AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Période d'essai de Hermione Granger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arual Haven
Elève Serdaigle 1ère Année
Elève Serdaigle 1ère Année


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Période d'essai de Hermione Granger   Dim 11 Mar - 19:51

C'est ici que ce déroulera la période d'essi de Hermione!
Bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione
Invité



MessageSujet: Re: Période d'essai de Hermione Granger   Dim 11 Mar - 20:11

Hermione était dans la salle commune depuis des heures. Les autres élèves avaient préféré profiter des derniers rayons de soleil que l'été pouvait leur offrir pas elle. Il faut dire qu'Hermione était très absorbée par son devoir de potions : Rédiger une dissertation de soixante-dix centimètres sur l'inventeur de la potion anti-furoncle. Pour Hermione, ce n'était qu'un simple question de formalité et elle en était à entamer son quatre-vingtième centimètre. Malgrè son goût prononcé pour les études, Hermione commençait à se lasser d'écrire.
En regardant à la fenêtre, elle vit les jeunes élèves de première année se promener, bronzer, exercer toutes sortes d'activités qu'elle n'aimait pas vraiment. Jamais elle n'aurait négligé ses études comme étaient en train de le faire les autres élèves. Pourtant, elle se sentait mise à l'écart. Il était évident que ses camarades ne l'aimaient pas. En cours, ils se moquaient de sa façon de répondre aux professeurs lorsque ces derniers posaient une questio à la classe et qu'elle était la seule à connaître la réponse. Ensuite, ils évitaient de se retrouver avec elle lors des cours pratiques : ils préfèraient même se mettre avec Neville. Pour finir, Hermione voyait les autres élèves s'enfuir à toutes jambes lorsqu'elle approchait.
La jeune fille se sentait mise à l'écart, ses parents ainsi que ses amis lui manquaient beaucoup. La solitude était omniprésente en elle et elle se plongeait donc dans les études pour ne pas se rappeler que personne ne la supportait.
Elle quitta sa table de travail et s'installa confortablement dans un fauteuil, le regard perdu dans le vide, à tel point qu'elle n'entendit pas Ron rentrer dans la salle commune.
Revenir en haut Aller en bas
Ron Weasley
Elève Gryffondor 1ère Année
Elève Gryffondor 1ère Année
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Période d'essai de Hermione Granger   Dim 11 Mar - 20:43

Ronald avait peu à peu retrouvé ses repères dans le château. Il avait retrouvé l’agitation quotidienne et cela ne lui déplaisait pas, après ces longues et mornes journées passées au Terrier à attendre le 1er septembre. Bien sûr, ‘retour à Poudlard’ signifiait aussi ‘reprise des études’ mais il était tout de même agréable de démarrer de nouvelles parties de Bavboules au fond de la classe d’Histoire de la Magie. Oui, à la grande exaspération de son amie Hermione Granger, les vacances n’avaient pas incités Ronald à se montrer plus sérieux au niveau de ses études, bien au contraire. Il semblait même que le poil que le rouquin avait déjà dans la main est pris quelques centimètres au cours de l’été ! Et oui ! Il fallait bien se faire à cette idée : Personne ne pourrait changer Ronald Weasley. Il resterait toujours ce même garçon étourdi et maladroit que tout le monde connaissait. Et après tout, peut-être était-ce pour cela que ses amis l’appréciaient !
Ron s’était fait une grande joie de revoir Harry Potter dont il n’avait eu de nouvelles pendant les vacances que par l’intermédiaires de lettres plutôt brèves et peu nombreuses. Le brun et le roux avaient donc été ravis de se revoir dans ce château qu’ils considéraient comme leur maison. Bien sûr, Ronald était parfois un peu jaloux de la popularité de celui que tout le monde appelait « le survivant ». Il était vrai que lorsque le jeune homme entendait sa propre petite sœur parler de son meilleur ami comme si elle avait besoin de lui pour respirer, il se surprenait à regretter de ne pas avoir une cicatrice en forme d’éclair sur le front, seul moyen selon lui pour être vénérer de tous.
C’était plongé dans ces réflexions que Ron montait les escaliers menant à la tour de Gryffondor. Son sac sur l’épaule, il revenait du parc où il était resté un bon moment, à la recherche d’un Harry qu’il n’avait pas trouvé. Une seule solution s’offrait désormais au rouquin : faire ses devoirs pour passer le temps. Cette pensée lui arracha un profond soupire. Il n’y avait pas de quoi se réjouir à l’idée de rédiger un devoir de soixante-dix centimètres sur l’inventeur de la potion anti-furoncle ! Et puis d’abord, il ne savait rien sur le sujet.
Traînant, des pieds, Ronald franchit le portrait de la Grosse Dame après avoir marmonné le mot de passe. Même la chaleur accueillante de la salle commune ne parvint pas à redonner le sourire au rouquin. Il s’avança vers un fauteuil et se laissa tomber dedans. Il eut alors l’impression de ne pas être seule et releva brusquement la tête. Une jeune fille aux cheveux bruns en bataille était assise devant lui. Le regard vide, elle semblait pensive.


-Tiens ! Tu tombes bien Hermione ! Est-ce que tu as fait ton devoir de potion ? Tu pourrais me le passer ?

Cette phrase ne pouvait sortir que de la bouche de Ronald Weasley. Pas de « salut », pas de « comment ça va ? ». Oui, mais en même temps, il était rare de trouver Hermione dans la salle commune ! Habituellement, elle passait son temps à la bibliothèque ! C’était presque inespéré de pouvoir lui demander de l’aide ! Il fallait saisir l’occasion !
Ronald observait la jeune fille, pensif. A son avis, Hermione était une fille très intelligente et tout le monde admettait qu'elle savait beaucoup de choses sur la magie pour une enfant de moldu! Mais elle avait un côté Miss-je-sais-tout qui était parfois bien plus qu'exaspérant! Surtout pour quelqu'un comme Ron, qui prenait la vie comme elle venait et qui en tirait le plus d'amusement possible!
L'année dernière, Harry et lui s'était lié d'amitié avec cette enfant de moldu. Il éait vrai qu'elle avait des côtés plutôt sympathiques et les réflexions qu'elle leur faisait à propos de leurs études partait d'un bon sentiment ! Ronald avait mis plus de temps que Harry à s'habituer à la présence d'Hermione auprès d'eux. Non qu'il est une dent contre elle mais les liens d'amitiés qui existait aujourd'hui entre eux avaient mis beaucoup de temps à se tisser et ils semblaient si fragiles qu'on aurait dit que les deux jeunes gens était près à se disputer à tout moments...
*Mais au fond, je l'aime bien...* pensa Ron.
Il secoua légèrement la tête pour se tirer de ses pensées et regarda autour de lui, fronçant les sourcils.


-Harry n'est pas là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione
Invité



MessageSujet: Re: Période d'essai de Hermione Granger   Dim 11 Mar - 21:04

Hermione releva la tête. Elle n'en revenait pas, Ron n'avait toujours pas comprit que c'était très mal de recopier bêtement les devoirs de quelqu'un d 'autre ! La seconde question de Ron lui rappela qu'elle n'avait pas vu Harry depuis la veille. Où pouvait-il bien être ? Elle n'en avait pas la moindre idée. C'était très rare qu'Harry demeure introuvable, en général il était toujours en compagnie de Ron ou d'elle même. Pourtant elle ne s'inquiètait pas : que pouvait-il bien lui arriver à Poudlard ? C'était certainement le lieu le plus sûr du monde des sorciers. De plus, ils étaient sous la protection de Dumbledore, le socier le plus célèbre mais aussi le plus puissant, à son avis. Hermione admirait cet homme : il était véritablement intelligent, s'en était même effrayant pour ses ennemis, et sa maitrise de la magie semblait sans aucune limite.
Elle regarda Ron avec un regard ennuyé.


- Il ne te viendrait jamais à l'esprit de te débrouiller pour une fois ? Ou même de te montrer aimable ? Un " Bonjour, comment tu vas ? " n'a jamais tué personne tu sais !

Parfois, le côté malhonnête de Ron exaspérait la jeune fille. Pourtant, il n'y avait pas que des repproches lui à faire . Le jeune homme lui avait apprit à jouer aux échecs : il était passé maître dans ce domaine, elle lui devait d'ailleurs la vie grâce à ce jeu. Et puis il la faisait rire, sa maladroitesse était amusante et il acceptait ses quolibets sans protester, en riant lui-même. Hermione n'hésitait pas à prendre sa défense quand le besoin s'en faisait resentir, surtout face aux serpentards. Ceux-là étaient de vrais vipères, elle les haïssait plus que tout à Poudlard (euh, après Rogue bien sûr !). Selon elle, ils étaient tous idiots et il ne fallait prêter aucune attention à ce qu'il disaient.
Elle se leva, se dirigea vers la table et prit son devoir.


- Il est hors de question que je te laisse copier, en revanche je peux te donner un petit coup de main. En ce qui concerne Harry, je ne sais pas où il est passé, je le pensais avec toi.

A bien réfléchir, il lui semblait se rappeler d'avoir vu son ami quelques heures auparavant, il se dirigeait vers la cabane d'Hagrid, il allait souvent le visiter ces derniers temps mais elle n'en était pas bien sûre.

- Bon alors, on s'y met ou pas ! C'est quand tu veux !

Ron était gentil mais son amour pour les devoirs était célèbre : il détestait ça ! Tout le contraire d'Hermione qui en rafolait, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Ron Weasley
Elève Gryffondor 1ère Année
Elève Gryffondor 1ère Année
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Période d'essai de Hermione Granger   Dim 11 Mar - 21:43

Les propos d’Hermione frappèrent Ronald en pleine figure sans qu’il s’y attende. Qu’avait-il dit de mal ? Il lui avait juste demandé de l’aide. De manière plus polie qu’à l’accoutumé par ailleurs ! En temps normal, il aurait mentionné le nom de « Miss-je-sais-tout » pour accentuer ses propos mais pour une fois, le rouquin avait tout fait pour ne pas mettre son amie de mauvais poil ! Mais visiblement, tous ses efforts n’avaient servi à rien ! La jeune fille n’avait pas apprécié le ton qu’il avait employé et ne cherchait pas à le cacher. Ron rit un air concentré, réfléchissant sérieusement aux propos qu’il venait de tenir. Avait-il été vulgaire ? Pas à sa connaissance. Avait-il encore une fois « manqué de tact » ? Sûrement. Hermione se tuait à lui dire qu’il était tout, sauf délicat. Après tout, c’était peut-être vrai. Mais même lorsqu’il se moquait de la jeune fille, ce n’était jamais méchant ! Preuve de sa sincérité sur ce sujet-là, s’il surprenait Malefoy en train de la traiter de sang-de-bourbe, il rentrait dans une colère noire et n’hésitait pas à se servir de sa baguette pour la défendre.
C’est après avoir ressassé tout ces souvenirs que Ron décida de la jouer « comique » et prit un air de petit garçon prit en faute, cherchant à provoquer la compassion de la jeune fille
:

-Oh non ma petite Hermignone ! Je ne peux pas faire tout seul ce maudit devoir étant donné que je n’ai pas ton intelligence, ta mémoire, ta capacité de rédaction, ton esprit de synthèse…

Il aurait pu continuer la liste pendant des heures mais il jugea que c’était largement suffisant pour ce qu’il voulait obtenir d’elle. Ne pas trop en dire pour ne pas lui donner l’impression de fayoter mais trouver les bons mots pour la flatter, suffisamment pour qu’elle accepte l’aider.
Mais visiblement, c’était peine perdue. Elle ne voulait pas le laisser copier et elle ne démordrait pas de cette idée. Ronald poussa un profond soupire. Au moins, elle acceptait de l’aider. Il devrait se contenter de ça…
Sa déception ne fut que plus grande lorsqu’elle lui dit qu’elle ne savait pas où se trouvait Harry. Au moins, si celui-ci avait été là, ils auraient été deux à souffrir le martyr devant un devoir à rendre pour Rogue en sachant que celui-ci ne pourrait s’empêcher de tremper sa plume dans l’encre et de tracer rapidement sur la feuille un grand « D » aux contours bien nets.


-Tant pis ! Je vais devoir faire ce fichu truc sans lui !

Ronald soupira de nouveau et suivit Hermione jusqu’à la table. Il ouvrit son sac et sortit un plume, de l’encre et du parchemin. Il tira une chaise et s’y laissa tomber. On sentait qu’il n’était vraiment pas motivé. Il sortit ensuite son manuel de potion, l’ouvrit à la page des potions anti-furoncles et leva un regard interrogateur vers son amie.

-Alors ? J’écris quoi ?

La situation aurait pu être risible si elle n’était pas quotidienne. En effet, Ron avait l’habitude d’attendre qu’Hermione lui donne les réponses. Mieux encore, il savait les prendre lui-même.
Il se leva donc et essaya de lire le devoir de la jeune fille, par-dessus l’épaule de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione
Invité



MessageSujet: Re: Période d'essai de Hermione Granger   Ven 23 Mar - 22:30

Hermione était agacée par la désinvolture de Ron. Jamais il ne faisait ses devoirs par lui-même, ne serait-ce qu'un petit effort. Le pire était qu'il commençait à déteindre sur Harry qui prenait ses mauvaises habitudes.
Hermione plaqua ses mains sur son devoir : il était hors de question que Ron copie sur elle, il devrait participer à l'élaboration de ses réponses. Après tout, un peu de réflexion ne fearait certainement pas de mal à ce cerveau prit dans les engrenages de la fainéantise et du recopiage. S'il râtait ses études Hermione était persuadée qu'il pourrait se reconvertir dans le recopiage des anciens documents au ministère, bien qu'Hermione doutait de la nécessité d'un diplôme pour cela.


- Il est hors de question que tu recopies bêtement ce que j'ai fait intensivement. Pour commencer, essaie de te rappeler ce que le professeur Rogue nous a dit sur cet homme.

Hermione vit se former une petitte ride sur le front de son ami, signe qu'il réflechissait. Les minutes s'écoulèrent, sans aucune parole de la part du rouquin. Hermione, excédée, décidée, lui dit d'arrêter. Elle prit son devoir entre ses mains et commença à lui dicter ses réponses, en les rerédigeant afin de tromper Rogue, même si Hermione était persuadée que le simple faite de la présence du nom "Weasley" en haut du parchemin suffirait à faire la différence entre leurs notes respectives. Rogue n'avait jamais mis de bonne note à ses deux amis, peut-être parce qu'il les détestait, ou bien parce qu'il savait qu'ils recopiaient...
Une demi-heure plus tard, Hermione replia, satisfaite, son parchemin et le rangea dans sa sacoche, posée à côté de la table.


- Ron, il faut que tu sâches que ce que tu fais n'est pas pour te rendre service. Et tes petits compliments moqueurs sont plus idiots que gentils. Ne pourrais-tu pas essayer, une fois dans ta scolarité, de faire quelque chose par toi-même, à part lancer des sortilèges !

Hermione avait la mauvaise impression que s'il avait pû Ron lui aurait demandé de jetter les sorts à sa place. Malgrè cette fainéantise excessive, Ron n'en demeurait pas moins très gentil. Il manquait souvent de tact, certes, mais n'hésitait pas à se rattraper plus tard, notamment en prenant sa défense. La jeune fille pensait donc que ces petites séances de recopiages, qui l'agaçaient, étaient une manière de le remercier pour ce qu'il faisait pour elle. Elle le lui rendait bien, elle aussi n'hésitait pas à fermer le clapet de ce sale petit blondinet de Malefoy : Hermione en supportait pas de l'entendre traiter sa famille qui était, à ses yeux, une des familles de sorciers les plus respectables au monde. Ils vivaient simplement, se complaisant dans leur petit quotidien et, d'après les photos que Ron lui avait montré, habitaient une magnifique maison où la magie règnait en maître.

- Que comptes-tu faire maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Période d'essai de Hermione Granger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Période d'essai de Hermione Granger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hermione Granger ( terminée)
» Hermione Granger
» Hermione Granger
» Hermione Granger
» Hermione Granger ft Emma Watson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Londres :: Green Witch-
Sauter vers: