AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premier cours - Première année.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coleen Parker
Professeur de Sortilèges et Enchantements
Professeur de Sortilèges et Enchantements
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Premier cours - Première année.   Sam 10 Fév - 0:25

Coleen entra pour la première fois de l'année dans sa salle de cours. Elle n'y était pas retournée depuis le mois de juin dernier, et apparemment, les elfes du château avaient oublié sa salle de cours. Elle était très poussiéreuse, et les vitres tellement sales que la lumière avait du mal à percer à travers les fenêtres. La salle était sombre, donnant l'aspect d'une salle désaffectée. Pourtant, c'était loin d'être le cas, puisque l'année dernière, Coleen y avait enseigné tous ses cours. Elle sortit sa baguette magique, qu'elle avait rangé dans la poche de son élégante robe noire de sorcière. Elle leva sa main avec un geste souple et délicat et murmura la formule Récur’vit, tournant sa baguette vers les fenêtres, puis vers les tables, son bureau, le parterre, le tableau et tous les endroits susceptible d'avoir un petit grain de poussière. Maniaque? Oui, on aurait pu définir Coleen de maniaque, ou plutôt, de perfectionniste. Son regard fit le tour de la salle, celle-ci était enfin parfaite et la lumière entrait parfaitement dans la pièce à présent. Aujourd'hui, il allait y avoir un cours de pratique, elle murmura donc à nouveau une formule, et les tables allèrent toutes ce ranger de côté, laissant un grand espace au milieu de la salle. La, elle installa par terre différents coussins et objets, plus ou moins lourds. Effectivement, aujourd'hui, elle allait poser quelques questions à ses élèves, et continuerait son cours en leur apprenant comment maîtriser le sortilège de lévitation, le célèbre Wingardium Leviosa. Tout élève de première année, ce devait de maîtriser ce sortilège de base, qui était important. Elle ne laisserait pas sortir un seul des élèves, tant que tous ne seraient pas capables de faire ce sortilège. Coleen était une personne rigoureuse dans son travail, et voulait finir son programme, en sachant que tous les élèves étaient capables de maîtriser tous les sorts qu'elle leur avait enseignés durant l'année. Elle voulait qu’ils aient tous le niveau adéquat pour entrer tranquillement dans leur deuxième année par la suite. Elle disposa quelques poufs par-ci par là afin que les élèves puissent s'asseoir le temps qu'elle pose les questions essentielles avant de commencer la pratique. Elle se dirigea vers son bureau, et regarda son tableau, où aucune inscription n'était écrite. Elle reprit à nouveau sa baguette et lança un Wingardium Leviosa à la craie. Puis, rien qu'à l'aide de sa pensée, elle ordonna à la craie d'écrire les mots suivants:

Définition du cours de Sortilèges et Enchantements.
Pratique du sortilège de lévitation: Wingardium Leviosa.


Satisfaite, elle alla s'asseoir à son bureau en attendant que ses élèves arrivent. Elle espérait qu'ils ne tarderaient pas car elle avait tout simplement horreur des retards, même si il y avait des raisons valables à ceux-ci. Les élèves se rendraient bien vite compte que Coleen Parker n'était pas une fille des plus commodes, et qu'elle était assez froide et stricte. Elle ne serait certainement pas leur professeur préférée, mais du moins allait elle essayer de leur faire aimer sa matière. Elle tapota doucement son bureau du bout des doigt, regardant la montre ce trouvant en face d'elle et ouvrant ensuite la porte d'un coup de baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premier cours - Première année.   Sam 10 Fév - 1:17

-Le myosotis, et puis la rose,
Ce sont des fleurs qui dis'nt quelqu'chose !
Mais pour aimer les coqu'licots
Et n'aimer qu'ça... faut être idiot !
Quoi y’a un problème ? C’est juste ton air habituel ou t’as jamais entendu quelqu’un chanter ?


-Pas dans un couloir non .

On se levait de bonne humeur et en un rien de temps on tombait sur quelque chose ou quelqu’un qui allait vous montrer à quel point la terre est basse . Poudlard . Ecole de la médiocrité , des sourds à la beauté de la poésie , du lyrisme et à la divine inspiration . Des ignares lourdauds indifférents à la plus simple et légère rime délicate qui n’arrivait même pas, de sa fine élégance, à pénétrer le bouchon de cire érigé en rempart à toutes les belles choses juste à l’entrée de leurs oreilles simiesques . Même un chat était plus mélomane , noble félin à l’ouie fine . Et comme de bien entendu ce ne pouvait être qu’un Gryffondor . En troisième année sûrement se croyait il plus fort qu’elle pour se permettre de la dévisager , et certainement pas pour s’extasier sur sa beauté pourtant remarquable . Et la petite donzelle doutait très fortement que ce fut la voix cristalline qu'elle avait prise pour ses vocalises qui le laissait béat avec un air d'idiot sur sa face aux traits communs .

Absynthe en profita pour lui écraser les pieds au passage les talons de ses bottines marrons particulièrement aiguisés et précis lui permirent même de viser le gros orteil . Avant qu’il ne réagisse elle lui adressa un sourire angélico-narquois , rejeta ses longs cheveux en arrière d’un revers d'une main ornée de bagues chatoyantes puis passa d’un petit bon la porte de sa salle de classe .


*Eh bien c’est le grand nettoyage de printemps avant l’heure dîtes moi ? On est tellement lente qu’on a besoin de prendre de l’avance mademoiselle Parker ? Ou alors c'est le retard que vous avez pris depuis la saison dernière...?*

Toutes les tables avaient été rabattues sur le coté faisant une seule et large allée unique qu‘Absynthe trouva désespérément vide . La jeune fille visa cependant un pouf royal en vert émeraude et profita du peu de monde pour en prendre possession , s’asseyant de manière à ne pas s’avachir sur le siège mou comme le ferait la plupart des autres élèves lorsqu’ils arriveraient en masse . Elle posa son sac à coté d’elle à porté de bottine si jamais quelqu’un s’avisait d’y toucher et commença à regarder ses ongles limés sous tout les angles plus par ennuie qu’autre chose . Elle se remit vite à fredonner en regardant d’un œil faussement distrait le profil d’un garçon de Poufsouffle au nez prodigieusement court .

*Mais qu’est-ce qui lui est arrivé ? C’est un mauvais coup ou il est né comme ça ? 'Faut que je le dessine !*

Et la Serpentard se pencha empressement sur son sac en peau de pêche sortant de quoi dessiner avec la même célérité . Elle commença bientôt à rire toute seule en même temps que son dessin progressait .

*Mais on dirait une caricature c’est dingue ! Et pourtant c’est bien lui !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Oliver Peterson
Elève Serdaigle 2ème Année
Elève Serdaigle 2ème Année


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Premier cours - Première année.   Sam 10 Fév - 13:27

Le cours de Sortilèges et Enchantements devait être un des plus importants et un des plus "pratiques" que prodiguait l’enseignement de Poudlard . On se servait des sorts correspondants à cette matière tous les jours parfois sans même y penser tant ils étaient constitutifs de la vie sorcière . Il était donc important pour Oliver d’être à l’heure , de toute façon il était généralement ponctuel bien que sa tête en l’air puisse grandement le ralentir . C’est peut-être ce jour là qu’il remarqua à quel point la salle commune des Serdaigle avait sans doute la vue la plus imprenable sur le Parc et le Lac de Poudlard , mais que cette salle commune était également fort éloignée de tout….Et son sens de l’orientation était efficace dans les grands espaces caressés par le vent et le soleil , dans les prairies fleuries ( youpi ! Razz ) et les endroits boisés aux odeurs de sèves et de fougères, et seulement dans ces endroits là . L’immensité de Poudlard était avérée mais cette grandeur se découpait en de multiples petits couloirs et encore pleins d’autres couloirs , sans oublier les fameux escaliers qui l’avaient complètement désarçonné les premiers jours à tel point qu’il avait cru ne jamais pouvoir s’y faire .

Finalement le Serdaigle arriva à bon port dans une salle claire et dégagée ce qui l’a rendait plus lumineuse à ses yeux bien qu’il fut un peu surpris et gêné de se retrouver au milieu d’une allée d’honneur . Il hésita un moment avant de se décider pour le coté droit sans trop faire attention aux visages déjà assis sur les coussins colorés mais quand il releva les yeux il se rendit compte qu’il était juste derrière une personnalité bien connue depuis le cours de vol en balais . Et Oliver préférait être derrière elle que devant . La jeune fille de Serpentard ne prêtait pas attention à lui cependant , elle semblait très occupée à dessiner quelque chose bien qu’il ne pu savoir quoi même si son crayonnage avait l’air de l’amuser .


*De toute façon elle a toujours l’air joyeuse…*

Et Oliver préférait qu’elle s’attache à dessiner ce qui ne faisait de mal à personne ( s’il savait XD) et était plutôt inattendue de la part d’un Serpent chez qui on ne prévoyait pas spécialement de sensibilité quelconque pas même artistique . Comme quoi tout le monde avait une part de bonne chose en soi songeait-il en posant son sac à terre plutôt que de le tenir sur ses genoux comme une petite vieille .

Le jeune garçon commença à attendre le nez fixé sur une fenêtre , observant le balais de la poussière récemment remuée que la lumière du soleil rendait apparente .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Premier cours - Première année.   Sam 10 Fév - 17:49

Encore une journée sans surprise à Poudlard . Les oiseaux ne chantaient pas les armures horripilantes s’en chargeaient pour eux et Adrian en vint à regretter leur stressants gazouillis . Ils avaient un certain talent pour le rythme et les accords que ces tas de ferraille de possédaient pas . Au moins les couloirs des cachots des Serpentard étaient-ils froid et parfois obscur , mais il n’avait pas ce genre de problème acoustique comme souvent lorsqu’il montait dans les étages du château . Et des étages il y en avait pour parvenir à cette maudite salle de cours . Le jeune garçon ne se faisait aucune illusion sur ce qu’il allait « apprendre » aujourd’hui . Venant d’une famille sorcière très préventive et précautionneuse qui avait son rang à tenir il avait une excellente connaissance des sorts les plus simples . Et l’espoir faisait peut-être vivre certains autres comme les Poufsouffle , au choix , mais les Serpentard ne s’en remettaient jamais au destin . Ils le dirigeaient . Or c’était impossible ici , il serait forcé de subir ce cours quel qu’il puisse être .

En chemin le Vert et Argent croisa un nombre incalculable de Serpentard qui allaient en sens inverse . Ce simple constat le déprima , lui ne pouvait pas agir avec bon sens et retourner bouquiner dans sa salle commune sur un confortable sofa de velours vert…La vie est parfois vraiment dure . Toutefois en entrant dans la salle de classe il crut qu’une vendetta avait déjà éclaté avant qu’il n’arrive . Les tables rabattues de chaque cotés de la classe comme deux camps adverses et ce grand espace libre , champ de bataille rempli d’objet diverse, lui faisait un drôle d’effet . Il promena lentement son regard un peu partout et fut satisfait du travail des Elfes de Maison de Poudlard . Ces braves petites créatures n’avaient pas laissés la poussière et la crasse s’accumuler comme dans d’autres salle de classe où il osait à peine poser une fesse sur un banc . La pièce sentait tellement le neuf qu’on aurait dit qu’elle venait d’être dégraissée…(Wink)

Sa cousine était déjà assise sur un des poufs et se distrayait à sa façon qu’Adrian savait faussement innocente . Il se rapprocha d’elle et au passage remarqua qu’un Serdaigle se tenait non loin d’elle , dans son dos et était fixé sur une vitre en particulier . Une tâche que ses yeux d'ailgle avait remarqué et il se tatait encore pour aller la nettoyer ? Le jeune garçon attira un pouf noir d’aspect plus neuf que les autres et le rapprocha de celui d’Absynthe pour s’asseoir à coté d’elle .


-Bonne journée dear , tu as vu qui nous avons derrière nous ? Ton fidèle chevalier servant…., dit-il sur le ton de la galéjade , en inclinant la tête sur la feuille qui portait les traces du de crayon assuré d’Absynthe . Je t’en prie Absynthe , dis moi que ce n’est pas un portrait mais une licence artistique…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Melissa Sollsty
Elève Serpentard 1ère Année
Elève Serpentard 1ère Année
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Premier cours - Première année.   Mar 20 Fév - 12:00

Melissa avait emporté aujourd'hui son beau sac vert et argent, les couleurs de la maison de Salazard Serpentard. Elle pris son sac et parcouru les couloirs en évitant soigneusement les Gryffondor, et les autres membres de leurs espèce, Les poufsouffle et Serdaigle. Elle avait mis un joli petit pull en laine verte, avec un jean bleu foncé. Par dessus, elle portait sa cape de sorcier, ou était gravé un serpent, pour Serpentard. Elle ouvrit la porte sans prendre la peine de frapper.

Bonjour... dit-elle au professeur.

Elle remarqua deux Serpentard, et un Serdaigle, qui était déjà arriver. Elle s'avança vers les Serpentard qui avait l'air d'être de la même famille. Elle s'assit sur un pouf qui était juste a coté de la jeune fille.

Puis-je ? demanda Melissa au deux jeunes de Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley
Elève Gryffondor 1ère Année
Elève Gryffondor 1ère Année
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Premier cours - Première année.   Sam 3 Mar - 23:00

Catastrophe. Il était déjà huit heures bien sonnées, et Ginevra n'avait même pas sorti un orteil de sous ses draps. Sentant le soleil lui inonder la figure, la petite sorcière se fourra la tête sous l'oreiller, dans l'espoir de pouvoir avoir un rab de sommeil. Peine perdue. Avec un grognement digne de ceux que Ron affectionnait le matin, la jeune rouquine ouvrit paresseusement un oeil. Pour constater que tous les lits autour d'elle étaient faits, et que oui, effectivement, elle était bien la seule à être dans un état presque comateux, la bouche ouverte, le visage écrasé contre le matelas de son immense lit à baldaquin, en pyjama à fleurs. Merlin. Ginevra se leva d'un bond, tout à coup plus que réveillée, et enfila aussi vite que possible, et plus ou moins dans le bon sens, ses vêtements. Nouer sa cravate ne fut pas une mince affaire, sans parler de ces affreuses ballerines vernies à boucles rondes que Ginny eut le plus grand mal à enfiler. Nom d'un gnome chauve... et ce serait comme ça tous les matins ?
Au bout d'un long et indescriptible périple, à sautiller en tous sens à travers le dortoir, notre jeune Weasley réussit quand même à prendre le chemin de la Grande Salle, son sac posé négligemment sur l'épaule, sa cape volant derrière elle au rythme de sa course.
A bout de souffle, la petite sorcière parcourut sans même s'en apercevoir des dizaines de couloirs, descendit des millions d'escaliers, manquant de s'aplatir comme un pancake sur le sol, pour enfin arriver, au prix de maints détours, dans le réfectoire. Et, comme de juste, beaucoup, beaucoup trop tard pour pouvoir prendre un petit déjeuner digne de ce nom. Merlin...
C'est en soupirant que notre jeune héroïne s'empara sans ménagement d'un toast sur une des tables, appartenant sans doute à quelque élève assez imprudent pour le laisser traîner là (le toast, pas la table, enfin !), pour se mettre à courir de plus belle, les joues pourpres et la bouche pleine, direction la salle de Sortilèges et Enchantements.

Lorsque Ginny arriva enfin devant la salle de classe, son excitation et sa bonne humeur provisoire s'envolèrent d'un coup. Non pas qu'elle eût l'impression d'accomplir une abominable corvée en participant au cours de Miss Parker, mais le simple fait de voir une pièce presque vide, peuplée de Serpentard et d'une professeur inconnue, la mettait réellement mal à l'aise. Elle entra donc timidement, pour une fois, dans la salle, saluant l'enseignante d'un "Bonjour, professeur !" quasiment inaudible, plus que jamais désireuse de disparaître fissa dans n'importe quel recoin sombre, pourvu que ces odieux Serpentard ne la voient pas. Les chérubins avaient en effet une répuation de véracrasses perfides, et Ginevra, bien qu'ayant la mémoire courte, ne put que se rappeller des nombreuses mises en garde de ses grands frères à propos d'eux. Elle se dépêcha de trottiner assez ridiculement jusqu'à un des poufs colorés, pour s'y laisser tomber, soulagée de n'avoir -pour le moment, cela allait sans dire- échappé aux sarcasmes des autres. Elle posa silencieusement son sac par terre, les joues toujours aussi rouges que ses cheveux, essouflée, lorsqu'elle avisa un visage connu. Tiens, tiens... se pouvait-il que le garçon qui l'avait aidée, l'autre fois, dans Green Witch Park, alors qu'elle errait telle une âme en peine -ou un mulet surchargé, question de point de vue- en terrain moldu ? Il lui semblait bien que oui...
Et, étrange et fabuleux hasard, il se trouvait que le gus en question était occupé à regarder par la fenêtre, à quelques mètres d'elle seulement. Quelle aubaine !

Un sourire radieux aux lèvres, Ginny se leva sans bruit, et, profitant du fait que le cours ne commençât pas tout de suite, s'avança vers Oliver, pour lui taper sur l'épaule, histoire d'attirer son attention :


- Bonjour ! chuchota-t-elle, dans l'espoir que la professeur ne la gratifie pas d'un regard assassin, pour qu'elle la ferme sur le champ. On se connait, je crois... Ginny Weasley, de Green Witch... enfin, je n'habite pas là bas, ce serait assez inconfortable... mais on s'est vus là bas...

Merlin, voilà qu'elle se perdait dans un discours à base de n'importe quoi, pimenté d'un charabia sans précédent, lui même agrémenté d'une pincée de va-savoir-ce-qu'elle-radote. Ce qui, bizarrement, ne la dérangeait pas outre mesure. Souriante, pour ne pas changer, la jeune rouquine attendit patiemment une réaction de la part de son camarade, espérant qu'il ne lui jette pas un regard signifiant clairement qu'il la prenait pour quelqu'un de gravement atteint...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier cours - Première année.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier cours - Première année.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Suzanne L. Bennet, première année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Intérieur de Poudlard :: Deuxième et Troisième étages :: Salle de Sortilèges et Enchantements-
Sauter vers: