AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Astronomie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albus Dumbledore
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Astronomie   Mer 6 Déc - 14:14

Qu’est-ce qu’une étoile?
Les étoiles sont de grands ballons d’hydrogène et d’hélium. Elles contiennent d’infimes proportionsd’autres éléments, tous à l’état gazeux. L’ensemble est en équilibre entre la gravité, qui a tendance à attirer la matière vers l’intérieur, et la pression exercée par les gaz chauds, qui a tendance à la dilater. La source d’énergie de l’étoile est située dans son cœur, où des millions de tonnes d’hydrogène fusionnent chaque seconde pour former de l’hélium. Ce processus de fusion dure depuis 5 milliards d’années, et cependant, le soleil n’a brulé qu’une petite partie de son hydrogène. Il est encore dans la première partie de sa vie, dans sa séquence principale.

Notre soleil, une étoile comme une autre, nous semble très grand et très lumineux. C’est du à sa proximité. La plupart des étoiles sont si lointaines qu’elles n’apparaissent à nos yeux que comme des petits points lumineux, même à travers les meilleurs téléscopes. Nous savons qu’elles sont de tailles différentes, et que plus de la moitié d’entre elles sont des systèmes doubles ou triples, liés par la gravité.

La Voie Lactée :
Galxie signifie Laiteux en Grec. Pendant des milliers d’années, on a pensé que la Terre était le centre du monde. Jusqu’à ce que Copernic puis Galilée nous convaiquent qu’elle tourne autour du soleil. Au 18e siècle, les astronomes se demandèrent si le Soleil lui-même était proche du centre d’un système d’étoiles appelé Galaxie, ou Voie Lactée. Cette Galaxie était-elle unique? En 1917, Harlow Shapley, au mont Wilson en Californie, en se fondant sur les distances d’étoiles variables situées dans des amas globulaires très lointains, montra que le Soleil est, en fait, à quelque 50 000 années lumière du centre de la Galaxie (la valeur actuellement reconnue est de 30 000 années lumière). En 1924, Hubble montra que la Voie Lactée n’est qu’une Galaxie parmis tant d’autres.

Depuis 1924, les astronomes se sont accharnés à décrire la Voie Lactée vue de l’extérieur. C’est un peu comme si vous vouliez faire une peinture de l’intérieur d’une maison dans laquelle vous n’êtes jamais allé. Cependant, en regardant par les fenêtres, vous pouvez vous faire une idée approximative de l’intérieur. Quand Shapley eut montré que la Terre est située loin du centre de la Voie Lactée, les astronomes se demandèrent si notre Galaxie ressemblait à une roue à rayons, comme beaucoup d’autres Galaxies. Nous savons à présent que notre Galaxie est bien Spirale et plate, sauf au centre, où se dessine un grand bulbe. Elle contient environ 200 milliard de Soleils. La plupart d’entre eux ne sont pas visibles à caus des nuagesde gaz et de poussière présents sur Terre, qui masquent la vue. Le disque de la Voie Lactée mesure environ 1 500 années lumière d’épaisseur et ses bras spiraux se développent jusqu’à 150 000 années lumière de largeur. Chaque Étoile ou Nébuleuse de cet ensemble tourne autour du buble central de façon plus ou mins indépendante. Le Soleil effectue un tour complet en 240 million d’années lumières environ. Autour du disque s’étend le Halo, forme remplie de vieilles étoiles, qui s’étend jusqu’à 150 000 années lumières.

Mouvement de la Lune :
La période de révolution de la Lune autour de la terre est d’un mois (un mois lunaire). L’attraction gravitationnelle exercée par la Terre sur la Lune fait que sa période de rotation sur elle-même est la même que sa période de révolution, donc un mois lunaire. La lune présente donc toujours la même face vers la terre. Par ailleurs, la Lune, qui bouge à cause de son mouvement orbital autour de la Terre, apparaît cinquante minute plus tard chaque nuit. Au cours de son mouvement, elle nous présente sa face éclairée sous des formes variables, en fonction de sa position par rapport au Soleil et à la Terre; ce sont les phases de la Lune.

La Valse des Planètes :
Bien que les Planètes se déplacent bien plus lentement dans le ciel que la Lune (plus elles sont lointaines, plus elles se déplacent lentement), elles y tracent de magnifiques courbes que l’on peut suivre facilement au cours d’une saison d’observation. En quelques mois, vous verrez une planète (doublée) par la Terre, comme l’orsqu’on double une voiture sur l’autoroute. Lorsque vous la doublez, elle semble ralentir, reculer, puis enfin avancer normalement. Mars, Jupiter et Saturne, qui tournent moins vite que la Terre autour du Soleil, ont ce type de mouvement apparent ou retrograde : marche vers l’est, marche arrière, marche vers l’est à nouveau.

Les Galaxies : Les différents types de Galaxies :
Les différents types de Galaxies sont répertoriées suivant une classification mise au point par Hubble dans les années 1920. Les Galaxies spirales, telle la Voie Lactée, exhibent leurs bras spiraux bleutés. Ces « bras » sont dessinés par les jeunes étoiles brillantes entourant le bulbe central. Les spirales barrées ont une structure analogue avec, en outre, une barre qui traverse le noyau central et les « bras » spiraux se greffant sur les extrémités de la barre. Les Galaxies Elliptiques ne présentent pas de strucure spirale. Leurs formes vont du cigare applatit à la sphère. Il existe enfin des Galaxies Irrégulières, qui ne semblent guère structurées et sont difficiles à classer. Ceci est sans doute du au fait qu’elles on subies des interractions. Les Spirales semblent être les Galaxies les plus courantes, puisque elles sont faciles à identifier. Par contre, la majorité des Galaxies sont en réalité des Galaxies irrégulières.

Amas d’étoiles :
On trouve les Amas Ouverts tout au bas de l’échelle des Amas. Ils sont souvent appelés Amas Galactiques parce qu’ils sont situés relativement près de nous dans le plan du disque de la Voie Lactée. Ils n’ont en général que quelques dizaines ou centaines d’étoiles, qui sont facile à voir individuellement. La plupart de ces étoiles sont plus jeunes que le Soleil, quelques unes font même partie des plus jeunes que nous pouvons observer. Les Pléiades, connues aussi sous le nom des Sept Soeurs, dans la constellation du Taureau, représente un célèbre Amas Ouvert. À l’œil nu, on distingue six ou sept étoiles, mais on en voit bien plus à travers un télescope.

Non loin des Pléiades se trouve Aldebaran, l’œil rouge sang du Taureau. Près d’Aldebaran se trouve un Amas en forme de V, l’Amas des Hytades. Il est souvent difficile de séparer les étoiles de l’Amas situé en premier plan de celui situé en arrière plan. Si l’Amas est assez proche, comme c’est le cas pour les Hyades, une étude minutieuse permet de distinguer les étoiles, car elles se déplacent toutes dans la même direction. Notre Soleil se déplace au sein d’un groupe, l’Amas mobile de la Grande Ourse, qui comprend la plupart des étoiles du Grand Chariot et quelques autres disséminées dans le ciel. Elles sont identifiées par leur vitesse commune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aguamenti.realbb.net
 
Astronomie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INSCRIPTION - COURS D'ASTRONOMIE #1 [OUVERT]
» Test d'Astronomie!
» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)
» Cours d'Astronomie: Réglement
» Professeur D'astronomie ( Thomas Montgomerry )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Intérieur de Poudlard :: Le Quatrième et le Cinquième Etage :: La Bibliotèque :: La Réserve-
Sauter vers: