AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les lieux en eux même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valen de Lyonesse
Esthète cynique
Esthète cynique


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Les lieux en eux même   Mar 26 Déc - 22:42

[ hj :Ce post n’est destiné qu’à planter le décor afin de donner une petite indication de ce qu’on trouve chez moi ^^ Mais allez y , laissez parler votre imagination Smile] Petite musique d'ambiance :

Au croisement que formait les rues du Chemin de Traverse et celle moins propre de l’allée des Embrumes , se dressait une bâtisse de briques rouges et sombres , aux fenêtres et linteaux de portes sculptés de créature cauchemardesques et grotesques . Comme la façade , ces sculptures tombaient un peu en ruine , mais le tout gardait une apparence convenable . L’enseigne suspendue au dessus de la large porte en bois noircie était le seul élément neuf de ce décors et les lettres « Odd Theater » s’étalaient en caractère d’or gothique sur fond noir . Quelques affiches animées étaient également accrochées aux murs étalant les nouveautés pour la semaine et la soirée :

Citation :

« Ce soir dernière représentation de « The Red Inn » par notre troupe d’outre tombe , elle serra suivit dans la soirée d’une scénette inédite écrite par le chanteur Lorcan d’Earth que nous aurons l’honneur d’accueillir parmi nous . Le vampire fera la promotion de son nouvel album et une séance de dédicace a été organisé jusqu’au petit matin »

Citation :

« Vous pensez peut-être avoir vu l’improbable ? Vous pensez peut-être avoir vu le bizarre ? Mais rien de tout cela ne vous avait préparé à ceci ! Entrez braves gens entrez dans le royaume du surnaturel et de l’incongru ! Vous verrez notre troll à deux têtes savant soutenir une conversation à lui-même , notre joyeuse harpie vous récitera poèmes et chants au rythme endiablé de son banjo et notre manticore imitatrice se fera un plaisir de vous divertir ! Venez écoutez notre sphinx prophétiser une solution à tout vos problèmes ! Venez trembler de peur devant notre nouveau détraqueur ! Pour seulement deux Gallions vous franchirez les portes du prodigieux ! »

Citation :

« Notre nouveauté qui plaira aux plus jeunes ! Notre élevage de diricalw colorés ! Ces gentils oiseaux se promènent en liberté et n’attendent que votre visite et votre affection »

Citation :

« Notre troupe de diablotins expérimente un nouveau numéro de pitreries tordantes : à voir absolument pour oublier tout vos soucis ! »

Citation :

« Exclusif ! Un quintaped vivant de l’île de Drear la Lugubre ! Venez assistez à son dressage ! »

Citation :

« Annonce : Recherche Elfes de Maison pour numéro spécial . Demandez la direction »

Une fois la porte d’entrée passée on arrivait dans un petit hall-vestibule d’aspect victorien où les visiteurs pouvaient laisser leur manteaux et s’ils le voulaient bien essuyer leur pied sur le tapis persan qui ne demandait que ça . Directement après une deuxième double porte aux vitraux teintés il y avait les salles d’expositions où certaines créatures étaient enfermées et d’autres tel le sphinx se prélassaient sur des coûteux divans ou buvait un thé avec les clients tel le troll bicéphale . La lumière de ces pièces était tamisée soit disant pour ne pas gêner les occupants , mais il s’agissait là d’un effet de style et chaque spécimen était mis à son avantage par un décors à thème et à défaut de peinture les murs sont peind de fresques gigantesques .

Plusieurs portes disséminées un peu partout menait au théâtre du sous sol ancienne chapelle souterraine . La plupart des comédiens étant sensibles à la lumière du jour mieux valait minimiser les risques de combustions ou de dissipations . De plus ils pouvaient ainsi donner des représentations dans la journée et faire rentrer un peu plus d’argent . Les représentations diurnes coïncidaient toujours avec un évènement spécial connu seulement de quelques clients triés sur le volet et l’on y accédait que sur présentation d’une carte délivrée par le chef d’établissement en personne . Ces évènements spéciaux allaient du combat de minotaures à la transformation sur le vif d’un loup garou . Eux aussi au sous sol , la pièce où ils avaient lieux étaient encore plus que le reste bardée de protection magique et de « sourdinum » et ne s’ouvraient que pour les possesseur de la carte magique .

L’étage est encore laissé à l’abandon et il n’y a pas grand-chose d’intéressant . Il va falloir travailler un peu plus pour pouvoir l’aménager...Et qui sait sur quoi on peut tomber en fourrant son nez là où il ne faut pas .

_________________
Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Pingoo le MaGniFique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les lieux en eux même
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Les lieux de la légende...
» Territoires mafieux et lieux clés.
» Les lieux lugubres renferment de lumineux trésors. [PV Kyrune et Yasmeen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Londres :: Le Chemin de Traverse :: Odd Theater-
Sauter vers: