai toujours pensé que ce coté « cigale » t’allais à merveille . Je plains juste ton futur époux…Et laisse ce collier du diable en place veux tu ? Ton cher père n’arriverait jamais assez vite pour recoller les morceaux de ta précieuse petite frimousse .

Le jeune homme lui adressa néanmoins un sourire aimable et se laissa tiré à l’intérieur de son établissement . Au moins Absynthe lui mettait elle du baume au cœur et il ne se posait pas énormément de questions avec elle quoique l’entente soit parfois houleuse lorsqu’ils s’avançaient sur certains sujets . Ce n’était pas croyable d’avoir autant de suite dans les idées à cet âge !

-Ah ça ma chère petite…Tu es comme une étrange maladie exotique que j’aurais attrapé . Et donc puisque tu es de si charmante humeur je veux bien combler tout tes vœux . Si tu veux bien te donner la peine de me suivre chère petite et surtout ne touches à rien , je te connais .

Valen posa sa main libre sur l’épaule ronde de la jeune fille , la poussa devant lui et assuma son rôle de guide . La salle où ils venaient d’entrer était vaste et décorée de peinture au mur , nombreuses fresques plus ou moins colorées qui donnaient aux habitants des lieux une touche d’exotisme . L’endroit n’était pas forcément bruyant , mais des rires et des échos de musiques disparates provenaient d’un peu partout en créant un curieux mélange homogène . Le jeune homme ouvrit grand les bras comme pour saluer une foule et désigna quelque chose dans un froissement d'étoffe.

-Regarde ma petite , ouvre moi grand ces jolies yeux et dit moi avec cette honnêteté qui te caractérise si bien ce que tu penses de ça .

D’un mouvement de la main Valen leva un coin d’ombre sur endroit plongé dans l’obscurité pour révéler une créature immense qui cligna de ses quatre yeux orangés pour le regarder , une tasse à café phénoménale à la main . Assis en tailleur sur le sol il n’était pas attaché et était vêtu de manière assez élégante ce qui avait un effet assez comique en associant de ses têtes verruqueuses et de ses traits caricaturaux . Des oreilles de gobelins associées à un nez qui n'aurait pas semblé déplacé sur une gargouille , il n'avait cependant de menaçant que l'apparence et la lueur de son regard rappelait celle d'un vieux chien aimable en dépit de ses sourcils en brouissailles .

-La pause est finit mon grand . Dis bonjour à la demoiselle…

Le troll à deux têtes s’épousseta maladroitement et s’avança en direction d’Absynthe , frappant lourdement le sol à chaque pas , projetant son ombre colossale sur la petite fille avant de se pencher vers elle dans une révérence distinguée , mais peu gracieuse .

-Bon…, commença une tête
-…Jour , finit l’autre .
-La place nous est…
-…Heureuse de vous…
-…Rencontrer , finirent-elles ensemble .

-N’est-il pas charmant ? lança Valen de derrière son troll qui se relevait pour porter sa tasse à café à ses lèvres avant de la tendre vers Absynthe pour lui en proposer une gorgée.

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mer 27 Déc - 23:57

Syn fit la moue et regarda son ancien précepteur par en dessous .( Hj : Fluffy does not approuve Wink )

-Oh vous êtes impossible ! Mais vous avez raison à votre crédit : ni moi ni vous ne croyons en ma douceur , mais je vaux bien tout l’or du monde .

*Et toc !*

Ce n’était pas vraiment la question de sa douceur , mais retourner ce qu’elle pouvait à son avantage était une spécialité d’Absynthe .

-Et n’attendez pas de moi que je compatisse à vos problèmes d’argent espèce de rustre !

L’expression de la jeune fille repassa au mode « affable » et un large sourire revint arrondir ses pommettes tandis qu’elle jetait un autre coup d’œil au beau jeune homme . Les compliments étaient toujours les bien venus quel qu’ils soient et surtout lorsqu’ils étaient aussi joliment enrobés . Elle repris sur un ton enjoué faussement condescendant . Elle ne devait pas s’être divertie autant depuis un bon bout de temps . Ni avoir eu une telle envie de sonner quelqu’un à grand coup d’«expelliarmus» . En pleine face c’était très efficace…Si exaspérant et en même temps indispensable à son entrain , elle n’aurait sacrifier ce présomptueux pour rien au monde .

-Une tentative de votre part de paraître menaçant est absolument risible mon gentil monsieur de Lyonesse . Restez dans vos domaines de compétences et continuez à me dire à quel point je suis merveilleuse . , conclu t-elle avec un sourire faux qui sonnait comme un accord .

La jeune fille sentit la main de l’élégant jeune homme sur son épaule et se laissa gentiment guidé en ayant soudain la désagréable impression d’être une marionnette de chiffon aux mains de ce fringant dandy .

-Voudrait-on se débarrasser de quelqu’un comme moi qui met du soleil et des rires dans le décor si banal et gris du quotidien ? J’ai une furieuse envie de laisser traîner mes mains partout maintenant que vous le dîtes , mais je ne suis pas assez folle pour les perdre même si ça me ferait plaisir de vous contrarier ! Vous le méritez .

Les bruits qui parvinrent aux oreilles d’Absynthe furent une réjouissante cacophonie de sons divers et variés qui lui donnèrent l’impression de se retrouver au sein d’un souk arabe . Une sensation plaisante pour elle et elle se serait bien précipitée à l’autre bout de la pièce pour admirer de plus près la peinture d’air si biscornu si monsieur de Lyonesse ne s’était pas rappelé à son bon souvenir en levant les bras en croix comme s’il cherchait à étreindre le monde .

Docile Absynthe suivit son geste…et recula de deux pas les yeux ont ne peut plus ouverts . Mais il était donc encore plus dément qu’elle ne l’aurait cru ! Croyait-il donc qu’en habillant un troll comme un godelureau et en lui donnant à boire dans une tasse il en ferait un agneau ! Arg et en plus il l’envoyait sur elle ! Les yeux comme des gallions Syn regarda le monstre s’approcher sentant le sol tressauter sous ses fines ballerines . Lorsqu’elle fut totalement dans l’ombre de la bête et qu’elle vit ses deux têtes se pencher vers elle , la reine du courage décida qu’il était temps de reprendre le contrôle de la marionnette et de filer d’ici tout de suite en laissant son ex précepteur se faire dévorer , ce qui lui épargnerait l‘asile si son père ne l‘achevait pas avant !


-Bon…,
-…Jour

*Hein ?!*

La petite fille regarda les deux paires d’œil posées sur elle et un peu de couleur revint sur ses joues tandis que son cœur revenait à un tam-tam plus lent .Un léger sourire surpris faisait même jour sur son visage marqué par l'étonnement le plus total .

-La place nous est…
-…Heureuse de vous…
-…Rencontrer

-Je…Hmm , je vous en pris .

Décidant de ne pas contrarier la créature qui pourrait tout aussi bien l’écraser sous son pied si elle lui déplaisait elle eut une petite génuflexion alors que la voix claire de monsieur de Lyonesse résonnait de derrière l’imposante créature qui n’avait plus l’air si terrible maintenant .Mais elle en voulait à ce freluquet endimanché de lui avoir causé une telle peur . D’abord la porte et maintenant un troll bicéphale ! Qu’est-ce qui allait lui tomber sur le poil la prochaine fois ?

-Vous…

La jeune donzelle fit le tour du troll un index rageur pointé sur l’harmonieuse figure de ce fat en habit de noble .

-Vous , vous êtes complètement marteau mon père avait raison ! J’ai faillit faire un infarctus ! Heu…Non merci je ne bois jamais dans la tasse des autres , dit -elle à l’adresse du troll qui lui proposait d’un geste aimable de tremper les lèvres . Enfin elle aurait presque pu s’y baigner dans sa tasse !

-Je ne vous remercie pas monsieur , mais lui…, et Absynthe tourna un visage rayonnant vers la créature , il est merveilleux ! Comment avez-vous fait ? Je veux dire…

Absynthe se rapprocha du jeune homme blond et baissa la voix pour ne pas vexer le troll qui disposait de deux paires d’oreilles pour mieux l’entendre .

-Les trolls sont totalement crétins ! C’est un prodige qu’il sache déjà être propre et ne pas sauter sur tout ce qui bouge ! Comment…?

La jeune fille retourna vivement la tête vers celles du troll qui finissait sa tasse à présent sans en renverser une goutte . Des gestes maladroits mais appliqués et presque naturels . Incroyable .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Jeu 28 Déc - 17:15

*Ah ma chère Absynthe je ne sais pas ce qui me réjoui le plus . Que vous soyez une petite fille aux allures de grande dame ou bien qu’il y ait encore de l’espoir que ça s’arrange en grandissant*

-Tu as tout à fait raison « mademoiselle » Mortsonge . Je me demande maintenant si tout l’or du monde suffirait à te faire taire une bonne fois pour toute . Quoique je dois dire que tu fais un merveilleux tonique à ta façon . Je ne me suis jamais autant réjoui d’être insulté .

En vérité il adorait la voir fulminer et regarder la colère tordre ce joli visage . Il adorait par-dessus tout l’entendre rager toute seule . Il était amusant de constater à quel point elle se vexait lorsqu’elle sentait qu’elle n’aurait pas le dessus et comme il fonctionnait de la même manière ils se trouvaient pris dans un cercle vicieux . Il se demandait vraiment comment la jeune fille évoluerait avec l’âge , avec les déconvenues qui ne manqueraient pas de lui tomber dessus . Elle avait la tête si dure qu’elle garderait sans doute sa superbe envers et contre tous et Valen l’espérait ardemment . Il aurait été…peiné de la voir devenir si semblable à une « miss tout le monde » bon chic bon genre et sans saveur . Non Absynthe était un précieux ornement qui lui allait bien et il espérait la garder tel quelle . Il avait assez œuvré pour ça lorsqu’il lui enseignait encore l’art rhétorique et les bonnes manières .

Quoiqu’il en soit Valen aurait donné toutes ses riches possessions jusqu’à sa dernière chemise pour voir le visage d’Absynthe à l’instant même où le troll s’était incliné devant elle . Aussi lorsqu’il la vit débouler de derrière la masse de cette bête , l’œil étincelant de fureur d’une couleur si intense que l’on aurait cru que l’or de son iris était en fusion , et les cheveux se soulevant à chacun de ses pas il manqua de s’écrouler de rire . Il se composa le visage de celui qui a fait une bonne blague et détourna son index accusateur de sa personne .


-Tkk , tkk on ne montre pas du doigt . Après tout ce temps , faire une faute aussi basique…Quelques cours supplémentaires vous iraient-ils milady ?

Fort heureusement pour lui la créature avait plus à son ancienne élève et celle-ci alternait sa mauvaise humeur et sa sympathie pour le monstre en optant finalement pour la dernière . Ses questions étaient légitimes et Valen frotta ses mains l’une contre l’autre en faisant quelques pas vers son troll si particulier . Il avait l’occasion de se donner le beau rôle .

-Ah vois tu notre ami Jock-et-Ris est un très intéressant spécimen d’évolution naturel . Et apparemment la Nature fait tellement bien les choses qu’elle lui a donné deux cerveaux au lieu de lui mettre un hémisphère dans chaque boîte crânienne . Ainsi donc il faut croire que la multiplication des cerveaux active le potentiel intellectuel si il est convenablement entraîné .

La dessus le jeune homme donna une petite tape sur la jambe gauche du troll presque aussi dur que de la pierre .

-Seulement notre ami a eu besoin d’aide pour s’en servir convenablement . Figures toi que lorsque je l’ai découvert il n’avait rien trouvé de plus intelligent que d’attaquer un insignifiant petit village irlandais dans lequel je me trouvais . Il cherchait sûrement à se nourrir et comme tu le sais les trolls mangent un peu n’importe quoi : balais , homme , femme , chien , poulet , tapis de séjour…Enfin bref , il a occis une bonne partie des fous qui ont misé pour l’attaque frontale alors qu’il suffisait de verser un somnifère dans un bon tonnelet de whiskey et de le faire léviter jusqu‘à lui . Ah je l’ai eu en trois rasades , mais il faut dire que j’avais mis tout mon flacon de la goutte du mort-vivant ! J’ai à peine eu le temps de transplaner avec lui avant qu’ils ne me le tuent ces imbéciles rancuniers ! Tu vois je venais de lancer mon affaire et je me suis dit que si certains arrivaient à dresser des trolls comme gardien alors pourquoi pas moi ? Seulement j’ai horreur de la saleté et ses tatouages tribaux étaient certes très impressionnants , mais ce n’était pas assez distingué pour la maison . Alors je lui ai fait subir deux/trois sort d’oubliette pour lui décrasser l’esprit et je l’ai pris en main de la façon la plus sûre qui soit , n’est pas Jock-et-Ris ?

-Oui
-Oui

-Avec un peu d'aiguise-méninge j'ai été capable de lui apprendre tout un tas de petite choses essentielles et je lui en verse régulièrement dans son café pour l'entretenir ! Tu as le résultat devant toi ! Et le petit plus qui fait plaisir : il ne dort que d’une tête alors tu imagines si mon théâtre est bien gardé . On lui fait faire des tours de temps à autres , les gens adorent l’écouter parler…Tiens , Jock-et-Ris , donne nous ton avis sur le thé.

Le troll cligna deux fois des yeux comme s’il cherchait quelque chose de perdu puis repris la parole d’une voix profonde :

-Earl Grey est le
-….meilleur

-Et si je te dit que le thé vert est-ce qu’il se fait de mieux ?

-Le thé vert est fait pour les...
-….étrangers
-Ceux qui ont du...
-…goût
-Ne le consomme…
-…Pas

Tout sourire Valen rajusta sa veste et retourna un visage rayonnant vers Absynthe pour recueillir des éloges . Comment pourrait-il en être autrement après tout c'était un innovateur accompli , personne n'avait songé à civiliser un troll avant lui parceque personne n'avait assez réfléchie . Et dire qu'il y avait des moyens si simples pourtant...

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Jeu 28 Déc - 18:36

Citation :
-Tkk , tkk on ne montre pas du doigt . Après tout ce temps , faire une faute aussi basique…Quelques cours supplémentaires vous iraient-ils milady ?

-Ooooh ! Quel dommage que je sois si bien élevée ! Sinon je vous en dirais des belles !

Toutefois la jeune demoiselle préférait de loin écouter ce que monsieur de Lyonesse avait à lui dire . Il fallait dire que les troll savant ne couraient pas les rues alors s’ils avaient une paire de tête ! La bizarrerie du physique ajouté à celle de l’esprit . Et le plus beau dans tout ça ? C’était totalement inutile . En effet en l’écoutant parlé Absynthe compris bien vite que derrière le but pratique d’avoir un bon gardien son ancien tuteur avait agis ainsi pour s’amuser . Ce n’était pas pour satisfaire un éminent but humaniste comme le prêchait certains sorciers avec les géants et les moldus : séparés , mais égaux en dépit des tares cognitives des deux dernières catégories . Ni même pour une quelconque recherche magique . Non son cher Valen avait agis « comme ça » et plutôt dans un but lucratif , misant sur la nouveauté de la chose pour séduire les foules . Inutile donc parfait . Absynthe étudia un peu mieux le dénommé Jock-et-Ris et fut une nouvelle fois saisit du résultat surtout parce qu'elle connaissait l'homme qui avait fait ça et l'imaginer au prise avec une bête féroce était quelque peu incongru . Non Valen avait sa place parmis la soie et les flûte de champagne , mais pas dans un territoire hostile à chasser le troll et à le transformer en gentil boursouflet de la haute par la suite .

Elle se rapprocha un peu plus dans un frou-frou de sa robe la tête bien levée vers la créature immense , continuant de la regarder en s’adressant à son maître :


-C’est effarant . A vous écoutez vous plaindre on croirait que tout va mal pourtant lorsque je vous écoutes raconter vos frasques tout à l’air si simple !

La jeune fille baissa la tête et la tourna vers le jeune homme blond en plongeant son regard dans ses yeux translucides et opalescents .

-J’ai vraiment du mal à vous imaginez en chasseur de bête féroce ! Ha ! Il faut plus qu’une paire de belles chemises pour attraper le yéti et si messieurs Jock-et-Ris se sont laissés avoir comme des…Hem , si vous avez réussis à les berner par un stratagème absurde et simplet je doute que cela soit suffisant pour des créatures tel qu’une manticore . N’avez-vous pas prétendu en avoir une ? Toutefois il fallait y penser à tout ça , je suis positivement impressionée : braaavo !

Absynthe frappa rapidement ses mains gantées l’une contre l’autre en produisant un petit bruit étouffé . Malgré l’ironie de son visage et de sa voix elle rendait vraiment grâce à son astuce pas si évidente . « Deux/trois sorts d’oubliette » ce n’était pas à la porté de n’importe qu’elle sorcier . Curieux de voir comment le jeune dandy se débrouillait efficacement quand il le voulait . Redoutable même , il avait totalement formater les deux cerveaux du troll pourtant réputé pour avoir la tête dure . Il les avait radicalement changés de nature . Et c'était un concept...intéressant .Un troll gentlemen ne pouvait que lui plaire par son incongruité légère et s'il avait ouvert la bouche pour lui porter un message de paix elle aurait sûrement moins apprécié . Combien de choses aussi futiles connaissait-il encore ? S'intéressait-il à la politique et au dessous des dames ? Elle soupçonnait Valen de lui en avoir touché plus de deux mots .

-Je constate avec surprise que vous ne vous limitez pas aux salons ! Dîtes moi un peu mon cher , qu’est-ce qui vous motive ? Votre amusement personnel ou le profit ?

La petite jeune fille croisa les bras et dédia un de ses plus beaux sourire à la tête gauche du troll qui les écoutait attentivement tandis que la droite semblait être absorbée à tenir à l’œil un groupe de sorcier qui passaient près d’eux en commentant les prédictions du sphinx avec animation .

*On ne manque de rien dans cette baraque foraine !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Ven 29 Déc - 14:00

Valen prit un air faussement peiné devant la suspicion et les remarques incisives de la jeune , la douce et si aimable Absynthe . Il se doutait un peu que de telles remises en causes arriveraient sur le tapis dès qu’elle serait totalement au fait de son activité présente . Il fallait dire qu’il n’était effectivement pas tailler pour les missions suicide , mais il avait durement appris que dans la vie tout ne nous tombais pas dessus comme ça . En tout cas pas les choses les plus gaies et les plus agréables .

-Ma chère petite Absynthe ce n’est pas très gentil à toi de me rappeler que la vie n’est pas qu’oisiveté . Depuis que cette révélation m’a crevée les yeux je fais ce que je peux pour l’oublier et toi sans la moindre considération pour mes sentiments tu m’agites le drapeau noir de la réalité sous le nez ? Vraiment s’il y a bien quelqu’un qui peut comprendre c’est bien toi…

Et comment….De par son ascendance , sa fortune et sa nature de manipulatrice la gamine vivait vraiment dans un autre monde : le sien . Et le jeune homme doutait très fortement qu’elle eut conscience qu’il exista autre chose à coté , un monde qui ne répondrait pas au doigt et à l’œil à ses caprices .

*Je crains vraiment que le réveil ne soit dur .*

Mais il ne voulait pas de ce « réveil » . La petite demoiselle constituait une part de son propre monde ainsi , un monde non encore touchée par les contraintes du réel , une vie de légèreté qu’il appréciait tant et dont il rêvait encore pour lui . Non il ne faudrait pas qu’elle perde la flamme de ses illusions ou le monde lui prendrait encore quelque chose de précieux .

Mais reléguant ses pensées au plus profond de son esprit il se fendit d’une révérence ironique au bruit des applaudissements de sa protégée . Tout était bon à prendre dans la quête de reconnaissance et il devait y avoir un fond sincère derrière ses paroles trop ouvertement ironique pour l’être totalement . Non Absynthe était plus fine que cela . Il en savait quelque chose puisqu’il lui en avait beaucoup appris à ce sujet durant toutes ses plus jeunes années .


*Ah penser au passé a toujours été déprimant chez moi*

Tout commençait toujours si bien et tout finissait toujours si mal…

- Merci merci ! De ta part cela résonne merveilleusement bien à mes oreilles ! Mais voyons très chère , penses tu réellement que je m’en vais courir la bête un épieu à la main ? Puisque tu me parles de cette manticore saches que j’ai désormais des gens plus aisément sacrifiables qui travaillent pour moi et qui me ramènent ce dont j’ai besoin . Je ne suis que l’artisan qui fignole les détails ma chère petite . D’ailleurs pour cette manticore , j’en ai perdu deux…Pas assez convenablement préparés et j’ai eu toutes les peines du monde à les remplacer . Enfin …

Il fit un mouvement leste de la main pour signifier que ce n’était pas ça l’essentiel . Assez de détails matériels superflus…

-Laissons cela veux tu ? Cela me rappelle à quel point je peux être utile à ce monde et je ne suis pas de ces gens qui aiment se vanter…

Valen pris Absynthe par les épaules pour l’entraîner un peu plus loin . Il y avait quelque chose qui lui plairait sûrement bien plus que le spectacle d’une bête féroce enragée ou de diablotins trapézistes…Même si la connaissant….

-L’argent est utile dans la vie , mais je ne te souhaite nullement d’en manquer pour t’en apercevoir . Quelque chose me dit que tu deviendrais aigrie et que tu ne serais plus fréquentable ! Non , restons dans le joyeux et le festif ! Et j’ai quelque chose d’assez intéressant à te montrer , mais il ne faudra en parler à personne . Je peux te faire confiance n’est-ce pas ? Je veux dire vraiment confiance ?

Le jeune lord plongea ses son regard dans celui chatoyant de la petite demoiselle . Il cherchait à déterminer ce à quoi elle pouvait bien pensé , mais ses yeux était comme une barrière à leur propre façon . Il ne renvoyait que ceux qu’on voulait bien voir en eux : la plupart du temps une affabilité confiante , même si quelque chose de plus froid et de plus analytique sommeillait en eux . Comme le regard d’un lynx qui surveille sa proie . Ou d’un serpent .

Les sons alentours lui parvenait encore , mais il n’était qu’à moitié conscient de la cohue qui les environnait : que ce soit le brouhaha des conversations ou bien les notes de musique accompagnées de quelques cris animales . Il essayait défaire le vide dans son esprit pour mieux lire dans celui d’Absynthe et ne pas se tromper .Il fut à peine conscient de Jock-et-Ris qui commençait à entreprendre un pamphlet sur l'usage des poubelles pour jeter les papiers contre un client peu distingué . Il serait sûrement parti si le troll ne le tenait pas par le collet de sa cape comme pour gronder un chien qui aurait fait une bêtise.

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Ven 29 Déc - 22:42

-Mon cher , comme si vous aviez des sentiments . Et ne me mouillez pas dans vos désillusions factices , la vie est faite pour être vue comme on veut qu’elle soit .

Absynthe le contempla un instant en se posant une foule de questions dans sa petite tête , sourcils froncés . De quoi parlait-il ? Il ne pensait jamais à rien de sérieux sauf peut-être à l’argent , alors que venait faire ce couplet misérabiliste au milieu de tout ça ? C’était étrange elle ne se souvenait pas d’une phrase aussi défaitiste de la part de son ancien tuteur . Elle avait suffisamment perçue de désarroi dans sa voix pour être gêné , chose qui ne lui arrivait que rarement . Enfin que pourrait-elle pour lui s’il allait mal ? Elle aussi parfois tout lui semblait abominablement gris et sans saveur , presque intolérable , mais il lui suffisait de quelques temps pour retrouver ses sens et ses joyeuses pensées . Cependant elle comprenait dans une certaine mesure . Mais les notions dégagées allaient encore bien au-delà de ce que son esprit enfantin pouvait percevoir .

Haussant finalement les épaules elle fit un geste comme pour envoyer un baiser ou une fleur imaginaire au jeune dandy qui avait apparemment retrouvé une certaine bonne humeur moins sombre . Mais en vérité il était si dur de lire quoi que ce soit en lui , derrière ce qu‘elle percevait comme un vernis pour les yeux du monde ce cachait un être beaucoup plus profond…et triste ? Elle commençait seulement à le concevoir et cela lui fut l’effet d’un choc . Comment avait-elle pu passer à coté ? En tout cas bien des choses s’éclairait . Bon il avait certaines capacités à se défendre chose qu’elle aurait difficilement cru deux ans plus tôt . Mais en fait il se contentait de rester en retrait et de modifier les esprits des joyeux drills qu’on lui apportait , un choix beaucoup plus censé et qui lui ressemblait plus .

Syn laissa échapper un petite rire argentin à ses manières .


-Oh vous êtes vraiment scandaleux et le pire c’est que je vous aime pour ça ! On ne saurait être plus grossier que vous l’êtes , mais vous le faites avec tant de finesse que j’ai vraiment du mal à vous en vouloir . Et moi suis-je donc sacrifiable ? Je ferais un excellent appât pour votre prochaine bête sauvage ? Mmmm Quand je serais aigrie vous ne me regretterez pas .

La question était légère , mais Absynthe savait qu’elle risquait de vraiment mal le prendre s’il lui répondait au pied de la lettre , un « oui » sincère . Elle aurait préférée qu’il lui mente . Elle se laissa gentiment guidé une fois de plus , avant que le jeune homme ne l’a pousse à lui faire face avec une étrange insistance dans la voix . Syn se sentit ciller sous son regard de gris et de bleu et pendant un instant il n’y eut plus que ses yeux sur ce visage pâle aux traits de statue . Elle se sentait transpercer jusqu'à l'âme et elle mesura pour la seconde fois toute l'absurdité de son amitié pour lui . A son corp défendant elle lui avait accordé sa sympathie alors qu'elle ne savait rien de lui . De ce qu'il y avait au fond de lui .

-Oh , mais vous savez bien Valen , tout ce que vous voulez . Je n’ai jamais rien rapporté que je saches ?

Les paroles fusèrent de la bouche d’Absynthe sans qu’elle eut réfléchit , peser le pour et le contre et sorti une phrase toute jolie et enrubannée . Non c’était des mots sincères autant qu’ils puissent l’être . Et c'était la première fois de toute sa vie qu'elle utilisait son prénom pour lui parler ...C'était bizarre de se dire que c'était si simple en fait , cela sonnait si "naturel" . Mais pourquoi lui demander ça ? Etait ce quelque chose d’illégal ? Un secret ? Les penchants futiles de la fillette reprit le dessus et elle se retint à grande peine de ne pas sautiller sur place en battant des mains sous le coup de l’excitation .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Sam 30 Déc - 14:41

Il aurait presque fallut applaudir le sens empathique de la jeune miss Mortsonge . Vraiment , une fillette aussi douce , aussi calme et compatissante au possible avec son prochain , qui n’attendait qu’un signe pour vous égayer de ses joyeuses paroles . Le fait que pour Valen se retrouver face à quelqu’un d’aussi égoïste que soit était une sensation à la fois outrageante , puisque cet égoïsme ne permettait pas que l’on s’intéresse à lui , et rassurante . En effet il y avait au moins quelqu’un sur cette vielle terre qui partageait un petit quelque chose avec lui et c’était toujours bon à savoir . Enfin petit…Restait à définir l’ego de la miss .

De plus il s’agissait encore d’une enfant qui ne mesurait pas ce dont il était vraiment question , mais à vrai dire : quand avait-il commencé à le mesuré lui ? Elle disait l’apprécier pour ce qu’il était oui , mais pour le jeune homme cela s’apparentait plus à une enfant qui le désignerait comme son jouet préféré entre tous parce qu’il était le plus neuf et encore assez innovants pour être distrayant . Mais puisqu’il ne pouvait pas espérer mieux autant s’en satisfaire . Du reste ça ne changerait pas grand-chose à l’affaire .

-Absynthe , Absynthe , Absynthe…Comme si j’allais jeter aux fauves la seule personne qui dit m’apprécier malgré mes fichus défauts . Même aigrie je ,..Non oublies ça : Je te sacrifierais sans aucun remord parce que je ne supportes pas les gens qui broient du noir : j’ai bien assez de moi comme ça , alors…

Sérieux ? Hum , oui en une bonne partie . Heureusement pour lui que la petite ne semblait pas avoir d’autre états d’âme que la joie , le bonheur , l’allégresse et oh parfois un zeste d’humeur belliqueuse . Sans cela il aurait brûlé une à une les lettres de la délicate enfant…Mieux il les lui aurait renvoyer avec une fleur . Le langage des fleurs est toujours plus cruel . Non sans revenir là-dessus la gamine lui avait toujours plus , même lors des premiers jours et que couvaient entre eux une guerre larvée .

Citation :
-Oh , mais vous savez bien Valen , tout ce que vous voulez . Je n’ai jamais rien rapporté que je saches ?

*Tiens donc ?*

Le jeune homme releva un sourcil et inclina légèrement la tête sur le coté . C’était bien la première fois qu’elle l’appelait ainsi . En fait il aurait pu être son grand frère , mais les convenances auraient voulut qu’elle l’appela monsieur comme elle l’avait toujours fait . Une ruse pour mieux faire passer un mensonge ? Qu’importe . Il n’y avait pas vraiment de traîtrise dans les yeux d’Absynthe e il pourrait toujours prendre des mesures si la jeune demoiselle le trahissait . Il y aurait juste certaine chose à expliquer , mais le domaine des mots et des manipulations était son affaire .

Il fixa un moment le visage enfantin de la jeune fille . Un visage qui respirait la douceur plus par une aura qui par se traits qui malgré un air encore poupin commençait déjà à montrer de la dureté et de l’arrogance . Surtout ses yeux qui n’aurait pas sembler étranger sur le visage d’une maîtresse femme . Hors il s’agissait là des yeux d’une enfant et l’effet aurait été assez dérangeant , mais il trouvait tout juste cela spécial . Un peu comme leur propriétaire .

-Ah la bonne heure chère ange , soit certaine que je m’en rappellerais . Viens , suis moi .

Le jeune homme passa derrière des enclos bruyants et passa derrière une tenture pour ouvrir une porte . Pas vraiment cachée , il y avait mieux que cela tout de même , mais les gens ne semblait jamais vouloir regarder sous les endroits les plus banals . Derrière cette porte il n’y avait rien de plus qu’un escalier en colimaçon banal lui aussi , en bois verni , en bref qui n’attirait guère l’attention . Le seul point notable de cet escalier était les peintures suspendues au mur lambrissés qui laissaient souvent échapper quelques petits commentaires au passage de quelqu’un et qui s’occupaient aussi de monter la garde . Il y en avait dans tout les styles , toutes les époques , elles étaient déjà là lorsque Valen avaient acheté l’endroit et il ne savait pas vraiment pourquoi on les avaient mis là , toutes ces huiles , ces acryliques qui ne semblaient pas aller ensemble e produisait un effet des plus…inquiétant ? Particulier tout du moins .

Après un assez long moment à descendre ils arrivèrent devant une porte blindées de ferraille et de symboles pour la plupart destinés à effrayer les curieux et les crédules , mais certains auraient un effet assez dévastateur .

-Je viens de les compter 247 marches…Tout de même . Un bon moyen pour décourager les voleurs , non ? Hum , il faut que tu saches que si tu restes hors des limites du pentagramme tu ne risques pas grand-chose . Rien même , je suis avec toi . Ce que tu vas voir en avant première est ma toute dernière attraction , celle que je réserve à l’élite raffinée en mal de sensation forte , celle qui fera rapidement de moi quelqu’un d’encore plus riche , celle que personne n’a jamais encore tenté avant moi . Seulement c’est d’un genre assez particulier…J’ouvres ?

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Sam 30 Déc - 19:55

Silencieuse , Syn resta un moment perplexe avant de se remettre à sourire doucement , plus par habitude qu’autres choses . Elle cherchait activement à dégager la vérité cachée derrière le badinage . Et par le même coup elle prenait mortellement conscience à quel point sin attitude énigmatique et sibylline pouvait être énervante pour ses proches . Mais de toute façon qu’importe ? Eh bien ce qui importait dans cette affaire c’est qu’elle ne pouvait juger de l’affection de quelque un qu’elle affectionnait particulièrement et il est toujours idiot d’aimer quelqu’un qui ne vous le rend pas . L’échange n’était pas équitable et la réciprocité devait marché dans les deux sens lorsqu’elle était impliquée !

Eh puis , à quel jeu jouait-il ?! Il n’était pas malheureux : il avait tout ce qu’il désirait ! L’idée du bonheur e résumait il à ça pour Absynthe ? Oui , ou en grande partie peu s’en fallait ! Qu’importait le reste lorsque l’on pouvait satisfaire à ses moindres caprices ? D’un autre coté pour un jeune homme comme lui amateur de luxe et d’oisiveté elle pouvait comprendre ce que c’était . Mais il y avait autre chose , autre chose qu’elle ne pouvait pas voir à moins qu’il s’exprime plus clairement . Ses interrogations furent rapidement chassées de son esprit comme elles y étaient apparues .


-Oh mon papa m’a toujours interdit de suivre les messieurs ! Mais je vais faire une exception pour vous mon cher . J’espère ne pas le regretter . Et…Ne prenez pas tout pour argent comptant : je ne deviendrais pas votre bonniche sur un simple mot . Je n’ai rien signé alors vos Elfes de Maisons , si tant est que vous en ayez , vont vous servir encore un peu…

Absynthe suivit néanmoins le lord jusqu’à un « passage secret » un peu plus loin et s’enfonça dans un tunnel-escalier laissant les joyeux bruits de la fête derrière elle . Elle se sentait excitée à l’idée de voir quelque chose de réservé , elle aimait par-dessus tout être dans le secret des Dieux . Elle ne savait pas où ils allaient , mais elle ne pouvait douter que cela fut intéressant . Le seul problème était ces escaliers qui tournaient . On avait bien appris à Absynthe comment descendre un escalier comme une grande dame , la tête droite , le dos bien droit et le regard bien en ligne droite . Mais ce n’est pas parce qu’elle savait les descendre qu’elle les aimait . Et surtout pas ceux qui tournaient . Elle avait toujours l’impression qu’elle allait disparaître dans un trou au milieu des dit escaliers et s’écraser en contrebas . Et ceux là ne semblaient pas vouloir en finir tandis que Syn enchaînait marches après marches après marches…Et ces tableaux qui commençaient à se distordre sous ses yeux .

-Elle est un peu pâlotte la demoiselle .

Absynthe tourna la tête vers la peinture qui venait de faire ce commentaire . Un homme confortablement assis dans son fauteuil aux yeux étrangement brillant dans son cadre .

-Le blanc vous va si bien très chère .

Absynthe fit tourner rageusement le cadre sur lui-même indifférente aux protestations de l’homme qui y était peint . Protestations qui bien sûr allaient toutes vers son innocence et sa sincérité . La petite donzelle était bien trop ironique elle-même pour y croire .

Enfin vint la fin…

Citation :
Je viens de les compter 247 marches…

Absynthe eut un haut le cœur et porta une main à ses lèvres s’appuyant au mur lambrissé .

-Ne parlez pas de chiffres je les aient déjà en horreur sans avoir la tête qui tourne !

Rien que l’idée de se dire qu’elle avait tourné pendant 247 marches lui donnait des faiblesses . Un véritable écoeurement… Elle centralisa son attention sur monsieur de Lyonesse et sur la porte qui était l’aboutissement de l’escalier . Une porte qu’elle n’aurait jamais eut envie de franchir en temps normal , mais il lui promettait des choses qu’elle ne pouvait pas refuser et pire que tout il avait sut piquer son intérêt au vif avec ses vantardises . La curiosité était toujours la plus forte en elle comme toutes ses autres pulsions . C’était toujours ce qui l’a poussait à agir . Et franchement maintenant elle mourrait d’envie de savoir enfin ce qui se cachait derrière cette imitation de coffre-fort…

-Bien sûr quelle question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Dim 31 Déc - 19:44

Tout à ses effets Valen n’avait pas remarqué le teint pâle de sa jeune protégée qui n’avait pas l’air au mieux de sa forme . Elle allait probablement exploser , mais il ne put retenir ses mots qui s’envolèrent de sa bouche avant qu’il est eut le temps de penser aux effets . De toute façon , depuis quand se gênait-il pour dire ce qu’il avait sur le cœur , d’une manière ou d’une autre ses intentions transparaissaient toujours pour ceux qui le connaissaient bien .

-J’avais oublié à quel point tu pouvais être de constitution délicate très chère . Il faut dire que ce tempérament de dragonne qui aurait une rage aux dents incurable aide à donner le change…

Se retournant inconsciemment il toucha la porte à quelques endroits précis et les verrous se levèrent dans un scintillement lacté . Valen ouvrit lentement la porte pour l’effet théâtrale , il n’allait pas perdre ses bonnes habitudes , et fit signe à Absynthe de le suivre ce qu‘elle aurait sans doute fait même sans invitation . La pièce circulaire où ils se trouvaient était plongée dans la pénombre et l’écho de leurs pas résonnèrent sur les parois de pierre . Le jeune homme frappa dans ses mains et la lumière fut (^^) . Une lumière qui provenait d’un immense lustre de cristal au dôme du plafond peint de fresque alternant gentils petits angelots joufflus et vilains petits diablotins rougeâtre , la scène qui y était peint se modifiait en fonction , des nuages de l’Olympe à un maelström de flamme . Le maître des lieux et son invitée se trouvaient dans une cavité ronde que surplombait des gradins cossus aux sièges de velours pourpre . Cependant le froid qui régnait dans la pièce n’était pas vraiment agréable et il faudrait bien y remédier aussi , mais chaque choses en son temps il s’agissait de son argent tout de même .

-Je suis entrain d’aménager l’endroit alors fais attention à ne pas te prendre les pieds dans une planche qui traînerait au sol . Et les miroirs aussi , je vais en mettre partout tout autour de « l’arène » ! , expliqua-t-il en tournant sur lui-même les bras écartés .

-Mais tu n’es pas là pour m’entendre parler agencement . Reculons un peu veux tu , il ne faut pas poser un seul pied sur le symbole qui a été tracé par terre . Ce n’est que de la craie , je n’avais pas envie de saccager mon parquet tout neuf .

Le jeune dandy sortit sa baguette et l’agita selon un rythme particulier produisant un éclairage propice à l’ambiance qu’il voulait instaurer et créant des formes biscornues de volutes qui restaient à flotter dans les airs . Le pentagramme du sol se mit à luire d’une lumière violette et dardait des rayons vers les premiers rangs des sièges .

-Alors , quelque chose de joyeux : 1 , 2 , 3 !

( musique ^^ )

Des formes fantomatiques apparurent et commencèrent à jouer une musique forraine qui résonna dans toute la salle . Du fond de la pièce sous un amas de rideaux et de tenture à accrocher une forme longiligne se profila en ondulant , suivant les contours de l’étoile au sol , une silhouette impressionnante à la tête couronnée de trois bosses , aux yeux opalescents d’une lueur scintillante et éclatante . La forme se dressa soudain comme pour attaquer , mais elle se contorsionna et commença un ballet singulier au rythme de la musique dardant ça et là une langue fourchue et des sifflements en cadences tandis qu‘elle ondulait , tournait entre les formes de brumes évanescentes et jetait son ombre inquiétante à travers les faisceaux de lumière vive . Le serpent géant ondoyait avec grâce dans les airs rejoint par d'autres formes humaines , illusions d'ombres qui semblaient constituer sa cour et lui jouer des airs entrainant pour le charmer . Jusqu'à ce que le serpent se courbe vers l'arrière signalent le final en une révérence inversée et poétique .

-Alors ? N’est-il pas charmant lui aussi ? Mon faux basilic plus vrai que le vrai ? Il obéit à la musique et seulement à la musique . Je peux lui faire faire n’importe quoi : danser , attaquer, même jongler si ça m‘amuse…L’étoile et l’éclairage c’est pour impressionner les spectateurs , mais j’ai l’impression que je devrais trouver une autre musique pour simuler l’attaque du basilic déchaîné en son et lumière : « O fortuna » sûrement , elle fait toujours un effet bœuf et je vais les scotcher à leur siège !

Valen agita à nouveau sa baguette et toutes les fumées de la salle s'évaporèrent emportant avec elle le serpent et les fantômes de noirceur .

-Tu es la première personne à avoir vu ça et surtout à savoir que ce n'est qu'une illusion . Vois tu je me sers de cette salle pour des représentations "spéciales" , la plupart sont du vent comme celle ci , mais d'autres sont bien réelles et plus dangereuses . Comment était l'effet de tension ? J'ai peut-être mis trop l'accent dessus non ?

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Dim 31 Déc - 21:07

HJ : Je t’aime , la musique aide super bien à la représentation o_O

Citation :
-J’avais oublié à quel point tu pouvais être de constitution délicate très chère . Il faut dire que ce tempérament de dragonne qui aurait une rage aux dents incurable aide à donner le change…

La dragonne en question produisit un son suraigu à mi chemin entre le grognement d’exaspération et le cri d’exaspération qui signalait la crise de nerf . Elle aurait eut bien envie de mordre de toute ses forces le doigt qui lui disait de la suivre ou alors de l’enfermer derrière cette porte digne d’une forteresse et de le laisser pourrir là avec ce qu’il pouvait bien y avoir derrière .

-Espèce de fat arrogant et prétentieux , est-ce bien vous qui me parliez de bonnes manières ?!

La petite jeune fille rentra à sa suite en revissant son chapeau sur sa tête , l’air renfrogné . Elle fut saisit par la froideur du lieu , mais ce devait être encore pour créer une certaine « atmosphère » . La pièce n’aurait pas eut besoin de ça , il suffisait juste de lever les yeux vers le plafond en arrondi pour se sentir écraser par le poids de la fatalité . Absynthe progressa à la suite de son ex précepteur le nez en l’air , fascinée par la qualité incroyable de détail que contenait la fresque du plafond et par les changements graduels qu’elle subissait . C’est en progressant le nez en l’air qu’elle buta contre une planche de bois au moment même où monsieur de Lyonesse la prévint à ce sujet .

*Toujours un hiboux de retard vous !*

-Mff . Effectivement et dépêchez vous de me montrer ce que vous voulez , mon grand père doit être sorti de Gringotts à présent ! J’étais censée l’attendre chez madame Giupure…

Pause . Attendez une seconde . Un symbole magique censé les protéger tracé à la craie ?! Mais…Mais…Mais ?! Absynthe vérifia que la porte était encore ouverte derrière elle quand la pénombre tomba sur elle en même temps qu’une musique bizarre retentissait dans la pièce . La demoiselle sursauta en l’entendant et , apeurée , chercha à se rapprocher de Valen dans l’obscurité qui se peuplait peu à peu de formes étranges et mouvantes . Quoique se rapprocher de lui n’était peut-être pas le plus indiqué en fin de compte . Le temps d’un battement cil , lorsque Absynthe se reçue un faisceau de lumière vive dans les yeux , et une forme inquiétante rampait vers eux , se dressait au dessus d’eux et…se mettait à danser ?

-J’aurais tout vu avec vous Valen .
, lâchat-elle , saisie .

Absynthe n‘avait pas vraiment paniquée au sens propre du terme , elle se doutait que Valen ne se mettrait jamais en danger et le troll lui avait servit de leçon , mais on était jamais trop sûr non plus et l’ambiance des lieux faisait son effet malgré tout . La danse gracieuse et fascinante du serpent et de ses fantoche de fumées la séduisirent instantanément chassant aussitôt tout sentiment de doute . La musique résonnait comme un écho en elle et elle suivait des yeux les aléas et boucles sinuant de l’élégant reptile dont le calme et la docilité apparente ne pouvaient faire oublier l’aura de menace qui l’entourait . La jeune fille perdit la notion du temps et lorsque la musique s’arrêta sur un autre ondoiement du serpent elle eut l’impression d’être ici depuis une éternité , bercée , transportée par cette musique bouffonne et sublime toute à la fois , à la mesure de la grâce de ce roi-serpent . Une illusion ? Tout avait semblé , brumeux oui , mais le serpent , son aura , cette force qui se dégageait de lui ?

Absynthe considéra un moment son tuteur , une expression indéfinissable aux fond de yeux . Elle n’était pas fâchée d’avoir été manipulée en quelque sorte car pour elle , elle avait vu quelque chose de vraiment artistique , qui l’avait vraiment touché et dont elle se souviendrait .


-Pour tout vous dire , j’ai vraiment cru qu’un démon se cachait derrière ces portes , monsieur . Ne changez rien .

La fillette se représenta mentalement ce que pourrait donné cette illusion sur l’O Fortuna carmina burana…

Sensationnel !


-Fermez bien les portes alors , ils risquent de prendre la fuite avant d’en avoir vraiment pour leur argent . Et moi qui vous prenait pour un dompteur…Vous êtes un illusionniste de talent , vraiment . Mais était ce si important de me faire jurer de ne rien dire ou n’était ce qu’un de vos effet ? Croyez le bien je serais aussi muette qu’une tombe et je ne dirais à personne que vous êtes un escroc …

Absynthe eut un petit sourire en coin . Du vent , oui , mais quel vent ! Non elle n’avait jamais rien vu de pareille cela ne faisait aucun doute et ce genre d’attraction pourrait rencontrer un grand publique , mais pourquoi s’en cacher ?

-Mais...Merci . Merci de m'avoir montré ça je suis très flattée que vous m'ayez choisit comme public d'avant première . J'étais votre test en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Lun 1 Jan - 18:12

Même si Valen était satisfait des compliments d'Absynthe il se précipita pour lui dire l'importance de ne rien dire . Oh bien sûr il avait peut-être un peu forcé sur le coté dramatique tantôt , mais il était fait ainsi et on ne se refaisait pas à son âge .

-Non Absynthe c’est très important que tu ne dises rien sur ce que tu as vu tout autant que sur cet endroit . Premièrement les gens paieraient moins cher sans se rendre compte de l’énergie que je déploie à créer ces illusions et à les rendre réelle , deuxièmement il s’agit d’une surprise vois tu ? Ce ne serais pas très drôle s’ils savaient à l’avance ce qu’ils allaient trouver ici…Et cette scène ne peut être trouvée à moins de savoir déjà où elle se trouve et tu es dans la confidence maintenant . J’en suis le Gardien du Secret et déjà que le ministère tique un peu sur mes acteurs vampires…Je donne parfois dans le moins raffiné pour arrondir les fins de mois et le moins raffiné je le fais ici à l’abris de tout le monde . Alors pas un mot , motus et bouche cousue , zip . En plus tu as aimé le spectacle , non ? Je dois te dire que pour créer tout ces petits effets si anodins ce sont parfois des matériaux très cher et je les achètent où je peux si tu vois ce que je veux dire ?

Le jeune homme croisa les bras en espérant avoir été assez clair . Oh il faisait une relative confiance à la jeune miss et ne pensait pas vraiment qu’elle put lui attirer des soucis , mais apparemment il avait mal jugé sa faculté à comprendre certaines choses pas si évidentes . Damné soit les enfants , il était plus que jamais pressé qu’elle grandisse , il n'aimait perdre du temps en explication,…Et elle lui avait donné sa parole , non ? Pour ce que cela vallait et au nom de leur soit disant "amitié" elle tiendrait sûrement sa langue heureuse de partager un secret avec lui .

-Et un escroc , moi ? Non , sweet cake , je ne le suis pas voyons . Tu as reconnu toi-même que l’illusion est agréable et c’est un de mes nombreux petits talents que j’exerce pour divertir les foules . Personne ne peux dire de moi que je suis un escroc quand je suis capable de faire oublier tout les soucis . Enfin tu a été un public agréable et je te fais confiance . Si j’en juge par ce que je connais de toi je peux presque prévoir que ma petite attraction aura un succès fou…Ha…Je ne te considérais pas spécialement comme un « test » non . Tu sais très bien que je ne souhaites rien d’autre que de voir un gentil petit sourire sur ton adorable petite frimousse très chère . , ajouta t-il avec un sourire ouvertement ironique qui laissait planer un doute sur ses paroles .

Hum , il avait surtout pensé à faire sensation et pas vraiment à l’opinion de la petite . Mais sa réaction le conformait dans son opinion . Absynthe avait une bonne culture artistique de par sa lignée et donc ses avis était à peu près certain . Si cela pouvait vraiment être sûr . Et flattée ? Avait-il fait ça pour ça ? Oh oui peut-être qu’il s’agissait pour une fois d’un simple geste d’affection . Après tout il l’avait toujours considérée comme une élève mais peut-être un peu plus . Sûrement . Très certainement . Valen pivota sur lui mut par un soudain besoin de bouger . Il n'y avait vraiment plus de raison de rester ici et bien que cela l'ennuyait lui aussi avait des choses à faire . Y penser le déprimait déjà . Cependant il aurait bien gardé Absynthe avec lui quelques instant encore pour lui montrer le théâtre , elle aurait sûrement aimé assister à une répétition , mais cela devait bien faire plus d'une bonne demi-heure qu'ils étaient là dessous .

-En tout cas je ne vais pas te retenir ici , ma chère petite . Viens je te raccompagne avant que ton cher grand père croit à un rapt . Il faut dire qu’avec toutes ces fioritures tu vaux beaucoup d’argent .

Le jeune homme se retourna vers la porte et vers les escaliers en songeant qu’il pourrait peut-être lui faire une petite fleur puisqu’elle lui avait fait le plaisir d’aimer ce qu’il lui avait montrer avec toute sa candeur d’enfant et sa distinction de jeune lady . Oh un petit geste qui ne lui coûterait pas bien cher . Il vérifia la porte et ses verrous d’un air distrait avant de se tourner vers elle .

-Tu sais comme tu n’as pas l’air d’aimer ces marches je pourrais peut-être transplanner avec toi directement dans la rue de madame Guipure , nous irons tout de même plus vite comme cela , qu’en dis tu ?

Ce faisant le jeune lord releva un peu le chapeau de la demoiselle pour avoir un meilleur aperçu de son visage .

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Lun 1 Jan - 23:50

Absynthe plissa le front en pleine réflexion .

-Oui oui , d’accord je ne dirais rien sur rien c’est promit .

De surprise en surprise : Tout d’abord elle découvrait que Valen , ô surprise ,savait faire quelque chose de ses dix doigts à part jouer du violon , ensuite elle le découvrait dresseur , propriétaire de son propre établissement qui avait l’air d’assez bien marcher , il se révélait quelqu’un d’inventif avec une tendance à l’excès , mais ce n’était guère nouveau . Et maintenant il trempait plus ou moins dans des affaires louches comme si de rien n’était avec le même badinage léger . Absynthe releva le nez vers lui en se demandant vraiment s’il avait toute sa raison et s’il ne s’agissait pas d’un cas de psychiatrie potentielle pour les guérisseurs de Ste-Mangouste . Mais il ne ressemblait à personne de sa connaissance , personne d’autres ne lui aurait tenue le même genre de discours comme à une adulte . Et la particularité de Valen , c’était cette étrange familiarité , il parlait de choses personnelles comme on annonce qu’on va acheter de la verveine pour se faire une tisane .

-De toute façon je doute que mes paroles puisse vous faire grand tord .

*Notre petit secret .Touchant . Un de plus ? *

Le plus intéressant pour elle s’était justement de connaître l’existence de cette pièce que personne d’autre qu’elle et Valen ne connaissait . Vraiment elle avait l’impression d’être au dessus des gens , de tout connaître de la supercherie , cette parcelle d’inconnue derrière the Odd Theater qu’elle était l’une des seuls à connaître .

- Vous êtes bien généreux monsieur , vraiment et c'est tellement gentil de me faire croire que mes pauvres petits avis de petite fille ont de l'importance . , ironisa-t-elle à ses vantardises qui ne se cachaient pas d’en être , mais malgré tout Valen croyait en lui , en ce qu’il disait et il le disait avec assez de conviction pour qu’on y croit avec lui .

-Oui votre spectacle sera quelque chose et je regretterai presque de ne pas y être , surtout si vous trouvez un moyen pour chauffer la pièce entre temps . D’un autre coté , l’ambiance tombeau est aussi un genre qui va avec votre pentagramme à la craie et votre escalier infernal . Mais…Je vous suis , oui . C’est si élégamment demandé . Vous présentez toujours aussi courtoisement les choses qu’on ne serait vous les refuser .


*Tu sais ce qu’elles te disent mes fioritures ?*

En fait il était déjà un peu tard et son grand père devait déjà la chercher . La jeune fille suivit son ex-precepteur vers la porte en jetant un dernier regard au plafond et zigzagant entre des planches traîtresses et un miroir . Sept ans de malheur très peu pour elle . Pendant que monsieur de Lyonesse refermait sa porte inviolable , la jeune demoiselle posa un pied sur une marche en se représentant mentalement la grimpée qui allait suivre . D’un autre coté elle avait toujours préféré monter que descendre . Une mauvaise langue aurait pu y déduire un complexe de supériorité et un besoin de domination , ou autres choses totalement idiots . Non pour Absynthe c’était que quand elle montait elle ne voyait pas derrière elle et les hauteur qu’elle gravissait . La difficulté était toujours en sens descendant .

Citation :
-Tu sais comme tu n’as pas l’air d’aimer ces marches je pourrais peut-être transplanner avec toi directement dans la rue de madame Guipure , nous irons tout de même plus vite comme cela , qu’en dis tu ?

-Quoi ?! QUOI ?! Mais vous n’auriez pas pu le dire avant ?! Vous m’avez fait descendre par là quand il vous suffisait de transplanner gentiment ! Mais vous êtes complètement insensé mon pauvre ami !

Le genre de chose qui faisait plaisir , le genre de chose qu’Absynthe aimait entendre et tout ça en une seule phrase badine . Comment faisait-elle pour tenir encore à lui après bien des coups comme celui là ? Elle rajusta son chapeau presque sur ses yeux d'un geste rageur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mar 2 Jan - 16:02

Le jeune homme recula sa main comme si Absynthe allait le mordre . On était jamais trop sûr de rien et voir deux belles traces de dents inscrites sur la peau douce de ses mains entretenues n’était pas vraiment un de ses désirs du moment ni d’aucun autre d’ailleurs .

-Et moi qui voulait me montrer aimable ! Eh bien jeune impulsive si je ne l’ai pas fait c’est qu’en plus d’avoir ruinée tout mes effets , il n’y a que moi qui puisse transplanner dans ce sens . Je pense que tu serais lamentablement restée collée au sol ou prisonnière entre quatre mur…Et il ne me serais resté que cette jolie robe , cette paire de chaussure hors de prix et un couvre chef du même acabit que je n’aurais probablement même pas pu revendre au tiers de leur prix .
Et si j’avais vraiment été un rustre j’aurais très bien pu te laisser descendre toute seule puisque le chemin jusqu’en bas est en ligne droite , enfin…Tu n’aurais pas pu te perdre .


*Et toc ma chère !*

Comme un enfant le jeune homme se retrouvait assez satisfait de lui sur ce coup là . Il n’avait même pas cherché à comprendre pourquoi il tenait tant à provoquer Absynthe depuis qu’il la connaissait puisqu’elle devenait singulièrement pénible lorsqu’elle était irritée . Une part de masochisme en lui ou alors il s’ennuyait et il n’avait pas vraiment de gens à provoquer qui ne lui en tiendrait pas rancune par la suite . Car oui par moment cette gamine était exaspérante , mais il avait vaguement conscient de ne pas être un cadeau lui non plus . Et jusqu’ici elle était toujours revenue à des sentiments plus agréables envers lui alors il continuait à tenter le diable . Jusqu’au jour où il n’y aurait plus rien à pardonner une fois qu’un mot de trop aurait franchit les lèvres de la fillette ou des siennes propres . Quand elle grandirait ses gamineries disparaîtraient elles où bien s’aggraveraient elles ?

-Je te pardonnes tes sautes d’humeur infantiles Absynthe , dit-il en se regardant les ongles bien décidé à enfoncer le clou , Alors maintenant que la question est réglée vas-tu accepter mon offre généreuse et te faire gagner un temps précieux ?

Deux possibilités désormais , soit elle hurlait et acceptait , soit elle hurlait et l’envoyait au diable en lui vouant une haine éternelle de quelques minutes...Il envisagea un instant de la planter là et de ré-apparaître quelques secondes après juste pour voir son visage se décomposer , mais il n’avait plus vraiment envie d’entendre d’autres piaillements aigue en vérité . Les petites filles avaient des voix si agaçantes lorsqu’elles hurlaient .

-Aller , s’il te plais ? , tenta le jeune homme en lui tendant la main à ses risques et périls…

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mar 2 Jan - 18:13

Un ange passa . Absynthe resta un moment fixée aux yeux bleu-gris de son ex précepteur sans parvenir à définir clairement ce qu’elle voulait lui faire . La raison lui disait qu’elle n’aurait probablement pas le dessus et qu’elle se retrouverait étendue aux premiers sorts qu’elle se recevrait . L’irraison lui disait de lui sauter au cou et de lui planter sa baguette dans le nez pour lui nettoyez un peu les sinus afin d’oxygéner son cerveau qui fonctionnait d’une façon bien étrange . Comme on l’avait bien instruite dans sa jeunesse , elle pencha pour la première solution et ça c’était juste pour lui , ce sot vaniteux et grossier . La fillette ne put s’empêcher de se dire que si elle avait été un tout petit peu moins subjective , elle aurait probablement crachée au pied de cet arrogant aussi peu gracieux que soit le geste . Oui mais voilà , Syn était tout sauf objective et il l’amusait trop pour ça . Elle ne pourrait se chamailler avec personne d’autres sans lui déclarer définitivement la guerre . Les gens ne comprenaient pas qu’une bonne dispute n’était pas nécessairement un désir de meurtre caché . Non pour Syn il s’agissait d’une façon comme une autre de montrer à quelqu’un qu’il vous touchait , l’indifférence étant la pire des émotions . Etait ce si bizarre d’aimer haïr quelqu’un ?

-Vous êtes déplaisant au possible ! Il y a vraiment des moments où j’ai l’impression d’être une monnaie d’échange quand vous parlez ! Enfin je me console en me disant que je vaux cher , et sûrement bien plus que certain ! De plus je vous soupçonne d’aimer me provoquer juste pour m’entendre crier , c’est tenant , mais je vais décliner votre offre juste pour vous contrarier .

Absynthe rumina ses sombres pensées un œil sombre fixé sur la pâle figure de Valen aux traits si harmonieux qu’elle aurait voulu moins parfaits en ce moment juste pour pouvoir mordre à pleine dent dans un défaut quelconque .

-Mais après tout puisque le ton est au pardon je vais moi aussi vous pardonner le fait que vous soyez un imbécile , pour tout ce que vous venez de dire et ce qu’il vous reste encore à dire .

*Et toc Valen ! Manges ça !*

Satisfaite la petite demoiselle lorgna un moment la main soignée au possible que lui tendait le jeune homme . Une main qui allait avec tout le reste d’ailleurs , tout bien pomponné…Elle ne le suspectait pas vraiment de lui faire le coup de la poigne électrique , mais elle détesterait se faire avoir comme une idiote , car bon sang elle était loin d’être une idiote ! Après un lapse de temps elle lui tendit sa menotte gantée avec un regard lourd de sous entendus : « Si vous me faites une farce idiote vous le regretterez ! »

-Essayez de ne pas perdre des morceaux en route . J’aimerais conserver mes deux bras et mes deux jambes ainsi que mes vêtements…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mar 2 Jan - 21:53

*Déplaisant ? Déplaisant ?!*

Une ombre passa sur le visage de Valen aux mots de la sale petite gamine . Comment lui déplaisant ? Avec tout les efforts qu’il faisait ? Voilà bien de l’ingratitude mal placé qui venait confirmer le dicton qu’un dragon restait un dragon même si on lui faisait porter un costume de bal . Eh bien Absynthe était à elle toute seule une personnification de cette maxime .

-Mon petit…Je peux être vexant , piquant , coupant , heurtant , choquant ou même vitriolant mais je ne serais jamais déplaisant ! Etre déplaisant serait manquer de style !

Toutefois la gamine n’avait pour une fois pas manquer de jugeote et de pertinence en comprenant où il voulait en venir et il eut la désagréable expérience de se retrouver sans voix devant elle-même si ce ne fut qu’un court instant . A force de se chercher , ils se trouvaient vraiment et la pente deviendrait savonneuse si ils continuaient sur ce terrain . Comment un enfant pouvait-il être aussi acide ? Comment était-il à cet âge si ? Un idiot et un souffreteux , hum , l’exemple n’était pas bon . Il clos un instant les yeux et respira à fond en se répétant que ce n’était qu’une petite fille ignare et que bon sang , était-il encore un enfant pour se laisser prendre à ce jeu ?!

-Je me contenterais de ne pas te répondre .

*Bien négocié . Classe , très noble , stylé….*

Il attrapa la main gantée de la fillette et la serra un peu plus fort que de raison en l’attirant plus près de lui .

-Ah , mais ça trésor on est jamais sûr que tout ces petits morceaux trouvent leur chemin… [ hj : Willy wonka Razz ]

Valen se concentra sur un point fixe et tentant tant bien que mal de faire le vide dans son esprit , c’est-à-dire d’évacuer toutes les pensées négatives qui gravitaient encore dans son esprit et visualisa la rue du Chemin de Traverse , une rue bondée de monde , lumineuse et une vitrine exposant des vêtements en tout genre du dernier cri au franchement ringard . Un picotement désagréable lu traversa tout le corps de la tête aux pieds , mais ce n’était pas le moment de se déconcentrer s‘il voulait ne pas perdre un bout de sa personne . Et d‘Absynthe aussi , oui . Il se sentit soudain tiré vers l’avant et sa vue devint comme flou l’espace d’une simili seconde avant qu’il ne se retrouve presque écraser contre le mur de chez madame Guipure tenant toujours Absynthe par la main qu’il envoya contre le vitrine du magasin emporté par son élan ( , juste l’élan bien sûr Twisted Evil ) . Valen négocia à temps pour retrouver une posture noble et plus digne de lui adossé au mur plutôt qu’entrain de l’embrasser .

-Rien de casser sweetie ? En tout cas si tu as été capable de rebondir correctement c’est que tu as tout ton attirail de petite demoiselle ? Haha !

Quelques passants leur jetèrent un bref regard après tout c’était toujours assez étrange de voir des gens se matérialisé et vous couper la route . Bien que Valen avait peut-être un peu trop penser a la boutique pour se retrouver quasiment sur elle . Il ne connaissait pas encore bien Londres il fallait dire , enfin bref toutes les bonnes excuses pour se dire qu’il avait fait du mieux qu’il pouvait .

-Oh , mais au fait Absynthe , pourquoi viens tu ici pour faire des achats ?

Et c’était maintenant que ce détail le frappait . Pouvoir parler français avec elle l’avait détendue , mais il n’avait pas penser une seule seconde qu’Absynthe n’avait rien à faire ici si ce n’était pour voir d la famille ?

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mer 3 Jan - 18:24

HJ : beh je suis KO mais je te répond comme même avant nos partiels ^^

Apparemment monsieur de Lyonesse avait un tout petit mal prit quelques unes de ses paroles , enfin un tout petit plus mal que les autres fois . Eh bien tant mieux pour elle et tant pis pour lui . Grand bien lui fasse être remis à sa place ne pourrait que lui faire du bien même si Absynthe aurait préféré le contrarier à un autre moment qu’avant de transplanner avec lui . Il ne serait pas si horrible au point de lui faire une misère impardonnable , du genre perdre un bout de son oreille gauche dans l’espace ou alors son grain de beauté préféré au dessus de sa lèvre à droite ?

Citation :
-Ah , mais ça trésor on est jamais sûr que tout ces petits morceaux trouvent leur chemin…

-Comment ça ?

Mais Absynthe sentait déjà les picotements désagréables signe que Valen était dès lors entrain de visualiser la place . Elle avait déjà transplanner une ou deux fois et l’expérience n’avait jamais été agréable , pas le moins du monde . C’était comme passé dans un pressoir géant , comme si votre corps se distordait et s’étirait à l’excès . Pourtant avec le portoloin c’était un des moyens de déplacement les plus populaires . Absynthe préférait les portoloins et la sensation de vertige qui allait avec , la sensation de flotter entre ciel et terre , de ne plus savoir vraiment où on était…Bon bien sûr le mieux restait les tapis volants et elle ne comprenait toujours pas pourquoi le ministère ne les légalisait pas sous prétexte qu‘il s’agissait d‘artisanat moldu . A ce moment là on pouvait supprimer les ballais aussi , et les casseroles , les chaussures et les collier de perle parce qu’il se trouvait que les moldus aussi en fabriquaient . D’une facture moins et plus grossière certes , mais ces produits étaient bien là comme même .

Pester sur le sort ne parvint pas à lui faire oublier le désagrément du transplanage et une grimace s’inscrivit sur son visage sans qu’elle puisse la retenir et la bien maigre consolation de se dire que cela ne durerait pas longtemps ne lui était d’aucun secours . C’était incroyablement désagréable cette sensation d’avoir de fourmis jusque dans les cheveux…Le mur lambrissé du théâtre disparu si vite de sous ses yeux qu’elle eut l’impression d’un flash blanc qui occultait toute couleur . La rue du Chemin de Traverse se matérialisa sous ses pieds et elle se sentit bel et bien tirer vers l’avant . Valen dans un élan de noblesse et de générosité peu coutumière voulu lui faire partager son déséquilibre post-transplanatique et la petite fille eut juste le temps de lever un bras protecteur devant soi avant de rebondir contre la vitrine colorée du magasin dans un "pomp" étouffé .

*Mais quel ignoble faux jetons !*

La petite donzelle repris sa main pour elle et foudroya le jeune homme et étendit son bras qui n’était pas contre la vitre pour lui dénicher un petit coup sur le sien en regrettant de ne pas avoir les mains sales .

-Oui et mon attirail fonctionne encore assez bien pour vous faire passer l’envie de rire , crétin !

Et paf ! Voilà c’était dit . Première insulte franche de la journée et c’était pour lui . Et se croyait-il malin lui qui avait couru vers le mur sans l’aide de personne ? Syn ouvrit la bouche pour le lui dire , mais le jeune lord venait de passer du coq à l’âne apparemment saisit par une illumination divine . Que faisait-elle là ?

La petite fille rajusta ses habits et son chapeau un peu de travers prenant son temps pour lui répondre .

*"Je ménage me effets" , hin , hin !*

-Eh bien oui bonne question , je suis heureuse que vous me la posiez enfin , répondit-elle d’une petite voix sucrée , C’est qu’en fait je vais rentrer à Poudlard cette année plutôt qu’à BeauxBâtons avec ma sœur . Et il n’y a qu’ici qu’on trouve des uniformes pour l’école alors logiquement…Et avant que vous ne posiez la question : j’ai eu une dérogation spéciale pour Poudlard , du directeur lui-même , finit-elle en regardant l’intérieur de la boutique cherchant son grand-père des yeux .

-Je resterais bien à papoter monsieur , mais je crois que je vais me faire gronder par votre faute si je reste avec vous plus longtemps et vous seriez bien trop heureux . Nous nous disons donc au revoir ?

La jeune fille hésita un moment incertaine de la conduite à adopter . Elle n’allait pas lui serrer la main tout de même ? Et lui étreindre le bassin vu leur différence de taille n’était pas vraiment une option . Elle doutait franchement que monsieur de Lyonesse mette un genou à terre pour la serrer dans ses bras , pas quand le sol était si sale, pas quand des milliers de plébéiens l'avaient foulé de leur chaussures crottées…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Mer 3 Jan - 20:31

Fidèle à elle-même encore et toujours , Absynthe châtia l’outrecuidance de Valen d’un petit coup sur le bras et d‘une insulte volage qui probablement venait du cœur à en juger par sa simplicité directe et franche . Dès que l’être humain cessait de faire appel à l’esprit et à la raison , il devenait sot , d’une spontanéité désarmante et c’était peu dire qu’il en savait quelque chose . C’était sûrement dans ces moments là que l’on faisait preuve de franchise envers son prochain et que par trop de vérité on perdait toutes ses relations . Valen avait toujours considéré la vérité et la sincérité comme dangereuse , mais la franchise directe était absolument fatale ! Il n’y avait rien de pire que l’honnêteté dans la bouche d’un imbécile qui n’avait rien trouver de mieux que de dire la vérité , attitude très à la mode et technique privilégiée de ceux qui cherchait à se retrouver tout seul . Et il n’y avait rien de pire en ce monde que la solitude , rien de pire que de se retrouver seul avec soi même , mais rien de pire de plus pire encore que de se retrouver seule au milieu d’une foule . Ce qui lui arrivait bien trop souvent à son goût et le plus souvent par la faute des autres qui ne comprenait jamais rien à rien . Si seulement l’élite avait été plus répandue…Mais ce n’aurait plus été l’élite et tout son charme se serait envolé . L’être humain peut-être tellement ambivalent parfois .

Absynthe lui laissait largement le temps de cogiter à tout cela et plus encore puisqu’elle ne semblait pas être pressé de lui répondre pour une fois . Il était toujours assez ennuyeux de se voir singer . Le jeune dandy prit les manières d’Absynthe pour une attaque personnelle et à peine déguisée sur ses attitudes . Son visage exprima assez explicitement sa consternation et il du se retenir pour ne pas rajuster ses manches ce qui aurait été plus que comique avec le manège d’Absynthe .

Enfin sa langue se délia et il sut enfin le pourquoi du comment de la petite voix fausse de cette péronelle qui lui semblait comme une liqueur amère enrobée , dissimulée dans le chocolat le plus fin . Le prenait-elle pour un imbécile ou bien ? Il aurait été tenter de lui dire que l’idiote ici c’était celle qui se faisait déporter à Poudlard royaume de la rusticité plutôt que de profiter du raffinement et de l’élégance de BeauxBâtons qui lui échoyait d’emblée . Absynthe par ailleurs si intelligente avait en elle une certaine part d’inconséquence désespérante qui ne cesserait de l’étonner . Un peu comme lui , mais avant qu’il avoue ce genre de chose il y aurait le temps de voir pleuvoir des grenouilles et il renoncerait à vivre dans le luxe .

-Voilà un choix des plus curieux belle ange…Mais le plus incroyable c’est qu’en te connaissant pourtant assez bien et en sachant que tu as souvent ce genre de désir insensé , ça me surprend encore quand je l’entend . Il faudra absolument que tu me dises comment tu te sens là bas après une ou deux nuits : je suis sûr que ce sera « instructif » .

Valen s’autorisa un mince sourire . Oh , oui il ne doutait pas de ça . De plus il serait curieux de savoir comment Absynthe trouvait la vie en communauté , elle qui était loin d’être du genre tolérante . Soit elle se ferait remettre à sa place très vite : amusant . Soit elle remettait les autre à leur place : prévisible , mais on pouvait espérer ? Oui , il était bien curieux de savoir comment s’en sortirait sa protégée dans un milieu « hostile » qui ne lui serait pas acquis de par son nom .

-Non , tu me crois si mauvais ? Je ne penses pas que te gronder change quoi que ce soit de toute façon , tu manques surtout de sens pratique , mais sans cela…Un dernier conseil avant de partir : quand tu seras dans cette jungle que l’on appelle une école : surtout n’hésites pas à te comporter avec les autre comme tu te comportes avec moi . Ce serait dommage qu’ils loupent ça…Ainsi ma petite , disons nous plutôt à très bientôt sans avoir été spécialement heureux de te revoir j’ai été confirmé dans une opinion : tu es quelqu’un d’exceptionnel Absynthe Mortsonge .

*Et qui gagnera sûrement en charme avec le temps . Je vois déjà des perspectives intéressantes dès que notre chère et insupportable petite effrontée se sera transformée en une insupportable jeune effrontée….*

Le jeune homme fit courir sa main sur la joue aux courbes douces d’Absynthe comme geste d’adieu et se détourna sans vraiment y prêter attention , prenant la direction de son établissement . Il avait été plaisant de la revoir même un bref instant et de pouvoir constater qu’elle prenait un chemin délictueux tout à fait intéressant qui se confirmait de plus en plus avec l’âge . Le hasard faisait vraiment bien le choses .

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   Jeu 4 Jan - 20:14

La fillette fronça les sourcils alors qu’une petite moue caractéristique venait chiffonner ses lèvres . Toutes les personnes qui avaient su qu’elle irait à Poudlard cette année lui avaient lancé des regards plus ou moins flatteurs . Ses parents avaient été ô combien ravis , sa sœur déçue et fière à la fois , cette idiote de Véline ravie pour une raison beaucoup plus crasse , mais la grande majorité du reste n’avait pas eut l’air autant réjouie . C’était vraiment à se demander s’il n’y avait pas un peu de vrai dans tout ça . Syn était très peu influençable , mais à force de rencontrer ce genre de réactions on finissait par éprouver le léger tiraillement du doute aux confins de son esprit . Toutefois il ne s’agissait pas d’une école perdue et miteuse , elle avait accueillit de grand sorciers et en accueillerait encore à commencer par elle bien sûr . N’était-elle pas dirigé par Albus Dumbledore ? N’avait elle pas accueillit en son sein celui qui avait été le Seigneur des Ténèbres ? Sa grand-mère paternelle y avait fait ses études et elle lui avait parler de la liberté que l’on pouvait y avoir si l’on manoeuvrait assez bien . Les souvenirs qu’elle lui évoquait n’était en aucun cas ennuyeux et toujours très vivants , mais il s’agissait pour beaucoup du caractère indomptable et tumultueux de sa grand-mère évidemment . Syn en était arrivée à la conclusion qu’elle y aurait de belles années pour peu qu’elle le veuillent bien . Et si jamais cette école se révélait trop atroce elle pourrait toujours intégrer BeauxBâtons .

-Qu’est que ce choix a de si curieux ? Vous pouvez compter sur moi pour vous écrire bien sûr et je parie que vous serez déçu de ne pas trouver mes lettres tachées de larmes . Je serais très bien à Poudlard , aussi bien que je le serais à BeauxBâtons et peut-être même plus ! J’ai quelques cousins qui y sont déjà et d’autres qui feront leur rentrée en même temps que moi .

Et de toute façon elle n’avait pas à se justifier : elle ferait ce qui lui chantait et point à la ligne . Cependant voir un sourire s’épanouir sur le visage de Valen l’énerva au plus au point . A quoi pouvait-il bien songer ?! Elle regretta vraiment de ne pas pouvoir lire son esprit tortueux , mais elle devinait déjà que ce n’était pas très obligeant pour elle .

Citation :
-Non , tu me crois si mauvais ?

*Oui .*

La fillette l’écouta attentivement parler chose assez rare chez elle , égocentrique de la première heure . Comme d'habitude il était vexant , sûrement sa nature profonde ou alors il pensait se donner un genre plus aristocrate , mais en même temps il réussissait toujours à donner un caractère plus flatteur à ses paroles . La plupart de ses mots étaient assez ambiguës en fait et elle ne pouvait vraiment s’y fier pourtant tout son être voulait le croire ne serait ce que pour donner de la valeur à son compliment . « Quelqu’un d’exceptionnel » . Absynthe frémit lorsqu’il lui caressa affectueusement la joue car elle ne s’était pas attendue à un tel geste de sa part après tout ce qu’ils avaient pu se dire en si peu de temps . Pour une des rares fois de sa vie elle ne sut pas trop comment réagir et resta à le fixer de ses yeux levés vers lui . Oh , elle avait l'habitude des gestes d'affection des gens , de lui ou des autres , qui ne pouvaient résister à l'envie de caresser les cheveux d'une si jolie petite . Mais elle accordait un sens plus profond à son geste , qu'elle se trompe ou non c'était ce qu'elle voulait y voir peut-être pour flatter un peu plus son orgeuil qui aurait pu le dire ?

-Je…Heu , eh bien merci . Et au revoir , lâcha-t-elle d’une petite voix alors qu'il se détournait .

Elle , elle avait été très heureuse de le retrouver malgré tout , très heureuse qu’il lui montre ce qu’il faisait à présent , très heureuse de s’être disputée avec lui et par-dessus tout heureuse de sa dernière phrase . Elle le regarda un moment s’éloigner espérant peut-être qu’il se retourne pour un dernier salut , mais ne désirant pas être prise entrain de le regarder si cela arrivait , elle poussa la porte de la boutique et entra sans un regard en arrière .

HJ : Finit juste à temps ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh , ce n'était que vous ?! [Finito ^^]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» Je vous ai entendu...[Livre 1 - Terminé]
» Une jeune fille comme vous ne devrait pas fréquenter de tels endroits... (Aelia Pertinax & Lucius Pompeius Publicola)
» Elle était si belle, la poupée... Amaryllis pour vous servir !
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Londres :: Le Chemin de Traverse :: Odd Theater-
Sauter vers: