AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Initiation

Aller en bas 
AuteurMessage
Adanedhel Iluvatar
Elève Gryffondor 2ème Année
Elève Gryffondor 2ème Année


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Initiation   Ven 9 Fév - 11:33

*Bon, alors... Comment ça marche ?*

Tout enfant se pose un jour ou l'autre cette question existencielle, que ce soit à propos de la "fabrication" des bébés, de la manière de voler des fusées ou encore du mode de fonctionnement d'un piano... Mais Adanedhel se trouvait dans un cas extrêmement différent. Elle savait pertinemment que les petites filles ne naissaient pas dans les roses, ni les garçons dans les choux (et heureusement pour eux, d'ailleurs, parce que le goût et l'ordeur du choux à longueur de jour... Sympathique...), son intérêt scientifique lui avait apris très tôt que la combustion de l'oxygène contenu dans ses réservoirs propulsait la fusée vers le ciel, que lorsque l'on appuie sur l'une des touches d'un piano, on entraîne l'abaissement d'un petit marteau qui frappe une corde et provoque le son, grâce à la vibration de ladite corde. Non. A l'extrême rigueur, on aurait pu comparer ce qu'elle tenait dans les mains à une fusée, mais elle doutait fortement que le simple morceau de bois aérodynamique trouvé dans un placard eût un jour été en état d'emmagasiner des tonnes d'oxygène...Il lui aurait tout de même fallu plus de place que le mince espace laissé entre les fines branches qui en composaient l'arrière. Pourtant, elle était certaine que ce truc là volait... Tout d'abord, elle avait aperçu la veille au soir de jeunes élèves de l'école évoluant en l'air sur des engins du même genre, ensuite, après les baguettes magiques, il n'y avait aucune raison pour que cette légende-là ne soit pas vraie aussi et, enfin, elle avait cet habituel pressentiment qui lui annonçait que de la magie palpitait au sein de l'objet.
Et puis, elle avait tout de même réussi à le faire "démarrer", à sa manière : voyant la profonde réticence que manifestait l'objet à décoller du sol - ce pourait il avait sans doute possible était créé -, elle s'était redressée de toute sa hauteur (ce qui, soit dit en passant, n'était guère impressionnant), avait brandit une main autoritaire et s'était exclammé :


- DEBOUT !

Doué d'une volonté propre ou pas, il lui avait bondi dans la main et flottait maintenant à la hauteur idéale pour qu'elle l'enfourche. Il vibrait délicieusement sous ses doigts, comme s'il était aussi pressé qu'elle de prendre ce premier envol commun. Mais elle était convaincue qu'il ne pouvait avoir ni son envie ni son excitation... Voler... Sur un balai... C'était un rêve qu'elle avait depuis toute petite qui se réalisait, enfin... Si elle trouvait comme le faire fonctionner, bien sûr.
Préférant suivre son instinct plutôt que la plus élémentaire prudence, qui aurait recommandé l'aide de quelqu'un de plus expérimenté pour d'amples explications et précautions, elle se débarassa de sa longue robe noire d'ébène, qui chût au sol sans bruit, révélant un ensemble vert constitué d'un pantalon ample regorgeant de poches de tailles et formes variées et d'un T-shirt à manches courtes un peu moulant, un brin plus foncé, et bondit sur l'engin de vol. Après tout, ça ne devait pas être beaucoup plus difficile à maîtriser qu'un cheval rendu fou par un éclair déchirant le ciel... Et puis, s'il n'y avait eu aucun danger, cela aurait certainement était beaucoup moins intéressant... Du moins selon sa manière de penser.
Elle s'installa le plus confortablement possible, puis s'assura qu'elle ne risquait pas de tomber. Se mettre en danger, soit, c'était une chose ; risquer d'aller manger les graviers la tête la première après avoir été désarçonnée par une embardée était toute autres. A défaut d'enfiler des étriers, crisper ses genoux et crisper ses mains devrait suffire.


**Tu sais qu'il existe des protections, jambières, tout ce que tu veux, pour la pratique du vol ?**

Demanda la conscience de l'enfant avec un brin d'ironie, se voulant dissuasive d'une première expérience si peu encadrée.

*Non.*

Répondit simplement la peut-être future cosmonaute pour couper court aux recommandations idiotes de la seule partie raisonnable de son esprit. Elle était persuadée que, pour la suite des opérations à venir, elle aurait besoin de plus d'inventivité et de feeling que de raison...
Tout doucement, elle ferma les yeux et laissa son esprit partir à la rencontre de cette source de magie juste là, sous ses doigts. Comme elle l'avait fait la première fois avec sa baguette, elle en délimita mentalement les contours, la puissance, les possibilités, les éventuelles informations qui lui étaient destinées... Elle cherchait un système de mise en marche... Après tout, comme l'on disait si bien, l'espoir faisait vivre. Mais elle le trouva. C'était comme si une mince brèche dans ce bloc compact lui avait été ouverte. Elle ne perdit pas un temps qui lui était précieux à hésiter et s'y engouffra.
La magie imprégna tout son être : âme, esprit et corps compris et elle rouvrit les yeux avec une délicieuse sensation de flottement. Elle se pencha légèrement vers l'avant, tira le manche du balai vers le haut et tendit son esprit en direction de l'azur qui la surplombait. La Rouge et Or eut une formidable impression de vitesse ainsi que le souffle coupé par la force du vent. Presque par réflexe devant la pression qu'on lui imposait, elle ralentit : sans même avoir à réfléchir, elle fit les demandes qu'il fallait et le balai se stabilisa. Elle cligna des yeux, mue par une surprise dont elle effaàa toutes tra ces de son visage et découvrit qu'elle se tenait à quelques quinze mètres du sol, comme en témoignaient les anneaux d'or à sa droite et sa gauche.
Lentement, le noir de ses yeux se mua en un ambre-noisette assez particulier et, pour la première fois depuis une petit éternité, un sourire franc, de joie et non d'ironie, de moquerie ou autres dédains étira ses lèvres, allouant à son visage d'une beauté négligée la part de lumière qui lui manquait. L'Adane au masque de neutralité incassable, à l'attitude constamment renfermée, au stoïcisme habituel avait été oubliée quelque part au sol. C'était une autre Elle qui volait à présent. Une Adane qui n'avait jamais connu de problèmes ou qui, du moins, avait une couche suffisante de bons souvenirs pour les masquer venait de naître et foûtait à ce bonheur nouveau qu'était la liberté mêlée d'insouciance.
Elle regarda autour d'elle, puis en bas, pour s'assurer qu'lele ne rêvait pas... Alors, une étincelle de malice brilla dans son regard et elle pivota pour diriger le pommeau du balai vers le sol. Elle alla chercher jusqu'aux toutes dernières bribes de cette magie dans laquelle elle évoluait et la condensa, pour ensuite se propulser vers l'avant de toute la puissance du balai. On entendit un vague


-WAHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !

Qui se dissipa dans le vent tandis qu'elle fendait l'Air, droit vers la Terre, à la recherche du plus de vitesse et de sensations - qu'elle avait pourtant d'ignorer des années durant - qu'elle pourrait trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Initiation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Initiation "Infinity"
» Le trident et l'initiation aux ténèbres [Sent'sura] V1
» Initiation Operation World War 2
» Initiation Ligne de Bataille / Empire des Mers
» Premier Empire, Ligne de Bataille, Initiation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Extérieur de Poudlard :: Le Terrain de Quidditch-
Sauter vers: