AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Dim 24 Déc - 3:31

Une petite forme entra en bondissant dans la salle commune se détachant du gros de la troupe et partant sautiller de droite et de gauche s’enivrant du décor somptueux et très « Serpentesque » de la pièce .

-Eeeeet….Non piu andrai, farfallone amoroso, notte e giorno d'intomo girando !

Du diable si Syn se souvenait du sens des paroles de cet opéra dans lequel sa mère avait tenue un des rôles principaux , mais les notes joyeuses semblaient parfaitement collées à son humeur du moment enjouée et guillerette . Un de ses plus grandes satisfactions était d’être avec son cousin dans la même maison et ce pendant sept ans . Elle adorait Adrian par-dessus tout et sa compagnie lui faisait toujours un immense plaisir en plus des divertissements qu’il lui apportait . Ils se connaissaient depuis toujours et d’aussi loin qu’elle s’en souvienne , ils s’étaient toujours entendus et compris à demi mots . Enfin cela n’avait rien d’étonnant : des tas de gens aimaient la belle petite enfant , mais peu avaient la chance de sauter la case « pantin » pour se retrouver directement à celle « d’ami indispensable à l’équilibre émotionnel » .

Elle coula un regard espiègle à son cousin et se saisit d’un bibelot en argent massif qui se trouvait être un buste de Salazar Serpentard . Absynthe tourna et retourna l’objet presque trop lourd pour ses petites mains , avant de se pencher sur le dossier d’un fauteuil et d’en éprouver la douceur en passant ses mains et sa joue gauche dessus à la manière d’un chat . Au moins le revêtement était doux et la pièce ainsi éclairé avait une allure satisfaisante . Le seul point perturbant était qu’ils étaient sous l’eau…L’aspect aquatique avait de quoi rendre claustrophobe et Absynthe n’étai pas sûre d’apprécier d’être reléguée dans un cul de basse fosse alors que des insipides comme les Serdaigle profitaient d’une superbe vue aérienne sur le Parc de Poudlard . Eux qui passaient , lui avaient on dit , toutes leur journées à bouquiner ! Voilà bien un curieux agencement , mais après tout , elle était ici pour illuminer les lieux de sa présence !

La jeune fille se rapprocha d’une fenêtre et scruta l’obscurité du dehors s’attendant à voir passer quelques poissons . Ou un tentacule du calmar géant qui traînerait derrière lui un idiot de Poufsouffle pour le dévorer au fond de son repaire marin . Tiens , celui qui s’était rongé les ongles pendant presque toute la cérémonie de répartition et qui avait échappé de peu à son juste châtiment .

La toute nouvelle Serpentard se retourna à nouveau pour faire fasse à la vaste pièce , qu’on aurait pu finalement pu prendre pour une grotte aménagée , de façon extrêmement luxueuse il est vrai , et leva ses petites mains pour admirer le reflet des lumières verdâtres sur sa peau . Si seulement elle pouvait voir de quoi elle avait l’air dans cette lumière . Ressemblait elle à une naïade enchanteresse , petite fée des eaux ?

Syn fit un petit tour sur elle-même faisant voltiger son uniforme comme s’il s’agissait d’une robe de bal et frappa une fois dans ses mains avec un petit éclat de rire argentin qui aurait pu correspondre à celui d’un enfant plus jeune . Ses yeux dorés se posèrent sur une peinture médiévale au lourd cadre de fer .


*Ah , Salazar…Je suis une de tes filles à présent . Toi mon deuxième père . Puisses tu bien veiller sur ton petit trésor .*

Absynthe s’appuya au rebord d’une petite table en bois fin et continua d’observer la pièce sans vraiment se soucier de ceux qui l’occupait , une expression indéfinissable sur le visage . Apparemment on ne se contentait pas de bien meubler à Poudlard : on avait aussi le sens du « patriotisme » . Toute la pièce était parsemée de symboles ayant traits aux serpents et affichait une très nette dominance des teintes vert et argent . Pour ne pas dire une exclusivité totale . Son regard s’immobilisa soudain sur un autre portrait et elle porta une petite main fine à ses lèvres tandis que ses lèvres se gondolaient d’un sourire goguenard . L’homme dans le portrait lui rendit son sourire bien qu’un peu figé , comme s’il se demandait pourquoi cet intérêt soudain et son regard disait clairement « va jouer ailleurs ma petite . ».


Dernière édition par le Mar 16 Jan - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Dim 24 Déc - 14:20

*Oh…Oho…*

Adrian ferma les yeux un bref instant pour s’assurer que ce n’était pas un effet d’optique lié à sa grande espérance d’être envoyer à Serpentard . Mais non lorsque notre jeune ami rouvrit les yeux il pu constater que cette comédie chromatique était bien réelle…Et lui qui adorait le bleu…La pièce avait un certain… « charme » et était aménagée avec un grand soin digne de ses illustres occupants donc cela n’avait rien de surprenant . Mais ce penchant pour le vert et l’argenté était un peu extrême pour lui et pour ses chers globes oculaires . Non vraiment…Ils étaient à Serpentard et ils étaient tous assez intelligent pour se le rappeler . Pas besoin de le leur signaler par un décors à thème et ton unique .

Absynthe ne semblait pas du même avis , du moins c’est-ce qu’il pouvait se permettre de conclure en la voyant tournoyer d’un point à un autre , apparemment attirer à la manière d’une pie vers tout ce qui serait « brillant » à ses yeux . Charmante bien sûr . Le jeune garçon se demandait souvent comment sa cousine se débouillait pour rendre son attitude toujours aussi plaisante même lorsqu’elle n’avait rien de remarquable . La raison la plus probable est qu’il n’était pas objectif lorsqu’il s’agissait d’elle et pour cause . Absynthe avait gagner le droit de figurer au rang d’amie très proche car elle était l’une des rares personnes à apprécier sa personnalité si subtile . Et elle était l’une des encore plus rares personne à trouver grâce aux yeux d’Adrian . Il répondit par un sourire poli à son coup d’oeil . Un sourire presque sincère qu’elle seule aurait pu décrocher .

Laissant Absynthe papilloter dans la pièce le jeune garçon tenta de prendre la mesure des autres étudiants . Il tria mentalement le bon grain de l’ivraie et certaines erreurs avaient réussi à passer la barrière soit disant infranchissable du Choixpeau . Il n’avait peut-être pas été idiot de craindre d’être envoyer à Gryffondor par cette vielle loque parlante à la voix de docker . Non sincèrement , certains élèves était d’une apparence si médiocre qu’il doutait fort que leur esprit est pu se détacher de leur physique pour prendre son envol vers les hautes sphères de l’esprit…

Haussant les épaules il songea qu'il devrait avertir son père de son admition à Serpentard . Ce n'était pas comme s'il avait vraimment eu le choix , mais dès qu'il s'agissait de son père Adrian avait tendance à faire diligence et à tout prendre à coeur . Entièrement à ses pensées peu agréables le jeune homme passa une main distraite sur le buste de Salazar qu’avait tenu sa cousine un instant plus tôt . Le métal froid paraissait mouillé sous son touché et le jeune Serpentard retira sa main en grimaçant…pour capter l’amusement de sa jolie cousine devant une peinture post-Renaissance . Il se demandait juste si le nez du portraituré était une licence artistique de l’époque ou le véritable appendice du bonhomme . Comme il était heureux que ce genre de physionomie fasse bel et bien parti du passé aujourd’hui . Ressembler à une caricature vivante n'était pas vraiment un de ses plus chers désirs .

-Qu’est-ce qui peut bien te faire rire ? , demanda-t-il en s’approchant nonchalamment d’elle un petit sourire sur le visage , en étudiant la peinture de plus près .

-C’est aussi ce que j’aimerais savoir ! , rétorqua l’homme du portrait avec un regard courroucé de se voir moqué par une petite fille aussi adorable fut-elle .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Lun 25 Déc - 17:33

Absynthe détourna les yeux un bref instant à l’approche de son cousin une main toujours posée sur ses lèvres . Elle croisa alors les mains dans son dos et fit la moue dans un effort dérisoire pour ne plus afficher son sourire de mauvais aloi .

-Mais c’est juste que…Hi hi , c’est idiot je sais , mais tu ne trouves pas qu’on dirait un croisement entre la mère de Véline et un elfe de maison ? J’ai toujours sut qu’il y avait du louche dans sa généalogie . Regarde c’est le même air banal sauf qu’on lui à collé une tignasse rousse et qu’on a un peu tiré sur le nez et les oreilles !

-Petite peste ! Va voir ailleurs tu me déranges !

-Bien sûr si c’est si gentiment demandé , je serais heureuse de vous faire ce plaisir .

Absynthe fit une sorte de révérence maniérée et railleuse avant de se détourner de cette sympathique peinture qui lui rappelait la mère de sa plus grande ennemie , ou plutôt de cette fille si désespérément ordinaire qu’Absynthe ne pouvait s’en servir comme jouet . Pathétique et inutile en somme . Enfin le fait qu’elle soit le produit d’une lignée métissée à une espèce de servants lui rajoutait un petit quelque chose désormais . Absynthe se promit de lui écrire pour lui faire part de ce fait . Et à ce billet elle pourrait toujours joindre une copie du portrait . Elle le dessinerait ce soir dans son nouveau lit .

Citation :
« Ma chère Véline , j’ai vu cette soirée un portrait qui je l’avoue ma grandement éclairé sur ton étrange apparence et qui à jeté un éclat de lumière nouveau sur ton caractère limité tellement banal qu’il en devient impersonnel . Tu ne peux pas savoir à quel point je m’en veux d’avoir cru que ton inaptitude était de ton seul fait alors qu’il est évident à présent qu’il s’agit d’une honteuse tare génétique liée à des rapports trop rapprochés quant à nos dévoués et si serviables Elfes . Toutes mes condoléances . »

La jeune fille prit appuie sur l’épaule de son cousin et posa son visage par dessus sa main promenant son regard un peu partout dans la pièce où les autres élèves s’occupaient de leurs propres petites affaires . Certains semblaient déjà très bien se connaître alors que d’autres restaient en solitaire , soit par snobisme et froideur d’humeur voulue , soit par réserve . Autant ne pas se mélanger avec n’importe qui bien sûr . Et cela marchait dans les deux sens , certains étaient vraiment rébarbatifs d'aspect et la jeune demoiselle comprenait leur retrait des groupes . Après avoir essuyé quelques échec de la part des gens comme il faut on devenait plus rationnel et on abandonnait ses chimères pour rester dans son coin .

La fillette commença à fredonner un petit air qui lui venait souvent lorsqu’elle n’avait rien à l’esprit . Un petit air d’enfant sage , simple et léger . Elle repris la parole d’une voix douce qui n‘était pas la sienne , mais dont elle se servait toujours .


-Alors nous y sommes ? C’est étrange…Tu crois que le fait que nous soyons tous à Serpentard fait de nous une grande famille ?

L’art de la conversation stérile . Absynthe voulait seulement parler et elle avait toujours une phrase ou une autre à dire pour meubler le silence . Elle n’arrivait plus à se souvenir qui lui avait présenté la parole comme étant un « art éphémère » , mais cette définition lui avait plu .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Mar 26 Déc - 16:12

Adrian s’esclaffa ( en fait je voulais dire qu’il laisse échapper une brève exclamation moqueuse « snort » en anglais , mais je trouve pas l’équivalent en français :S ) en entendant les joyeuses conclusions d’Absynthe . C’était bien dans son style de trouver partout des sujets d’amusements . Et il est vrai que le tableau avait de faux airs à la mère de l’intéressée maintenant qu’elle le lui avait dit . Il se souvenait vaguement de cette famille , mais pas autant que sa cousine qui ne se contentait pas de les connaître , mais avait aussi développer un sentiment d‘inimité à leur égard et il ne pouvait donc pas goûter toute l’ironie de la chose . Adrian aurait songé à une perte de temps , mais il laissait Absynthe libre de faire ce qu’elle voulait sans se permettre de la critiquer en dépit de tout . Elle l’amusait comme elle était .

Laissant le portrait ruminer dans son coin ils se détournèrent et le jeune homme sentit la main d’Absynthe peser sur son épaule suivit par sa tête dont les cheveux lui chatouillèrent la joue . Il écarta un peu le visage avec un léger sourire en l’écoutant fredonner un de ses nombreux petits airs . Un petit air anodin qui sonnait bien différemment aux oreilles de celui qui connaissait sa nature mais sans rien perdre de sa grâce . Il se demandait juste à quoi elle pouvait bien songer en ce moment et fut bientôt éclairé lorsqu’elle reprit la parole d’une voix douce .

Le jeune garçon s’esclaffa pour la seconde fois . Une grande famille ? Savait il seulement ce que ce mot là voulait dire . Oui il le savait , mais la définition qu’il connaissait était bien dénuée de valeur affective et c’était tant mieux . Pas de temps à perdre en chichis et en vaines et creuses démonstrations d’affection qui amollissaient . Au final on finissait par ne plus savoir compter sur soi à force de se reposer autant sur les autres . Oh bien sûr sa chère cousine avait été couvée par ses parents à n’en pas douter , tout le monde prenait soin d’elle , mais étant donné qu’elle avait toujours un plan derrière la tête et que l’affection des gens était ce sur quoi elle jouait…Elle était passée à travers les mailles du ramollissement avec brio . En tout cas lui n’avait pas vraiment eut le même rapport quant à ses parents . Sa mère l’aimait peut-être beaucoup et il lui retournait son affection mais il ne savait pas vraiment ce que son père ressentait envers lui et lorsqu’il pensait à son père c’était la crainte qui l’emplissait et non un sentiment d’amour filial . Quant à sa sœur il évitait de se poser la question .


-Une famille unie par un pacte vénal sûrement . J’espère que tu ne t’attend pas à ce que nous marchions tous main dans la main vers le soleil couchant ? Et regarde discrètement sur la droite . Tu voudrais vraiment être la sœur de cette chose ?

Les yeux pâles du garçon lorgnaient un de ses condisciples au visage anguleux et à l’air aussi raffiné qu’un troll des montagnes . Non vraiment , Serpentard n’était tout au plus qu’un groupe , une association , mais pas une équipe soudée et unie . Ou en tout cas elle le serait sans lui . Il n’avait pas vraiment envie de donner l’accolade à ce genre de spécimen de peur d’attraper des puces .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Mar 26 Déc - 20:28

HJ : Moi je connais "sneer" en anglais , mais la seule traduction en français c’est ricaner . On a pas de mot pour une "brève exclamation moqueuse"  ^^

La serpentarde tourna les yeux vers son cousin à sa réponse avant de les tourner prestement vers la droite comme il le lui indiquait et lorgner du coin de l’œil . La « chose » en question elle la repéra sans mal et fut forcé d’admettre que son cousin marquait un point . Elle frissonna et quitta l’appuie de son épaule , peu à l’aise de se retrouver associé à ce genre de personne par leur simple admission dans une même maison .

-Oh je disais juste ça pour parler ! Mais tu as raison je ne voudrais pas . C’est assez étrange une famille quand on y pense . C’est une association totalement fortuite de personnes qui n’ont parfois pas de choses en commun , mais qui doivent pourtant s’aimer . Ou pas .

Elle lui jeta un regard car elle savait parfaitement son point de vu sur la question . Il n’avait pas été élevé pareille après tout et Syn aimait beaucoup les siens car ils en valaient la peine . Qu’aurait elle ressentie si sa sœur ou son frère avait été de parfait idiots ? De la honte à n’en pas douter . Et peut-être les aurait elle-même détestée . Elle ne pouvait supporter l’imbécillité et la médiocrité . Elle pensa alors à la sœur de son cousin si brillant . La petite Cythèle si fragile et si faible sans le moindre pouvoir magique reconnu à ce jour . Elle n’en parlait jamais avec Adrian de peur de le vexer , mais elle se doutait que ce n’était pas si facile vivre .

Chassant ses tristes et désolantes pensées elle fit volte face et sautilla vers des fauteuils de velours vert près d’une massive cheminée éteinte en ce début de septembre . La demoiselle prit place s’asseyant de travers pour laisser pendre ses jambes par-dessus l’accoudoir sa tête reposant sur l’autre , ses cheveux en chignon lui faisait comme un oreiller . Elle n’aimait pas se tracasser l’esprit et préférait de loin perdre son temps en divertissement et autres futilités . Elle savait manoeuvrer pour que la vie soit douce avec elle et malheur à celui qui voudrait jouer au troll dans son petit bout de paradis !

Elle jeta un coup d’œil derrière le dossier du fauteuil pour re-regarder les autres . Quelques uns attirèrent sont attention et elle se promit d’aller leur parler à la première occasion afin de s’assurer que sa première impression était la bonne . Ce garçon par exemple avait des mains très expressives et Syn perdit un instant à les regarder bouger avant de reprendre la parole .


-Il y a d’autres façon de lié les gens que la cupidité ou l’intérêt . Tu ne crois pas que les sentiments sont une force ? Tu serais surpris de savoir tout ce que quelqu’un peut faire pour toi par simple amitié .

Au fond d'elle même Absynthe était une individualiste convaincue , mais elle trouvait cela tellement plus facile de s'en remettre aux autres pour accomplir ses basses besognes tandis qu'elle se prélassait . Elle n'allait pas cracher dans la potion si aimablement offerte . Et s'était tellement plus amusant de jouer avec les autres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Mer 27 Déc - 18:14

HJ : Autant pour moi ! J’ai suivi ton exemple et le dico m’indique clairement que "snort" c’est renifler…Quatre ans d’errance….

La chaleur de sa cousine disparu dans un tressaillement alors qu’elle s’éloignait de lui en proie à un autre état de pensée . Peut-être avait-elle dit cela pour parler mais ses réflexions allaient bien plus loin comme d’habitude . Malgré tout les efforts , assez efficaces il devait être honnête , qu’elle faisait pour cacher sa véritable nature l’intelligence singulière d’Absynthe perçait toujours le voile de frivolité d’une manière ou d’une autre . Il devait se l’avouer sa personnalité étrange le captivait plus sûrement que ne l’aurait fait un ancien secret magique . Sa façon de ressentir les choses surtout . Si extrême , à fleur de peau…et pourtant si froide .

Voyant que les fauteuils et autres canapés se remplissaient rapidement le Serpentard fit diligence pour suivre sa cousine et s’asseoir à son tour dans un fauteuil de manière plus conventionnel . En fait il se serait assit sur un trône que cela n’aurait pas détonné .Il lança un nouveau regard à sa cousine qui observait les autres en ce moment . Absynthe était bien la seule à pouvoir lui faire quitter sa nonchalance habituelle….jusqu’à un certain point . Un Moriarty doit toujours resté dans les limites du respectable . Et même plus dans le "juste milieu" . Même s’il est vrai que sa cousine et lui avaient de nombreux points communs , malgré ses airs de petite fille vaniteuse et gâtée , elle était beaucoup moins "ferme" que lui en ce qui concernait les principes de bienséances et se permettait parfois d’énooooormes libertés…C’était sans doute là que résidait tout le charme de la jeune fille . Curieux mélange de raffinement et de laisser aller . Il ne l'avait cependant jamais vu manquer de classe ou être "vulgaire" chose qu'il détestait et qui lui aurait fait couper les ponts sur le champs . En fait , son père ce serait sûrement permit de les couper pour lui...


Lorsqu’il reprit la parole se fut avec sa morgue habituelle sans compter que le voyage ainsi que le stress de ne pas être reçu à Serpentard l’avait rendu particulièrement indolent , presque nonchalant . Il se cala un peu plus dans son fauteuil et laissa ses yeux se perdre dans le vague .

*Il serait vraiment mal venue que je m’endorme là , ce ne serait pas très respectable pour ma personne . *

-Oh sûrement que si . Je t’ai vu à l’œuvre my dear ! Mais tu m’excuseras encore de ne pas papilloter des cils et de ne pas faire la moue , même si tu le fais d’une manière tout à fait charmante . J’ai peur de ne pas obtenir le même résultat que toi et de perdre toute crédibilité en sautant au cou des gens et en leur déclamant des versets suintants de bon sentiments et d’amitié éternelle . Je crains que tout ceci ne sonne faux dans ma bouche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Jeu 28 Déc - 16:15

Absynthe éclata de rire en entendant la réponse de son cousin . Elle se doutait qu’il allait lui rétorquer quelque chose dans ce genre là . Elle ne s’offusqua aucunement de son ton car elle savait parfaitement avec quelle légèreté il prenait la vie derrière une barrière d’insensibilité flegmatique et d’ironie . Le parfait nobliau blasé des temps modernes .

-Oh vraiment ! Toutes ces pauvres âmes en détresse qui ont tellement besoins de quelqu’un vers qui se tourner , une oreille compatissante à leur soucis et sans le moindre effort tu t’attaches leur amitié . Quoique….Je me demande comment font certaines personnes pour croire encore à ce que je dis depuis tout ce temps ! Soit elles sont vraiment stupides ou alors c’est peut-être pour me faire plaisir malgré tout .
Enfin ce n’est pas une invitation à faire comme moi , n’est-ce pas , je suis d’accord que tu y perdrais plus que tu n’y gagnerais . Chacun sa tactique et je doute que ton père me pardonnerait jamais d'avoir transformé son seul fils , futur héritier de la couronne , en chochotte minaudante . Il faudrait bien ça car ton attitude actuelle serait , en effet , rendre insultant le plus doux des versets...


Bien sûr Adrian était beaucoup plus sincère avec autrui d’une certaine manière car il ne cachait pas son mépris et son dédain qui transparaissaient toujours habilement dans ses phrases . Autant dire qu’il ne mâchait pas ses mots ou rarement , alors que s’il arrivait à Syn d’être sincère c’était soit : sous le coup de l’émotion , soit parce qu’elle avait compris qu’il était inutile de jouer avec son interlocuteur . Elle avait aussi compris depuis longtemps que les bons comptes faisaient les bons amis et elle trouvait cela tellement plus simple de tromper les inférieurs qui feraient une parfaite garde rapprochée et dévouée sentimentalement parlant . Adrian ne regardait que vers le haut et écrasait ses âmes pitoyables .

La Serpentard jeta un regard à son cousin en redressant sur son siège et adoptant une autre position , les jambes repliées le long du corps et la tête bien calée au creux de la coupole de ses bras posés sur l’accoudoir de son fauteuil . A en juger par les yeux quelque peu vitreux d’Adrian il commençait à plonger dans les bras de Morphée . Absynthe gloussa pour elle-même en regardant le yeux gris de son cousin partir dans le flou alors qu’il tentait de la fixer .


-Mon pauvre petit cousin adoré à fait un dur voyage avec sa cousine ? Ooooh mais quelle jeune homme délicat ! Va vite te reposer dans ton dortoir je t’apporte une tisane énergisante à la cannelle relevée de Whisky pour te requinquer ou alors une tisane à la passiflore et à la verveine saupoudrée de fleur d’oranger pour t’achever totalement ! Hahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Jeu 28 Déc - 20:51

" Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven " = En français dans le texte ^^

Un mince sourire se profila sur le visage du jeune garçon en imaginant la tête de son père s’il commençait à se comporter comme une fillette . D’ici à ce qu’il mette fin à ses jours il ne lui resterait que quelques secondes le temps de réciter une rapide prière , mais pas de quoi écrire ses dernières volontés . Ce n’était pas très drôle en fait…Le Serpentard savait qu’il était à moitié dans le vrai après tout et un léger frisson lui parcouru l’échine . Non il n’avait ni l’envie ni le droit de pactiser avec des inférieurs . Il préférait les regarder de haut , là où ces contrefaçons ne pourrait jamais espérer l’atteindre .

-Des âmes souffrantes et navrantes , oui . Je sais que j’ai pour habitude d’être sujet à l’allégresse , mais je ne suis pas à toutes épreuves . Plonger le nez dans leur soucis me ferait me jeter tête la première contre un mur face à cette médiocrité affligeante dans laquelle il semble se complaire avec entrain . Je te regarderais faire de loin , tu es mieux armée que moi pour ce genre de choses . Tellement mieux armées que j'aurais peur de me retrouver pris dans tes filets...Et mon attitude actuelle est des plus agréable , je ne saisie pas l'allusion... , finit-il avec un sourire qui contre disait son affirmation d'innocence .

Alors qu’Absynthe changeait de place sur son fauteuil les yeux du jeune homme commençaient à se fermer sans qu’il s’en rendit compte et il ouvrit paresseusement un oeuil en entendant sa cousine faire de l’esprit sur d’éventuels remèdes à sa somnolence . Il se cala alors dans son fauteuil , tel un empereur sur son trône et rentra dans le petit jeu d’Absynthe . Les seuls qui l’amusait encore d’ailleurs .

-Oui la journée n’a pas été facile pour ce fils de maison noble . Auquel tu dois le respect ma petite ! Je suis plus vieux que toi de six mois ce qui me suffit pour recevoir tout les privilèges du droit d’aînesse . Mais saches que je comprend tout à fait ton ressentiment : C’est rageant d’avoir été battue de vitesse sur ce point , c’est-ce qu’on appelle prendre un mauvais départ dans la vie , Like a Star @ heaven ma chère . Like a Star @ heaven

Il conclut sa tirade par un grand sourire qui n’aurait pas pu passer pour sincère même avec du parfum , du chocolat et la traditionnelle rose enrubannée . Au moins tout ceci le garderait il éveillé un moment et l'empêcherait de dodeliner de la tête comme un crétin . Son accent français n'était pas parfait , mais il n'avait pas pu se refuser ce clin d'oeil aux origines de sa cousine . Il se rendit compte alors que son entrée à Poudlard aurait été toute différente si elle avait choisit BeauxBâtons. Il se serait sans doute retrouvé seul dans cette salle commune , sûrement à compter les têtes d'idiots comme il avait compté les lumières aux fenêtres en arrivant aux château...Adrian ressentit soudain un élan de gratitude certain envers Absynthe qui l'avait empêché de subir une rentrée assomante et désespérante au possible et ce par sa seule présence .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Ven 29 Déc - 0:10

Hj :" Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven "idem ^^

-Tu ne saisis pas l’allusion , ô toi roi de la vanne feutrée et traîtresse qui heurte plus sûrement qu’une gifle et perce les oreilles de l’inconscient beaucoup trop vite pour que son cerveau fasse le tour de l’insulte avant que tu es eu le temps de déguerpir en lui escamotant tout ses biens ? Comme c’est singulier…Et je te précise , ô parangon de confiance , que jamais je n’oserais faire de toi ma dupe . Jamais…

En cela elle était vraiment sincère , bien plus que ce que son ton léger aurait pu laisser supposer . Ses petits jeux avec son cousin , leurs fausses chamailleries , tout cela , elle était très contente de les retrouver à Poudlard . Elle se sentait moins "loin" de chez elles et de ses petites habitudes . Elle ne se risquerait pas à les perdre et ne se résoudrait jamais à considérer Adrian comme un moyen .

Adrian avait un humour pince sans rire qui était parfois dur à décrypter pour quelqu’un qui ne le connaissait pas en profondeur , car il paraissait tout le temps sérieux ou trop blasé pour être en accord avec ce qu'il disait . Mais la plupart du temps il n’y avait jamais rien de sérieux dans ses mots . Enfin cela dépendait …Même sa cousine s’y perdait , comme ils avaient souvent pris l’habitude de jouer au "bourgeois" et de parler sur un ton grandiloquent avec des tournures de phrases ampoulées et des phrases exagérément maniérés , mais quand il se fâchait pour de bon ou qu’il envoyait des piques vraiment vénéneuse la lueur rieuse de ses yeux devenait calculatrice . Et seulement calculatrice . Et cela ne lui était jamais arrivé avec elle en dépit de toutes les petites piques qu'ils s'envoyaient constamment à la figure , pas une parole vraiment vexante n'avait un jour passer leurs lèvres. Heureusement qu'Absynthe et lui avait le même genre d'humour sinon il se serait crêper le chignon des milliers de fois et au bout du compte il n'y aurait plus rien eut à recoller au jugé de leur tempéramment .Généralement quand ils faisaient quelque chose ils le faisaient bien : impérialement...


-Oho ! Le pauvre petit chéri se réfugie derrière de vieux droits pour mieux rendre son impotence acceptable . Crois tu vraiment que quelques règles éculées vont te protéger contre ta méchante et irrespectueuse cousine ? Il est tout à fait normal que tu te rabaisses à remettre la protection de ton honneur à des lois vu ton incapacité chronique à les faire valoir de toi-même , Like a Star @ heaven mon cher Like a Star @ heaven !

Syn se recala dans son fauteuil en position assise les bras croisés et un sourire "self-satisfied" aux lèvres , un sourcil relevé dans une expression charactéristique chez elle .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Sam 30 Déc - 0:29

" Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven" On ne précise plus ^^

-Trop aimable . Je ne sais pas si je dois t’embrasser ou te lapider à coup de coussins en vérité . Je pencherais plutôt vers la seconde solution , mais ce ne serait pas très fair-play de ma part et totalement irréfléchi . Tu t’en tire avec le bénéfice du doute…

Mais la vérité toute nue était qu’Adrian était trop bien dans son fauteuil pour faire quoique ce soit d’autre . Il était vraiment fatiguer , mais faisait ce qu’il pouvait pour donner le change . Il aurait détester se retrouver muet comme une carpe à une pique de sa cousine aussi devait-il prendre sur soi . Sa main au feu que le copieux repas de tantôt ne l’aidait pas vraiment . D’ordinaire il ne se jetait pas sur la nourriture comme un affamé , mais l’odieux stratagème de l’école pour les engraisser était de les faire assister à une cérémonie soporifique , puis à un discours d’une platitude exemplaire du directeur dans le seul but de les transformer en morfales voraces dès qu‘un semblant de nourriture était visible .

Et le plus rageant dans tout ça ? Son cerveau lui-même commençait à tourner au ralentis . Bien sûr avant qu’il ne descende de son QI supérieur à un QI plus accessible au commun des mortels il pouvait être tranquille : cela n’arriverait jamais . Mais il n’était pas au mieux de ses performances . Et Absynthe ne le lâcherait pas si facilement . De toute façon elle ne lâchait jamais rien et lui même continuerait à batailler à l'article de la mort . Surtout à l'article de la mort . Ce serait idiot de mourir embarrassé .


-Mais que nenni Like a Star @ heaven ma chère Like a Star @ heaven , je suis tout à fait apte à assurer mon bien être par moi-même et je n’ai aucun mal à faire valoir mes droits . Que crois tu , ce n’est pas parce que j’ai fait preuve de bonté en te laissant passer certaines choses parce que tu me faisais pitié que je suis faible . Je me considère comme des plus magnanime sur cette terre ! Tu méritais pourtant que quelqu’un se charge de t’enseigner les bonnes manières ! , sourit le jeune homme assez satisfait de sa réplique , mais ne doutant pas un seul instant que sa cousine aller trouver une réplique cinglante . Comme toujours . Il avait perdu le compte des points depuis le temps que durait ce petit jeu là .

*N’on t-il pas pris le soin de mettre de l’eau dans cette salle commune ? Et où sont les Elfes en fait ?*

Signe qu’il allait mieux et qu’il s’extirpait de son indolence , un autre défaut de l’organisation venait de le heurter . Le Serpentard se redressa un peu sur son siège confortable , où il s’enfonçait de plus en plus , pour jeter un coup d’œil circulaire à la pièce . Apparemment rien . Pourquoi cela ne l’étonnait-il pas ?

*Je me demande s’il y a un endroit pour faire les réclamations ici ? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Dim 31 Déc - 0:35

-Oh trop aimable à ton tour mon cousin adoré !

Syn lui envoya un baiser théâtrale avec un grand geste de la main et une expression de totale exaltation amoureuse avant d‘éclater de rire . Au moins était-elle contente d’elle , comme presque à chaque fois cela dit .

La salle commune se révélait bien calme et le bruit des conversations commençaient à baisser . Absynthe tenait tout ce petit monde à l’œil . Pas question qu’elle se retrouve parmi les dernières servit lorsqu’il faudrait se choisir un lit pour dormir bien qu’elle soit à moitié sûre de pas arriver à fermer l’œil de la nuit tant l’excitation l’avait gagné . Elle ne verrait pas ses parents cette nuit , personnes pour lui dire quoi faire , elle ne dormirait pas dans l’une de ses chambres , elle se rendait compte maintenant de la différence qui allait s‘abattre sur elle . Ce n’était pas son pays , sa langue et Absynthe réalisa que déjà elle commençait à se saouler de l’anglais . Ces bourdonnements intempestifs à ses oreilles qu'elle ne pouvaient tous comprendre commençaient à lui taper sur le système . Bien sûr elle avait de la famille en Angleterre et elle parlait assez bien la langue . Comme quelques autres d’ailleurs , mais malgré tout Syn était une conservatrice et sa langue maternelle elle y tenait ! Ce n’était pas tellement la distance : avec un portoloin , ou de la poudre de cheminette si elle était vraiment désespérée elle , pourrait rentrer chez elle en un rien de temps . Non c’était juste une overdose d’anglais depuis ce matin…

D’un autre coté à Poudlard elle était libre d’agir comme elle le voulait puisqu’elle ne connaissait relativement personne . En plus elle se ferait sa propre réputation et serait une autre source de fierté pour ses parents . Même si sa décision de partir à Poudlard était un véritable coup de tête idiot comme elle en avait l’habitude , ils avaient été plutôt enthousiasmés par la nouvelle . Leur petite dernière allait leur ramener un peu de gloire par delà la Manche et non content d’étinceler en France le nom de Mortsonge brillerait parmi ces british isolationnistes . Même sans ça on aurait pu conter sur elle de toute façon . Elle n’aimait pas laisser indifférent .

La jeune fille retourna la tête vers son cousin un petit sourire aux lèvre et un défi joueur au fond des yeux .


-Sans doute penses tu être cet homme providentiel chargé de t‘occuper de mon éducation négligée ? Enfin quand je dis « homme »…Eh puis , depuis quand « Moriarty » est il synonyme de « magnanimité » ? J’aurais plutôt cru que vous étiez connu pour être les terreurs du sol British écrasant tout sur votre passage , opprimant la veuve et l’orphelin et faisant trembler les plus justes rien que par l'évocation de votre redoutable lignée ? Ce n'est pas pour ça que la plupart des pequenots de cette île font le contre-mauvais oeil quand on parle de vous ? , plaisanta t-elle en exécutant le geste en question .

-J'ai toujours cru que c'était vous qui aviez indirectement lancé cette coutume...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Mer 3 Jan - 0:32

-Ohoho…Toujours le mot pour rire je vois .

D’un autre coté sa cousine n’avait pas totalement tord . Bien sûr sans parler du folklore imbécile des retardés de la basse campagne , il y avait un peu de vrai , même si elle l‘avait présenté sur le ton de l‘humour . Les yeux gris du jeune homme s’assombrirent légèrement et il continuait de fixer Absynthe sans vraiment la voir . Oui sa famille n’avait pas vraiment la réputation d’avoir le cœur sur la main et encore moins son père . Et après ? Chacun recevait ce qu’il méritait bien sûr et passer sa journées en vaines croisades humanitaires n’était pas vraiment le genre de sa famille , ce qui pour lui constituait une force . En fait s’il existait des croisades misanthropiques Adrian était sûr que son père serait un des premiers sur les rangs à s’approprier ce qu’il pouvait . Sa mère avait toujours été la plus douce et la plus vulnérable . Le jeune homme y était…raisonnablement attaché , mais elle n’attirait pas assez l’attention sur elle , toujours dans l’ombre de son mari . Une passivité agaçante mais qui n’avait rien à voir avec la mollesse de sa sœur et de ses capacités inexistantes en matière de magie . Il restait encore un mince espoir pour Cythèle de se découvrir quelques pouvoir magique , mais même si un tel prodige se passait elle échouerait probablement dans une sous-maison . Non il vaudrait mieux qu’elle aille étudier à BeauxBâtons . En fait Adrian avait la sensation qu’il aurait mieux valut qu’elle ne naisse jamais .

Il reporta son attention sur sa cousine et lui fit un mince sourire un peu à tout hasard ayant conscience de l’avoir fixé durant un petit moment alors qu’il était en pleine cogitation .


-Dès que l’on a un tant soit peu de mérite on attire les ragots c’est connu . Nous ne sommes que des victimes d’une mauvaise réputation , injuste et immérité , sauf en ce qui concerne nos capacités bien évidemment . Tu comprendras ça avec le temps Absynthe , acheva-t-il sur un ton exagérément paternaliste . Et alors même le contre-mauvais œil ne pourra pas te sauver…Mouhahaha !

Sur un rire démonique digne d’une opérette le jeune garçon se leva et envoya un coussin vert au visage de sa cousine . Première règle essentielle : toujours faire à l’autre ce que l’on ne voudrait pas qu’il nous fasse avant qu’il est eut lui-même l’occasion de le faire . Et le must , digne d’un Moriarty , était de faire à l’autre ce qu’il n’aurait jamais eu l’idée de vous faire . C’était ainsi que l’on remportait des batailles , mais force était de constater que cette règle de vie se mariait très bien à d’autres aspect du quotidien comme les batailles de coussins .

Le jeune homme ne s’occupait pas vraiment de ceux qui pourrait le regarder et encore moins de ce qu’il pourrait en penser car un Moriarty est toujours au top de l’élégance quoi qu’il fasse et les autres ne se trouvaient être que de pâles imitateurs , des ersatz . La voie de l’innovation était bien celle qu’il suivait conjointement à celle de la planification . Fatalement Absynthe allait répliquer , elle ne pourrait faire autrement et son esprit méticuleux lui souffla de prendre les devants avant qu’elle n’enfreigne la première règle énoncer plus haut . A quoi Absynthe était-elle le plus vulnérable ? A part les araignées ( et les escaliers qui tournent et qui descendent ^^ ) il n’y avait qu’une seule chose au monde capable de venir à bout de cette teigne , de la faire se ratatiner totalement .

Les chatouilles .


Avant que la jeune fille est pu réagir Adrian s’élança sur elle visant ses côtes qu’il commença à chatouiller de bonne humeur , riant par avance du résultat . C’était presque déloyal…

-Dis que j’ai gagné !

Et le voilà replongé dans sa petite enfance…Mon Dieu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Jeu 4 Jan - 1:11

Il y a des moments dans la vie où l’on se sent bête et Absynthe était entrain d’expérimenter un de ces moment désagréable . Elle n’avait pas voulu vexer Adrian , mais son intention aurait été celle-ci qu’elle ne s’y serait pas prise autrement . A vrai dire il était tellement dur de dire ce qui le touchait ou non qu’elle n’était pas vraiment en faute , de ce point de vue totalement subjectif tout du moins . Elle était cependant assez proche de lui pour percevoir son changement de ton et de tête et elle se maudit intérieurement d’avoir mit sa famille sur le tapis , même sans penser à mal . Eh puis s’il était vraiment vexer sa soirée s’annonçait bien moins gaie . Elle ne détacha pas son regard du sien tellement fixe , ses yeux gris la regardaient sans ciller , mais la voyaient-ils ? Elle constata à quel point il avait l’air plus âgé quand toutes traces de bonne humeur avaient déserté son visage de jeune garçon .

Juste au moment où elle allait tenter une autre approche pour relancer la conversation et mettre fin au silence pesant qui s’était installé le jeune Serpentard revint à la vie et lui décocha un sourire qui même s’il était léger la confortait dans son opinion qu’il n’était pas fâché contre elle . Syn se rendit compte qu’elle n’aimerait pas que cela arrive . Oh elle se fâchait quotidiennement avec tout un tas de personnes pas assez intelligentes pour reconnaître qu’elle était dans son bon droit . Monsieur de Lyonesse par exemple bien que leurs disputes sérieuses trouvent toujours une issue . Curieusement ils semblaient se chercher mutuellement et entretenir une relation alambiquée , semée d’embûches et de coups bas tout autant que de vraies preuves d’affections . Mais avec son cousin c’était bien différent : ils ne s’étaient jamais pris au sérieux et aucun mot « vexant » n’avait jamais été dit dans ce but . Elle conservait une profonde amitié pour lui et pensait le comprendre assez bien . En fait la jeune fille de Salazar tenait suffisamment à lui pour ne pas avoir envie de le voir s’éloigner , pas maintenant qu’ils étaient tout les deux dans la même Maison .

Elle répondit par un sourire plus large que nécessaire en partie du à son soulagement et accepta sans broncher la réplique d’Adrian le même sourire fixé aux lèvres et répondant par un rire confiant à son imitation de rire infernal de grand méchant qui stoppa nette lorsqu’elle se reçu un coussin en plein visage . Réaction qui la surpris de la part de son cousin car la salle était tout de même conséquemment remplie et ce n’était pas dans son style de se faire ainsi remarqué par des enfantillages . Non c’était le sien ça . Et deuxièmement ce qui la choquait c’était qu’elle n’est pas eut le réflexe de le faire avant lui .

La pauvre était loin de se douter qu’elle était au bout de ses peines lorsqu‘elle offrit inconsciemment son flanc droit à l‘ennemi en se retournant sur son fauteuil de velours pour se saisir d‘un coussin à son tour . Ce fut lorsqu’elle sentie les doigts de son cousin sur ses hanches qu’elle compris dans quel piège grossier elle s’était elle même fait tomber , mais il était trop tard pour faire marche arrière . Elle ne pouvait plus que subir , sans aucune dignité malheureusement . Syn commença à glousser en se trémoussant tandis que ses rires devenaient de plus en plus asphyxiés du fait de son hilarité . Il n’y avait absolument rien de plus insupportable au monde que les chatouilles et la jeune fille perdait tout ses moyens en un clin d’œil .


-Stop ! Hihihi ! Tu peux aller te rhabiller je dir…Haha rien ! Hihihi !

Les rires de Syn se faisaient de plus en plus hystériques alors qu’elle n’avait même plus la force de se tortiller pour échapper aux doigts d’Adrian . Elle fit alors la dernière chose encore en son recours pour s’en sortir . Entre deux éclats de rire aigues Absynthe se pencha vers le Serpentard d’humeur taquine et lui embrouilla les cheveux avec toute l’énergie du désespoir en espérant un répit .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Jeu 4 Jan - 18:03

HJ : Syn ! Où est Pingoo ? O.O

L’effet escompté fut même dépassé . Si tout ses projets se déroulait aussi bien il serait déjà le maître suprême et incontesté du monde . Si tant est que cela est une certaine valeur . Comme de bien entendu Absynthe ne se montrait pas des plus coopératives , mais bien sûr c’était là tout l’intérêt du jeu . A vaincre sans effort on ne gagne aucune gloire n’est-ce pas ?

Seulement le jeune homme fit l’erreur de croire la victoire acquise et ne se méfia pas un seul instant de l’esprit traître d’Absynthe qu’il savait pourtant retord et fourbe au possible surtout lorsqu’il s’agissait de sauver la face . Sûrement qu’il pensait que la face en question étant déjà bien perdue , en l’état des choses il n’y avait aucune raison pour ne pas se laisser faire jusqu’au bout . Mais non la vie était cruelle et la confirmation de cet adage prit la forme de deux petites mains qui volèrent vers ses cheveux soigneusement peigné et arrangé . A peine avait il eu le temps de se rendre compte de ce que sa cousine était entrain de faire que ses cheveux se retrouvèrent emmêlés et désordonnés , sûrement bien plus qu’il ne l’avait été dans toute son existence . Même le réveil n’était pas aussi cruel avec lui .


-Arg ! Absy non !

Bien que cela fut déjà trop tard le Vert et Argent fit un bon en arrière pour se mettre hors de porté des mains d‘Absynthe tout en portant précipitamment les siennes à ses cheveux pour sauver ce qui pouvait encore l‘être . S’il avait du faire un bilan de guerre , il aurait été désastreux . Il redonna rapidement une allure correcte et présentable à sa coiffure même si les dégâts demanderaient bien plus d’attention . Adrian aurait préféré qu’Absynthe tente de le chatouiller puisqu’elle en aurait été pour ses frais le jeune garçon n’étant guère très chatouilleux . En fait il détestait que l’on s’attaque à ses cheveux , c’était comme si on lui cassait un œuf sur la tête ou comme si on lui versait de l’eau glacée dans le cou . Il avait l’impression qu’on lui frottait de la paille dans le dos et sur le visage . Brrreuar , non il n’y avait rien de pire que l’embrouillage de cheveux surtout quand celui qui vous les embrouillaient y mettait autant de son énergie .

Adrian garda sa cousine en vu près à courir si elle se levait de son fauteuil .


*Courir ? O_O*

Et pour aller où ? Faire toute la salle commune en galopant joyeusement sa cousine derrière lui n’était plus vraiment un acte rattrapable même avec sa classe naturelle et donc ce n’était pas recommandé . Non recommençons : le jeune homme tenait sa cousine en vu près à l’immobiliser de sa seul force physique si jamais elle se relevait pour continuer à l’ennuyer . Voilà , mieux . Quand on réfléchit on trouve toujours la bonne solution .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Ven 5 Jan - 1:48

HJ : Je l’ai mangé pour mon dîner ! Valen l’a adopté ^^

Si elle voulait être tranquille Syn fut servit ! Adrian ne se contenta pas d’arrêter ses chatouilles , il prit carrément le large pour la laisser respirer et Merlin savait si elle en avait bien besoin . Le plus ridicule pour quelqu’un qui est aussi chatouilleux qu’Absynthe c’est que l’hilarité se poursuit bien après que leur cause est cessé et elle se teint encore les côtes un bon moment . Si elle avez pu articuler un son elle aurait hurler à son cousin de ne pas l’appeler « Absy » surnom tout à fait ridicule qui lui donnait l’impression d’être une vielle impotente en tablier rose . Image très recherchée , mais c’est pourtant ce qu’elle voyait dans son esprit à chaque fois que ce surnom malheureux franchissait , fort heureusement très rarement les lèvres de quelqu’un .

Une main sur la bouche comme pour ravaler son fou rire elle se releva en position assise ce qui l’aida un peu dans sa reconquête active de dignité . Elle avait quelque chose à dire et ça allait sortir nom d’un troll ! Absynthe grinça des dents accompagné d’un petit grognement suraiguë caractéristique chez elle lorsque quelque chose lui déplaisait au plus au point . Comme les surnoms ridicules .


-M’appelles pas comme ça !

Eh bien voilà c’était dit . Peut-être un hiboux de retard vu que son cousin était déjà loin entrain de se repeigner et semblait vouloir anticiper tout ses mouvements . De quoi avait-il peur qu’elle se jette sur lui en poussant des « Hou hou » stridents ? Peut-être s’il n’y avait pas autant de monde , mais la Vert et Argent avait malgré tout un petit semblant de distinction et de tenue qui par un curieux procédé avaient toujours tendances à s‘effriter en présence de certaines personnes particulières . Les plus chanceuses étaient celles qui la faisaient rire et rêver , les moins chanceuses étaient celles qu’elle avait dans le collimateur et qui par là s’offrait une bonne perspective d’avoir toujours quelqu’un pour surveiller leurs arrières mieux qu’ils ne le feraient jamais . Oui Absynthe n’attaquait que rarement de front .

Quoi qu’il en soit , Adrian appartenait indubitablement à la première catégorie et c’était une place de choix que quelques uns convoitaient déjà ( ah j’adore quand elle pense comme ça XD ) .


-Oooh il est tout décoiffé mon pauvre petit cousin adoré ! Tu veux un petit peigne pour remettre toutes tes jolies petites mèches en place sur ta frimousse d’amour ?

La Serpentard se leva elle aussi de son fauteuil et secoua la tête dans un tintement de boucle d’oreille . Elle affichait son air le plus faussement désolé les bras croisés sur sa poitrine et se rapprocha de quelques pas du jeune garçon .

-On dirait un boursouflet qui n’aurait pas été toiletté…

Adrian n'était pas vraiment le genre de garçon que l'on comparait à un boursouflet , mais l'image était plutôt amusante en raison du contraste qu'elle faisait . Un boursouflet féroce et apprété comme pour un concour . Mignon .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Sam 6 Jan - 1:17

HJ : Alors tu l’as presque abandonné sans cœur ! Et tout ça pour le physique -_-

Adrian fut assez satisfait de voir que le petit surnom sucré d’Absy déplaisait toujours autant à la jeune fille . Depuis qu’ils étaient petits Absynthe n’avait jamais pût supporter ce sobriquet qui , il fallait bien l’avouer , ne lui allait pas du tout , en regard de son caractère celui de Syn dont l’appelait certaine personne était beaucoup plus approprié . Pour sa part il préférait l’appeler par son prénom n’ayant jamais trop aimer les surnoms . Fort heureusement il n’existait aucun diminutif à Adrian . Sa hardiesse verbale lui valut de se retrouver en bute aux mots d’esprit de sa cousine décidemment fort inspirée ce soir . Se tenant toujours à bonnes distances le Serpentard scotcha un sourire presque niais sur ses lèvres pour lui répondre :

-Tu as l’air en forme ce soir Absynthe . Ça fait plaisir à voir je suis content pour toi , seulement tu n’as pas l’air très lucide . Crois tu que je t’ai cuit le cerveau en t’empêchant de reprendre ton souffle ?

En fait c’était surtout d’elle que venait le problème . Si elle n’avait pas été si chatouilleuse tout aurait été pour le mieux et elle serait restée avec le même nombre de neurone . Au moins ceux du jeune garçon n’étaient pas si aisément disposés à l’abandonner comme ça . Ou presque pas : il ne buvait pas , ne fumait à son âge s’eut été un comble et il ne comptait pas s’y mettre un jour . Il détestait d’une façon ou d’une autre d’avoir à perdre pied d’avec la réalité . Pour lui être maître de soi et de son destin était très important et il n’était pas un adepte de la chance et des coups favorables du sort . Pas de "bonne fortune" et de coïncidence extraordinaire : dans la vie chaque acte avait des répercussions et chaque homme récoltait ce qu’il méritait en fonction des efforts qu’il avait investi . Ceux qui échouaient n’étaient pas des victimes de la malchance , ils étaient les victimes de leur propre incompétence . Son père avait travailler dur pour arriver à la place enviable à laquelle il se trouvait et dans l’esprit de son fils rien n’était impossible à qui se donnait les moyens . Conception bien différente chez Absynthe qui avait toujours pris cela comme un dût en regard de sa naissance . Lui aussi , mais il savait que ce dût pouvait lui être retiré s’il ne le méritait plus . La jeune fille qui lui faisait fasse était bien plus inconsciente ou du moins se donnait cet air de légèreté ? Comment être sûr de quoique ce soit avec Absynthe ? Comment déchiffrer le mystère tapi au fond de ses yeux dorés à l’expression si lointaine et pourtant si proche ?

-Ahaha vois mon hilarité à ton rapprochement bancal . Je suis plié , vraiment .

En vérité Adrian ne ressentait pas le mépris et le dédain que pouvait exprimer sa voix , mais il s’exprimait toujours ainsi seulement il glissait assez d’ironie dans sa voix pour que quelqu’un qui le connaissait assez bien puisse faire le tour .

-Crois tu que nous pourrions avoir une discussion sérieuse ou alors nous sommes condamnés à nous chamailler pour le restant de la soirée ?

C’était ce qui pouvait s’apparenter le plus à une trêve déguisée . De plus le Vert et Argent avait peut-être quelque chose d’intéressant à partager avec sa jolie cousine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Sam 6 Jan - 23:14

HJ : Superficial Cool

La jeune fille ouvrir la bouche comme pour répliquer puis la referma , persuadée qu’elle allait se couvrir de ridicule si elle sortait ce qu’elle était sur le point de dire , et le ridicule est ce qu'il y a de pire pour une jeune fille du monde . Au lieu de cela elle se détourna dédaigneusement avec un petit « mm ! » aigue qui signifiait à lui tout seul « tu ne vaux même pas la peine que je t’adresse la parole ! » . Le silence pouvait être la meilleurs des armes , mais Syn n’était pas du genre à laisser couler et la jeune demoiselle faisait partie de ce groupe de gens qui sont près à tout pour avoir le dernier mot . Enfin cela dépendait avec qui bien sûr , avoir le dernier mot signifiait emmener une autre personne à penser comme vous et elle n’allait pas gaspiller sa salive avec des idiots .

- Si j’en juge par ce sourire le tien a dû griller bien plus tôt…

*Et toc !*

Toutefois la jeune fille revint à un état d’esprit plus favorable car son cousin avait apparemment quelque chose d’intéressant à lui dire à elle . Eh puis il lui fournissait ainsi l’occasion de s’en sortir la tête haute , pseudo vainqueur de leur tournoi . Elle se rapprocha encore d’Adrian puisqu’il n’avait pas l’air disposer à le faire lui-même et la jeune fille s’assit sur le fauteuil qu’occupait précédemment son cousin . Elle s’inclina légèrement vers lui pour lui faire signe qu’elle l’écoutait , un coude posé sur l’accoudoir ( nan ?! ) et le menton dans les mains l’expression délibérément lointaine et un rien amusée : cette expression qui passait si bien partout et dont personne ne se méfiait bien au contraire . Les gens étaient attirés comme des voiliers vers un phare par les lumières de ses yeux et ils essayaient d’en percer le soit disant mystère , de savoir ce que la jeune fille recelait au plus profond d’elle-même . Ils auraient été bien déçus s’ils avaient sût qu’elle ne cachait en vérité que des pensées ironiques et méprisantes pour ceux qui s’y laissaient prendre , ou bien s’ils avaient seulement pût concevoir que son attitude n’était en faite qu’un masque pour brouiller les pistes et accessoirement se rendre intouchable aux yeux des autres .

-Alors ? Je t’écoute , de quoi s’agit-il exactement ? Un inavouable secret ? Des écailles qui ont subitement poussées dans ton dos ? Une demande en mariage ? Une victime à faire disparaître ? Le super coup du siècle à Gringotts ?


Chassez le naturel il revient au galop . C’était à croire qu’une entité supérieure l’obligeait à être d’une certaine façon , ou alors elle ne savait tout simplement pas se contrôler et rester sérieuse…Du moins quand il n’y avait aucun danger pour elle et la fille de Salazar préférait de loin la légèreté et l’extravagance que la gravité et la froideur de l’ascétisme . C’était une créature faite pour le rire et les bonnes choses aussi bien que pour les larmes pourvues qu’elles soient belles et terribles à la fois : des larmes de scène qui la rendraient plus délicieuse encore . S’il y avait eut un prix annuel du bébé le plus comédien Syn l’aurait sûrement décroché sans problème tant jouer était une seconde nature chez elle et peut-être même sa véritable essence .

Quoiqu’il en soit elle se demandait vraiment ce qu’Adrian pouvait avoir à lui dire . Soit il s’agissait d’une ruse pour la faire se tenir tranquille soit c’était autre chose , comme un secret et personne n’aimait plus les secrets qu’Absynthe . Savoir quand les autres ne savaient rien , n’était ce pas divin ?


HJ : Mon dernier mess avant longtemps et just for you ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Mer 10 Jan - 18:31

Hj : J’ai un peu de temps alors je te répond ^^ Bientôt la fin ( remerde ! )


Le jeune garçon s’autorisa un sourire pour avoir brillamment organisé le cesser le feu entre lui et sa cousine . On aurait presque cru que c’était facile à voir sa facilité…Non il était tout simplement plus doué et plus habile que la moyenne voilà tout . Toutefois il avait confirmation d’une chose : Absynthe était pour sa part bien plus butée que la moyenne et pas qu’un peu . Un inavouable secret ? Il ne dévoilait jamais ses secrets ils étaient donc tous inavouables par défaut . Des écailles dans le dos ? Il ne faisait pas encore d’essai pour se transformer en animagus et il n’était pas assez maladroit pour rater une potion et encore trop intelligent pour la boire ensuite . Une demande en mariage ? Il réfléchirait plus que cela avant de s’engager ( et pourtant l'a pas vu la pub lui Razz ). Une victime à faire disparaître ? Moins de monde le sauraient plus il dormirait tranquille . Le super coup du siècle à Gringotts ? Si seulement…Il y travaillerait lors de ses si rares moments perdus pour peu qu’on veuille bien lui fiche la paix .

Adrian se rapprocha du fauteuil d’Absynthe et s’accroupit à sa hauteur , posant un bras là où il trouvait encore de la place sur l’accoudoir en imitant la posture de sa cousine qu’il regarda dans les yeux avant de se lancer d‘un ton plus bas . Il affichait une mine décontractée comme s'il continuait à parler de la pluie et du beau temps . Ce n'était pas le moment d'attirer l'attention sur eux . Enfin si ce n'était déjà fait avec leur petite scène digne d'un vieux couple...


-Rien de tout cela je le crains , mais ça va peut-être t’amuser encore plus . Seulement essaies de ne pas m’interrompre . Imagine que tu es au théâtre . Bien , alors en farfouillant un peu dans la bibliothèque de mon père j’ai trouvé quelque chose d’assez intéressant , un espèce de journal perdu ou oublié entre deux livres poussiéreux et ce petit fascicule était rempli de calcul et de ceci….

Le jeune garçon sorti d’une poche intérieure de son uniforme un petit bout de parchemin plié en six et jauni par le temps qu’il brandit comme une preuve sous le nez de la jeune Serpentard .

-Il s’agit apparemment d’une carte de Poudlard et de certains passage secrets , dont un juste à coté de notre salle commune . Le cachot numéro cinq . Dans cette salle il y aurait un passage souterrain menant à un endroit…On dirait une sorte de caverne ou un gouffre . Mon père n’a jamais été vérifié par lui-même , mais si j’ai bien compris c’est très haut ou très profond . Et il y a d’autres calculs qui indiquent une très forte concentration magique au bout du tunnel…

Adrian n’aurait jamais rien volé à son père et il ne pensait pas qu’il risquait grand-chose pour avoir emprunté une carte dont plus personne ne se souciait , surtout que cette carte pourrait être d’un avantage certain ici ou au moins permettrait d‘être distrayante . Les calculs portaient indubitablement la patte de son père et s’étalaient sur des pages et des pages en rangs serrés parfois raturés . En comparant les chiffres du livres et ceux de la carte le jeune homme s’était rendu compte que certains résultats avaient été rapportés sur la carte à certain endroits sous forme de pourcentage . Le Vert et Argent avait rapidement compris le pourquoi du comment sachant son père brillant arithmancien .

-Sur ce point il y a marqué 1,5 % . Je pense que mon père a du faire ça lorsqu’il était étudiant dans cette école . Il a dressé un plan de Poudlard par le calcul et a ainsi découvert certains secrets lorsqu’il a constaté qu’il lui manquait quelques pour cent de ci de là . Par contre je ne sais pas comment il a calculé la probabilité d'où se trouvait les lieux manquants dans le château et il se peut qu’il se trompe , mais c’est tout de même peu probable .

Son père ne se trompait jamais et surtout pas dans son art . Son fils était quasiment sûr qu’il pourrait calculer à l’avance son prochain repas ou sa prochaine rentrée d’argent , par qui et comment . Sans doute pouvait-il prévoir exactement ce qui se passerait dans mille ans , mais son talent ne se limitait pas aux prévisions de l’avenir , il pouvait également vous dire par un simple calcule la couleur de la petite bille que vous teniez dans votre main gauche ou alors découvrir des passages secrets le cas échéant…

*Je n’ose même pas imaginer le temps que ça lui à pris…*

D'un autre côté monsieur Moriarty était un véritable génie des nombres et il avait du réaliser cette carte pour se "distraire" ou pour mettre ses capacités à l'épreuve . Sûrement avait-il voulu se prouver que personne ne pouvait rien lui cacher , qu'aucun mystère ne pourrait lui échapper . Le besoin vital de tout controler encore et encore et qui le rendait si impressionnant lorsque l'on commençait à comprendre à quel genre de froide logique appartenait l'esprit de cet homme . Une instence implacable et qui ne permettait pas que quelque chose lui échappe jusqu'aux pensées des gens .

-Je ne sais pas ce que tu en dis , mais vu qu’il n’y a pas long à faire et que personne ne se sert de ce cachot on pourrait toujours tenté d’aller voir si c’est intéressant ? Un petit peu de suspens et de frisson pour commencer une année qu’en dis tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Ven 12 Jan - 17:29

Hj : Ouiii plus qu’a attendre ^^ Mais quelque chose me dit que si on rate ce sera à cause des maths XD

La jeune demoiselle jeta un coup d’oeil alentour comme s’assurer que personne n’était à proximité plus par jeu qu’autre chose un peu comme si elle se retrouvait dans un roman d’espionnage . La salle commune bourdonnait du bruit des conversations et personnes ne les avaient vraiment remarqué ou alors cette personne était plus discrète que Syn n’était perspicace . Et Absynthe malgré son arrogance qu’elle qualifiait de fierté très bien placée savait pertinemment qu’aussi dur soit cette vérité elle n’en était pas moins vrai : « Il y a toujours plus intelligent que soit » .

Elle releva un sourcil lorsque Adrian lui demanda de ne pas l’interrompre et tout son visage reflétait son pseudo mépris . Mais elle savait être patiente lorsqu’elle le voulait , au fait lorsqu’elle se donnait la peine de faire un petit effort . Elle cousu donc ses lèvres et écouta son cousin en silence . En effet c’était intéressant et intriguant . La jeune fille faillit tendre la main pour attraper la carte qu’elle suivit des yeux dans les mains de son cousin . Mon Dieu une carte de Poudlard et de tout ses secrets ! Le père d’Adrian était un génie ! Par la barbe qu’elle n’aurait jamais ! Les chiffres lui paressaient si…inextricables à elle .

En fait Syn connaissait assez bien « tonton Moriarty » et son passe temps élevé au rang d’art de précision . Pas vraiment le genre d’homme qu’elle aurait aimé avoir pour père . Bien que le sien soit strict et sévère Absynthe avait compris comment s’y prendre pour qu’il lui mange dans la main….la plupart du temps . Mais avec son oncle s’était tout bonnement impossible : il n’y avait pas de façon de s’y prendre , c’était pour tout le monde pareil . Physiquement Adrian était un Moriarty typique et Syn se demandait comment il vieillirait . Pourvu qu’il ne perde pas son sens de l’humour et tout irait bien .

Les yeux d’Absynthe se mirent à briller plus que de coutume . Oh elle se doutait que si l’endroit était vraiment intéressant son oncle s’y serait rendu . Peut-être l’avait-il fait et n’avait-il pas ajourné la carte ? Ou bien en avait-il dessiné une autre ? Quoi qu’il en soit ses gènes d’héroïne se mettaient en place . Si elle voulait rendre sa vie aussi palpitante qu’un roman fleuve elle se devait de prendre les devants . Voilà pourquoi elle n’attendrait pas que l’aventure vienne la trouver : elle irait la chercher elle-même et se construirait sa propre et magnifique histoire à raconter . Qu’elle puisse se dire « Quelle vie palpitante je mène » à coté de cette autre pensée « Quelle belle vie je mène » . La seconde lui était acquise depuis la naissance , mais sa vie était une histoire à suivre . Sa mère avait été une aventurière , elle aussi dans son genre et à travers tout les rôles qu’elle avait incarné . Son frère était toujours de ci de là et elle profiterait grandement de sa scolarité à Poudlard . Pourquoi voulait-elle s’engouffrer dans le noir à la recherche d’un tunnel et d’une grotte souterraine ?


*Ça me plais .*

Cela n’allait pas plus loin que ça . Et peut-être avait-elle envie d’avoir un peu peur…Un autre caprice d’enfant gâtée en mal de sensation forte ? Ou peut-être seulement le désir typiquement enfantin de vivre une grande aventure peuplés de péripéties , même si elle ne pensait pas trouver tout cela sous terre son imagination compenserait .

-J’en dit que c’est une fabuleuse idée ! La meilleure de la soirée peut-être…Il faudrait éventuellement se trouver quelqu’un de confiance avec qui descendre ? Mon chiffre fétiche c’est le 7 , mais ça fera peut-être un peu beaucoup . Non ? Tu ne trouves pas ? Plus on est de fou plus on rit . Quelqu’un de confiance ou un clown pour nous distraire . Ce serait une sécurité : les histoires ou les deux héros partent à l’aventure en duo sont presque toujours tragiques…D’un autre côté si on trouve quelque chose d’intéressant là-dessous je n’aurais pas tellement envie de partager . Oh au fait ça me fait penser : Tu es sans doute au courant de la grande « Epreuve » qui va bientôt avoir lieux dans le parc ? J’ai entendu des Serdaigle en parler tout à l’heure et ils disaient qu‘il y avait beaucoup de point à ramener pour sa Maison ! Tu imagines ? En plus c’est l’occasion de vivre quelque chose "d’intéressant" . Joindre l’utile à l’agréable en quelque sorte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Sam 13 Jan - 13:06

HJ : Seul l’avenir nous le dira XD

Bien au moins la jeune fille avait l’air d’être particulièrement enthousiaste à l’idée d’aller crapahuter sur des sentiers interdits . Etant donné son caractère le contraire aurait été étonnant et Adrian dû admettre qu’il était lui aussi dans l’expectative de leur futur excursion . Par contre le jeune garçon grimaça lorsque sa cousine proposa d’emmener quelqu’un d’autre avec eux . Il aimait la foule surtout lorsqu’elle l’avait comme point de mire , mais lorsque quelque chose de profitable était en jeu il n’était pas prêteur ( son moindre défaut Wink ) . Après tout c’était son plan découvert dans sa bibliothèque tracé par son père et s’il partageait ce secret avec Absynthe c’est que la jeune demoiselle faisait partie de la famille . Il ne faisait confiance à personne et n’avait pas un seul vrai ami d’enfance à part celle qui lui faisait face les autres n’étaient que son public , des relations . Et se connaissant il doutait un jour qu’il change d’avis sur l’amitié : non relation c’était très bien comme ça .

Par contre la jeune fille lui rapporta quelque chose qu’il ignorait bien qu’Absynthe avait l’air de ramener un fait connu . Et bien non pas par lui il n’écoutait pas vraiment les conversations des autres lorsqu’il était dans ses pensées , celles-ci étant particulièrement profonde elles lui demandaient énormément de concentration . Il était un peu gêné d’être dans l’ignorance d’un tel fait , mais il essaya de le cacher par ce qu’il faisait de mieux : le neutre option blasé . Bien qu’il fut intéressé par l’opportunité de se couvrir de gloire et accessoirement de devenir dès le début de l’année une célébrité de Poudlard , de se faire honneur à soi même . Et à sa Maison oui , Serpentard aussi bien sûr , ne pas oublier le reste…


-Ah ? Non je n’en est pas entendu parlé . En fait je ne pense pas que quoique ce soit organisé par cette école pusse avoir un quelconque intérêt . Sais tu seulement quand ils comptent organiser ça ? Et es tu sûre que des premières années pourront y participer ? Ils sont tellement bornés ici que ça ne m’étonnerais pas qu’ils posent ce genre de restrictions idiotes . Comme si le talent attendait l’âge pour se manifester !

Non il y avait les élites , et les autres . Mais Adrian avait quelques ambitions , s’il en apprenait un peu plus sur cette fameuse « Epreuve » il pourrait se laisser tenter . Mais si Absynthe , qui à n’en pas douter se laisserait forcément prendre au jeu , participait …Ne seraient-ils pas des rivaux ? Idée désagréable s’il en fut . Si le jeune garçon de Serpentard participait il ne voudrait que la première place et il était près à parier toute sa fortune qu’Absynthe ne se voyait que grande gagnante elle aussi . C’est vous dire s’il était sûr ! Il l’observa un moment et passa une main dans ses cheveux noirs , geste machinal sans vraiment d’attention . Absynthe ne semblait pas tailler pour les épreuves physique , sa joliesse , ses manies et ses apparats ne la destinaient pas à se coltiner aux dangers sur le terrain . Et lui non plus d’ailleurs , il ne jouait même pas au Quidditch et les seules guerres qu’il avait menée étaient à base de mots et de coups en douce . Mais quel défi un Moriarty ne relèverait-il pas ?

-En tout cas nous sommes d’accord pour une future expédition dans les sous sols ténébreux de Poudlard . Bien , je pense qu’on devrait s’organiser pour y faire un tour de nuit ou alors un week-end , après cette soit disant Epreuve . Voir comment nous y allons , avec quoi et éventuellement avec qui , mais je n’ai pas envie d’inviter du peuple tout à fais entre nous…Je pense à cette Epreuve en fait et je me dis…Tu y participerais toi ? , demanda-t-il en révisant à la hâte ce qu’il allait dire .

Il leva un sourcil interrogateur et les doigts de sa main gauche commencèrent à tracer des signes sur l’accoudoir du fauteuil . Lorsqu’il s’en aperçu il stoppa immédiatement son geste et changea de position car rester accroupi avec tout son poids sur le coté droit n’était pas vraiment des plus confortable . En plus il allait sans doute donner des plis à ses chaussures neuves…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Sam 13 Jan - 22:11

HJ : Juste ^.^ ( J’aime les conversations en hors jeu XD

Alors ainsi elle détenait une information inconnue de son cousin ? Pour une fois ! Laisser traîner son oreille partout était une bonne tactique après tout . Par contre il lui posait des questions auxquelles elle n’avait aucune réponse . Elle n’avait entendue que les bribes d’une conversation avant qu’elle n’arrive à son dortoir et les Serdaigle ne parlait pas dans un silence complet , mais dans un brouhaha de conversation qui fusait de partout .

-A vrai dire je ne sais pas , mais ça avait l’air sérieux . Peut-être que ce n’est qu’une fausse rumeur après tout ? Mais j’avoue être intéressée , même si le challenge est ridicule c’est une bonne façon de s’illustrer ! Et de prendre un bon départ dès le début de l’année avec l'avance que ça donnera à Serpentard .

La petite donzelle aurait beau prétendre qu'elle ne se souciait pas de choses aussi triviales que les points , ils lui donnaient une motivation suplémentaire , et un peu de hargne à vaincre peut-être . Mais Syn n’était pas sûre que les premières années soient autorisées à y participer maintenant qu’Adrian avait soulevé ce problème . Qu’importe au moins si aucun première année ne pouvait y participer elle n’aurait aucun regret à se dire que d’autres avaient été choisit à sa place . Ce serait selon le critère de l’âge et non de valeur car s’il y a bien une chose dont Absynthe était convaincue s’était sa propre valeur . Peut-être pas au niveau de la puissance magique , sa sœur était bien plus capable qu’elle et Syn avait toujours manqué de concentration pour vraiment avoir des résultats probants et surtout prévisibles . Non elle se jugeait par rapport à sa force d’âme et aux qualités de sa personnalités , sa facilité pour les arts et son originalité la rendait de la plus haute importance à ses yeux .

La jeune fille croisa le regard de son cousin et eut l’impression d’être évaluée . Quoi ? Devait-elle lui demander à quoi il pensait en la regardant de la sorte ? Ils se connaissaient bien , mais n’avaient jamais été opposés l’un à l’autre et avaient toujours été dans le même sens . Comment se comporteraient-ils en adversaires ? Ne retiendraient-ils pas leur coups quels qu’ils soient ? Syn n’aurait-elle pas quelques remords à ruser face à lui ? Oui bien sûr ! Elle s’en voudrait , mais ne pourrait s’empêcher de tout faire pour atteindre ses buts . Mais elle serait bien incapable de le prendre en traître . Pourquoi certaine personne ne lui donnaient elles pas autant d’états d’âme ? Les seuls liens familiaux ne pouvaient suffirent à expliquer le pourquoi de son affection particulière pour le jeune garçon , mais ils renforçaient encore son amitié pour lui en la rendant inaltérable . C’est du moins ce qu’elle croyait en cette instant . Cependant la jeune Vert et Argent espérait qu’il en serait toujours ainsi . Elle chercha à décrypter le moindre de ses cillements , mais l’empathie n’avait jamais été son fort même avec les personnes qu’elle adorait . Son égocentrisme l’en empêchait et parfois elle le regrettait . Parfois .


Lorsque son pâle cousin reprit la parole Syn laissa un petit rire s’échapper de ses lèvres . Un petit rire insouciant et perlé digne d’une enfant de cinq ans .

-Adrian ! On dirait que tu part en expédition pour le ministère ! Ce n’est pas un entraînement ou une mission ! C’est pour s’amuser et vivre une grande et belle aventure dont nous seront les héros et les profiteurs vénaux . Enfin peut-être…Reste à savoir si tu ne t’es pas trompé en lisant ces calculs .

Mais le caractère plaisantin de la jeune fille se doucha presque à la question abrupte du jeune garçon . Elle venait comme un cheveux sur la soupe . Et Absynthe n’aima pas le voir s’agiter même si elle le cacha assez bien .

-Heu…oui bien sûr que je vais participer ! Pourquoi ? Ce n’est pas un problème , si ?

Elle marqua un temps et un sourire plus chaleureux vint faire rayonner son visage lorsqu‘elle repris la parole avec son ironie coutumière .

-Tu veux t’asseoir sur mes genoux ? Je crois que tu à l’air un pas mal là….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Dim 14 Jan - 21:27

Adrian se dit qu’il avait raison de ne pas s’enthousiasmer pour une épreuve dont il n’était en fin de compte pas vraiment sûr . Il n’allait pas bondir de joie parce que la plèbe lançait une folle rumeur insensée . D’un autre coté si cette information était vrai et qu’Absynthe avait raison…Oui ce serait une très intéressante opportunité pour peu de mal à se donner sans doute . Que pourrais bien lui faire subir Poudlard ? Etant donné qu’il s’attendait à tout de la part de cette misérable association que l’on nommait école il ne risquait pas vraiment d’être ennuyé ou disqualifié . Les points ne seraient qu’un bonus substantiel et se serait lui le grand vainqueur qui sortirait le premier victorieux de cette grande « Epreuve » . Oui si sa cousine avait eu raison de croire en cette rumeur .

-Espérons que c’est sérieux . Un tel évènement donnerait un semblant d’intérêt à cette école . Mais je doute que ce qu’ils puissent imaginer me fasse m’employer au mieux de mes capacités . Enfin comme amuse bouche je ne vais pas faire mon difficile ou je ne m’en sortirais jamais .

Lorsqu’il entendit Absynthe rire aux éclats il se demanda ce à quoi elle pouvait encore penser . Ce ne pouvait pas être de lui qu’elle se moquait . Il n’avait rien dit pour être drôle et ses petites piques d’ironies n’étaient tout de même pas si hilarantes ? Ou alors la fatigue la rendait bon public . Heureusement elle ne le laissa pas longtemps dans l’ombre et elle éclaira bien vite sa lanterne . Ainsi c’était son attitude ? Certes Absynthe était une insouciante et jusqu’ici elle s’en sortait plutôt bien , mais il n’y avait rien de mal à être prévoyant . C’était ainsi que l’on gravissait les échelons : avec de la méthode .

-Je m’inquiète juste ce qu’il faut ! On ne s’inquiète jamais assez . Et si je partais pour le compte de quelqu’un d’autre je ne serais pas aussi prévoyant . Je le suis pour deux ma tête de linotte adorée , je sais que je vais devoir garder un œil sur toi et rien que ça ce sera du sport ! Quant à savoir si je me suis « trompé » je te met au défis de trouver un seul exemple depuis notre plus tendre enfance où j’aurais déjà fait une erreur . On ne peut pas en dire autant de toi , créature frivole .

Le Serpentard avait tempéré son ironie par l’affection qu’il ressentait pour sa cousine . Il se sentait plus proche d’elle que de sa propre sœur et peut-être Absynthe était-elle comme une sœur pour lui en plus d’être son égale , dans sa tête d'analytique cela voulait dire beaucoup . Il fut sensible à son changement d’humeur même s'il n'était que peu apparant et jugea qu’il valait peut-être mieux dire le fond de sa pensée , aussi peut naturel soit cet acte . Après tout qui pourrait le comprendre sinon Absynthe ?


-En fait si nous participons tout les deux et qu’il s’agit d’épreuves individuelles nous serons rivaux et je pense te connaître assez bien pour savoir comment tu agis lorsque tu es en compétition avec quelqu’un…D’un autre coté nous pourrions faire de notre mieux pour ne pas tomber l’un sur l’autre , qu’en dis tu ? Je crois que c’est-ce qui peut être fait de mieux….

Il ne renoncerait pas à participer comme il savait qu’Absynthe ne le ferait pas . Mais en dépit de tout et de leur ego respectif il n’aimerait pas avoir à l’affronter directement . Ils avaient toujours été fourrés ensembles depuis leur plus jeune âge et avaient pris l’habitude de se complémentariser . En s’évitant cela minimiserait les risques d’accrochages . Voilà pourquoi il saisit la balle que lui envoyait Absynthe car s’étendre sur les sentiments , choses futiles s’il en fut , était loin d’être sa tasse de thé . Un fin sourire apparu sur ses lèvres fines et il jeta un petit coup d’oeil malicieux à Absynthe .

-Je vais te prendre au mot…

Il se releva pour s’asseoir sur les genoux de sa cousine en pesant de tout son poids un grand sourire sur le visage . Le sourire de celui qui à en toute innocence accepté un service aimablement proposé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Lun 15 Jan - 18:57

Absynthe aurait toussé pour marquer le coup . Pas difficile son cousin ? Hum , oui bien sûr si on voulait . Mais s’il avait été autrement Syn ne l’aurait pas autant apprécié . Non , elle avait eut énormément de chance : si le monde était moche et peuplé d’imbécile au moins elle avait quelques personnes proches pour l’aider à ne pas désespérer devant la médiocrité de ceux qu’elle croisait . Elle devait vraiment être vernie quelque part ! Sa vie n’avait été qu’une succession de bonnes choses et elle n’aurait aucune raison de se plaindre de ce qu’elle avait bien pu vivre jusqu’ici n’ayant pas vraiment de mauvais souvenirs , sauf des broutilles qu’elle montait en tête d’épingle .

La jeune Serpentard sentit son sourire s’élargir sur son visage sans qu’elle puisse y faire grand chose . Son cousin avait parfois une attitude comique à son corps défendant . Elle rigolait mais ne se moquait pas . Même elle avait parfois des actions sans arrière pensée . Croire qu’elle s’arrêtait seulement à de la fausseté et à de la manipulation aurait été faux et bien trop réducteur . A défaut d’être gentille elle était aimante , cela n’était-il pas plus précieux ? Ne montrer de l’affection qu’à peu de personne ne valait il pas mieux que de distribuer de l’amour à tout va ? Cela ne voulait-il pas dire que l’amitié et les sentiments engagés étaient d’une force bien supérieure ?


-Ah il est tard et je n’ai pas envie d’éplucher nos souvenirs d’enfance à la recherche d’une faute commise bien que je ne doute pas que ce serait très nostalgique . Tu as du en faire autant que moi des erreurs…Enfin façon de parler je ne fais jamais d’erreur que je ne puisse transformer en réussite alors…

En fait elle ne se rappelait pas vraiment d’un coup de tête d’Adrian et doutait d’en trouver un même en cherchant bien . Peut-être quand ils étaient tout petits et encore…Avait-il donc déjà des instincts de comploteurs au berceau ? En vérité c’était à se demander : il ne lui avait jamais semblé être un enfant sage , sincère , naïf et équilibré bien comme les autres . Étrange , étaient-ils déjà si différents sans même qu’ils aient cherché à l’être ? Mais la métaphysique d’Absynthe n’alla pas plus loin car Adrian s’était décidé à mettre carte sur table en réponse à son malaise .

-Oooh que c’est chou !

Vraiment c’était adorable de se dire qu’il tenait tellement peu à la griller à coup de sortilège qu’il s’inquiétait déjà de ne pas tomber sur elle lors des épreuves organisées par l’école . La petite donzelle aurait mentie en prétextant le contraire : c’était exactement la même chose de son coté . Enfin elle n’allait pas trop ennuyé son cousin avec ça de peur qu’il change d’idée si elle l’exaspérait sur ce point . Sentimentale , mais pas trop tout de même….Cependant il était tentant de l’asticoter un peu plus , mais non , elle allait être sage autant qu’Absynthe pouvait l’être .

-Tu es vraiment un amour quand tu veux ! , taquina-t-elle en lui pinçant la joue , comment pourrais je te refuser ça lorsque tu me parles d’épargner ma vie !

Une telle marque d'affection lui donnait une humeur joyeuse à toute épreuve aussi lorsque Adrian vint s’asseoir sur ses genoux en exagérant outrageusement la pression , elle ne put qu'en rire même si elle étouffait légèrement . Elle ne pouvait voir son visage , mais l’arrière de son crâne rayonnait…Il devait avoir un sourire éblouissant à n’en pas douter . Absynthe lui pinça une cote et lança une boutade sarcastique en s’arrangeant du mieux qu’elle pouvait pour répartir son poids :

-Tu as les fesses pointues dear ! Si tu ne pesais pas si lourd je pourrais croire que tes parents ne te nourrissent pas assez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Mar 16 Jan - 13:58

Adrian se rendit compte que sa nature débonnaire n’était pas tout à fait reconnue par sa cousine ? Pourquoi ? N’était il pas capable de s’adapter à toutes les situations périlleuses de la vie et de ne pas regretter son petit confort si celui-ci venait à lui manquer ? En rêve ! Il était né dans la soie il resterait dans la soie , même s’il se savait ( croyait XD ) tout à fait apte à faire une croix dessus pour un court instant . Le temps d’une Epreuve par exemple . Au moins au doute d’Absynthe succéda son incapacité à ne lui trouver ne serait ce qu’un seul tord et ce fut à lui de sourire . Non il le savait , jamais personne n’aurait quelque chose à lui reprocher car s’il faisait quelque chose il le faisait bien . En fait il n’agissait que lorsqu’il était totalement et absolument sûr de ne pas essuyer un échec , c’est-à-dire lorsqu’il avait mesuré le pour et le contre et avait prévu quelques solutions de rechange . De cette façon sa vie n’était jalonnée que de succès retentissants et il pouvait regarder son parcours sans rougir de quoi que ce soit . D’un autre coté il n’était pas bien vieux et il n’était jamais aller loin de chez lui…Qu’importe , tremble Monde ! Adrian Moriarty arrive !

Absynthe ne mentait pas lorsqu’elle disait transformer ses erreurs en victoire . Oui c’était une autre tactique , mais cette technique ci demandait plus d’énergie et il n’avait pas le temps de faire mumuse , pour un futur dictateur chaque seconde était à saisir . Il aurait encore du chemin à parcourir , mais il se consolait en se disant que vu son âge il en avait au moins fait la moitié , et pas les passages les plus bénéfiques sur le chemin de la grandeur . Non tout commençait maintenant alors que retentissait l‘exclamation jubilatoire de sa cousine contenant l‘adjectif «chou » . Le Serpentard ferma les yeux et pria pour ne pas entendre ce qui allait suivre .


*Pitié qu’elle ne dise rien , qu’elle n’en rajoute pas !*

Il n’était pas « chou » et rien de ce qu’il ferait ne devrait être qualifié de « chou » . Il devait inspiré le respect voir la crainte , sans compter l’admiration des masses pour sa foudroyante intelligence , mais en aucun cas on ne devait trouver quoi que ce soit de sa personne « chou » . Peine perdue , à travers son ironie affectueuse elle le qualifia d’amour et…et c’était tout ? Adrian remercia le destin qui faisait avancer l’heure et qui empêchait Absynthe de trouver d’autres qualificatif mignonnet . Tiens , mignon , elle aurait pu lui sortir celui là aussi . Un Moriarty n’est jamais mignon : séduisant , classe , engageant , tentant , mais jamais mignon .

-Avec cette réaction j’en déduis que tu es plus que d’accord…

Tant mieux . Il doutait de pourvoit lancer un seul sortilège à sa cousine , même pour gagner . Le plus probable était qu’ils se regarderaient dans le blanc des yeux durant un bon quart d’heure avant de se décider peut-être à tirer à coté pour faire bonne mesure . Et tout le monde leur passerait devant….Que dirait son père s’il savait qu’il était près à abandonner la gloire et la victoire par affection . D’autres sortes d’adjectif sûrement : « imbécile » , « faible » et « indigne » en tête .


Citation :
-Tu as les fesses pointues dear ! Si tu ne pesais pas si lourd je pourrais croire que tes parents ne te nourrissent pas assez !

A ces mots le jeune garçon se cacha les yeux d’une main et fut secoué d’un rire silencieux . Mon dieu , mais où allait-elle chercher tout ça ! Loin de sembler incommoder elle semblait plutôt d’humeur à rire et ne cherchait pas à l’éjecter de ses genoux comme il avait d’abord crut qu’elle le ferait .Il relâcha la pression qu’il exerçait à dessein et se retourna vers elle en lui jetant un regard par-dessus son épaule . Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose , mais il ne savait quoi et un rire remplaça sa parole manquante . Joli tableau qu’il offrait là . Comme excuse il ne trouvait que l'heure tardive qui lu éffritait les neuronnes et peut-être un semblant de stress à la répartition , pour lui et pour la folle qui lui servait de cousine .

-Les fesses pointues moi ? M'étonerrait ma grande j'ai un c** de bébé !

Oui . Il devai être vraiment tard .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   Mar 16 Jan - 18:31

Une chose était sûre pour Syn , cette soirée resterait dans sa mémoire . Comme sa première soirée dans sa nouvelle école bien sûr , mais aussi par la présence de son cousin qui à lui tout seul lui suffisait à se dire qu’elle avait fait le bon choix . En dépit de tout ça , la salle commune c’était relativement vidée , elle n’avait pas cessé de le constater , mais là c’était un fait , ils n’étaient plus qu’une poignée à flemmarder dont certains endormis sur les canapés . La jeune fille se demanda brièvement s’il allait lui rester une place dans les dortoirs , mais de toute façon s’il y en avait plus elle en ferait . Elle voulait juste une lit au dessus du niveau du lac histoire d’émerger un peu .

*Minuit moins le quart déjà ! *

Que de temps passé à raconter n’importenawak…Allait elle seulement trouver le temps de travailler cette année ? Pas si elle arrivait à se constituer une petite cours d’admirateurs fourbus . Les entretenir prenait du temps si l’on ne voulait pas leur donner l’impression d’être lésés . Elle fit une grimace à son cousin lorsqu’il se retourna vers elle et elle sentit les soubresauts de ses rires se transmettre à son corps par ses cuisses où le jeune homme siégeait . Au moins la Vipère n’était-elle pas toute seule à s’amuser . Elle ouvrit grand la bouche pour bailler non qu’elle soit vraiment fatiguée , c’était d’avoir vu l’heure qui lui communiquait ce besoin , mais elle produisit un étrange petit bruit aigu qui se transforma en un rire de hyène hystérique à la réponse de son cousin . Non Adrian venait de lui sortir ça ? Lui son cousin à elle ? Le Adrian qu’elle fréquentait depuis toute petite ?

-Je suis bien contente pour toi !

Se fut la seule réplique qu’elle put trouver car de toute façon elle était out là . A part prétendre que le sien était aussi rond elle ne pouvait rien dire d’autre . Et pour dire ça il lui aurait fallu un peu plus de souffle . Son rire sans retenu réveilla d’abord un de ses collègues avachi sur un fauteuil qui se secoua et se précipita vers les escaliers . De toute manière à cette heure il n’aurait que les restes à moins d’acheter son lit à un autre .

-Hey c** de bébé ? Tu crois pas que tu devrais lever tes fesses rondes de là et partir à la chasse à la couchette ? Si t veux garder ton joli petit derrière de poupon il ne te faut qu’un bon lit bien douillet avec des draps qui ne grattent pas !

Elle le fit sauter une fois sur ses genoux pour lui donner le départ . Il fallait au moins commencer à envisager de dormir puisque les cours commençaient dès demain . Et de toute façon elle le reverrait aussi dès demain , et Syn était déjà incroyablement impatiente de le retrouver . Il restait plus de garçons que de filles dans la salle commune et Absynthe se fit la réflexion que parti comme elle était parti il y allait avoir du sport et pas qu’un peu . Gare à celle qui encombrerait sa couchette ! Oh pourquoi avait-elle toujours plus de mal avec les autres filles qui semblaient toujours se mettre sur sa route . Le monde n’aurait du être peuplé que d’hommes , c’était aussi ce que pensait sa mère . Au moins la galanterie obligeait à céder sa place , dur de faire valoir ce privilège avec une autre fille .

HJ : Je te laisse me faire regagner mon dortoir en nous séparant en bas des escaliers Sad . Et après Go to the cachot ! Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers pas dans l'Antre...[Finito ^^]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Evenement de Raid - Dans l'antre d'Ifrit - du 17/03 au 31/03
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Hector de Valois, oserez-vous pénétrer dans l'antre du diable ?
» (-18)( Mission de classe D ) Dans l'antre du diable...
» [WIP] Dans l'Antre d'Arachné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Intérieur de Poudlard :: Cachots et Sous-Sols :: La Salle Commune-
Sauter vers: