AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cours Première année : Initiation [Reprise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henry Stefano
Professeur de Vol sur Balais
Professeur de Vol sur Balais
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 33
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Dim 21 Jan - 19:19

Ahh... Poudlard. Il s'y retrouvait encore une fois. Mais en tant que professeur. C'était un bonheur pour lui d'y être alors qu'il n'avait plus à étudier. Encore que, étant un grand fan de Quidditch, les cours de vol n'étaient vraiment pas une corvée! C'était à vrai dire son cours préféré. Il aimait être au grand air, pouvoir voler en toute liberté.

Il leva sa baguette et fit apparaitre en lettres flottantes :

Cours n°1 Premiere Année
Intitulé : Initiation au Vol

Enfin, c'est ce qu'il aimait croire. On va plutot dire qu'il aimait voler dans ce qui lui semblait un espace de liberté. C'était un espace en quatre dimensions! Il détestait être enfermé dans une classe à apprendre des choses qui ne lui seraient plus utile une fois sorti du cours. Il s'en allait toujours le premier, et essayait d'attraper le moindre petit rayon de soleil qu'il n'avait pu qu'admirer à l'intérieur.

Il aimait se rendre au stade quand il y avait entrainement. Bon, ça dépendait des maisons bien entendu. Il ne fallait pas compter être spectateur des serpentards. Bon, en étant un serdaigle, c'était pas étonnant, mais ... Il arriva a faire partie de l'équipe, en tant que gardien bien sûr, comme toujours et à jamais!

Et maintenant beaucoup d'eau avait passé sous les ponts. Il était devenu adulte, avait compris que la liberté se gagnait, qu'elle n'était pas gratuite et qu'on ne pouvait pas en disposer autant qu'on le souhaitait. Il avait muri aussi, et regrettait de ne pas avoir pousser ses études un peu plus loin. Il y avait tant de choses qui l'interessait. Bon, en même temps, il ne regrettait pas la vie qu'il avait mené jusque là. Non. Il s'était épanouit. Il sourit en re pensant à son petit business de cocktail quand il était à l'université. Il avait d'ailleurs préparé une petite surprise pour ses nouveaux élèves.

Nouveaux? Ses premiers élèves oui! ^^ Il les attendait avec impatience. Il était pressé de leur transmettre cette passion qu'était le vol sur balai. Il posa le jerrican à terre et fit apparaitre des gobelets. Il goutta sa mixture... mmm... ouais, vraiment, il était doué! ^^ Bien sur, il n'y avait pas une once d'alcool la dedans! Il n'était pas complètement fou et savait à qui il allait faire cours ^^' mais il était sur qu'ils allaient adorer.

Il disposa les vieux balais qu'on lui avait donné pour les élèves. Il avait eu un pincement de coeur en les voyant. Il était pratiquement sur que c'était les même qu'à son époque. Il avait apporté le sien. Un bon Frott'Vit 3.5, arrangé par un de ses amis réparateur et fabricants de balai et par lui même. Il était impeccable. Il le regarda avec un petit sourire. Il en était très fier. Il l'avait bidouillé de manière à ce qu'il ne soit adapté qu'à lui et lui seul.

*Bien! Allez les jeunes, je vous attends!* se dit-il en regardant sa montre. Il était un peu nerveux, mais ça passerait pratiquement de suite.


Dernière édition par le Ven 2 Fév - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Mar 23 Jan - 12:38

HJ : Sorry de demander ça , mais pourrais tu mettre le texte descriptif en italique ou mettre de la couleur ? J’ai un tit peu de mal à me repérer . Wink

Absynthe s’étira paresseusement dans son lit douillet . Tout entière cachée sous les couvertures , seules ses deux petits mains aux ongles aiguisés dépassaient des draps . Ses mains saisirent machinalement l’oreiller alors qu‘elle soupirait d’aise . Elle était déjà en retard pour son cour de vol . Et le temps qu’elle se fasse belle elle serait scandaleusement en retard . Mais elle s’en fichait royalement , le vol sur un balais étant pour elle un passe temps ridicule et inconfortable . Franchement elle ne comprenait rien à l’engouement des foules pour ses zouaves qui pirouettaient à une vingtaine de mètre au dessus du sol sur des manches en bois bourrés d’échardes . Non , et pour elle qui ne montait qu’en amazone comme toutes les jeunes filles de qualités , elle ne se voyait pas le moins du monde s’installer à califourchon sur un balais . De plus se serait vaudevillesque , comme si ce n’était pas déjà assez disgracieux .

Absynthe se leva finalement et pris son temps pour se coiffer , d’autant plus qu‘elle n‘arrivait plus à mettre la main sur ses épingles à chignon auto-coiffantes que lui avait envoyé sa mère en réponse à ses plaintes sur sa coiffure négligée depuis son entrée à Poudlard . Syn s’habilla finalement après s’être débarbouillée et piquée deux fois avec les épingles ce qui bien sûr l’avait mit d’une « excellente » humeur dès le matin . Rien que de penser à un balais lui donnait des bouffées de colères et d’indignations . Mais pourquoi permettre l’enseignement de quelques choses d’aussi inutile ? Pourquoi pas des cours de sortilège ménagers tant qu’on y était…Enfin elle y allait en touriste et les mains dans les poches . Non , mais franchement celui qui espérait lui faire enfourcher un balais n’était pas encore né alors ne parlons même pas de celui qui lui ferait enfourcher un balais .

La fillette arriva finalement sur le terrain et se mélangea à la masse de ceux qui y était déjà présent , sûrement tous des décérébrés qui bavaient à la seul mention du nouveau Nimbus truc chouette et qui déboursait des sommes folles en accessoire à balais . La petite fille ricana de mépris . L’idolâtrie d’un ustensile de ménagère nécessiteuse ne l’amusait même pas : elle trouvait cela pathétique . La seul chose qu’elle aimait avec les balais c’était le Quidditch et elle aimait ce jeu des gradins en encourageant de ses cris perçants son équipe favorite . Equipe qui changeait en fonction du charisme et de l’apparence physique des joueurs présents , Syn ayant tendance à encourager celle qui dénombrait le plus d’Adonis . D’ailleurs elle ne comprenait pas comment une personne pouvait être plus douée qu’une autre en balais ou pour attraper la petite balle dorée , ce vif d’or , qui ne devait pas être si difficile que ça à saisir . En cinq minute elle l’attraperait avec son habilité et sa dextérité de danseuse . Mais comme elle ne monterait jamais sur un balais…Absynthe tapota son chignon-natte puis croisa les bras sur sa poitrine .


*Mais qu’est-ce que je fais ici ? Je devrais être entrain de sécher…Il faudra que je mette ça au point avec Adrian . D’ailleurs où est-il ? S’il a séché sans moins je le tue ! *

La Vert et Argent se dressa sur la pointe des pieds et chercha son cousin dans la petite foule d’élèves déjà présente et qui discutait pour passer le temps .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Mar 23 Jan - 14:23

Hj : Pas de chance , deux allergiques du balais à la suite XD

Adrian se répéta pour la centième fois qu’il devait absolument décoller ses fesses du banc de la table des Serpentard ou alors il allait finir par rater son premier cours de Vol . Curieusement son leitmotiv avait plutôt l’effet inverse à la réaction souhaitée et le jeune garçon trouvait n’importe qu’elle excuse pour rester assit un peu plus longtemps . Mais voilà il n’avait plus faim et ce n’était pas son genre de faire des excès , même lorsqu’un cours aussi inintéressant que « comment bien se servir de son balais » l’attendait dans le Parc . Et d’une : les seules créatures à se servir d’un balais était pour lui les Elfes de Maison , et de deux il n’aimait pas voler , surtout pas sur un bâton affublé d’une queue de paille . Mais il n’était pas dit qu’un Moriarty reculerait devant l’adversité aussi se leva-t-il le plus lentement possible et il prit le chemin du terrain de Quidditch , l’œil plus blasé que jamais et l’humeur tout aussi maussade .

A cette distance il apercevait déjà une bien jolie petite troupe d’abrutis qui se pressait sur le terrain . Il n’aimait pas faire cours en plein air , en fait il n’aimait rien de ce qui pourrait le rattacher de près ou de loin à un balais , alors…Savoir qu’un « sport » tel que le Quidditch rassemblait autant de passionnés était une véritable énigme pour lui . Et il ne comprenait toujours pas pourquoi les joueurs de Quidditch étaient à ce point encensés . Faire le mariole sur un balais était à la porté d’une larve de vers à crasse , même le dernier des troll en imaginant qu’il puisse exister un balais adapté serait en mesure de se rendre ridicule à faire des cabrioles aériennes . Mais pas lui . Et c’est bien pour cette raison qu’il ne jouait pas au Quidditch et qu’il ne montait jamais sur un balais
( admirez sa logique implacable Razz ). Il avait essayé sur les meilleurs balais qui soit , mais peu importe la qualité ce n’était définitivement pas sa tasse de thé . En plus le vol en balais décoiffait . Vraiment pas pour lui , en fait plus il y réfléchissait et plus il se disait que le Quidditch et tout ce qui s’en suivait avaient été créés contre lui .

Alors qu’il parcourait mollement les derniers mètres il eut l’agréable surprise d’apercevoir sa cousine dans la foule d’indigents . Dressée sur la pointe des pieds elle avait l’air de chercher quelque chose : lui sûrement . Son humeur remonta d’un cran et il fut une fois de plus heureux qu’Absynthe ait fait son entrée à Poudlard en même temps que lui . La distrayante jeune fille lui évitait de trop s’ennuyer surtout dans des moments comme celui là ou il savait qu’il allait assister à une séance d’une inutilité parfaite et qui ne figurait sous le nom de « cours »  que par erreur . Pourquoi ne pas leur proposer des matières plus intéressantes et enrichissantes ? Comme la magie noire par exemple ? Il se rapprocha doucement d’Absynthe et tapa sur l’épaule de la jolie Serpentard avec un petit sourire en coin et une expression joueuse dans le regard .


-Tu cherches le meilleur chemin pour t’enfuir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Oliver Peterson
Elève Serdaigle 2ème Année
Elève Serdaigle 2ème Année


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Mer 7 Fév - 3:45

Dans la foule des élèves présents Oliver croisa les bras sur sa poitrine songeant sérieusement à s’asseoir dans l’herbe pour attendre le début du cours . Enfin un cours…Pour lui le vol en balais était plutôt une récréation bienvenue dans le flot de matières ardues et rébarbatives qui pouvaient être enseigné à Poudlard . Il aurait au moins de quoi s’oxygéner l’esprit quelques heures avant de replonger dans l’obscurité d’une salle de potion déjà humide ou bien d’une salle de métamorphose à l’odeur rance de petit animal sauvage . Si seulement les professeurs pouvaient se résoudre à faire cours dehors et en marchant…Il était sûr qu’en plus d’être ludique l’idée rendrait tout le monde de meilleure humeur . Ou peut-être songeait-il seulement à lui et à son esprit qui étouffait dans une salle de classe où même les fenêtres comme ouverture sur le monde ne lui suffisait pas à sentir moins entravé . Peut-être était ce le fait d’avoir grandit dans une petite maison au grand air dans la campagne anglaise ? Malgré tout il y avait beaucoup trop de monde à Poudlard…Ou plutôt : trop de monde inconnu .

Il profiterait peut-être du cours pour faire une ou deux rencontre par la force des choses mais jusqu’ici il était resté dans sa bulle protectrice de rêve et de souvenir . Oliver se mit à faire ce qu’il faisait de mieux : observer et ressasser . Il vit dans le groupe d’élèves présent deux élèves de Serpentard qui se détachaient du lot , non pas par leur position à l’écart mais par un petit je ne sais quoi qu’il n’arrivait pas à s’expliquer . Ils avaient le même âge qu’eux bien sûr , mais paraissaient comme plus…matures ? Comme si un esprit adulte se dressaient déjà derrière leur visage moins enfantins que la plupart des autres . D’ici il captait une brillance anormal dans les yeux de la fille , comme si ses yeux réfractaient la lumière . D’ailleurs ses yeux étaient de lumière . Elle semblait plus encore que le garçon être lointaine , pas par l’attitude mais par son apparence , sortie tout droit d'un songe .

Le jeune homme cessa de les examiner pour regarder le professeur , craignant qu'un des deux ne prennent conscience d'un regard posé sur eux et ne trouve par la même occasion la source du regard : lui . Il n'avait pas vraiment envie de s'essayer à expliquer à deux Serpentard qu'il ne faisait que regarder sans arrières pensées Rolling Eyes . Autant se concentrer sur son futur premier cours . Le Serdaigle s’y connaissait vaguement en balais , il avait quelques fois joué avec ses frères un Quidditch simplifié mais la promiscuité d’un village moldu les avaient empêché de trop pratiquer pourtant Oliver s’était toujours sentit assez à l’aise sur un balais…Comme si libéré du sol il l’était de toutes les contraintes terrestres , comme si ne plus avoir les pieds sur terre littéralement parlant le soustrayait à tout ses soucis . Le garçon racla des pieds sur le sol en s’éclaircissant la gorge , levant le nez au ciel pour trouver des formes dans les nuages comme passe temps .


*On dirait une dinde en tutu qui fait la roue...*

Inclinant la tête dans l'autre sens pour changer d'angle de vision , le nuage se disloqua réalisant ainsi...

*Le professeur Rogue ?*

De la dinde en gymnastique au directeur des Serpentard quel était le lien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arual Haven
Elève Serdaigle 1ère Année
Elève Serdaigle 1ère Année


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Mer 7 Fév - 4:39

*Elle gambade dans les prés, et toutes ses pensées, tournées vers les soleil, rien ne pourrait aller ma-.*

*Zut, tes songes défiles trop rapidement, ma fille*


Arual s'était levée se matin là avec un sourire imprimé sur le visage. Elle semblait avoir totalement abandonné ses allures pâlottes qui restaient souvent avec elle au courant de la journée entière. Mais pas aujourd'hui! Les cours précédents s'étaient déroulés sans trop de problèmes si l'on excluait bien sûr le résultat de sa potion ratée... Elle avait oublié de rajouté la racine de gingembre et puis la Serdaigle s'était mise à mélanger la substance visqueuse dans le sens contraire des aiguilles d'une montre: trois tours complets! Mais bon. N'importe qui aurait pu comettre ces erreurs, non? Bref, Arual s'était précipitée hors des cachots à la vitesse d'un l'Éclair (de Feu) afin de déposer ses bouquins dans la grande Tour des Serdaigles. La marche pour venir au Terrain ou se déroulerait alors leur premier cours de Vol fut alors une vraie promenade de plaisance, jusqu'à temps que la jeune Haven se rende sur la place de rencontre. Sans faire exprès, en se faufilant entre certains élèves impatients, la tête dans les nuages, elle avait accroché un habit... Vert. Les muscles de sa machoire se tendirent tous à la fois. Ses yeux, qui avaient virés au bleu saphir, optaient pour un regard désolé tandis qu'Arual se rendit compte que c'était le Serpentard qu'elle avait jugé prétentieux en cours de Métamorphose. Son nom? Quelque chose Moriarty... Son prénom s'était enfuit de l'esprit de la Serdaigle. La Faucon (forme!) se redressa devant lui et murmura à son intention:

-Terriblement navrée... Oui, sincèrement désolée, je ne regardais pas ou je mettais les pieds.

Elle lui tourna alors le dos et poursuivit son chemin, à l'écart des autres silhouettes que pouvaient être des vipères. Le contour d'un homme grand et bien taillé se dessina dans le coin de l'oeil d'Arual... Le professeur? Il avait l'air tout aussi excité à l'idée de voler que certains Gryffondors (Adane Crying or Very sad ) se trouvant en groupe près de lui, comme des disciples venant d'être promis une belle récompense pour leur beau travail. S'éloignant un peu des amas de personnes afin de ne pas trop attirer l'attention, Arual se retourna et contempla un court moment les balais de l'École de Sorcellerie déposées, tous parallèles, sur l'herbe. La fillette eut un pincement au coeur en voyant dans quel état ces intruments ce trouvaient... Même son Cleansweep avait fière allure à leurs côtés! Soupirante, elle reporta son attentin sur le peuple et vit qu'un jeune homme aux couleurs de sa Maison se tenait aussi à l'écart. Un mince sourire refit surface, puis elle se dirigea vers le garçon. Ses cheveux bruns étaient attachés, mais malgré cela, des mèches folles s'étaient échappées et valsaient à présent avec le faible vent qui venait de se pointer. Le regard, tantôt saphir, de la jeune fille avait retrouvé ses teints originels. Penchant la tête vers la gauche, elle décida de se présenter.

-Emm, salut. Ça va?

*Ah non, mauvaise idée de choisir de commencer la conversation.*

*Zut*


Arual jeta un coup d'oeil rapide par-dessus son épaule afin de s'assurer que les Serpys étaient toujours là ou elle les avait laissés.

hj:Because pranks aren't funny..... lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Mer 7 Fév - 19:51

HJ: D’ordinaire je n’entame pas de dialogue en cours parce que ça devient vite ingérable mais vu qu’on est pas beaucoup ça passera le temps ^^

Alors qu’elle tentait d’apercevoir une silhouette familière et attendue dans la mêlée une petite tape sur son épaule la fit se retourner tandis que parlât la voix de celui qu’elle espérait trouver dans cette foule d’insignifiants sans âme . Tous des moutons de panurge à ses yeux , elle aurait été aussi en peine de les distinguer et de poser un nom sur le visage que si on lui avait demander de différencier des Elfes de Maisons jumeaux . Ainsi il n’avait pas séché sans elle ! Tant mieux . Un petit rire spontané s’échappa de ses lèvres à ses paroles cyniques et pertinentes . En effet elle regrettait d’être là mais son cher cousin était avec elle à présent et le cours ne pouvait être ennuyeux avec Adrian pour la soutenir dans ce moment aussi dur pour l’une que pour l’autre .

-Je te cherchais en fait ! Mais j’aurais du me rappeler que tu ne fais jamais rien « de face » . Contente de te voir mon…

Mais avant qu’elle est put se pendre à son cou en lui donnant du « mon chou » , « mon chéri » , « mon inspiration » , « mon tonique » ( la boisson hein XD) , « mon ami » , « mon cousin » , « mon cher » , ou alors « mon c** de bébé » ( cf: salle commune des Serpys XD ) une jeune fille aussi habile qu’un pingouin sur la terre ferme les frôla et entraîna un bout de pan de l’uniforme de son cousin dans son sillage . Syn fronça les sourcils , cette intruse venait de lui casser sa réplique . Elle pinça les lèvres de mécontentement et foudroya du regard le visage de cette godiche immatriculé Serdaigle avant qu’elle ne se détourne vite fait après s’être répandue en excuse .

-Il faut maigrir ma fille ! L’espace était pourtant large ! , lui lança-t-elle dans son dos qui s’éloignait .

Pour prendre ainsi la fuite la Serpentard se mit à la détester . Elle ne pouvait pas passer sa frustration sur elle , Absynthe avait besoin d’un puching ball , d’une piñata dont les larmes et la honte serait ses sucreries . A moins que…Son sourire revint gonflé ses pommettes et elle posa une main sur une épaule de son cousin , calla son visage par-dessus cette main en continuant à épier la Serdaigle qui prenait de la distance .


-Tu as énormément de succès Adrian , tes fan girls tentent de t’arracher des bouts de vêtements…Que dirais tu si on jouait à la pelote de laine avec celle-ci pour lui apprendre à ne pas chercher à déshabiller ses idoles ?

Quel était cet adage déjà ?

*Qui marche sur un serpent risque une mort sûre .*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Mer 7 Fév - 20:23

Adrian ne sut jamais comment sa charmante cousine allait l’appeler car un imprévu se produisit , imprévu qui le pris personnellement pour cible et le sourire dédié à Absynthe qui adoucissait son visage disparu , changeant ses traits en un masque de mépris ombrageux . Il sentit son uniforme être tiré vers l’avant , exerçant une traction légère qui faillit le faire bouger mais il ne fit pas un pas . Son uniforme glissa légèrement de son épaule et il le rajusta d’un geste lent en plongeant ses yeux dans ceux de la Serdaigle , aiglon fautif qui s’excusait à présent mais Adrian n’allait pas lui sourire pour autant . Elle l’avait délibérément fait exprès , c’était une évidence que sa voix faiblarde ne pouvait cacher . On ne bousculait pas un Moriarty on se prosternait devant lui ou on lui ouvrait le chemin .( ça faisait longtemps que j’en avait pas sortie une comme ça ^^ ) . Sa cousine fut plus prompt que lui à réagir mais la Bleu et Bronze s’éloignait déjà dans la foule qui tourna quelques regards nerveux vers eux aux paroles claires d’Absynthe . Réactions mitigées entre les Poufsouffle qui cherchaient à se faire tout petit pour ne pas être perçus comme des cibles à sarcasme eux aussi , les Gryffondor qui n’avaient rien compris mais semblaient toujours près au défis , les Serdaigle qui faisaient semblant de ne rien avoir entendu et les autres Serpentard qui riaient franchement . Il parla d‘une voix forte pour être entendu du maximum de personnes .

-Laisse Absynthe , c’est une empotée et même si elle avait ouvert un peu mieux les yeux sa vue déficiente n’aurait rien changé . C’est une Serdaigle , à force de rester toutes les nuits sur des ouvrages poussiéreux pour compenser leur manque d’intelligence naturelle , ils sacrifient leur vision . De vraies taupes .

Nouvelles boutades qui furent saluées par une disparition totale des Poufsouffle de son champ de vision partis se terrer dans un coin , des « pff de Gryffondor qui n’avaient toujours rien compris , des Serdaigle aux regards encore plus absents et des rires un peu plus fort des Serpentard qui s’essayèrent eux aussi à trouver d’autres belles qualité à la maison de l’Aigle . Entre temps sa cousine avait pris son épaule comme mirador et détailla la Serdaigle aux yeux bleus criards . Elle ne tarda pas à lui livrer le fond de sa pensée qui ramena un sourire sur son visage jusqu’à se refléter dans ses yeux qui brillèrent de malice .

-C’est une excellente idée mademoiselle Mortsonge , 10 points en plus pour Serpentard , lui dit-il en français malgré son accent assez prononcé . Il devait lui faire honneur et ce petit clin d’œil à ses origines était fait pour .

Le Vert et Argent sortit discrètement sa baguette et chercha à viser la Serdaigle au mieux ce qui n’était guère évident vu les mouvements de foule . Elle s’était rapprochée d’un de ses compatriotes le nez en l’air sûrement très triste de ne pouvoir laisser son esprit planer à hauteur des nuages . Enfin l’ouverture tant attendu se produisit et avec des petits cercles concentriques il commença à dévider lentement l’uniforme de la jeune empotée aussi gauche qu'un corbeau , faisant passer un fil de sa tunique entre plusieurs jambes puis il rangea sa baguette se retenant de rire à grande peine .

Lorsqu’elle regarda à nouveau dans leur direction il lui adressa un grand sourire hypocrite et lui fit un signe de la main comme pour la saluer . Soit sont uniforme se déroulait totalement , soit elle se retrouvait au sol avant que ça ne se produise tirée vers le bas par les mouvements de jambes des autres qui risquaient tout aussi bien de s‘emmêler . Ou encore elle pouvait se rendre compte que son uniforme était entrain de se détisser comme si une araignée reprenait peu à peu son fil pour se refaire une toile . Et ce serait tout aussi drôle de voir sa tête…


-Je t’aime Absynthe . Toi et tes idées démoniaques de petite peste corrompue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Oliver Peterson
Elève Serdaigle 2ème Année
Elève Serdaigle 2ème Année


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Mer 7 Fév - 21:21

Perdu dans ses recherches d’image nuageuse le jeune garçon entendit vaguement quelques paroles prononcées à la cantonade et des rires dans la foule mais il n’y prêta guère attention se concentrant sur un nuage tarabiscoté avec un sérieux inattendu . Le nez toujours levé en l’air Oliver sentit plus qu’il n’entendit quelqu’un arrivé dans sa direction . Il rabaissa son visage à une hauteur plus normal au moment où une voix de fille se fit entendre , porteuse d’une question . Il rosit légèrement . Etait ce pour lui signifier gentiment que son comportement était étrange qu’elle lui demandait cela ? Mais non , elle ne semblait vouloir qu’engager la conversation par la petite phrase rituelle . Et qui plus est il s’agissait d’une fille de sa Maison à l’uniforme bleu . Ce simple constat l’amena à se dire qu’ils avaient sûrement au moins quelques points communs . Son air plus « habituel » contrastait avec celui totalement surnaturel de la Serpentard de tantôt . Elle n’était pas banale d’aspect , mais avait déjà l’air plus proche du commun des mortels, moins intimidante, plus rassurante et elle ne risquait pas le transformer en gargouille pour un mot mal interprété .

-Oui ça va merci.

Il allait poser une question tout aussi banale mais tout aussi rituelle , « comment t’appelles tu ? » quand la jeune fille brune se retourna légèrement pour regarder en direction des deux Serpentard de tout à l’heure . Le jeune garçon au teint pâle lui fit un beau sourire et un salut amical de la main , peut-être teinté d’ironie . Il remarqua qu'il semblait proche de la jeune fille aux yeux d'or et qu'ils avaient l'air de bien s'amuser ensemble . Des amis très proches sans doute . Mais leur bonne humeur avait quelque chose de sinistre et leur accord avait quelque chose d'inquiétant . Oliver essaya de faire abstraction de ses pensées qui ne s'étayaient sur rien sauf sur son imagination trop fertile .

-Il y a un problème ?

Oliver connaissait la réputation des Serpentard , sa mère avait souffert de leur blagues douteuses et de leurs réflexions blessantes plus d’une fois : sorcière d’origine moldue et à Gryffondor elle avait fait une cible de choix pour eux . Jusqu’ici il n’avait pas vraiment prêté attention à ceux de cette maison et ils ne s’étaient pas intéressés à lui . Mais même s’il préférait juger par lui-même leur réputation était tellement ancré dans la tradition qu’il ne put s’empêcher de se demander . Il repoussa une mèche de cheveux que le vent léger lui avait mit dans l’œil et chercha ce qui pouvait faire rire ces Serpents . Certains Serpentard était plié en deux et le jeune élève commençait à trouver cela suspect mais peut-être cherchait-il le mal partout ? Il regarda à nouveau la jeune fille avec les sourcils levés en signe d'incompréhension de l'hilarité de certain même s'il restait assez calme . C'était sûrement une bêtise sans importance mais il espérait, que si c'était cette jeune fille qui était prise en bute aux plaisanteries, qu'elle ait assez de recule pour ne pas en être touchée . Il avait bien vu la rancoeur de sa mère et ne souhaitait ça à personne .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joyce Ca
Invité



MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Jeu 8 Fév - 11:08

Joyce venait de sortir de sa salle commune, de la meilleure humeur qu’elle puisse être. Pourquoi ? Certainement parce qu’aujourd’hui elle allait avoir son cours préféré, car oui, elle savait déjà d’avance que le cours de vol serait son cours préféré. C’était la seule matière où elle pouvait se vanter d’arriver à faire quelque chose de bien. De plus, elle était une grande fan des Tornades de Tutshill qu’elle soutenait depuis sa plus tendre enfance ! Elle n’avait pratiquement raté aucun de leur match et avait eu droit à un autographe d’un des batteurs de l’équipe, son poste préféré ! Elle sorti ainsi du château, marchant joyeusement vers l’endroit où le cours allait se dérouler. Lorsqu’elle arriva au cours, certains élèves étaient déjà présents, et le professeur attendait patiemment que ses élèves arrivent. Joyce ne connaissait personne de tous les élèves présents au cours, mais, regardant les insignes de chacun, elle préféra se diriger vers les Serdaigles plutôt que les Serpentards qu’elle portait tout simplement en horreur. Pourquoi ? Parce que leurs deux maisons, Gryffondor et Serpentard avaient une personnalité complètement à l’opposé l’une de l’autre. Joyce connaissait le passe temps favoris des Serpentards, embêter les élèves des autres maisons que la leur. Et Joyce, étant une chieuse de première, attendant presque impatiemment qu’un deux viennent essayer de la rabaisser ou de lui faire un sale coup. Elle avait plus d’un tour dans son sac et ne se laissait jamais marcher sur les pieds. De plus, les deux Serpentards qu’elle avait aperçut, et qui se différenciaient un peu des autres Serpentards déjà présents, même si ils étaient tous les mêmes, rigolaient en regardant la jeune Serdaigle chez qui Joyce était entrain de se diriger. Elle ne savait pas pourquoi et cela l’irritait. Elle avait envie de leur demander d’arrêter de rire bêtement pour rien. Elle s’approcha donc des deux Serdaigles avec un sourire et les salua.

-Salut, ça va vous deux ?

Elle regarda un peu autour d’elle et observa le professeur. Il était grand et assez musclé, ancien joueur de Quidditch, ou du moins faisait il souvent du Quidditch, ce qui était normal vu son métier. Son regard s’abaissa, et elle vit des fils emmêlés dans les jambes de certains élèves. Etonnée, Joyce suivit le fil jusqu’à son origine, et cette origine n’était autre que la robe de la Serdaigle. Une raison s’ajoutait à la haine qu’éprouvait Joyce envers les Serpentards. N’avaient ils rien d’autre à faire que d’embêter les gens ? Leur vie était elle si ennuyante qu’ils se rabattaient sur les autres personnes qui de surcroît n’avait rien demandé ? Son regard se leva vers les deux Serpentards, un regard froid et hostile, elle savait d’avance que ce sale coup venait de ces deux là. Puis elle se tourna vers la Serdaigle.

-Ta robe est entrain de ce détisser, c’est un sale coup des Serpentards…!

Joyce lança le sortilège de Découpe, sortilège de base que tout sorcier connaissait. Le fil ce coupa de la robe de la Serdaigle. Puis, pour finir, Joyce lança un Réparo, et la robe reprit son allure initiale. Ces deux sortilèges de base, c'était sa mère qui les lui avait apprit. Grâce à elle, Joyce connaissait quelques sortilèges qui pouvaient toujours être utilies, comme à cet instant.

[J'espère que ça ne vous dérange pas le fait que j'ai découvert votre petite manigance Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Arual Haven
Elève Serdaigle 1ère Année
Elève Serdaigle 1ère Année


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Ven 9 Fév - 2:01

*Hmmm... Il a répondu... Et sache qu'il n'a pas mauvaise allure. De plus tu t'en sors bien.*

*Mais de quoi parles-tu? J'ai rien dit encore. T'es totalement fêlée...*

Le jeune homme, de son âge sûrement, qui se tenait devant elle la dépassait de peu en hauteur. Il avait de beaux yeux bruns amicaux et chaleureux. La Serdaigle, en le détaillant d'un regard subtil, ne put s'empêcher d'esquisser d'un sourire aimable. Un faible vent refit surface, balayant les mèches de cheveux gênant le regard de la jeune Haven. Finalement, Aru se contenta de pencher la tête en la direction du courant de bise agréablement chaude, ce qui était surprenant en cette journée d'école comme les autres. (On est rendu à quel mois de l'année encore???) La Faucon repensa alors aux visages hargneux de ses camarades de classe venimeux. Pourquoi les Serpentard avaient-ils tous une fâcheuse mauvaise réputation et pourquoi encore est-ce qu'ils trouvaient plaisance à rendre justice à ce triste titre? À moins qu'ils aiment bien rester entre eux dans leur trou qu'était leur Maison parmi les autres, la Serdaigle ne voyait vraiment pas quel divertissement cela leur apportait de harasser les élèves les entourant. Et malgré cela, quand ils n'étaient pas en train de manigancer ou d'exécuter un mauvais coup, certains gardaient tout de même un air trompeur d'être des créatures supérieures éduquées et fort supérieurs à autrui, certains étant le mot clé dans cette phrase. D'autres ressemblaient tout simplement à des babouins sans cervelle suivant de proche un "leader" ayant assez de tête pour diriger ses abrutis de disciples. Serpentard. La maison "ghetto" de Poudlard, que dire de plus?
Tout à coup, la bise se repointa, mais cette fois-ci, l'Aigle sentit un peu plus de "courant" que d'habitude circuler entre elle et sa robe de sorcière. Arual entendit alors au loin la voix d'une fille s'écrier en son intention:

-Ta robe est entrain de ce détisser, c’est un sale coup des Serpentards…!

Sitôt dit, la fille flamboyante lança deux sortilèges de suite, mettant fin à l'effet qui aurait tôt été dévastateur pour la jeune Haven. Regardant les dégâts fait à la robe, elle fut soulagée de levé la baguette car la Gryffondor maintenant en leur présence s'occupa de tout rendre à l'ordre. Arual lui adressa un sourire en coin et pencha la tête en signe de remerciement. Les paroles peuvent être maladroites en certaines circonstances ou tout simplement de trop. Avant de s'adresser personnellement à sa héroine Arual fusilla du regard les Serpentards qui rigolaient toujours. Une pensée lui traversa alors l'esprit. Si l'on souhaite une bagarre juste, laisser la bagarre venir à soi.

*On va régler ça dans les airs ma petite amie... Va voir si t'es aussi confortable là.*

Se retournant vers le Sergaigle et la Lionne, Arual décida enfin de se présenter.

-Merci, bien aimbale de ta part de m'en prévenir. Ces deux ne m'inspirent aucunement confiance depuis le cours de Métamorphose et bon... Mes pensées viennent tou justement d'être prouées!

La Serdaigle souria puis ensuite s'approcha quelque peu des vieux balais de son arrière plan. Cela faisait si longtemps que la Faucon n'avait pas volé, en tous les sens du verbe s'envoler. La sensation de couper l'air, de survoler à une vitesse folle une eau calme, de se laisser aller la terre se défilant sous soi ressemblant qu'à des couleurs floues. Le rêve, l'aspiration de liberté de tout homme, Arual le retrouvait en sa solitude et en Vol. Pensant que le silence s'était une fois de plus étendu un peu trop entre les trois élèves, la Serdaigle reprit parole.

-Pardonnez l'attente que je vous ai si maladroitement accordée. Je me présente finalement: Arual Haven. Inutile de mentionner ma Maison, je pense bien que vous vous en doutez... Enfin j'espère Wink C'est un plaisir de vous rencontrer, et vous vous nommez...?

Dit la Serdaigle en s'addressant autant au jeune homme qu'à la Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Ven 9 Fév - 2:52

HJ : Serpy incruste ( on est que deux alors ils faut bien qu’on se charge de rendre les Serpys présents ^^ ) Ben je dirais en septembre Aru...En fait je sais pas non plus XD

Absynthe riait par avance du résultat de leur petite farce . Elle s’accrocha à l’épaule de son cousin pliée en deux de rire rien qu’à inventer tout les évènements possibles et imaginables allant d’une Serdaigle en sous vêtements, mortifiée courant vers le château pour se chercher une autre pelisse , à une petite grive enroulée dans les fils de son propre uniforme , telle une momie ancienne nouvellement exhumée . La Vipère avait rosie de plaisir aux compliments sincères de son cousin , compliments bien rares et qui la touchaient d’autant plus . Elle lui avait murmuré un vague « oh ce n’est rien » mais tout son être en redemandait comme un chat des caresses ou un artiste des bravos . En voyant un Poufsouffle trébucher sur le filament bleu elle éclata d’un rire aigue incontrôlable à la limite de l’hystérie tandis que deux petites larmes naissaient au coin de ses paupières mi-closes par son fou rire . Oh cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas autant rit ! Elle s’agrippa aux épaules d’Adrian comme en proie à un suspense insoutenable , chiffonnant sa veste verte .

-Oh Adrian ! Hihihi ! Elle va y aller , elle va y…Ah dommage !

Lâchant son cousin elle se décala un peu de lui pour s’avancer , les mains jointes sur ses lèvres rosées débordantes d’éclat de rire joyeux sans animosité particulière . Elle était comme au spectacle et faillit applaudir à tout rompre lorsque le garçon de Serdaigle que sa collègue avait rejoint s’était apparemment mit en quête de l’hilarité collective Serpentardienne .

*Vises plus bas mon mignon .*

-Hihihi ! Oh ! La Rabat Joie stupide !

Absynthe posa ses poings sur ses hanches en faisant la moue mais son rire démentiel revint vite dérider son expression . Oh elle avait bien rit tout de même . Et sans cette fadasse de Gryffondor elle aurait pu carrément se tordre de rire au sol .

-Petits sauveurs de l’humanité…Pathétiques lionceaux à la tête enflée…

Comme s’il n’y avait qu’eux pour résoudre les problèmes ! Toujours à se mêler de tout et à s’occuper des choses qui ne les regardaient pas , qu’ils ne comprenaient pas tout bouffis de leur importance dérisoire de Saint Sauveur . C’était loin d’être terminé…Tant de poules autour d’un seul coq . Il fallait bien un cygne pour faire bonne mesure…Et le cygne c'était elle .

-Adrian , très cher…Donnes moi quelques instants que j’apporte la "French touch" à tout ça .

S’élançant d’une petite démarche sautillante et primesautière la Vert et Argent fila vers le petit groupe auquel il ne manquait plus qu’un Poufsouffle pour parfaire le tableau de l’écoeurante harmonie des Maisons frelatées . Et elle arriva sur des entrefaits intéressants…
Citation :
-Ta robe est entrain de ce détisser, c’est un sale coup des Serpentards…!
*Oh les vilains petits serpents ! Gnagnagna ! Bêcheuse !*
Citation :
-Merci, bien aimbale de ta part de m'en prévenir. Ces deux ne m'inspirent aucunement confiance depuis le cours de Métamorphose et bon... Mes pensées viennent tou justement d'être prouées!
*Tu ne m’inspires aucun respect quant à moi ma pauvre petite chose aveugle .*

-Bonjour !! , lança-t-elle de sa voie la plus aimable , douce , affable et joyeuse possible . Et joyeuse elle l’était vraiment .

-J’arrive pile poil pour les présentations ! C’est également un plaisir , dit-elle en fixant le Serdaigle en insistant sur le mot , ses yeux cherchant à capter son regard clair d‘un noisette qui aurait pu être banal mais qui curieusement seyait parfaitement à sa figure romantique . Ce ne serait pas trop dur de se forcer à jouer avec…Charmant , charmant pantin de tissu fragile et doux , idéal pour refaire délicatement ses griffes .

-Aurais je entendue des médisances dans l’air ? , demanda-t-elle innocemment les yeux au ciel et le menton légèrement relevé comme si une médisance aviaire flottait en cercle tel un vautour au dessus du petit groupe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Ven 9 Fév - 3:59

Adrian ne riait pas souvent . Il était bien plus souvent amusé qu’égayé et son amusement le portait plus à laisser filtrer un mince sourire plus ou moins aimable sur son visage . Seul Absynthe arrivait à lui faire faire les choses les plus folles et insensés sinon il restait raisonnablement calme, fidèle à son flegme britannique . Mais là…C’était à mourir de rire et il en prit pour cent ans de vie en plus avec toutes les pensées légères qui lui venaient à l’esprit . C’était tellement ridicule , et les gens étaient tous totalement dupes . Ses dupes . Pour l’une des rares fois de son existence , fort jeune il est vrai, un rire franc s’envolait dans les airs couvert par quelques autres Serpentard qui venaient eux aussi de remarquer la blague . Il posa une main sur celle de sa cousine toute aussi allègre que lui , faisant comme au théâtre lors d’une pointe dramatique , elle s’accrochait à lui emprunte d’une fausse angoisse goguenarde . C’était plus que drôle de voir à quel point la réputation de sagacité des Serdaigle était usurpée . Et ce fut plus qu’affligeant de voir que la réputation de fouineur des Gryffondor n’était pas non plus un mensonge . Son rire mourant sur ses lèvres qui se figèrent en un rictus entre le mépris et le dégoût de voir son plan fantastique inaboutir à cause de ça le Serpentard leva un sourcil d'ébène en signe de circonspection ennuyée .

Citation :
-Petit sauveur de l’humanité…Pathétique lionceaux à la tête enflée…

-Je crois qu’en fait ils sont tellement habitués à se rouler dans la fange et à s’y traîner qu’ils gardent les yeux baissés dès fois qu’une mare de boue se trouverait au sol, ils ne voudraient surtout pas la rater pour pouvoir s’y vautrer .

Il croisa les bras et continua de sourire . C’était tout de même un bien bon moment qu’il venait de passer à marquer dans les annales de Poudlard . Si le professeur Rogue avait put voir ça il lui aurait donner des bonbons à coup sûr . Ses yeux gris s’attardèrent un moment sur le groupe son esprit déjà en branle pour trouver autre chose concernant la Gryffondor décolorée en manque certain de neurones qui permettrait au moins de faire circuler l’information d’un hémisphère du cerveau à l’autre . Dans le genre : "Détourner un Serpentard de sa proie = Danger de mort lente , douloureuse , honteuse et particulièrement ignominieuse" . Mais une fois encore sa jolie cousine , décidément en inspiration se proposa d’envenimer un peu plus la situation . Adrian lui adressa un sourire et lui fit un signe leste de la main qui voulait dire qu’elle avait toute carte blanche . Le Vert et Argent était plus que jamais convaincu de l'efficacité original de ces plans d'action et de sa "French touch" inimitable .

La voir presque sautiller jusqu’à eux comme une charmante enfant sage lui ramena un sourire en demi lune proche du rire . Les pauvres ne savaient pas le moins du monde de ce que cachait une Absynthe-fleur , délicate rose aux piquants acérées , iris gracile dissimulant un cactus , une plante vénéneuse aux charmants pétales odorants de senteurs suaves et fraîches à la fois . Il se rapprocha légèrement pour écouter au mieux ce qui allait se dire , une partie de son cerveau en train d’échafauder une nouvelle stratégie vengeresse pendant que sa cousine faisait diversion . Il rit encore rétrospectivement en repensant à ce coup de la « pelote de laine » qu’il n’était pas près d’oublier….Du reste comment s'appelait cette pigeonne en bleu et bronze, petite dinde empotée , oie blanche perdue sur la terre et cervelle d'oiseau déguisée en rapace ?


*Anna...Anial...Anial Eaven . Oui c'est sûrement ça . De toute façon..*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Oliver Peterson
Elève Serdaigle 2ème Année
Elève Serdaigle 2ème Année


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Ven 9 Fév - 14:08

Citation :
-Salut, ça va vous deux ?
Oliver tourna la tête vers une jeune demoiselle blonde de la maison de Gryffondor qui venait de les saluer sans gêne particulière . Elle devait être quelqu’un d’assez amicale , d’assez ouvert , en bref quelqu’un d’aussi agréable que son sourire qui offrait un détour bienvenue de sincérité dans la marée verte de sourires plus ou moins francs et sardoniques . Il allait omettre ce bruit de fond pour lui répondre lorsqu’elle trouva la source des rires de la plupart des Serpentard . Un léger fil de l’uniforme de la première jeune demoiselle au cheveux brun s’emberlificotait entre plusieurs jambes , était parfois coincé sous des pieds ou bien tendu à l’extrême comme un piège dans l’attente d’un trébuchement quelconque . Sa robe aux couleurs bleus se retrouvait quelque peu décousue mais le résultat pourrait être bien pire avec la longueur déroulée et le Serdaigle se demanda un instant comment tout les autres élèves pris dans les mailles du filet que formait ce fil de tissu allaient réussir à se sortir de là .

Il releva brièvement les yeux sur les Serpentard qu’avait désigné la Gryffondor comme coupables . C’était tellement tentant tellement plausible mais l’habilité des Serpents pour les coup en douce et dans l’ombre commençait à prendre les contours de la réalité pour lui . Etait ce bien sûr ? Ne se chercheraient-ils pas plutôt un endroit où rire en silence pour dissimuler leur forfait ? Où alors ils n’en avaient cure…Le fait est qu’ils les fixaient sans aucune retenue et le jeune homme se sentit un peu plus mal à l’aise . Il ne voulait pas de problème , surtout pas avec des gens dont l’esprit fonctionnaient à l’opposé du sien , des gens sans remords et visiblement acharnés à faire ce qu’ils voulaient pour se divertir sans se soucier des autres ou de la morale…Mais pourquoi ?


-Qu’est-ce que tu as bien pu leur faire ? , demanda-t-il à la jeune fille de Serdaigle en se rendant compte que perdu dans ses réflexions il venait de parler en même temps que celle-ci .

Il s’arrêta abruptement un peu confus et leva une main penaude en signe d’excuse .

-Je suis désolé Arual et désolé aussi pour ce qui…pour ce qui t’es arrivé . Ce n’était franchement pas amusant .

Il avait eu besoin de lui dire , un peu pour nier les rires des Serpentard un peu calmés mais qui leur jetaient toujours des regards luisants .

-Oh et je suis Oliver Peterso…
Citation :
-Bonjour !!
Interrompu dans sa phrase par l’arrivée d’une troisième jeune fille il ouvrit des grands yeux lorsqu’il la reconnu . C’était celle aux allures de princesse lointaine , aux yeux de lumière insondables et qui l’attirèrent mais de façon sinistre . Comme un papillon aimanté par la flamme . C’était la Serpentard de tout à l’heure et il avait du mal à croire qu’il la voyait d’aussi près . Pour lui les Serpentard étaient des êtres à des milles de lui , le plus loin possible sur leur podium et leur piédestal . Et voilà qu’une d’entre eux descendait de son trône , comme une déesse de basalte qui se mettrait soudain à marcher et à parler parmi des être fait de chair et de sang . Mais si déesse de pierre il y avait , déesse de pierre elle resterait en dépit de son allure amicale qu’il avait pourtant du mal à ne pas croire . Il perçu son insistance à le regarder et fatalement il releva les yeux pour plonger dans l’immensité de son regard doré , un regard comme il n’en avait jamais vu et qui sûrement conférait toute sa beauté à cette Vipère . Il eut l’impression d’être un noyé au milieu d’un océan d’or liquide et se rapprocha un peu plus de d’Arual qu’il considérait comme sa bouée salvatrice pour l’empêcher de sombrer . Il était tellement proche d’elle au final que des cheveux échappé de la coiffure de la jeune fille vinrent lui chatouiller la joue aussi décida t-il de s’éloigner un peu se faisant l’effet d’un jeune enfant qui s’accrochait aux robes de sa mère devant un animal inconnu et exotique .

-Heu…Eh bien en fait..., répondit-il à la Serpentard .

*Que dire sans qu’elle se vexe ? Comment leur parler sans qu'ils ne le prennent mal ? Et surtout sans mentir ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adanedhel Iluvatar
Elève Gryffondor 2ème Année
Elève Gryffondor 2ème Année


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Ven 9 Fév - 17:05

*Bon, alors là, normalement, je sors dans le parc et devrait pas y avoir de souci...*

C'était la conclusion à laquelle Adanedhel avait fini par arriver lorsqu'elle avait lu sur son emploi du temps que son prochain cours consistait à apprendre à voler... Certes, elle savait déjà comment cela marchait, pour avoir tout simplement frôder l'un de ces jours derniers et être allée un peu tâter du vol avant les autres, de manière à savoir ce que l'on ressentait lorsqu'on évoluait dans l'air sans autre support qu'un balai... Mais ce n'était pas une raison pour râter les cours... Si elle pouvait en apprendre un peu plus, cela lui allait...
La jeune fille tourna la tête vers la droite et elle se posa alors une question qu'elle n'avait pas jugée utile jusqu'alors mais qui s'imposa à elle dans toute son immensité irrésoluble :


*... Mais c'est par où, le parc ?*

Connaissant son habituelle faculté à s'embrouiller si elle cherchait à fonctionner par un raisonnement qui aurait semblé logique aux autres (dans le cas présent : aller demander de l'aide à un élève plus âge ou, plus radical, un professeur) et ses fantastiques qualités humaines, elle ne se risqua pas à aller demander son chemin, ce que lui interdisait de toute façon son orgueil et elle se fia, comme toujours, à son instinct.

*Bon. A droite, aller.*

Décida-t-elle, alors que la droite en question n'était constitué que d'une tapisserie qui recouvrait le mur. Elle écarta la tapisserie et découvrit un passage qui s'enfonçait dans les profondeurs noirâtres du château. Bon, elle était encore capable de trouver des solutions lorsqu'il y en avait.
Sans réfléchir, elle s'engagea dans cette voie qui s'offrait à elle et s'avança de son habituel pas vif et décidé dans ce mince boyau des entrailles de l'école de magie. Au bout de quelques minutes de marche silencieuse, elle aperçut de la lumière et poussa le battant de bois qui s'opposait à sa sortie. Un tableau représentant une bande de mages dans un salon pivota pour la laisser sortir d'un mur, en plein milieu d'un couloir. Elle lança un regard dissuadeur de tout commentaire aux quelques élèves de cinquième année qui passaient par là pour se rendre à leur cours de Défense Contre les Forces du Mal et vit, à travers une fenêtre qui s'ouvrait devant elle, l'objet de ses recherches : le terrain de Quidditch. Elle était sur la bonne voie. Il ne lui restait plus qu'à trouver un moyen de descendre, de franchir la muraille, et elle y serait...
Accélérant le pas pour éviter d'être encore plus en retard qu'elle ne l'était déjà, elle parcourut le couloir dans lequel elle était et trouva un escalier qui descendait. Aurait-elle pu demander mieux ? Il était évident que non... Descendant les marches quatre à quatre, elle débarqua soudain dans le hall d'entrée, un éclat entre la colère et la détermination dans le regard, à mi-chemin entre la fierté d'avoir trouvé le bon itinéraire et la frustration encourue par ses détours qu'elle avait dû faire.
Elle poussa d'une brusque détente du bras les lourdes portes de chêne qui lui barraient la route et sortit dans le parc. Inspirant profondément, elle se dirigea droit vers le terrain sans se poser plus de questions, mais s'arrêta dès qu'elle fut entrée en voyant qu'il y avait déjà pas mal d'élèves... Elle voyait bien que des conversations allaient déjà bon train, et elle préférait attendre le début officiel du cours plutôt que d'arriver comme ça, au milieu des autres... Surtout qu'elle n'aimait pas franchement tenir une conversation... Aussi s'avança-t-elle juste suffisemment pour que tous voient qu'elle était arrivée mais ne pronnonça-t-elle pas le moindre mot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley
Elève Gryffondor 1ère Année
Elève Gryffondor 1ère Année
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   Dim 4 Mar - 20:39

Pour une fois (ô miracle !), Ginevra s'était levée assez tôt pour pouvoir s'habiller correctement, passer un temps fou à nouer sa cravate, à enfiler ses hautes chaussettes et ses ballerines vernies, et se peigner fissa les cheveux, sans même essayer de les attacher. A quoi bon ? Si elle les avait laissés pousser, depuis l'entrée de Ron à Poudlard, c'était bien pour les laisser flotter au vent (et se débarasser de son carré ridicule, c'était vrai aussi). C'est donc d'un pas guilleret que notre petite rouquine descendit du dortoir des filles de Gryffondor, son sac sur l'épaule, pour se diriger vers la Grande Salle. Après de nombreux détours de rigueur (pourquoi changer les bonnes vieilles habitudes ?), quelques arrêts pour demander aux élèves plus âgés si, par hasard, le réfectoire avait été déplacé pendant la nuit (tout était possible, à Poudlard...), et de précieuses minutes passées à tourner gentiment en rond, passant et repassant devant des tableaux excédés, Ginevra arriva enfin devant les majestueuses portes de la Grande Salle. Elle entra, bousculée par les dizaines d'élèves manifestement affamés (c'était donc pour ça que tant de nourriture était prévue, ici : l'école comptait des membres relativement voraces), et trouva par bonheur la table des Gryffondor assez rapidement.
" Ginny chérie, prends encore un peu de porridge, tu es maigre comme un balai ! " Telle était une des phrases préférées de Mrs Weasley. Et, plus par habitude que pour faire plaisir à sa maman, Ginny se resservit plusieurs fois, en se rappelant les millions de recommandations que lui avait faites Molly, les larmes aux yeux, en la voyant monter dans le train : " Tu prendras bien soin de toi, n'est ce pas ? "; " Si tu as le moindre problème, écris nous ! " ou encore " Fred, George, occupez vous de votre petite soeur ! Ne te laisse pas marcher sur les pieds, ma Ginny chérie !", et toute une panoplie d'autres phrases plus longues et répétitives les unes que les autres.
Enfin... bref. L'heure n'était pas à ressasser les dires de Mrs Weasley, pensa Ginny, en se levant. Par ailleurs, il valait mieux qu'elle se dépêche, rapport au fait que le cours de vol risquait fort de commencer sans sézigue. Ce qui aurait pu poser un léger problème.
La petite rouquine sortit donc du château, et se mit à regarder à droite et à gauche, sur le seuil de la grande porte, avec l'espoir de voir débarquer un gus portant un balai sur son épaule qui lui ferait de grands signes pour lui montrer le chemin du terrain. Du haut de son mètre quarante cinq, Ginny avait effectivement un certain mal à regarder par-dessus les arbres et compagnie pour trouver où elle était censée se rendre. Malheureusement, personne ne daignant se pointer pour la renseigner, Ginevra prit le parti de se débrouiller seule.
Et, chose étrange, elle parvint -non sans peine, c'est évident- à distinguer des bruits de voix, derrière un large bosquet, qui lui permirent de débarquer sur le terrain de vol (les voix, pas le bosquet). Et de voir tout le monde se retourner à son approche. Joie.
Elle approcha timidement du groupe d'élèves, prenant le parti de leur sourire en guise de bonjour. Heureusement, le vol était une des matières qu'elle devrait maîtriser le mieux... ou peut être que voler sur un vieux Brossdur depuis l'âge de cinq ans ne l'aiderait absolument pas, qui savait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours Première année : Initiation [Reprise]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours Première année : Initiation [Reprise]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suzanne L. Bennet, première année
» [Cours Première Année] Deuxième cours.
» [5eme Année] Cours d'informatique
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Extérieur de Poudlard :: Cour de Vol sur Balais-
Sauter vers: