AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Coleen Parker(Professeur de Sortilèges et Echantements) [OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coleen Parker
Professeur de Sortilèges et Enchantements
Professeur de Sortilèges et Enchantements
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Coleen Parker(Professeur de Sortilèges et Echantements) [OK]   Jeu 8 Fév - 12:48

Nom = Parker.

Prénom = Coleen.

Âge (minimum 21 ans)= 22 ans.

Clan = Neutre.

Posté Désiré = Professeur de potions.

Description Psychologique (comportement, qualités, défauts)= Ordonnée, ponctuelle, loyale, de confiance, fidèle et ayant le sens de la déduction en autre. ^^ Oui, oui, vous ne vous détrompez pas, il s'agit bien là de qualités propre à Coleen. Des qualités louables, certes, mais qui, hélas, basculent irremediablement dans la rubrique 'défauts détestables' pour diverses raisons... Exemple: Nul mieux qu'elle ne respecte les horaires dites et ne fait preuve d'autant d'organisation. Néanmoins, pas de réjouissement trop tôt, car sa ponctualité devient une règle draconienne pour son entourage et le rangement en tout genre une véritable obsession.
Cinq minutes de retard? Vous devenez une de ses têtes mises à prix. Quand à votre pendentif retourné... Rha vous l'agacez au plus haut point!
Coleen est extrêment excessive et c'est en partie ce 'défaut' qui gâche une bonne partie de ses qualités. Mise à part cela, elle a l'oreille musicale, joue en digne virtuose du piano, et sur un plan financier, peut se montrer très large pour nombre de donnations (pourboire, dons, subventions, etc ) . Généreuse? Non pas tellement... Elle n'a plutôt pas la notion de l'argent :gla: Coleen est aussi, malgré les apparences, une jeune fille sensible, sérieuse dans son travail et rigoureuse. Bien entendu, Coleen a cette rage de vaincre, cette ambition propre à la plupart des Parker. Impulsive et colérique, Coleen est une de ces personnes qui ne peuvent contrôler leurs faits et gestes en état de grandes contrariétés (voir même de petites). Un match de perdu par son équipe de Quidditch préférée, les Appleby, ou une remarque désobligeante de la part d'un de ses collègues suffit à éveiller chez elle des réactions plus ou moins violentes pouvant aller des cris et/ou pleurs aux mains et/ou baguette. Vous l'aurez donc comprit, Coleen est une jeune fille extrêmement suceptible qui n'hésite pas à employer la manière forte pour moyen de « défense » . Je dis bien de « défense » car il est rare que Coleen « attaque » à proprement parlé. En effet, de nature méfiante et anxieuse, Coleen demeure sans cesse sur la défensive se montrant ainsi particulièrement agressive envers autrui. Selon elle, ses moeurs excessifs (ajoutés à ceux ayant pour cause sa méfiance) visent à se faire respecter. Je vous dirai plutôt « à se faire remarquer » car malgré les apparences, Mademoiselle Parker manque cruellement de confiance en elle et ressent le constant besoin 'd'exister'.
Belle, mais sans exagérer, Coleen tente vainement de se démarquer de la masse à laquelle elle appartient et à qui elle voue, d'ailleurs, une haine farouche. Après tout, quoi de plus naturel? Si elle a un long nez c'est à cause de son père, si ses nuits sont agitées, c'est dû au sommier et donc à celui qui l'a acheté mais aussi à celui qui l'a fabriqué... Bref, Coleen peut aller très loin ainsi et ajouter cela à sa jalousie maladive... Le résultat n'est que mépris (et ça s'empire avec l'âge :gla: ). Erreur et résultats d'erreurs, elle hait ses semblables et ne s'apprécie, enfin de compte, guère. Outre ses airs dédaigneux à l'égard du monde qui l'entoure Coleen n'est pas courageuse. Tout l'effraie. Elle ne crie pas d'horreur en voyant un hypogryffe, bien qu'elle fasse un bon pas en arrière (une mauvaise expérience); elle ne pleure pas lorsqu'on lui pose par surprise une arachnide velue sur la tête; elle n'a pas peur du gros loubard qui la provoque mais... Elle n'affrontera jamais ses problèmes la tête haute et ne s'aventurera jamais dans l'inconnu sans frissoner. Coleen s'angoisse. Telle est-elle. Une fille à la mine peu commode qui justifie son comportement détestable par celui des 'autres'. (« abrutis » est le mot que Coleen emploie le plus souvent pour qualifier ces fameux 'autres' ) Pour Coleen, le monde doit être quelque chose d'aussi ordonné que le dessus de son bureau. Il faut savoir jeter quelques veilleries qu'on affectionne et ne laisser place à aucun regret. Bien que cela soit plus facile à dire qu'à faire (elle-même le reconnaît Surprised ). Ah! Et seul sa peau compte. (aucun rapport, je sais :gla: ) Si elle ne se protège pas, qui le fera à sa place? La société est une vraie course sanguinaire à l'argent et à la reconnaissance. Elle le sait pour l'avoir maintes fois découvert avec deception... Alors... Au lieu de pleurer sur ses tristes prises de conscience, elle préfère se mettre elle aussi à la course, et prendre sa revanche sur le terrain de jeu qu'elle condamnait plus jeune.
J'oubliais de préciser qu'elle est une jeune fille butée, possesive, autoritaire et très dépendante XD.



Description Physique (cheveux, carrure, yeux etc...)= Coleen est grande et fine. En un mot svelte ou élançée, c'est à vous de voir la nuance... Sa chevelure brune lui tombe négligement au creux de ses épaules en des ondulations changeantes. Un peu comme elle me direz-vous. Ses cheveux sont mal peignés mais scintillent d'un éclat de propreté à la lueur des torches enflammées. Quelques mèches indisciplinées couvrent son visage, les autres préfèrent rebiquer à leur guise... Outre cette caractéristique capillaire propre à Coleen et sa famille, la jeune fille possède des traits fins, une peau lisse, et un teint blanc. Elle a les lèvres en forme de coeur, tintées d'une jolie couleur rose pâle. Au centre de son visage se dresse un long nez, droit et assez pointu. Un peu plus haut, ses yeux ont une harmonieuse forme en amande. Quant à ses iris, ils sont colorés d'une multitude de pigments aux teintes variants entre le gris et le bleu. Elle pourrait presque avoir un air doux si seulement son regard n'était pas aussi dur... Elle vous observe et vous met mal à l'aise. Vous ne savez que trop s'il s'agit de la couleur orageuse de son regard qui vous électrise ou d'un 'simple' effet du à son sourcil droit légèrement haussé. Il n'empêche que tout sur son visage reflète sa méfiance et son introversion pour le monde qui l'entoure.
Côté vestimentaire, à présent, Coleen a sa mode bien à elle. Chaussures délaçées, cravate negligemment nouée, chemisier entre-ouvert, veste pendant mollement sur son épaule... Le tout agrémenté par les fameuses mains dans les poches. Un look 'rebel' contrastant violemment avec son obsession perfectionniste...


Histoire =Etant donné la complexité des origines de Coleen, je commencerai dans un premier temps par un récit chronologique remontant à deux générations de mon personnage avant d'entamer la 'véritable' biographie de la concernée. ^^

Ses Grands Parents: Côté Maternel-->Dieter Parker et Kerstin Parker.
Issus d'un milieu aristocratique britannique en pleine assenscion, Dieter et Kerstin se voient marier à la suite d'un arrangement financier de la part de leur famille respective: les Parker et les Cooper. A l'époque, ces deux patrimoines, tout d'abord rivaux, forme par la suite LA grande puissance sorcière de Bretagne, comptant leurs membres parmis les plus royaux sang purs et cela, grâce au malheureux mariage unissant ces deux benjamins.
Ils ne se connaissaient pas, et ils ne se connaitront pas plus... Leurs millions et leurs notoriété ne les protégeront pas d'une débacle maritale se soldant par de multiples maîtresses, amants et surtout prises de tête :gla:
Dieter, ministre des armées magiques britannique, n'est que très peu présent à son domicile pendant que madame organise et prend part à de multiples banquets aristocratiques.
Au milieu, deux enfants: Asmon et Théïs. Tous deux héritiers d'un lourd tribut. Ces deux faux jumeaux (l'un est un garçon, l'autre est une fille donc) marquent l'accomplissement 'morale' de leurs deux parents inintéressés et inintéressants... Pris en charge par des précepteurs dès leur plus jeune âge, ils ne partageront avec leurs parents que les soirées mondaines où l'on se doit de présenter aux hauts dignitaires le futur diplomate et la future maîtresse de maison. Des années plus tard, Dieter condamné par un cancer des poumons [il fumait comme un pompier :gla: ], use de ces derniers jours à la prise du gouvernement par un putsh militaire ou il trouvera et la défaite, et la mort tandis que Kerstin assistera à la déferlente de son grade au profit de classes sorcières 'd'égouts'... Elle suivra son train de vie aristocratique archaïque jusqu'à son arrêt cardiaque.

Quant aux deux héritiers de ce colossale empire financier, à savoir Asmon et Théïs Parker, ils seront éduqués dans la pure tradition aristocratique sorcière: dans une atmosphère fermée aux idées nouvelles et pronant la sévérité. Ce n'est qu'à leur onze ans, qu'ils sortiront de leur château doré pour Poudlard, l'école de sorcellerie réputée en Grande-Bretagne.

Côté Paternel:Jack Crawford et Marie Crawford.

Tous deux issus de milieux modestes, Jack, apprenti horloger, et Mary, belle jeune fille pieuse, se marient un 7 septembre 1936 pour le meilleur... Et le meilleur. Ces deux tourteraux s'aimeront jusqu'à leur dernier souffle d'un amour sincère et ne laisseront à leur descendance qu'un héritage morale droit et tolérent.
Londres, c'est là ou vécurent les membres de la famille Crawford. Une famille moldue en apparence banale et sans histoire (et pas qu'en apparence). Trois enfants naquirent de cette idylle dont un certain Kyle Crawford. Le petit second. Rien, si ce n'est son impétuosité, ne le discernait de son frère et sa soeur... Rien sauf peut-être le fait qu'il se révéla être sorcier. Kyle fut le seul et manifestement le premier sorcier de sa famille. Il devînt la fierté de son frère et sa soeur, et bien que ses parents furent quelques peu suspicieux en un premier temps, il resta, en un second, leur fils Kyle, sorcier ou pas.
Kyle fut réparti à Poufsouffle. Il adora Poudlard et le monde sorcier sans pour autant perdre goût à ses retrouvailles familiales et au monde moldu...

Ses Parents/Son Oncle: Mère: Théïs Parker , Père: Kyle Crawford, Tuteur/Oncle: Asmon Parker.

Le garçon d'esprit et la fille d'action.
Bien que se ressemblant traits pour traits facialement parlant, Asmon et Théïs Parker se détachaient de leur gemellité par leurs signulières personnalités. Ainsi, on avait l'habitude dit-on, de voir l'un le nez plongé dans un bouquin à l'intitulé compliqué, pendant que l'autre se vouait corps et âme à son rôle de batteuse (autant au Quidditch, qu'en différent personnel). Le premier aimait à se lover dans le fauteuil d'une salle commune tristement vide, alors que la seconde, elle, bavassait joyeusement et avec fougue jusqu'à pas d'heures ; ses réactions dénotant un certain enthousiasme à l'idée d'attirer les foules et d'en être le centre d'intérêt. Théïs Parker, fut en sa période d'adolescence, une jeune fille résolumment explosive, le poing toujours levé, la bouche toujours ouverte. Elle passait le plus clair de son temps en heure de colle, peut-être même davantage qu'en cours, et se délectait de l'instant cruciale ou elle confirmait fièrement ses délits: Bombabouses dans le bureau du professeur Dumbledore, sortilège de chauve-furie sur un dénommé Lazman, expérience expérimentale sur le hiboux de Groonbag, etc, etc... Elle voulait provoquer et avant tout s'amuser! Rien ne lui faisait peur, sauf peut-être, son renvoi . Les deux jumeaux avaient une frousse terrible de leur père et désiraient s'y frotter comme avec un hypogryffe... Heureusement, pour ne pas perdre en génie destructeur, Théïs disposait d'un atout non négligeable: son 'jocker', son frère. Théïs était majoritairement adulée par les Serpentards et méprisée par les 'autres', mais Asmon, lui, était redouté de tous... Il ne conversait qu'avec de très rares 'sangs-purs', se montrait très peu exhaustif, contrairement à sa soeur, et avait dans le regard quelque chose de terrifiant. Quelque chose qui le distinguait de sa 'rigolotte' soeur. En effet, Asmon n'était pas un rigolo. Loin de là. Son visage n'exprimait rien si ce n'est un dégoût inhérent pour la vie. Sa voix était cassante. Son regard froid. Ses idées malsaines... Rien ne semblait lui échapper et pourtant personne ne pouvait se vanter de le cerner. C'était en cela qu'il était le plus terrible. Théïs avait beau se gratifier de ses 'exploits' durement acquis, tous savaient lesquels avaient pour géniteur Asmon. Les délits les plus tranchants tant sur un plan idéologique que matériel étaient généralement attribués à cet étrange 'malin'... Et à juste titre. Pourtant, personne ne détenait ou avait le cran de dénoncer ce jeune homme au sourire carnassier.
Asmon était un sobre garçon, peu bavard, peu expressif et excellent élève. Sa soeur et lui étaient, en soi, le complémentaire de l'autre. Sauf... Asmon ne trouvait le sourire qu'en présence de sa 'moitié' comme il aimait à se le répeter. Il aimait sa soeur à la folie, dépassant les bornes du 'raisonnablement juste' qu'il s'était fixé. Il l'adorait, la louait... Ce fut tout juste s'il ne lui vouait pas un culte à la personnalité. Elle était la seule fille avec laquelle il eut jamais eu des affinités et... Elle était lui, il était elle. Tous deux de pure lignée, tous deux brilliants, tous deux beaux... C'était à en devenir dingue!
Et pendant qu'Asmon s'éprenait secrètement de sa jumelle, un autre le devançait...
Ce fut en ces temps-là que Kyle Crawford fit irruption dans la vie du frère et de la soeur... De deux ans leur aîné, Kyle Crawford, surnommé 'small oaf' par ses amis, était un jeune homme grand, aux traits fins, le teint frais, des yeux bleux à vous faire chavirer... Un bon vivant. Il aimait a taquiner les jolies filles de Serpentard, philosopher sur l'amour, et sécher un bon nombre de cours :gla: Il adorait jouer avec le feu. Tenter l'inimaginable. Sa devise: Soyons raisonnables, exigeons l'impossible. Son impossible et son feu furent Théïs. Il l'avait rencontré durant une de ses heures de colle et en avait été charmé au point de l'embrasser. Véritable déclaration de guerre pour Théis, leurs petits défis, petites batailles, ne prirent jamais fin... Ce fut leur lot de quotidien. Le commencement de l'idylle ayant été le plus redoutable. Kyle en perdu même ses sourcils! C'est dire sur l'aprêté de leurs premiers rendez-vous.
La trêve ne fut jamais signé. Au contraire. Ils jurèrent conjointement de se charier pour le restant de leurs jours, devant famille, amis et parchemin jauni... Peu de temps après, l'employée de la Brigade Magique et le comptable de Gringotts firent pire: Cette chose s'appelaient Coleen Parker. Pourquoi 'Coleen'? Là aussi, il s'agît d'un défi dont seuls eux détiennent le secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coleen Parker
Professeur de Sortilèges et Enchantements
Professeur de Sortilèges et Enchantements
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Coleen Parker(Professeur de Sortilèges et Echantements) [OK]   Jeu 8 Fév - 14:02

Quant à Asmon, il subblima, tant bien que mal, son désir pour Théïs en soif de connaissances. Ses relations et résultats scolaires lui permettèrent d'intégrer dès sa sortie de Poudlard le Département des Mystères (bien qu'il étudia aussi la Médecine Magique dans un même temps). Ses rigoureux travaux, sa présence effacée et ses méthodes de persuasion furent reconnus par tous. Après l'étrange disparation de l'ancien directeur du département des Mystères, il fut promu à cette place en or, rentrant dans le livre des records: à 23 ans, il était le directeur de cette puissante organisation de l'ombre.
Asmon avait coupé les ponts avec sa soeur. Honteux de ses sentiments et des folles directives de Théïs, il ne reprit contact que bien plus tard... Lors de la naissance d'Orinaxa. Il fut outrée d'apprendre le mariage de sa soeur avec un sang de bourbe mais ce ne fut rien à côté du déshonneur qu'il éprouva lorsqu'il lut l'acte de naissance.
Devenu Mangemort et bien décidé à tirer sa soeur de ce mauvais pas, il fut, dans un premier temps, un oncle et un frère modèle (le beau-frère parfait est tout de même à exclure). Il s'occupa en véritable oncle aimant de sa petite nièce et fit mine de gommer tout ressentiment face à sa soeur. Il avait confiance en elle. Elle allait se reprendre. Ce n'était pas la vie dont elle avait toujours rêvé! Décrepir en veille mégère, s'occuper de petites morveux tout en faisant la cuisine pour son vieux mari qui se tapait une autre. Non, non... Théïs n'était pas comme ça.
Plein d'espoir, Asmon réitérait des visites de plus en plus fréquentes, abordant de plus en plus les sujets qui fachent... Le Seigneur des Ténèbres, la vie qu'elle menait...
Tout fut très long pour une fin des plus rapides.
Un jour, l'esprit légèrement embué par l'alcool qu'il avait bu lors d'une fête mondaine, Asmon se rendit chez Théïs posant carte sur table. Il lui dit qu'il ne voulait pas la voir gacher sa vie avec un tel abruti (en l'occurence Kyle parti à ce moment là faire quelques courses), qu'il l'avait toujours aimé et qu'elle l'avait abandonné, qu'il fallait lutter pour une meilleure gestion du monde avec Voldemort, que Coleen méritait une éducation digne de ce nom etc, etc... Ses longues années de silence arrivèrent à leur terme en cette matinée là. Théïs, elle, fut loin d'être aussi bavarde que son frère mais les seules paroles qu'elle prononça furent sans détour. Elle était heureuse de la vie qu'elle menait et avait pitié d'Asmon devenu d'après elle, fou à lier. Le voisin du dessous déclara avoir perçu des éclats de voix ne laissant présager rien de bon. Et il avait raison... Par un accès de rage, Asmon étrangla sa soeur qu'il considérait déjà comme morte. Cette femme n'était pas sa soeur. Il s'agissait juste d'une de ces pourritures qui polluaient son atmosphère et par égoïsme, ou par principe, il voulut sauver le peu d'honneur qu'il resta à Théïs en lui donnant de sa propre main la mort. (HJ: L'est taré, je sais XD)
On ne sait si Coleen, âgée en ce temps là de trois ans, eut entendu quoique ce soit... En tout les cas, Asmon prit soin de lui lançer un sortilège d'amnésie avant de repartir à son bureau, mains dans les poches.
Lorsque Kyle rentra, il n'eut pas le temps de dire 'Quidditch' que la Brigade Magique l'encerclait, prévénue par ce même voisin du dessous. Tout s'enchaîna très vite pour lui, mais il comprit la situation... Sa femme avait été tué par ce salaud d'Asmon qu'il ne pouvait même pas se voir en photo, et... C'était lui qui en était inculpé.
Asmon joua de ses relations et de son poste pour effacer toutes traces qui le rendrait suspect aux yeux de la communauté sorcière. Il sut jouer avec brio le frère éploré et termina en coup d'éclat cette affaire par l'adoption de Coleen. Sa popularité et l'opinion publique montèrent en flèche. Kyle était condamné à vie. Coleen était à lui. Tout fut parfait.
Un seul bé-mol vint noircir ce tableau: Kyle s'échappa durant son transfert à Azkaban. De là, la confirmation de sa culpabilité ne fit plus de doute: seul les coupables prenaient la fuite.
Asmon n'aura donc pas réussit à le liquider lui aussi mais... En fin de compte, ce n'était pas si mal comme fin.
Coleen Parker:

Coleen Crawford fut rebaptisée Coleen Parker.
Elle fut éduquée selon les voeux d'Asmon: dans une ambiance de 'Sang-pur' rappelant étrangement celle qu'il avait connu enfant. Asmon espérait ainsi faire de Coleen la Théïs dont il eut toujours rêvé. Ne serait-ce que pour sauver son honneur...
Coleen, petite fille des plus banales, devint alors la poupée de son oncle qui, malgré les apparences, adulé sa nièce. Oui, oui! Asmon adorait sa petite nièce. Elle fut le but de sa vie. Il planifiait de grands projets, s'extasiait la voir dormir, la couvrait de cadeaux... Il l'aimait. Ou plutôt, il aimait l'image qu'il se projettait d'elle.
Bien entendu, Asmon était une personne stoïque. Il lui arrivait parfois de s'emportait par la colère, mais jamais de faire preuve d'une quelconque marque d'affection. Ce fut par ailleurs, un des plus grands malaises de Coleen: son oncle ne l'aimait pas. Elle avait l'impression d'être seulement un poids, une charge qu'il aurait accepté à contre coeur. Une morveuse qu'on refile de précepteur en précepteur et qu'on punissait de temps à autre... Manière de faire bonne figure.
De petite à très grande, Coleen souffrit énormement de ce manque d'attention. Elle ne s'y fit jamais et multiplia les 'délits' méritant les punitions de son oncle. Les uniques instants ou elle avait l'éphèmère impression d'exister à ses yeux.
Enormément prit par son travail, Asmon n'était guère souvent au manoir. Et lorsqu'il y était, il reçevait des... 'amis' :gluk: . Des gens dont Coleen avait farouchement peur XD . Quelques fois, ces 'amis' peu commodes avaient des enfants. Des enfants d'à peu près l'âge de Coleen.
C'est ainsi qu'elle rencontra Arténa Follow. Son ennemie de toujours. Peut-être avaient-elles été amies? Tout ce dont Coleen se souvint était qu'elle l'avait trouvé beaucoup moins sympathique lorsque celle-ci avait brûlée sa peluche préférée et tenter de l'empoisonner Surprised . Et puis... Arténa avait été une gosse tyrannique, manipulatrice... Chose qui avait plus ou moins effrayée Coleen.
L'enfance de la petite Parker ne fut donc pas sensationnelle... Elle ne sortait que très peu du manoir et contre toute attente, ne fut jamais initié à la magie noire par son oncle. Elle-même n'apprit que très tard (à ses 20 ans) que son oncle était mangemort. Par contre, ses professeurs, scrupuleusement choisis par son oncle, lui inculquèrent dès son plus jeune âge les notions de faiblesse raciales et magiques... Ses précepteurs se succédaient tous les trois ou quatre mois: Son oncle ne désirant pas la voir se lier d'une quelconque amitié à l'un d'eux. Néanmoins, deux ont marqué son existence: une dénommée Greta, jeune allemande douce et gentille et qui malheureusement 'disparue' du jour au lendemain :gluk: ainsi qu'un vieil homme (allemand lui aussi) appelé Monsieur von Neurath. Ancien précepteur d'Asmon, cet homme de fer fut le pire souvenir de Coleen, en particulier pour ses méthodes draconiennes qui en auraient fait craquer plus d'un.
Coleen n'eut droit à aucun chat, aucun rat, aucun hiboux... Les seuls contacts qu'elle eut fut avec ses professeurs, son oncle, les enfants de ses amis, quelques enfants d'employés du ministère lorsqu'elle se déplaçait jusqu'au bureau de son oncle et... C'est tout. Coleen aurait rêvé d'un petit frère, d'une cousine, d'un ou une amie mais... Non. D'autant plus qu'elle avait énormement de mal à aller vers les autres enfants sans se chamailler. Elle resta donc seule.
Côté magie, son oncle n'eut pas à se faire de soucis... Coleen était une petite fille extrêmement suceptible et éventuellement colérique. Ces deux facteurs étaient propices aux phénomènes magiques. Glaces brisées, vases explosés, tapis brûlés... Nul doute: Elle était sorcière.
A ses onze ans, elle reçut la conventionnelle lettre de Poudlard. Ce fut un jour 'magique'... Elle allait aller à Poudlard! Etudier la magie! Bien sur, elle voulait être repartie à Serpentard, tout comme son oncle et sa mère. Peut-être même qu'elle se ferait des amis!
Coleen fut certainement la plus heureuse destinataire de cette lettre à l'idée d'étudier à Poudlard jusqu'à ce que...
« Tu n'iras pas étudier à Poudlard. Tu iras à Durmstrang.»
Coleen refusa et insista. Elle voulait suivre les pas de son oncle et puis... L'idée de partir aussi loin de sa maison l'angoissait :gla: . Asmon, lui, ne céda pas. En attendant, il la traîna de force pour une journée chez Lord Henderson, afin de calmer sa rebellion. Voir des personnes droites et saines, lui chasseraient certainement ces folies de la tête...
Lord Henderson était un vieux sorcier au regard vicieux, plein au as, méchant... Coleen ne l'aimait pas, mais elle aimait encore moins son fils. De trois ans plus âgée qu'elle, Charles était un garçon horriblement mesquin et... Mauvais. Il s'agissait certainement là d'ordre génétique.
Charles était gaté pourri par son père. Rien de comparable aux caprices de Charles et aux cadeaux de son géniteur. Coleen, pourtant à bon compte avec son oncle, n'en revenait pas... Il avait même un hypogryffe! Elle qui avait toujours rêvé d'un animal de compagnie! C'était quoi un chat face à ce monstre?
Très méfiante vis à vis de l'hypogryffe peu avenant, Coleen regarda la créature de loin. Elle n'était pas folle Surprised Elle ne savait pas exactement de quoi « Henry » était capable mais... Elle se méfiait. Charles avait beau insister pour qu'elle rentre dans l'enclos, elle n'en fit rien. Et puis, il n'avait qu'à rentrer lui XD.
Seulement, le petit Lord arracha la montre de Coleen, appartenant autrefois à sa mère, avant de la lancer dans l'enclos. Il s'agissait là du seul souvenir que Coleen avait d'elle: une montre en argent, toute simple. Rien de bien exceptionnelle, et pourtant, Coleen y tenait comme à la prunelle de ses yeux... Le seul fait de la sentir à son poigné la rassurait. Normal qu'elle ne souhaitait pas la voir écraser par les imposants sabots ou serres de ce monstre, non?
Coleen réagit donc au quart de tour. Elle ne prit pas la peine de réfléchir aux conséquences de ses actes. Elle se jeta droit sur la montre, évitant un premier coup de serre d'hypogryffe. Il n'avait pas l'air enchanté par cette intrusion surprise... Et alors que Coleen récupéra avec soulagemment la montre intacte. Alors que Charles Henderson riait au éclat, l'hypogryffe, plus furieux que jamais, ne rata, cette fois-ci, pas sa cible. Coleen esquiva le coup fatal, mais pas la profonde entaille de l'épaule jusqu'à la poitrine. On ne pouvait pas dire que Coleen soit trop costaud: une seconde plus tard, elle perdit connaissance :gla: . Pas tant pour la douleur, mais pour la vue du sang.
Bien entendu, son oncle avait réagit au quart de tour lui aussi. Il l'avait sauvé l'instant d'après, avait stabilisé son état grâce à ses études de Médico-Mage, avait traité de tous les noms d'hiboux Lord Henderson, avant de transplaner jusqu'à St Mangouste. Coleen survécut. Son état ne fut jamais critique de toute manière :gla: . Néanmoins, assez pour son oncle s'inquiète et lui demande lors de sa convalescence 'Qu'est-ce qui te ferait plaisir?'.
Et voilà comment Coleen intégra Poudlard!
Après ses études à Poudlard, celle-ci décida de se diriger vers le métier de professeur de Potions, Coleen ayant toujours été très forte en cette matière. Son oncle, lui, ne s'était pas opposé au fait qu'elle pratique ce métier et, un professeur de Potion manquant à Poudlard, Coleen postula donc pour ce poste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Coleen Parker(Professeur de Sortilèges et Echantements) [OK]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Professeur Binns
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Vioras Shynt [Professeur d'arme & Noble]
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle
» Règlement des cours de sortilèges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Acceuil & Présentation :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: