AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mar 16 Jan - 22:34

HJ : Titre en anglais : Non de non nous sommes britishs ! Et puis ça passe mieux en shakespearien XD

Une chose était sûre : la nuit dans les sous sols de Poudlard il n’y avait pas âme qui vive . Pourquoi ? Eh bien si jamais ces âmes échappaient à la surveillance de Rusard et de son horrible moucharde féline , elles n’échapperaient pas aux courant d’air venteux qui circulaient d’un couloir à un autre en produisant des bruits de fantôme à l’agonie . L’autre point négatif était que dans les cachots aucun rayons de lune ne venait jeter de son éclat argentin , sûrement plus efficace que les quelques torches que le vent n’avait pas soufflé .

*Et ce n’est pas faute d'essayer .*

Enveloppé de la tête au pied dans une cape encore plus noire que l’ombre Adrian essayait de minimiser les bruits de talons sur la pierre bien qu’il fut à moitié sûr que le vent se chargerait de les atténuer pour lui . Il ne laissait filtrer qu’un peu de lumière du bout de sa baguette et cette lueur faiblarde éclairait la serrure du cahot n:5 en face des deux Serpentard . Suivant les informations contenues dans le cahier de calculs de son père et la carte qu’il avait dessiné lorsqu’il était encore élève à Poudlard , leur but se trouvait quelque part caché derrière cette porte de prison . Le jeune homme avait roulé la carte qu’il avait rangé dans une poche intérieure de sa cape . Il n’en avait pas besoin , il avait déjà mémorisé leur parcours , mais deux précautions valaient mieux qu’une . Il avait mit au point cette sortie nocturne avec sa cousine lors de leur premier soir passé dans cette école et cette nuit c’était le moment de le concrétiser . Peu importait vraiment ce qu’il trouverait là-dessous dans le fond , ce qui les avaient attiré c’était surtout le fait de détenir quelque chose que personne d’autres n’aurait . Si Absynthe avait manifesté la volonté de partir en petit comité ils n’étaient en définitive qu’en duo du au manque flagrant de potentialité à Poudlard . Pas question de tout mettre par terre à cause d’un incapable qui ferait tout capoté dès le début . Ayant une grande confiance en ses capacités le Serpentard n’était pas non plus trop optimiste en ce qui concernait les talents des autres . Preuve très simple de ce qu’il pensait : ces autres ne s’appelaient pas Moriarty alors…

Il laissa courir sa main sur la porte blindée , mais il n’y avait apparemment rien de nocif . En fait il n’y avait apparemment rien de bien intéressant qui vaillent la peine d’être mis sous clef derrière ces portes . Rien de valeur pour quiconque n’était pas dans la confidence. Eh oui , ils étaient vraiment privilégiés….Le Vert et Argent tourna lentement l’espèce de verrou qui fermait la porte en produisant un cliquetis lourd qui se répercuta un moment en écho contre les parois de pierre froides avant que le vent ne s’en empare et ne le réduise au silence . Le jeune garçon tira la porte qui à sa grande consternation racla le sol dans un bruit de ferraille rouillée . Une scie contre un tableau noir n’aurait pas fait pire et il s’immobilisa un instant en retenant son souffle et regardant derrière sa cousine . Non rien dans ce couloir et comme pour souligner ce fait une autre torche s’éteignit soufflée par une bourrasque plus violente que les autres .

Il pénétra dans le cahot et rabattit la capuche sur sa tête en intensifiant le rayon de lumière que produisait sa baguette tant l’obscurité était totale et opaque . Ils devaient donc trouver un passage secret vers les tréfonds de Poudlard là-dedans ? Il jeta un regard vers Absynthe en quête d’approbation . Quelques part dans le cachot se faisait entendre un bruit de goutte à goutte peut-être était ce un bon endroit pour commencer à chercher ? Enfin une fois qu’ils auraient trouvé comment on se rendait sous terre ils auraient fait le plus dur . C’est du moins ce qu’il croyait . De toute façon ils allaient réussir , rien ni personne ne les empêcheraient et en l’occurrence le personne serait encore plus vrai . Rusard devait rôder dans les ailes douillettes des tours de Gryffondor ou de Serdaigle et il doutait que la vieille Mc Go fasse des petites sortie nocturne dans les cachots . Quant au professeur Rogue..Pff que dirait-il à ses chers petits serpents ?


* « Les enfants vous rôdez dans les couloirs ! A plus de onze heures ! C’est bien continuez… »*

-Alors ? Première étape accomplie et grâce à qui ? C’était une bonne idée de faire le tour vers les cachots intérieurs , on a feintés les deux ursidés qui suivent tout le temps Drago en plus du régiments de Poufsouffle qui faisaient leur incursion habituelle et "secrète" vers les cuisines…

Le Serpentard renifla de dédain et se frotta les mains pour les réchauffer , ce nétait pas le moment d'avoir les mains crispées .

-Au travail , tu crois que l'ouverture pourrait se trouver dans un mur ou plutôt au niveau du sol pour s'accorder un peu mieux au thème de l'école ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mar 16 Jan - 23:34

Absynthe résista plutôt difficilement à l’envie de sautiller sur le sol de pierre brute , limite à peine taillée . Oh elle savait se faire discrète ! Mais elle était tellement joyeuse de partir en excursion , surtout depuis le temps qu’ils en parlaient de celle là ! Et le quotidien de Poudlard était si monotone ! A part des Epreuves organisé de temps à autres . Et encore sous le nom trompeur d’épreuve se cachait en vérité un véritable chemin de croix , plus proche du parcours du combattant que du divertissement . Enfin un divertissement d’un genre particulier et Syn se flattait d’avoir un esprit particulièrement ouvert en ce qui concernait le divertissement . C’était sûrement ce qui la sauvait de la dépression…Calcant son pas sur celui silencieux de son cousin elle se dit que Couic aurait pu leurs être utile si seulement il n’était pas introuvable depuis deux jours . Si cette Miss Teigne lui avait mit la patte dessus elle se ferait une joie de la monter en écharpe cette carne décrépie . Elle qui adorait pourtant les animaux ne pouvait souffrir la présence de cette sale bête dans son espace vitale . Ce qui équivalait à au moins deux ou trois centaines de mètres en long en large et en diagonale .

Une bourrasque souleva sa cape et s’infiltra sous sa robe qui gonfla comme un parapluie l’espace d’un bref instant . Syn prit le temps de frissonner . Si c’était une bonne idée de se faire une petite sortie nocturne c’était aussi parce qu’on évitait les gêneurs . Du moins les gêneurs censés . Elle avait littéralement la chair de poule et pourtant sa cape de velours bordeaux avait une fonction chauffante…Oui elle était sortie parée comme une reine , pas question de se négliger ne serait ce qu’une soirée . En fait il fallait bien qu'elle trouve un moyen pour porter son excédent de vêtements qui allait toujours croissant et la jeune demoiselle avait résolu de se changer pour chaque occasion différente . La natte de ses longs cheveux lui tapotait le dos et parfois faisait carrément le tour de son cou comme une écharpe lorsque le vent la poussait . Une écharpe voilà ce qu’elle avait oublié , bercée par la chaleur trompeuse de sa salle commune elle n’avait pas pensé à la froideur du vent d’hiver . Il fallait vraiment qu’elle croise cette Miss Teigne en fait…


IIIIIIIIIIIIIIIICR

Les yeux de la jeune fille s’arrondirent lorsque la porte qu’auscultait son cousin il y a peine cinq secondes se mit à produire ce boucan du diable alors qu'il l'ouvrait . Elle l’aurait poussé à l’intérieur du cachot , mais lui préféra prendre le temps de regarder si on les avait repérés . "Evidemment" aurait dit Syn , mais maintenant il s’agissait de ne pas se faire localiser ! Elle suivit Adrian à petit pas pressés et décida à sortir sa baguette pour faire un peu de lumière elle aussi . Jusqu’ici il avait été le seul à se geler les mimines . Hey ! C’était lui le chef de l’expédition…Il avait toutes les charges de sa fonction lui qui aimait tellement les responsabilités…Sa voix perça d’ailleurs le silence venteux qui régnait dans la pièce plus humide qu’autres chose . Du reste Absynthe avait l’impression curieuse de sentir cette humidité . Une odeur d’eau en stagnation qui venait du sol , du mur et du plafond . C’était inouïe de constater que personne n’avait entendu parler du confort moderne à Poudlard . Dumbledore faisait des économies pour se payer sa retraite ou quoi ?

-Très bonne idée oui, roi de la Feinte…Je suis sûre que Crabbe et Goyle , avec leur astuce et intelligence innée , auraient tout de suite sut que nous allions faire quelque chose d’illégal et qu‘on ne voulait pas d‘eux . Quant aux Pouffys…Adrian tu ne sais donc pas que ces bêtes là sont encore plus...eh bien justement , encore plus bêtes en troupeau ? Quoique j’avoue que leur déplacement de masse pour piller le garde manger était assez effrayant…

Tout en parlant la petite donzelle inspectait le plafond avec le rayon de sa baguette . D’où venait ce bruit de fuite absolument irritant ? Elle préférait en trouver la source avant que la source ne la trouve : en lui gouttant sur le nez par exemple .

-Je dirais le sol sans hésitation , mais je me demande s’il ne s’agit pas du vieux truc de la pierre que l’on presse et qui ouvre une trappe . Regarde toutes ces pierres déchaussées près de la grosse table là-bas ! Je ne vois pas pourquoi on mettrait une table de banquet ici…Les morts ne mangent plus….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Lilou Nibler
Elève Poufsouffle 2ème Année
Elève Poufsouffle 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 33
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mer 17 Jan - 16:37

Comme a son habitude, Lilou traînait dans les couloirs des cachots. L'envie de retourner dans sa salle commune ne lui disait rien du tout, et elle s'amusait donc a observer tout ce qui pouvait se passer autour d'elle. Bien évidemment, à cette heure ci, les couloirs étaient désert, mais avec une peu de chance, elle trouverait quelque chose de trépident à faire. Elle laissa filer quelques minutes, mais à part un groupe d'élève de sa maison qui se préparait à aller faire une rafle dans les cuisines, comme ils en avaient pris l'habitude plusieurs fois par semaine, il n'y avait pas âme qui vivent. Elle trouvait cette manie plutôt agaçante, surtout quand on savait comment ils obtenaient leurs butins. Leurs histoires étaient pleine de discrétion pour mettre en oeuvre un vol gigantesque, mais comme beaucoup de monde le savait, ils ne leurs suffisaient qu'as dire un mot pour l'obtenir des elfes de maisons. Elle était prête a rentrer se coucher, après une recherche infructueuse, lorsqu'elle aperçut deux silhouette. Elle resta tapie dans son coin d'ombre pour ne pas se faire remarquer.

*Humm parfait, avec ces deux là, je suis sûre que je ne vais pas m'ennuyer, et découvrir des tats de choses intéressantes.*

Lilou n'avait pas mit longtemps pour reconnaître les deux personnes qui s'avançaient vers le cachot n°5. La première, sans nul doute une jeune fille qui devait être très agréable pour peu que l'on fasse partie de sa maison, ou bien de ses intimes, n'était autre qu'Absynthe Mortsonge, une élève de première année, qui étudiait chez les Serpentard. La deuxième n'était autre que son cousin Adrian Moriarty. Lilou ne le connaissait que de vus, il avait beau être un garçon somme tout charmant d'apparences, les gens disaient de lui qu'il avait un coeur de pierre, et qu'il n'aimait personne hormis lui, et certainement sa cousine. Ces deux la semblait chercher quelque chose, et Lilou était bien décidé à le découvrir. Non pas pour les vendre à Dumbledore le moment venu, mais elle était bien décidé à s'amuser un peu. Elle aurait aimé les suivre, et qu'ils soient au courant, car elle se moquait du mal qu'on pouvait penser ou même dire d'elle, mais les Serpentards détestait les Pouffsoufle. A vrai dire ils détestaient un peu tout le monde du moment que ceux ci n'avaient pas le sang pur.

Lilou les suivit silencieusement, sans vraiment prendre gare au bruit de ses pas, car ils étaient couvert par ceux des jeunes serpents, ainsi qu'étouffés par le vent. Elle serrait sa baguette dans sa main, mais n'avançait qu'as l'aide de la faible lueur que produisait la baguette d'Adrian. Elle le vit rabattre sa capuche sur sa tête, et il tourna la poignée tout en poussant la lourde porte. Celle émit un grincement tonitruant, qui finit enfin par se taire, Lilou avait profité de se bruit pour se rapprocher d'eux au cas ou ils refermeraient la porte derrière eux. Elle resta immobile et resta caché pour écouter leur conversation:


-Alors ? Première étape accomplie et grâce à qui ? C’était une bonne idée de faire le tour vers les cachots intérieurs, on a feintés les deux ursidés qui suivent tout le temps Drago en plus du régiment de Poufsouffle qui faisaient leur incursion habituelle et "secrète" vers les cuisines…

-Très bonne idée oui, roi de la Feinte…Je suis sûre que Crabbe et Goyle , avec leur astuce et intelligence innée , auraient tout de suite sut que nous allions faire quelque chose d’illégal et qu‘on ne voulait pas d‘eux . Quant aux Pouffys…Adrian tu ne sais donc pas que ces bêtes là sont encore plus...eh bien justement, encore plus bêtes en troupeau ? Quoique j’avoue que leur déplacement de masse pour piller le garde manger était assez effrayant…

-Au travail , tu crois que l'ouverture pourrait se trouver dans un mur ou plutôt au niveau du sol pour s'accorder un peu mieux au thème de l'école ?

-Je dirais le sol sans hésitation, mais je me demande s’il ne s’agit pas du vieux truc de la pierre que l’on presse et qui ouvre une trappe. Regarde toutes ces pierres déchaussées près de la grosse table là-bas ! Je ne vois pas pourquoi on mettrait une table de banquet ici…Les morts ne mangent plus….

Lilou restait silencieuse, et écoutait chaque mot. Ainsi, ils avaient fait faux bons aux deux imbéciles qui traînaient toujours derrière Malfoy, et ils avaient réellement l'intention de faire quelque chose d'illégal. Intéressant. Elle n'aimait pas forcément comment ils parlaient des Pouffsoufles, mais après tout, elle pouvait bien se trouver dans la même maison qu'eux, et être totalement différente. Elle allait maintenant devoir attendre que les deux verts et argents trouvent le moyen d'avancer plus loin, pour pouvoir continuer l'aventure, sinon elle serait réduite à écouter leur discussion, et le pire serait qu'ils décident de laisser tomber, et qu'ils tombent sur elle, ici, seule, non pas sans défense, mais dans une position qui pourraient les embarrasser tous les trois.
Elle jeta un oeil a travers l'interstice laissé ouvert de la porte, et les vits commencer à chercher une pierre, qui devaient certainement leur permettre d'aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kadabra.superforum.fr
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mer 17 Jan - 18:55

Adrian haussa les sourcils , mais dans le noir ça ne servait à rien pour ainsi dire . Quoi ? C’était tout de même un avantage de temps et d’énergie considérable que d’avoir éviter une longue discussion fastidieuse , uniquement pour envoyer ces deux lourdauds dans le chemin inverse à ceux que lui et sa cousine empruntaient ? Peut-être Malfoy les avait il eut au berceau , mais cette paire d’imbécile avait un besoin viscérale de suivre quelqu’un , de se tenir dans son dos , de faire craquer leur phalange à chaque froncement de sourcil de leur maître…Epuisant . Par contre ils étaient tombés à peu près d’accord pour ce qui était des Poufsouffle , à un détail près .

-Héhé ! Non effrayant n’est pas le bon mot . Consternant me semble plus approprié . Ou effrayant de "consternitude" si je peux me permettre ce barbarisme .

Rabattant les pans de sa cape pour se préserver un tant soit peu du froid , il dirigea son attention vers le coin de la pièce que lui désignait Absynthe . Oui, pourquoi mettre une table de cette taille qui pourrait facilement supporter un hyppogryphe tout entier , dans un cachot seulement fréquenté par quelques fantômes ? Le jeune homme pressa une ou deux pierres , mais il n’était pas très convaincu . Non tout de même , on devait être un peu plus malin que ça à Poudlard . Les fondateurs de l’école avaient du s’élever à un niveau tout autre de maîtrise que ne le faisait le directeur actuel de l’école . Albus Dumbledore plus grand sorcier du monde ? Pourquoi ? Parce qu’il avait son nom sur une chocogrenouille ? Tss….

-Non ce n’est pas là , c’est vrai que c’était tentant de se dire que le mur tombait en ruine pour une bonne raison , mais non . C’est juste dut à un manque d’entretien et non à…Hey ! Ecoutes !

Le Serpentard leva un index comme pour suspendre le bruit qu’il entendait , mais au moment même le vent s’engouffra par la porte qu’il n’avait pas totalement refermé pour éviter de refaire un ramdam fatal , et il la fit claquer un bon coup en la refermant totalement . Le Vert et Argent grimaça et fit signe à sa cousine de s’activer . Ce serait idiot d’être arrivé jusqu’ici et de se faire pincer pour une idiotie pareille . Ce qu’il avait voulu souligner c’était le bruit du goutte à goutte . Lorsque l’eau touchait le sol humide un autre petit cliquetis se faisait entendre , un bruit ténue de clochette .

-Hey petite maligne , le roi de la Feinte a trouvé ! Regarde !

Sûr de son coup il pointa sa baguette vers le coin droit de la pièce . Il éclaira une petite flaque d’eau au sol , une petite flaque sombre et grisâtre agitée de remous qui n’étaient pas essentiellement du au compte goutte . Adrian s’activa pour trouver une petite pierre à lancer dans la flaque , mais il n’y avait rien d’autre que de la poussière dans le cachot . Il n’allait tout de même pas décrocher une pierre du mur pour la balancer dedans . Il se rapprocha du petit point d’eau qui devait tout juste faire trente centimètres de diamètre .

*Je m'etreindrais quelques fois !*

-C’est là-dessous ! La goutte d’eau fait trop d’écho par rapport à la taille de la flaque et je n’y mettrais pas ma main , mais elle doit être profonde ! On dirait que le pavé c’est décelé et c’est effondré…Ca veut dire qu’on a de l’eau juste sous nos pied . Mais ce n’est pas possible que de l’eau courre sous toute la salle…Cherches pour un mur qui aurait une sorte d’infiltration . Une infiltration pire que le reste . Dans les espèce de box là-bas . Les trucs qui ressemblent à des cellules ! , précisa t-il inutilement .

A dire vrai le Serpentard n’était pas tellement enthousiasmé à l’idée d’aller rôder de ce coté ,les lueurs vives de leur baguettes perçaient avec peine l‘obscurité et les rayons de lumière qui dansaient sur les barreaux des box ne le rassurait pas . Il avait l’impression d’être surveillé , mais c’était sans doute un effet de sa conscience . S ‘il commençait à s’impressionner dès le départ il n’était pas rendu . Surtout qu’Absynthe était du genre réceptive et qu’elle ne manquerait pas de sentir qu’il n’étai plus très vaillant . A ce stade ils iraient encore moins loin…Le jeune garçon prit son courage à deux mains ( drôle d’expression ^^ ) et pénétra dans l’une des cellules au fond du cachot en inspectant avec soin la chambre .


HJ : à toi l’honneur de trouver . Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Jeu 18 Jan - 0:24

Bien que son cousin prétendent le contraire Syn était persuadée que le passage secret vers les sous sols de Poudlard était ici même sur le mur qu’elle tapotait de ses petites mains habiles de petite curieuse . Elle était monté à genoux sur la table et tâtait le mur avec entrain prête à prouver qu’elle avait raison , mais l’évidence se profilait toujours plus nette à l’horizon : il n’y avait rien .

Citation :
-Non ce n’est pas là , c’est vrai que c’était tentant de se dire que le mur tombait en ruine pour une bonne raison , mais non . C’est juste dut à un manque d’entretien et non à…Hey ! Ecoutes !

-Je ne fais que ça t’écouter !

Mais tout ce qu’elle entendit fut le bruit gigantesque de la porte en acier qui claque et du verrou qui se remet en place . Absynthe plaqua ses mains contre ses oreilles comme pour assourdir le bruit et le contenir dans la pièce , mais il avait du résonner dans tout le château ! Tous les sous sols du moins . Un peu en panique la jeune fille se tourna vers son cousin en quête d’une marche à suivre comme elle le faisait toujours lorsqu’elle ne savait pas quoi faire . Oui , bien sûr il fallait faire vite , ça elle le savait déjà ! Elle sauta de sa table sa natte lui tapotant le dos . Elle l’attrapa entre ses doigts et commença à zieuter de droite et de gauche ce qui ne servait strictement à rien en fin de compte . Son cousin se révéla plus efficace qu’elle et Syn sentit son cœur s’accélérer en même temps qu’un étau lui serrait la poitrine alors qu’il lui annonçait qu’il avait trouvé…une flaque . La petite fille lui jeta un regard qui voulait dire « Oh sensationnel , pince moi je rêve ! » , mais en même temps sont histoire de flaque sans fond l’intriguait . Alors qu’il disparaissait glorieusement dans le fond de la salle en poursuivant sa logique sûrement très clair dans sa tête , la fillette continua de regarder la surface de l’eau et y trempa le bout de son pied . Pas de fond , aucune surface dur . Poussant sa hardiesse plus loin la Vert et Argent s’accroupit au sol et se mira dans le petit point d’eau comme elle l’aurait fait dans une glace . Superbe tout simplement . Ses yeux captait admirablement bien la lueur de sa baguette . Par contre elle n’aurait peut être pas du laisser ses mèches lisses sur le devant . Surtout qu’elle savait les friser magiquement grâce à Sorcière Hebdo . Grand progrès pour elle vu qu‘elle ne se coiffait jamais toute seule avant . La luminosité derrière elle s’affaiblit et elle sut que son cousin se décidait enfin à explorer une des petites cellules . Elle aurait bien passer sa main dans l’eau , mais être à moitié dans la pénombre ne la réjouissait pas aussi couru t-elle à la suite de son cousin et rentra dans le même box que lui . Peureuse elle ?

Non voyons ! Elle était la reine de ce qui lui plairait et rien ne pourrait l’atteindre ou la blesser si elle ne le voulait pas ! C’était aussi simple que ça ! Se dépêchant de se sortir de là , elle prit sur elle de visiter le box suivant et tomba nez à nez avec une énorme araignée qui descendait sur un fil , toutes ses pattes gigotant à une vitesse folle . Un cri franchit les lèvres d’Absynthe . Un cri qu’elle ne pu retenir .


-Hiiiiiiiiiiiii !

Elle avait un tel dégoût des araignées ! Dégoût tellement ancrée en elle que l’araignée fit un vol plané à travers la pièce sans qu’elle l’ai touché . Le genre de magie chaotique dont était capable n’importe quels sorciers en détresse . Et Syn se considérait en détresse . L’arachnide ne demanda pas son reste et fila du cachot en passant sous la porte ( droit sur Lilou quoi XD ) . Absynthe émit un petit « mm ! » supérieur , puis se remit à ses recherches qui ne se retrouvèrent couronnées de succès que par le plus grand des hasards comme à chaque fois avec elle . Lorsqu’elle considéra l''imbibation des pierre en face d'elle et s’appuya à un des barreaux froids qui pivota sous sa pression en entraînant tout un tas de cliquetis métalliques de quelque chose de lourd qui coulisse . Absynthe crut avoir déboité un barreau avec sa seule force physique l’espace d’un instant , mais elle se rendit vite compte de sa trouvaille inespérée .

-Adrian ! Adrian ! Viens voir !

Elle fit deux/trois petits sauts sur place en frappant une fois dans ses mains . Là dans le cachot derrière elle un large passage venait de s’ouvrir à même le sol pierreux , dévoilant un large escalier qui s’ouvrait sur les ténèbres . Un escalier humide et un peu ruisselant , d'ailleurs on entendait des gouttes d'eau plonger dans une multitudes de petites flaques . La Vert et Argent se pencha pour essayer de voir quelque chose , mais c’était le noir total . Une bouffée d’air froid et renfermé la saisie , comme une odeur d’un vieux dictionnaire de latin . Quelque chose d’ancien .

HJ : Lilou rien ne t’empêches de faire une rentrée quand tu le souhaites le client est roi XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Lilou Nibler
Elève Poufsouffle 2ème Année
Elève Poufsouffle 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 33
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Jeu 18 Jan - 17:46

Lilou restait immobile, tendant l'oreille au moindre son. Elle ne voulait pas rater une miette de se qui se disait à l'intérieur, mais elle surveillé également les bruits qui pouvaient provenir de derrière elle. Ce n'était pas le moment de se faire repérer par Rusard, ou sa satanée chatte, qui avait le don de se relier à son maître pour lui indiquer les élèves fautifs, par on ne sait quel moyen. Certaines phrases prononçait ne lui servait à rien, mais elle faisait attention au moindre mot. Peut être un des deux lâcherait une indication sur leur passage lorsqu'il l'aurait trouvé. Car une fois partis, Lilou n'aurait plus qu'à entrer dans la pièce, et suivrent les indications orales qu'ils avaient laissées. Absynthe semblait avoir trouvé quelque chose sur le mur d'en face, au moins, il ne serait pas difficile de suivre leur trace, mais c'était beaucoup trop facile, et Adrian le lui fit remarquer. Quelques minutes passèrent dans le silence de leur recherche, et la jeune fille tapie derrière la porte sentait des crampes envahir son corps par tant d'inactivité. Soudain, elle entendit Adrian demander à sa cousine d'écouter. Lilou tendit l'oreille, et perçut un léger bruit de clapotement, lorsque sans crier gare, un courant d'air lui rabattit la porte au nez. Elle poussa une exclamation de surprise, qui fut masqué par le bruit. Lilou se retourna pour être sur que personne ne venait dans sa direction alarmé par le bruit, et reporta son attention derrière la porte. Elle colla son oreille et écouta du mieux qu'elle pouvait.

-Hey petite maligne, le roi de la Feinte a trouvé ! Regarde !

A ses mots, Lilou sursauta de joie, peut être allé elle enfin savoir ce qu'ils cherchaient, mais une fois qu'ils auraient quitté la pièce, il lui faudrait chercher à son tour, ce qui risquait de lui faire perdre toute trace des deux serpents.

-C’est là-dessous ! La goutte d’eau fait trop d’écho par rapport à la taille de la flaque et je n’y mettrais pas ma main, mais elle doit être profonde ! On dirait que le pavé c’est décelé et c’est effondré…Ca veut dire qu’on a de l’eau juste sous nos pied. Mais ce n’est pas possible que de l’eau courre sous toute la salle…Cherches pour un mur qui aurait une sorte d’infiltration. Une infiltration pire que le reste. Dans les espèce de box là-bas. Les trucs qui ressemblent à des cellules !

*Parfait, merci Adrian, sans toi, je ne serait peut être jamais parvenus à vous suivre.*

Lilou savait maintenant, qu'il lui fallait juste attendre que les deux élèves sortent par cette issue, et une fois fait, elle se glisserait à son tour dans la pièce, et il ne lui faudrait pas longtemps pour repérer ces fameuses cellules. Lilou attendit dans le silence d'entendre une exclamation de joie retentir, ce qui signifierait qu'ils avaient trouvé l'issue, mais à la place, elle entendit un cri de terreur. Lilou sentit un frisson lui parcourir les entrailles à se bruit. Elle ne savait pas face à quoi était tombé Absynthe, mais sur le coup elle avait paru terrifié. Lilou hésita un instant à pénétrer dans la salle pour se porter à son secours, même si elle savait pertinemment qu'aucun d'eux ne l'aurait fait pour elle, mais elle entendit presque immédiatement la voie de Syn. Elle écouta se que celle ci avait à dire, et se gratta la jambe, sentant un chatouillement inhabituel.

-Adrian ! Adrian ! Viens voir !

*Oui, maintenant, c'est sur elle à trouvé le passage. Allez Lilou plus que quelques minutes, et tu pourras enfin bouger.*

Lilou sentait décidément quelque chose la chatouiller, au niveau du mollet. Sans jeter un oeil, elle se gratta et sentit quelque chose de velu. Essayant de garder son calme, elle souleva lentement sa robe de sorcier, et vit sur son mollet une énorme araignée. Lilou avait horreur de ses bestioles, et oubliant toute prudence, elle poussa un hurlement de terreur.

HAAAAAAAAAA!!!!!!

N'écoutant plus que son coeur, elle poussa la porte d'un grand geste, et la referma sans soin, pour mettre le plus de distance entre elle et l'araignée. Elle sautait encore sur place, lorsqu'elle se rappela que dans cette pièce, se trouvaient encore les deux jeunes gens à la recherche d'une issue. Elle n'avait pas prévue de se révéler si tôt, mais maintenant, le mal était fait. Mais elle n'abandonnerais pas sa quêtte pour autant, car sans le vouloir, elle s'était fasciné par ce qui allait les attendre, et languissait de découvrir la suite. Comme pour s'excuser de son entrée brutale, elle leur fit un sourire et leur dit:

Euh... Hum... Y avait une énorme araignée qui...

Elle se tut consciente que maintenant, il faudrait qu'elle s'explique sur son intrusion, et face a ces deux là, ce ne serait certainement pas facile, mais elle n'abandonnerait pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kadabra.superforum.fr
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Jeu 18 Jan - 19:10

Adrian s’était assit sur un banc à l’intérieur d’un des box et il réfléchissait à plein tube . C’était le moins que l’on puisse dire , toutes ses pensées étaient tournées vers un passage qui pour le moment lui échappait . Si seulement son père lui avait laissé plus d’indication ! Mais il n’y aurait plus eut aucun challenge alors et il devait se montrer digne de son paternel qui avait en fait réalisé le plus dur du travail en découvrant toutes ces parts manquantes du château de Poudlard et leur emplacement . Cela dit il avait l’impression d’être un peu le seul à chercher sérieusement…Il attendrait d’être devant le passage secret pour se réjouir et s’amuser , le fait qu’il ne trouvait rien ne lui donnait pas envie de rire et l’énervait plus qu’autre chose .

*Calme mon ami , on ne résout jamais rien la tête embrouillée d’agitation .*

Un cri perçant le fit se relever d’un bond de son banc et accourir vers là où devait se trouver Absynthe . Etait ce la présence qu’il avait sentit ? Un monstre des cachots , un fantôme plus agressifs du genre esprit frappeur ?

-Quoi ?! Quoi ?!

Baguette brandie , le jeune garçon vit passer une petite forme ronde devant son nez , une forme qui alla s’écraser sur le sol un peu plus loin , avant de se précipiter au dehors du cachot avec toute la vitesse de ses huit pattes . L’anxiété du Vert et Argent se retrouva au point mort et il jeta un regard blasé à sa cousine .

-Mais tu es folle de crier comme ça ! J’ai cru qu’on t’égorgeait ! Tu as du réveiller tout le château ! Dépêches toi de trouver sinon nous devrons repartir plus tôt que prévu .

Mais le visage triomphant de sa cousine comme si elle sortait victorieuse d’une horrible bataille sanglante et acharnée le fit sourire malgré lui . Réaction extrême et disproportionnée pour une petite araignée qui l’aurait agacé venant de n’importe qui d’autre . Ah subjectivité quand tu nous tient…Adrian ne portait pas ces arthropodes dans son cœur , mais il n’en avait pas peur non plus . Soupirant il fit un autre petit tour d’inspection dans la pièce , mal à l’aise . Malgré toute la témérité qu’il voulait afficher , il n’était pas très sûr de lui . Vraiment soit il avait des remords d’avoir enfreint le couvre feu , chose on ne pouvait plus improbable , soit il y avait vraiment un regard sur lui , un regard éthérée ou une présence qui…

Citation :
-Adrian ! Adrian ! Viens voir !

Se retournant à tant , autant à l’appelle d’Absynthe que du bruit qui précéda ses cris , le jeune garçon pût voir s’ouvrir le sol entre lui et la Serpentard révélant un escalier qui descendait bel et bien dans les profondeurs du monde . Il se rapprocha à grand pas de sa cousine et la serra contre lui en la prenant par la taille en proie à l‘emballement le plus total , ce qui ne lui arrivait qu‘une fois tous les trente six du mois . Elle était merveilleuse ! Elle était extraordinaire ! Ils allaient enfin découvrirent ce qui se cachait en dessous , cette puissante et ancienne magie promise par les calculs de son père au bout de seulement un bonne demi heure de recherche .

-Aha ! Tu vois quand tu veux ! On a trouvé ! On a plus qu’a descendre et c’est maintenant qu’on peut commencer à s’am…

Alors qu’il se congratulait d’être plus malin que les autres un cri de frayeur résonna derrière la porte bien qu’il se demanda un instant si ce n’était pas une nouvelle tactique d’intimidation de Mc Gonagall avant de passer à l’attaque . Il n’eut pas trop le temps d’hésiter car la porte s’ouvrit à la volée en même temps qu’il poussait Absynthe vers les marches de l’escalier pour s’y cacher , mais un détail l’arrêta . C’était bien un individus de sexe féminin qui venait de rentrer , accompagnée par le bruit épouvantable de la porte blindée , mais cet individus était trop petit pour être une réelle menace et surtout trop occupé à faire des petits bonds ridicules pour leur foncer dessus . Le Vert et Argent remonta la marche qu’il avait descendu et l’observa avec circonspection ne sachant vraiment comment réagir . Pas en lui retournant son sourire idiot et en lui offrant des cookies déjà . Non il se demandait comment la mettre dehors .

*Mais d'où sort elle et qui est ce ? *

Citation :
Euh... Hum... Y avait une énorme araignée qui...

Il clos les yeux en se pinçant l'arête du nez , dépassé par un tel niveau de platitude . Première certitude : elle ne pouvait ni être une Serpentard , ni une Serdaigle ou alors le niveau baissait de jour en jour . Blonde peut-être , sa soeur l'était aussi , mais sa soeur n'avait jamais charmé quiconque par sa conversation . Du reste il évitait de lui parler . Racontait-elle le même genre de...sottises ? Effrayante génétique .

-Tu aurais pu courir en ligne droite et ne pas t’arrêter pour passer la porte , ça m’étonnerais que ta vie est été à un tel point en danger que tu avais besoin de te cacher en choisissant notre salle . Comme par hasard…

Il jeta néanmoins un regard à Absynthe . Que faire d’elle ? Il n’avait pas envie de se traîner un boulet alors qu’il en avait esquivé deux précédemment dans la soirée . D’un autre coté elle pouvait tenter de les faire chanter : « Ouii si vous ne me dîtes pas ce que vous allez faire je vais tout dire à Dumbledore tralalère ! » et le mieux serait de la garder sous la main . Il était dur de cacher l’ouverture béante qui s’ouvrait devant eux…Même si la fille disposait de capacité d’attention réduite elle avait forcément dut la noter . Quoiqu’ils fassent il accueillait la nouvelle venue avec déplaisir même si il était sûr qu’elle ferait une excellente dupe sacrifiable…Elle pouvait tout aussi bien flanquer leur projet par terre par manque d’habilité . Et ceci n’était pas acceptable . Tellement peu qu'il risquait vraiment de s'énerver si leur plan mûrit depuis des mois capotait à cause d'un "imprévu" .


Dernière édition par le Jeu 18 Jan - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Jeu 18 Jan - 21:03

HJ : " Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven "en frenchy dans le texte ^^

Absynthe répondit à l’étreinte de son cousin en passant ses bras autour de son cou le rire aux lèvres . Elle se retint de justesse de lui ébouriffer les cheveux de peur de déclancher une guerre totale , elle savait à quel point il n’aimait pas ça . Apparemment ça faisait beaucoup d’émotion pour lui , la porte qui n’avait cessée de claquer , sa recherche fébrile du fameux passage secret , ses cris au sujet de l’araignée qu’il avait interprété comme une tentative de meurtre barbare , et maintenant sa découverte fortuite dût dit passage qui s’ouvrait devant eux comme une invitation un peu obscure . Tout sourire la jeune fille l’écouta se lancer dans une petite tirade malencontreusement interrompue par un cri alarmant . Elle sentit la pression des mains de son cousin changer lorsqu’il la poussa vers l’escalier noir . Pas besoin de la pousser elle y courait déjà et en était à sa quatrième marche lorsque la porte s’ouvrit et se referma dans un bruit monstrueux digne d’un dragon atteint de pneumonie . Seul le haut de son crâne dépassait du sol et la fillette remonta elle aussi quelques marches lorsqu’elle vit l’expression d’Adrian . Mélange de consternation et de perplexité , il n’avait pas le moins du monde l’air d’être effrayé . Seulement ennuyé . Absynthe remonta à sa hauteur et découvrit celui , ou plutôt celle , qui venait de rentrer dans leur salle , et qui était sûrement à l’origine du cri qu’ils avaient entendu il y a tout juste dix secondes . Et la nouvelle venue afficha un sourire , comme si ça allait changer grand-chose et les rendre de meilleur humeur . Ou alors c’était pour dire « Ce n’était pas moi qui sautillait sur place comme une hystérique , c’était une autre , elle est partie en courant ! » . Dans les deux cas sourire d’excuse ou pour s’inviter , Syn croisa les bras et se renfrogna nettement . Non mais un seul mot de cette godiche décolorée et elle la mettait en pièce à main nue , comme une moldue !

Citation :
Euh... Hum... Y avait une énorme araignée qui...

-HA ! HA ! HA ! HA ! Excellent !

L’araignée s’était donc trouvée une cible de choix plutôt que de s’en prendre à Absynthe . Une cible qui devait donc rôder bien près du cachot n:5 alors…En tout cas Syn avait toujours aimé qu’on lui racontes une bonne blague et de se dire qu’il y en avait des pires qu’elle face aux araignées était réjouissant . Son cousin avait plutôt l’air atterré lui , mais Syn préférait voir les choses du bon côté sinon elle aurait fait la même tête qu’Adrian .

Citation :
-Tu aurais pu courir en ligne droite et ne pas t’arrêter pour passer la porte , ça m’étonnerais que ta vie est été à un tel point en danger que tu avais besoin de te cacher en choisissant notre salle . Comme par hasard…

-Pfrr Hihihi ! Ah , mais si elle n’a pas sautillé tout le long du chemin c’est parce que notre porte devait être plus près !

Elle échangea un regard avec son cousin . Il était indécis . Soit ils l’assommaient et la ligotaient dans un coin , mais il faudrait bien la faire sortir un jour où l’autre et Syn ne s‘y connaissait pas tellement en sortilège d‘amnésie . Elle pourrait toujours s’y essayer , mais elle avait tendance à avoir la main lourde et risquait de lui atomiser le cerveau . Dumbledore ne serait pas d’accord avec elle lorsqu’elle lui dirait que ça ne faisait pas grande différence . Ou soit ils l’amenaient avec eux au risque qu’elle fasse tout échouer avec d’autres trucs tout aussi burlesques . Absynthe avait prévu de partir en petit groupe , mais en petit groupe compétant . Elle s’était aussi dit qu’un bouffon pour les distraire pourrait être agréable , mais elle se savait peu prête à partager quoi que ce soit avec un inférieur . Et puis même si elle recherchait le petit frisson de l’aventure , même si elle voulait se donner l’occasion d’écrire une péripétie dans le livre de sa vie , elle était follement intéressée par le profit . Mais quel erreur ne pouvait-elle pas retourner à son avantage ? Aucune . Elle posa sa main sur l’épaule d’Adrian et appuya sa tête par-dessus en continuant de regarder la jeune blonde en face d’elle . Elle braqua sa baguette sur son visage pour l’éclairer un peu mieux puisque la salle était plutôt du genre obscure , bien que ses yeux se soient habitués à la pénombre depuis le temps . Non , cette excursion tenait trop à cœur à son cher cousin : elle ne pouvait pas emmener cette fille avec eux juste pour satisfaire son caprice d’envie de rire . Non , sa mauvaise humeur repris le dessus et son visage se referma .Que venait-elle faire là celle là d'abord ? Personne ne l'avait invité !

-Et à part amuser la galerie en racontant n’importe quoi tu sers à quelque chose ? En fait tu es qui d’abord ? Oh puis non , je m’en fiche , la porte est derrière toi et elle te tend les bras . Je l’emprunterais rapidement si j’étais toi j’ai la baguette un peu nerveuse ces temps ci et mes sorts partent tout seuls…Tu as dix secondes pour sortir d'ici avant de te prendres une décharge . Une...

Mais la porte s’ouvrit à nouveau sur une forme en noire beaucoup plus grande qu’un enfant , faisant bondir le coeur d'Absynthe dans sa poitrine.

-Je vous tiens garnements !

Like a Star @ heaven -Holàlà vite !!!! Adipis !!! Like a Star @ heaven

Son sort préféré : celui qui graissait le plancher et qui lui servait à ralentir cible ou adversaire en les envoyant se vautrer sur le sol . Absynthe tira Adrian par la manche et elle dévala les marches glissantes qui descendaient sous le cachot , sa baguette éclairant son chemin . Au premier truc qui ressemblait à un levier au sol elle shoota dedans de toute ses forces et un bruit de coulissement se fit entendre . Le passage se refermait derrière eux . Assez vite pour que Rusard n’ai pas le temps de descendre à son tour et d’être enfermé avec eux espérait-elle . Combien de point en moins pour assommer un concierge ? Peut-être des points en plus puisqu’il s’agissait du vieil Argus…Quoi qu’il en soit la Serpentard préférait ne pas arriver à de tel extrémités et elle se tourna vers son cousin .

-Il est passé l’autre cracmol ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Lilou Nibler
Elève Poufsouffle 2ème Année
Elève Poufsouffle 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 33
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Ven 19 Jan - 21:20

Lilou se tenait immobile devant les deux personnes qui semblaient la juger du regard. Il ne mirent pas longtemps a remarquer qu'elle était chez les Pouffsoufles, et aussitôt, elle ressentit leur désapprobation au fait qu'elle se trouve ici, peut être même au fait qu'elle existe. Adrian la dévisagea, elle savait a quoi s'attendre avec ses deux élèves, aussi ne dit elle rien avant qu'eux ne le fasse. Elle savait qu'elle s'était conduite d'une façon idiote en sautillant ainsi sur place, et savait aussi qu'ils ne manqueraient pas de le lui faire remarquer. La jeune fille rit un bon coup, et Lilou réalisa que ce devait être l'araignée qui l'avait fait hurler elle aussi, mais elle s'abstint d'en parler.

-Tu aurais pu courir en ligne droite et ne pas t’arrêter pour passer la porte, ça m’étonnerais que ta vie est été à un tel point en danger que tu avais besoin de te cacher en choisissant notre salle. Comme par hasard…

Elle essaya de trouver une explication à sa présence, car ceux ci apparemment n'avaient pas compris qu'elle les avait suivit et guetté jusqu'à cet instant, et elle ne comptait pas leur apprendre tout de suite.

Je ne pouvais pas continuer, j'ai eut l'impression d'entendre un bruit, et j'ai préféré venir me mettre en sécurité ici, avant que Rusard ne me tombe dessus.

Elle savait que ce qu'elle disait était faux, Rusard ne s'était pas trouvé dans les parages avant que son cri retentisse, et que la porte fasse un bruit monstre, mais il devait certainement être maintenant à leurs trousses. Absynthe la jaugea du regard et lança:

-Pfrr Hihihi ! Ah, mais si elle n’a pas sautillé tout le long du chemin c’est parce que notre porte devait être plus près !

Elle n'ajouta rien, consciente que ce que venait de dire la jeune fille s'accordait avec sa version. Les deux jeunes gens montraient clairement à Lilou qu'elle n'était pas la bienvenue ici, et surtout qu'elle dérangeait. Elle espérait cependant d'une manière ou d'une autre continuer la route avec eux, et découvrir ce qu'ils cherchaient tant à découvrir. Avant que Lilou ne prenne la parole à nouveau, Syn lançât:

-Et à part amuser la galerie en racontant n’importe quoi tu sers à quelque chose ? En fait tu es qui d’abord ? Oh puis non, je m’en fiche, la porte est derrière toi et elle te tend les bras. Je l’emprunterais rapidement si j’étais toi j’ai la baguette un peu nerveuse ces temps ci et mes sorts partent tout seuls…Tu as dix secondes pour sortir d'ici avant de te prendre une décharge. Une...

Lilou la regarda d'un air amusé. Comment pouvait on débiter autant de mots à la seconde. Cependant, elle n'était pas prête à céder, et cramponnât sa baguette à son tour, prête à se défendre, mais la porte s'ouvrit à la volé, et laissa apparaître un Rusard qui semblait exulter de bonheur. Cela ne fisait que donner plus de crédibilité au dires de la jeune fille sur sa présence dans la salle.

-Je vous tiens garnements !

Avant que Lilou ait réagit, Syn lançât un sortilège qui rendit le sol glissant, et vit les deux serpents s'enfuir vers la trappe. Il fallait qu'elle se lance à leur poursuite avant qu'ils ne referment la trappe d'une quelconque manière, et surtout pour échapper à Rusard. Elle se laissa glisser à leur suite, et à peine avait elle franchit les premières marches, que la trappe se referma au dessus de sa tête. Souriant à l'idée d'avoir réussit, Lilou lançât consciente qu'il n'avait pas du voir qu'elle avait réussit à se glisser avec eux:

Bien, maintenant, vous êtes obligé de m'emmener avec vous.

Et se tournant vers Syn, elle lui dit:

Même si tu t'en fiche, je ne suis pas une personne impolie au point de ne pas me présenter. Je m'appelle Lilou, et sache que maintenant, il n'y a plus de porte pour que je fasse demi tour, et que signifie cette trappe que vous avez essayé temps bien que mal de me dissimuler ? Et si tu me jettes un sort, sache que je sais me défendre, et que je n'aurais aucun mal à te combattre.

Lilou sentait sa main se crisper sur sa baguette. Elle aussi avait un caractère prompt à la colère, et maîtrisait assez mal ses émotions, ce qui lui permettait de se placer au même niveau que sa rivale. Et comme pour confirmer ses dires, elle ajouta:

Certes je fait parti de la maison Pouffsoufle, mais cela ne veut pas dire que je soit plus idiote que vous deux réunis, et cela signifie encore moins que je ressemble à mes congénères qui se trouvent dans cette maison et qui n'ont pour occupation que le fait de piller les cuisines, ce que je trouve totalement...

Elle ne trouvait pas les mots pour qualifier cela, et se tut donc dans l'attente de leur réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kadabra.superforum.fr
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Ven 19 Jan - 23:16

Bien , Absynthe prenait les devants et avait décidé de mettre l’illustre inconnue dehors à coups de sortilèges si besoin était . Pour l’avoir déjà vu à l’œuvre Adrian savait pertinemment quel adversaire déloyal et radical elle faisait . Sa cousine ne perdait pas de temps en parlotte lorsqu’elle était vraiment hors d’elle . Et il doutait fortement que l’empotée qui leur faisait fasse est pu seulement penser à un sort avant que sa cousine ne frappe . Le jeune homme entendait clairement chaque mot en raison de la proximité d’Absynthe qui avait pour habitude de prendre son épaule comme un appui ses derniers temps . Les mots claquait dans l’obscurité , chargés d’une menace que l’autre fille aurait mieux fait de prendre au sérieux , mais la sottise semblait définitivement et implacablement ancrée en elle . Le jeune garçon la vit resserrer son étreinte autour de sa baguette comme si elle espérait se défendre . Magnifique , la fille ne savait même pas compter jusqu’à deux , ce qui lui aurait permis de savoir qu’elle était en infériorité numérique…

-Mais tu ne sais donc pas compt….

Dans un fracas assourdissant la porte s’ouvrit en grand , laissant la place à une silhouette efflanquée et dégingandée aux cheveux filasses reconnaissable entre mille . Avant que le Vert et Argent est pu faire ne serait ce qu’un geste il sentit Absynthe se décaler de lui en s’exclamant dans sa langue . Elle jeta un sort pour lequel elle avait une parfaite maîtrise dut à sa pratique intensive et Adrian n’aurait jamais imaginer que l’effet put être aussi destructeur . Le concierge dérapa en faisant de grand geste , perdit l’équilibre , tenta de se raccrocher à la porte , mais s’étala finalement , en essayant de se relever aussitôt ce qui l’envoya contre le mur tête la première . Tout se passa en un éclair car sa cousine le tirait déjà à sa suite par la manche vers l’escalier et les ténèbres . Il faillit dérapé une ou deux fois sur les marches glissantes qui brillaient à la lueur de leurs baguettes jusqu‘à ce qu‘il atteigne le sol toujours tiré par sa cousine qui donna un violent coup de pied dans le levier qui fermait la trappe . Aussitôt des cliquetis se firent entendre signe que le panneau coulissait . Curieusement il faisait moins sombre sous terre car les parois de pierre brute semblaient réfléchir la lueur de leur baguette pour restituer une faible luminescence incolore .

Citation :
-Il est passé l’autre cracmol ?

-Oh lui non , mais par contre…

Citation :
Bien, maintenant, vous êtes obligé de m'emmener avec vous.

Adrian grimaça . Par contre la glue , oui . Il avait entendu ses pas alors qu’ils reprenaient leur respiration . Pourquoi n’avait-elle pas eut la bonne idée de porter secoure à Rusard puisque c’était elle qui l’avait attiré ici selon ses propres dires….Une histoire bien fumeuse , surtout pour des adeptes de mensonges bien plus sophistiqués . Dans un milieu de faux semblant on devenait soi-même particulièrement efficace à détecter le vrai du faux , ou au moins à tout remettre en doute , et ce pot de colle ne lui inspirait pas confiance . Mais il garda ses soupçons pour lui , feindre de croire un mensonge n’est il pas un mensonge exquis ?

En tout cas leur gluau semblait avoir un compte à régler avec sa cousine . Adrian se sentit comme douché et une sensation de froideur l’envahit totalement . Il fixa le visage de leur interlocutrice , cette Lilou qui ne savait pas garder sa place . Sa stupidité allait-elle jusqu’à provoquer deux Sang Pur , deux supérieurs dans un passage obscur et inconnu ? Elle n’avait le droit que de se taire et sa nature patiente avait des limites . Toutefois il garda sa voix calme et lente pour bien lui faire entrer ses mots dans le crâne qu'elle devait avoir cuirassé contre l'évidence .

-Toi tout ce que tu peux encore faire pour garder ta langue c’est de la boucler pour de bon . Tu t’enlises un peu plus à chaque mot et je pourrais bien me sentir tenté de mettre en pratique ce que ma cousine aurait du faire . Tes vantardises sont une insulte : Tu n’as été bonne qu’à nous courir après comme un chien après ses maîtres et encore les chiens n’attirent pas d’ennuies . Nous n’avons aucune justification à donner à quelqu’un de ta condition et le fait de nous avoir à tes cotés est un privilège dont tu n’as aucune chance de mesurer la valeur vu le niveau plus bas que terre où tu te traînes .

Une Poufsouffle arrogante croyait les impressionner ? Loin des regards du monde , sous terre dans un passage inconnu elle devrait peut-être se méfier un peu plus…Mais elle avait l’air sûr de ses pitoyables capacités . Allons bon…De quoi se flattai-elle à présent ? D'être différente des siens ?

*Je comprend cette honte , mais elle le mérite . C'est même pathétique de la voir se justifier pour se prétendre différente ..*

-Un Poufsouffle ne sera jamais qu’un ersatz peut importe sa conduite ou ses attitudes , vous n’êtes que du second choix , c’est inscrit dans vos gènes ma pauvre chère petite .

Il la regarda encore un instant avant de se détourner et de poursuivre sa marche dans le tunnel comme si elle n’existait pas . Pourvu qu’elle cesse ses piaillements et tout irait pour le mieux . Mais il doutait qu’elle eut l’intelligence de s’arrêter lorsqu’il le fallait . Le Serpentard se concentra sur son chemin , mais ralentit un peu l’allure en ressentant un regard sur sa nuque , la même sensation d’être observé que lorsqu’il se trouvait encore dans le cachot n:5...Et ce n’était pas pour le rassurer . Le tunnel se chargeait de stalagmites qui montaient vers le plafond obligeant à slalomer entre eux pour poursuivre sa route . Des petites flaques c’était formées un peu partout sur le chemin et il sembla même au jeune homme d’entendre un coassement de grenouille . Au loin dans le tunnel brillait une lumière bleutée et mouvante , comme si cette lumière se déversait…Une cascade lumineuse ? Et où était les pouvoirs qu’il avait cru lire en décryptant les calculs de son père ? Il fut tenté de sortir sa carte pour vérifier , mais il ne voulait pas le faire avec cette Poufsouffle dans son dos . La maintenir dans l’ignorance était un petit plaisir qu’il n’allait pas se refuser . De toute façon cela ne la changerait pas , les Poufsouffle étaient ignorant par nature…

*Triste et méprisable engeance . Et dire que je ne les détestais pas avant ce soir et que je les méprisais pour de mauvaises raisons . Ils sont non seulement inutiles et balourds , mais aussi irrespectueux et parasites . De vrais chancres . *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Sam 20 Jan - 19:05

Citation :
-Oh lui non , mais par contre…

Citation :
Bien, maintenant, vous êtes obligé de m'emmener avec vous.

La Vipère soupira d’agacement . Oui elle voyait parfaitement la situation…Que n’avait-elle put rester coincer quand le passage se refermait ? Rusard se serait fait un plaisir de la sortir de là…Mais non , cette blondasse avait eut assez de chance pour passer avant qu’un tel évènement providentiel ne se passe . Vraiment dommage , ça l’aurait bien faire rire . En plus elle semblait avoir du mal à comprendre qui commandait ici . Mais ses rebuffades navrantes ne valaient pas que Syn s’y attarde et elle se contenta de lever un sourcil méprisant . Son cousin exprima assez clairement son point de vu avec cette justesse qui le caractérisait si bien . Pertinence aux bords coupant qui était un signe de sa colère froide pour quiconque le connaissait vraiment . Mais Absynthe avait laissé de coter son courroux pour l’amusement irrité . Oui , elle était bien inconsciente de vouloir édicter sa loi , pauvre petite chose perdue dans le noir avec deux vilains Serpentard qui n’en feraient qu’une bouchée au premier quart de geste suspect . Absynthe ricana à l’idée de s’essayer au « blaireau flambé » plaisante image qui tournoyait dans son esprit accompagnée d’une musique festive .

-Ah ma petite Lilou oui , nous sommes obligés de te traîner comme le boulet que tu es…Mais si tu te sens incapable de te taire à défaut de dire des choses censées , tu peux aussi t’asseoir sur les marches et attendre , ça ne nous gênera pas et nous ne nous scandaliserons pas du tout de ce manquement à la politesse que tu sembles chérir . Ça nous ferait même plutôt plaisir et ça nous empêcherait d‘avoir un geste malheureux de la baguette .

Absynthe éclata de rire pour elle-même , son rire se répercuta en mille écho sur les parois . Non , cette petite chose fragile la défier ? Elle n’était qu’un modeste jouet plaisant entre ses mains et elle ne se rendait compte de rien . Maintenant qu’elle était ici elle allait être sa marionnette et elle regretterait de ne pas être restée avec Rusard si jamais elle mettait leur plan à l’eau avec ses toquades insensées ! La petite fille se fichait d’être prise au sérieux , elle ne le faisait pas elle-même , mais une fois lancée elle ne reculait devant rien , dusse t-elle tricher , tromper ou pulvériser . Elle avait toujours le dernier mot , en acte ou en parole . Et puis , elle était elle : personne ne lui arrivait à la cheville , et surtout pas une Blairelle ( femelle du blaireau ^^ ) en plein complexe de supériorité .

*Blablabla , que quelqu’un donne un morceau de sucre à cet animal….*

C’était à sa connaissance le seul moyen de faire se tenir tranquille un Poufsouffle et comme en écho à sa pensée la Jaune et Noir embraya sur ce sujet . Là encore son point de vu rejoignait totalement celui de son cousin et elle pris sur elle de ne pas rire à ce qu’il rétorqua à la décolorée . Deux point de vu aussi proches ne pouvaient contenir que de la vérité . Mais Absynthe afficha un petit sourire plutôt amical et hocha la tête comme si elle comprenait ce que lui disait son interlocutrice .

-Allons Adrian nous devons l’aider à poser un mot sur ses pensées imprécises…Vulgaire ? Imbécile ? Ou alors totalement original et tu regrettes de ne pas faire partie de leur troupe de vandales amateurs ? Quoi qu’il en soit tu as bel et bien raison sur un point , comme quoi tout arrive ! Tu n’est pas plus idiote que nous deux réunis , tu as la palme sans comparaison possible avec qui que ce soit…

Lui tournant délibérément le dos , la petite demoiselle rejoignit rapidement son cousin qui avait déjà fait quelque pas , sûrement pour prendre un peu de large vis-à-vis de la stupidité . En fait c’était assez amusant comme passe temps ! Mais elle préférait se chicaner avec des filles de son rang qui se révélaient plus pestes et plus fines à la fois . Enfin à défaut de sa chère Véline sous la main , elle se contenterait de ce qu’elle trouverait pour ne pas perdre son titre de peste en chef . Chacun son titre et Syn en collectionnait plusieurs qui lui seyaient parfaitement bien .

La luminosité des parois s’intensifiait et on aurait pu dire qu’elle brillait franchement à présent , aussi la Vert et Argent fit cesser son sortilège de lumière vu qu’on y voyait parfaitement bien . La jeune fille enjamba même un genre de limace rosâtre et peu appétissante qui traversait le tunnel d’une flaque à une autre . Au loin elle percevait un léger jeu de lumière capricieux sans qu’elle parvint à déterminer ce que cela pouvait bien être . La lueur vive de la puissance peut-être ? Elle était peut-être moins intéressée que son cousin dans les trésors que pouvaient receler cette grotte , mais elle ne refuserait rien de ce qui pourrait lui apporter un avantage . Arriva un moment où elle leva le nez au plafond pour constater…


-Hey ! Regardez ! Il y a un ruisseau qui coule au plafond ! , s’exclama t-elle en pointant son doigt vers le haut .

Phrase absurde et pourtant vraie . Un véritable petit fleuve courait sur la voûte du tunnel comme s’il s’était agis du lit d’une rivière . Un petit torrent tranquille qui ne laissait pas tomber une seule goutte sur eux . Fort heureusement . Absynthe s’appuya à un stalagmite et repensa au trou rempli d’eau dans le cahot n:5...Si quelqu’un d’assez fou y passait la tête , traverserait-t-il le petit ruisseau pour mirer le tunnel comme on passe la tête par une ouverture ? Ce qui expliquait pourquoi ils « avaient de l‘eau sous les pieds »  pour reprendre ce qu‘avait dit son cousin tantôt…Ou alors la pseudo flaque était bel et bien un genre de puit…Peu importait en fait , ce phénomène tout sauf naturel était étrange . Sans intérêt mais tout de même étrange…

-C’est insolite . Tant qu’on ne se retrouve pas à marcher tête en bas ça reste distrayant . J’aurais du prendre mon appareil photo si on trouve d’autre anormalité de ce genre , j’aurai pu les envoyer au Chicaneur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Lilou Nibler
Elève Poufsouffle 2ème Année
Elève Poufsouffle 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 33
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mer 24 Jan - 14:02

Lilou savait que rien que le fait qu'elle soit là les énervait le plus profondément du monde, et leur réaction ne se fit pas attendre. Syn demanda si Rusard avait réussit à passer, et lorsque Lilou proclama sa présence, elle lu l'exaspération sur leur visage. Mais elle s'en moquait. Tout ce qu'elle voulait, ce n'était pas les embêter, mais elle était bien obligée, si elle voulait découvrir leur secret. Elle aurait tout aussi bien pu suivre leur conseil, si on pouvait l'appeler ainsi, et attendre sur les marches que Rusard disparaisse pour remonter, et retourner tranquillement se coucher, mais elle était déterminé et rien ne l'empêcherait d'avancer maintenant. Pas même leur piques acérées qu'ils ne cessaient de lui lancer.

-Toi tout ce que tu peux encore faire pour garder ta langue c’est de la boucler pour de bon. Tu t’enlises un peu plus à chaque mot et je pourrais bien me sentir tenté de mettre en pratique ce que ma cousine aurait du faire. Tes vantardises sont une insulte : Tu n’as été bonne qu’à nous courir après comme un chien après ses maîtres et encore les chiens n’attirent pas d’ennuies. Nous n’avons aucune justification à donner à quelqu’un de ta condition et le fait de nous avoir à tes cotés est un privilège dont tu n’as aucune chance de mesurer la valeur vu le niveau plus bas que terre où tu te traînes.

*Ah là là, Parole parole parole. Tien c'est marrant ça me rappelle une chanson que j'ai déjà entendue. Vas y mon cher, met en pratique. Apparemment, tu te traînes au même niveau que moi, voir même pire vu la bassesse de tes paroles. Quand comprendront ils enfin qu'avec leur prétendue supériorité, il ne sont en fait que des vermines.*

-Ah ma petite Lilou oui, nous sommes obligés de te traîner comme le boulet que tu es…Mais si tu te sens incapable de te taire à défaut de dire des choses censées, tu peux aussi t’asseoir sur les marches et attendre, ça ne nous gênera pas et nous ne nous scandaliserons pas du tout de ce manquement à la politesse que tu sembles chérir. Ça nous ferait même plutôt plaisir et ça nous empêcherait d‘avoir un geste malheureux de la baguette.

*Et bla bla bla, re-bla et même re-re-bla. Décidément, rien ne les changera jamais. Mais vas y, attaque moi, car pour l'instant rien n'avance, et un peu d'action me ferait du bien.*

Lilou savait que malgré leurs petites phrases pleines d'importance, et qui les rendaient "supérieur"...

Ahahah!! Laisse moi rire.*

Enfin, ils ne pouvaient pas rester planter là pendant des heures à se répondre mutuellement, elle laissa glisser sur elle comme de l'eau sur une roche leur réflexion la désignant comme la pire vermine du monde, et se contenta de répondre:

Original? Excuse moi, mais j'ai déjà vu mieux. Bon on reste planter là, ou on avance, de toute façon, je vous suis, on ne sait jamais, peut être que la pauvre petite raclure que je suis pourrait bien vous être utile en vous tirant d'un mauvais pas, malgré le fait que je sait très bien que si le cas venait à se produire à l'inverse, vous me laisseriez moisir ici une éternité. Alors ne perdons pas de temps.

Lilou savait très bien que ses chers petits "amis" allaient rétorquer comme à leur habitude, mais peu lui importait, après tout elle aimait bien se petit jeu de duel qui se déroulait chaque fois qu'elle rencontrait un Serpentard, et cela surtout parce que malgré tout le mal qui pouvait sortir de leur bouche, cela ne l'atteignait point. Elle vit que Adrian avait déjà avancé de quelques pas, et Syn se lançât à sa poursuite. Lilou éclaira le sol de sa baguette tout en avançant, bien que la clarté qui émanait du tunnel permettait déjà de bien s'y retrouver. Elle avançait prudemment, lorsqu'elle entendit Syn parler. Elle avait remarquée un ruisseau qui passait au plafond. Cela paraissait étrange, surtout lorsque aucune goutte ne leur tombait sur le nez. Lilou réalisa qu'ils devaient être sous la salle du cachot, dans laquelle elle avait aperçut une petite flaque d'eau. Elle réfléchit quelques seconde, peut être totalement inconsciente, elle passa la main dans le ruisseau. le contact de l'eau était fraîche, mais elle sentit très vite sa main émerger de l'autre côté. Elle la ramena près d'elle, et dans un sourire dit:

Nous somme sous le cachot N°5, ma main à atterrit de l'autre côté de la flaque qu'on pouvait apercevoir sur le sol.

Lilou continua sa progression, en restant tout de même à l'écart des deux serpents, mais pas trop loin, de quoi les rallier s'ils essayaient de passer par une porte dérobée, et de la lui claquer au nez. Elle sourit à la remarque d'Absynthe. Certes insolite était le mot, et elle se voyait mal déambuler la tête à l'envers, les pieds au plafonds, mais une photo aurait été plutôt marrante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kadabra.superforum.fr
Prissy
Invité



MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mer 24 Jan - 16:17

Petite forme blottie dans les ténèbres : un âpre combat se livrait dans l’être minuscule . Le mensonge n’avai-il pas assez duré ? Ne devait-elle pas se jeter aux pieds de sa maîtresse en implorant son pardon pour avoir agit sans ordre ? Depuis que mademoiselle Absynthe était rentrée à Poudlard Prissy ne l’avait que rarement quitté , mais elle s’était toujours rendue invisible aux yeux de sa maîtresse de peur que celle-ci lui donne un vêtement parce que c’était une mauvaise Elfe de Maison qui n’obéissait pas à ses maîtres . Et plus le temps passait plus les nerfs de l’Elfette devenait sensibles , elle pleurait pour un rien et se punissait souvent pour n’être pas assez courageuse et assumer son geste .

Pour l’instant sa maîtresse progressait dans un éclatant tunnel qui mettait en valeur la brillance hors pair de ses cheveux et l’éclat d’albâtre de sa peau . Accompagné de son noble cousin et d’une autre sorcière , mademoiselle Absynthe s’avançait avec la grâce que l’on se devait d’attendre d’une jeune fille de bonne famille . Et Prissy en était totalement indigne ! Elle pressa ses petites mains potelées contre sa bouche pour empêcher ses gros sanglots de jaillir à nouveau , mais des rivières de larmes se répandirent sur ses joues qui venaient à peine de sécher . Et dire qu’elle avait ajouté un autre crime à sa liste déjà bien longue ! Il fallait bien qu’elle se confesse un jour ou l’autre , mais elle ne pouvait s’y résoudre . Sa peur d’être chassée à jamais du service des Mortsonge l’a clouait sur place et surtout la honte qu’elle éprouverait lorsque les autres Elfes la regarderaient , déchue , et qu’ils se moqueraient d’elle . Partout il n’y aurait que le mépris et chaque instant qui passait ne faisait qu’empirer l’affaire . N’y tenant plus Prissy se rendit à nouveau visible pour des yeux humains et se précipita contre les jambes de sa maîtresse pour y déverser un torrent de larmes bruyantes . L’Elfe de Maison se lança dans un aveu complet de ses fautes , n’espérant nulle rédemption possible . Mais elle ne pouvait pas laisser son innocente maîtresse ignorante de sa vile trahison .


-Aaaah mademoiselle Absynthe Prissy a été une vilaine Elfe , une servante méprisable , une abjecte menteuse ! Prissy s’est cachée dans vos valises quand elle a entendu votre mère dire que vous partiez pour Poudlard mademoiselle ! Prissy s’excuse mademoiselle , mais elle ne pouvait pas être séparée de vous vous à cause de la promesse qu’elle a fait à madame votre mère lorsque mademoiselle Absynthe était encore un tout petit bébé rose ! Prissy devait veiller sur vous et ne jamais vous quitter alors Prissy fait ce qu’on lui a demandé et ne vous a pas quitté ! Mais personne ne sait que Prissy est parti , personne ne lui en a donné l’ordre , Prissy est une mauvaise Elfe ! En plus…en plus…

La petite créature s’interrompit le visage dans la robe de sa maîtresse , s’accrochant désespérément au tissu comme à une planche de salut .

-Prissy s’en est pris à un sorcier ! Prissy a brouillé l’esprit du méchant homme qui voulait faire du mal à sa maîtresse ! Prissy s’excuse mademoiselle , vraiment de tout son cœur , mais elle ne pouvait pas le laisser se mettre à votre recherche ! Mais ne donnez pas de v-v-vêtement à Prissy ! Elle n’a fait que vous servir même si elle à mal fait ! Snif ! Prissy ira se coincer les oreilles dans un four , mais ne lui donnez pas de vêtem..Arg , vêtements maîtresse !

Le tissu était à présent trempé des larmes de l’Elfe de maison qui avait finit par l’imbibé à force d’effusion . D’ailleurs le monde n’était plus pour elle qu’un océan humide et brouillé aux formes flous . Sa maîtresse était-elle fâchée ?
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mer 24 Jan - 18:10

Adrian entendait Lilou continuer de baragouiner dans son dos . Mais que pouvait-elle bien avoir de si intéressant à dire ? "Petite raclure"  et autres joyeusetés ? Comprenait-elle enfin leur justesse de penser ? Ou même s’il ne s’agissait que de parole c’était un bon pas pour les intérioriser par la suite , les faibles d’esprits étaient si facile à convertir . Et oui la seule utilité des gens comme eux était de servir les forts et les nobles . Comme quoi il y avait peut-être un espoir de rémission pour cette Poufsouffle si elle intégrait de tels concepts . Un serviteur , peut-être incompétent , mais près à mourir pour eux était un atout non négligeable . Et assez conscient de sa nature servile pour ne pas en attendre de même de ses maîtres . Oh elle avait tord : si un danger se profilait à l’horizon il l’y pousserait , mais il ne la laisserait en aucun cas moisir . Pas assez classieux et pas assez digne d’un Moriarty un tel acte manquant de caractère .

Au fil de leur progression , c’est-à-dire quelques pas à peine , Absynthe interrompit la marche pour signaler…qu’ils avaient de l’eau au dessus de leur tête . Croyant à une bouffonnerie quelconque pour tromper et moquer la Poufsouffle le jeune homme continua d’avancer en gardant la tête et le regard bien devant lui . Pas question de se laisse berner par une farce aussi grotesque , néanmoins il perçu un geste du coin de l’œil qui le fit se retourner et finalement lever le nez au plafond pour découvrir que sa cousine avait dit vrai aux dépends de toute logique . Le plus idiot dans tout ça c’était que Lilou tendit le bras vers l’eau , d’une part sûrement glacée et d’autre part qui pouvait tout aussi bien être un acide quelconque . Mais le sourire de cette fille le détrompa vite quant à ses espoirs de liquéfaction puisque apparemment elle venait de retrouver leur flaque au dessus du cachot . Oui ils n’avaient vraiment pas beaucoup avancé…Toutefois la stupidité de cette Poufsouffle pourrait être utilisé à bon escient , un genre de test vivant , un cobaye humain pour leur éviter quelques désagréments…Un sourire se dessina sur son visage , un sourire qu’il ne chercha pas à dissimuler et il jeta un petit regard éloquent à sa cousine . Brave , brave petit bête serviable et sacrifiable , mais abominablement idiote . Elle venait de faire sa première faute et le Vert et Argent se doutait qu‘elle serait la première d‘une longue série .Tant que ça restait crétin et pas préjudiciable pour leur recherche…


-Lilou évites ce genre de choses . Je ne sais pas , imagines que Rusard se soit finalement relevé de son bain de graisse et qu’il soit entrain de chercher dans tout le cachot un indice pour nous retrouver…Le connaissant je suis sûr qu’il serait plus qu’heureux de tomber sur une main qui sort du sol pour lui dire bonjour . Tellement heureux qu’il pourrait s’en saisir et tirer un bon coup pour te ramener à lui . Le plus dur serait pour toi car je ne suis pas sûr qu’un corps entier traverse l’ouverture aussi famélique soit-il . Mourir noyée dans vingt centimètres d’eau serait…une première dans l’histoire de l’humanité .

*Un challenge digne d’un Blaireau je dois dire .*

-Ça ça ferait une belle photo pour le Chicaneur…

S’apprêtant à poursuivre son chemin le jeune homme suspendit son geste lorsqu’une petite forme surgit d’un seul coup devant eux et se précipita sur sa cousine avant qu’il ait pu faire quoi que ce soit . La créature se lança aussitôt dans un chapelet de paroles mouillées de sanglots et le Serpentard reconnu le parlé si caractéristique des Elfes de Maison ainsi que leur petite voix crispante . Mais…Bon il avait lui-même deux Elfes de Maison à son service , ou plutôt au service de son père et l’un des deux était proche de rendre l’âme . Deux créatures discrètes et chétives d’aspect qui vivaient à l’ombre de leurs maîtres et ne demandaient qu’une chose : servir . Plus jeune Adrian s’était souvent amusé à leur donner des ordres totalement idiots et riait bien fort de les voir s’exécuter avec diligence mais ce passe temps s’était éteint rapidement . Bien trop pathétique et les Elfes pour lui n’avaient aucune valeur . Ils ne les aimait pas , ne les détestaient pas et souhaitait juste qu’ils fassent leur travaille , point . Mais il doutait fort qu’un des siens est fait des kilomètres ballottés dans une valise s’il n’en avait pas reçu l’ordre immédiat . D’un autre coté celle-ci continuait d’obéir au serment prêté onze ans plus tôt , c’était son devoir et son rôle après tout . Et en plus elle ne manquait pas de bonne initiative ! Mesmériser Rusard quelle brillante idée ! Bien qu’elle devrait probablement se punir pour s’en être pris à un humain le jeune garçon n’était pas vraiment surpris qu’elle est agis de cette façon , les Elfes défendaient leur maîtres avant tout et Rusard s’était montré clairement offensif . Il aurait bien rit de l’ironie , mais une question lui brûlait les lèvres aussi saisit-il la première accalmie de pleur de Prissy pour l’a poser .

-Et Prissy…Depuis combien de temps nous suis tu exactement ?

C’était peu être cette Elfe sa réponse à la présence éthérée qu’il avait sentie mais l’Elfe de maison n’avait pas l’air assez mauvaise par rapport à la menace qu’il avait ressentit . En fait c’était tout le contraire et son visage de poupée n’exprimait rien d’autre que le désespoir et l’amour de sa maîtresse . En d’autres termes sa cousine…

*Joli "petit bébé rose"…*

Adrian sourit pour lui-même et croisa les bras en observant la petite créature dans son vêtement de toile . Il retrouvait certaine attitudes et certaines caractéristiques dans sa mise qui lui rappelait Absynthe et sa mère . Rien d’étonnant à cela si cette petite chose leur était attachée depuis sa naissance . Il ne se souciait guère de l’affection des inférieurs , mais il devait en être autrement pour Absynthe si elle inspirait autant d’émotion à cette créature en plus de son devoir à la servir . Connaissant la puissance magique des Elfes de Maison le jeune garçon en vint à se dire que c’était la première bonne surprise de la soirée et dès qu’il pourrait se remettre en route il savait déjà que Prissy serait leur être utile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mer 24 Jan - 20:48

Alors qu’elle se détournait déjà Absynthe entendit Lilou lancer sa dernière réplique et elle se retourna d’un quart de tour vers elle en fronçant les sourcils sont esprit empli d’un grand point d’interrogation tournoyant . Elle ne comprenait donc pas les sarcasmes ? Devait-elle redescendre l’ironie un cran plus bas pour se faire mieux comprendre de ce blaireau ? Syn faillit lui demander entre quatre yeux :"What’s wrong with your mind ?" . Mais elle préféra continuer son chemin car elle n’aurait plus la patience d’entendre un autre verset de sa bêtise . Et si c’était contagieux ? O.O

Toutefois la maladie quelle quel soit de cette bête aurait son utilité . En attirant leur attention sur l’eau qui s’écoulait au plafond Absynthe n’avait vraiment pas pensé qu’elle commettrait la folle stupidité insensé d’y plonger le bras . La Vert et Argent ne l’aurait pas fait même si elle avait été plus grande…Cependant aucun cri , ni aucune main en charpie qui ressortait de l’eau clapotante et Lilou affichait un de ces sourires niais dont seul les Poufsouffle ont le secret . Du reste Syn fronça une fois de plus les sourcils en observant son visage . Etait ce vraiment des fossettes ces tranchées qui se creusaient lorsqu’elle souriait un peu trop ? A la lumière blanche et légère des parois ce n’était guère seyant . La fille de Salazar croisa le regard de son cousin et elle sut qu’il pensait à la même chose rien qu’avec son sourire . Pire qu’une bouffonne pour les distraire ils avaient trouver une pigeonne pour les favoriser…


*Petit blaireau idiot qui portera notre fardeau et souffrira tout nos maux sans s’accorder de repos , sans demander de cadeaux car tel est le lot des inutiles et des sots…*

Assez satisfaite de ses rimes ( on fait avec ce qu’on peut , hein XD ) elle gloussa à l’analyse comportementale d’Adrian , qui même débarrassée de raillerie avait un fond de vérité certain . Enfin…Chacun son karma et celui de Syn était malgré tout prudent lorsqu’il s’agissait de sa vie ou de son intégrité physique . Pour le mental elle s’arrangeait toujours pour n’avoir honte ni n’être blessée par rien , alors…Sur ce petit intermède elle s’apprêtait à se remettre en marche en suivant l’exemple d’Adrian lorsqu’une forme surgit de nulle part lui fondit dessus et plus particulièrement sur ses jambes la forme étant plutôt un modèle réduit . A peine le temps de s’inquiéter que des pleurs retentissaient déjà en dévoilant l’identité du petit bolide roux . Prissy…

-Mais…Mais qu’est-ce que tu fais ici ?

Absynthe pensa avec horreur à la mort d’un proche , mais l’elfe l’a détrompa en un quart de seconde . Entre ses sanglots tumultueux qui eurent vite fait de trempés sa robe que l’elfe ne semblait pas vouloir lâcher Absynthe compris vite le fin mot de l’histoire . Elle avait toujours vécue avec Prissy auprès d’elle et bon grès mal grés cette promiscuité créait des liens . Depuis son plus jeune âge elle avait d’abord considéré son Elfe comme une confidente fiable , une espionne hors pair pour lui rapporter tout les ragots et à ses heures perdues une camarade de jeu bienvenue , peut-être la seule créature de sexe féminin à part sa sœur et sa mère avec qui elle partageait quelques affinités . Bien que refusant de se laisser aller à s’émouvoir en présence d’une étrangère au cercle familiale Syn fut touchée de l’empressement de Prissy à suivre la même directive : Celle de veiller sur elle jour et nuit . Un devoir dont elle s’acquittait avec zèle et la Serpentard l’envisageait plus comme une sorte d’ange gardien que comme une bonne à tout faire , ce sentiment était rassurant qui n‘aimerait pas se sentir protégé ? Du reste les Elfes de Maison l’avaient toujours attendrit . Peut-être en raison de ses rapports avec les siens ou un simple penchant vers leur espèce serviable . A ses yeux son Elfe valait mille fois plus qu’un moldu et dans l’échelle des relatons sociales elle préférait un serviteur fiable , à la loyauté indéfectible à un de ces animaux stupides dénués de magie et de bon sens . Lorsque Prissy eut fini son petit speech larmoyant la Vipère éclata de rire et lui tapota la tête affectueusement :

-Du calme Prissy , du calme ! Je ne vais pas te donner de vêtement et je t’interdis de te punir ! Tu as bien agis au contraire et grâce à toi ta maîtresse ne risque pas d’être à nouveau ennuyée par ce… "méchant homme" . Et tout le monde sait que c’est un cracmol alors ce n’est pas pareil qu’un sorcier au sang pur , ne t’inquiètes pas pour ça .

En plus Absynthe doutait fortement que quiconque est remarqué le départ de Prissy…Et s’il avait été remarqué elle savait déjà la réaction de ses parents : sa mère trouverait cela adorablement chou et s’extasierait de posséder une servante aussi attachée et son père hausserait probablement les épaules , mais Absynthe savait que si Prissy n’était pas partie d’elle-même conformément à cette vielle promesse , son père l’aurait envoyé tôt ou tard pour être sûr que tout allait bien pour sa "princesse" . Une bouffée d’amour peu commune monta en Syn . Ce sentiment la Vert et Argent ne le ressentait que pour les siens , qui mine de rien lui manquait depuis son entrée à Poudlard . Au moins avait-elle son cousin et maintenant sa Prissy pour la veiller comme lorsqu’elle était petite . Un sourire aux lèvres elle tourna le visage vers son cousin qui avait son expression de résolution d’énigme . Qu’espérait-il obtenir de Prissy ? La Serpentard rabaissa les yeux sur sa servante aux yeux humides et rougis de larmes .

-Tu aurais du me dire plus tôt que tu étais là .

Elle faillit ajouté "ça m’aurait fait plaisir" , mais Lilou était là et Absynthe était sûre qu’elle ne pouvait comprendre l’attachement à un Elfe de Maison , à une créature qui vous suit du berceau à votre mort en vous soutenant de son mieux jusqu’au bout de ses propres forces comme peut-être aucun autre être humain ne le ferait avec autant d’abnégation . Comme dans les anciennes légendes Prissy avait été la fée penchée sur son berceau et la petite fille se sentait une fois de plus privilégiée par rapport aux autres d'avoir eut cette chance . Tout les Elfes de Maison ne se liaient pas autant à leur maître même s'ils les servaient tous avec autant d'empressement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Lilou Nibler
Elève Poufsouffle 2ème Année
Elève Poufsouffle 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 33
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Jeu 1 Fév - 13:26

A peine Lilou avait elle passé la main par le trou qui, retombé dans le cachot, et signifié sa trouvaille, elle réalisa que son action avait été stupide et dangereuse, et effectivement, les réactions ne se firent pas attendre. Adrian lui exposa son avis, et il était vrai qu'elle n'avait pas pensé à cela. Elle s'imaginait passer la main dans la fraîcheur de l'eau, et sentir des doigts l'entourer, et essayant de la tirer vers le haut. Un frisson parcourut son corps à l'idée qu'elle aurait pu se noyer s'il en avait été le cas. Mais pire, elle n'avait pas pensé qu'elle aurait pu y laisser sa main, s'il s'était agit d'autre chose que de l'eau. Elle remarqua le sourire sur le visage d'Adrian, et quelque peut honteuse, elle s'excusa d'un regard. Mais son sourire avait quelque chose de malsain. Elle savait où il voulait en venir.

*Je sait ce que tu pense, la petite idiote va nous servir de test sur tout ce qui parait dangereux, on la fera essayer tout avant d'y passer par nous même. Tu peut rêver, je ne ferait plus rien d'inconscient.*

Elle savait qu'ils tenteraient de se servir d'elle à un moment ou à un autre, mais cette fois, elle ne tomberait pas dans la bêtise qui la caractérisait souvent, et surtout dans l'imprudence. Il ne fallait pas oublier qu'elle se trouvait en présence de deux serpents, qui sous leur apparence sympathique étaient de vrai ingrat, et lorsqu'il viendrait le moment de courir pour sauver leur peaux, il n'hésiterait pas à la repousser en arrière, si cela devait leur sauver la vie. Elle serait maintenant sur ses gardes. Absynthe, elle, n'eut aucune réaction, mais Lilou savait très bien ce qu'elle pensait, et elle préféra garder le silence, plutôt que d'admettre clairement qu'elle avait eut tort d'agir ainsi. Lilou s'apprêtait à repartir, lorsqu'une sorte d'éclair orangé se précipita vers eux. Se doutant d'une attaque par surprise des deux traîtres, elle se rejeta sur le côté, laissant la petite boule foncer droit sur Syn. Et s'en suivit un flot continu de parole mêlé à des larmes.

-Aaaah mademoiselle Absynthe Prissy a été une vilaine Elfe, une servante méprisable, une abjecte menteuse ! Prissy s’est cachée dans vos valises quand elle a entendu votre mère dire que vous partiez pour Poudlard mademoiselle ! Prissy s’excuse mademoiselle, mais elle ne pouvait pas être séparée de vous vous à cause de la promesse qu’elle a fait à madame votre mère lorsque mademoiselle Absynthe était encore un tout petit bébé rose ! Prissy devait veiller sur vous et ne jamais vous quitter alors Prissy fait ce qu’on lui a demandé et ne vous a pas quitté ! Mais personne ne sait que Prissy est parti, personne ne lui en a donné l’ordre, Prissy est une mauvaise Elfe ! En plus…en plus…

La chose marqua une petite pause avant de reprendre:

-Prissy s’en est pris à un sorcier ! Prissy a brouillé l’esprit du méchant homme qui voulait faire du mal à sa maîtresse ! Prissy s’excuse mademoiselle, vraiment de tout son cœur, mais elle ne pouvait pas le laisser se mettre à votre recherche ! Mais ne donnez pas de v-v-vêtement à Prissy ! Elle n’a fait que vous servir même si elle à mal fait ! Snif ! Prissy ira se coincer les oreilles dans un four, mais ne lui donnez pas de vêtem..Arg, vêtements maîtresse !

Lilou n'en revenait pas, devant elle se tenait un elfe de maison. Elle avait entendu dire que les grande famille de sorcier au sang pur en avaient souvent à leur services, mais elle n'en avait jamais vu réellement avant cet instant. Sa première pensée fut:

*Comme elle est mignonne.*

Mais hormis cela, Lilou avait eu beau lire un tas de chose sur leur condition, elle était restée persuadée, que s'était des esclaves, et que leur vie devait être bien triste, mais cela ne semblait rien. Prissy semblait réellement penser ce qu'elle disait, et elle montrait vraiment un attachement hors du commun à sa maîtresse. Lilou eut un sourire essayant de s'imaginer la jeune fille dure et froide qui se tenait devant elle, en "petit bébé rose", mais plus que tout, le dévouement de Prissy la touchait. Apparemment, celle ci avait embrouillé l'esprit de Rusard, et Lilou fut soulagé d'apprendre cela, car il ne les poursuivrait pas par sa faute.
La jeune vert et argent sembla touchée de la voir, et lui interdit de se punir, car l'elfe avait évoqué le fait de se coincer les oreilles dans le four. Lilou avait d'abord pensé qu'elle plaisantait, mais apparemment, il était de coutume pour les elfes de se punir dès qu'ils désobéissaient. Lilou voyait bien que Absynthe se retenait de toute effusion de joie, uniquement car elle se tenait avec eux, et attendant que le problème se règle, elle s'imagina avec un compagnon digne de Prissy qui lui serait dévoué corps et âmes, elle s'imaginait cela plus comme une peluche ou un animal de compagnie, plutôt que comme un serviteur. Revenant à la réalité, elle fixa Prissy pour ne plus en détacher le regard, jusqu'a ce qu'elle s'explique. Lilou eut soudain un frisson. Prissy avait bien affirmé qu'elle les suivait, caché de puis un moment, mais si c'était le cas, elle allait sûrement leur révéler le fait que Lilou n'était pas rentré par hasard par la porte du cachot, mais bel et bien parce qu'elle les suivait aussi. Elle croisât les doigts pour que la petite elfe oublie se passage dans son explication, mais se préparait déjà à entendre retomber sur elle un lot de questions insoutenables, auxquelles il faudrait bien répondre de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kadabra.superforum.fr
Prissy
Invité



MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Ven 2 Fév - 13:35

Prissy s’était attendue à des foudres justifiées et amplement méritées , elle s’était attendue à supporter l’ire de sa très belle et juste maîtresse comme il se devait d’être pour tout Elfe de Maison désobéissant . Aussi fut elle des plus surprise de ne recevoir qu’une petite tapote sur la tête qui n’avait rien de méchant et que, si elle avait été moins humble, elle aurait put qualifier d’affection , mais elle ne méritait pas l’affection de sa maîtresse . D’autres larmes se mirent à couler sur ses joues mais cette fois il s’agissait de larmes de gratitude et de reconnaissance envers la mansuétude parfaite et charitable de sa jeune maîtresse . Jamais l’elfette ne s’était attendue à être totalement pardonnée, s’avait été inespérée et pourtant elle se voyait presque félicité pour ça . Sa maîtresse comprenait qu’elle n’avait fait que la servir ! Ses paroles jaillirent en un torrent de mots quasiment mêlés les uns aux autres par la précipitation à répondre et par son exaltation . Elle était pardonnée , absoute !

-Oh mademoiselle ne peut pas savoir la joie et le soulagement qu’elle donne à Prissy avec ses gentilles paroles ! Prissy a de la chance d’avoir une maîtresse aussi compréhensive que mademoiselle Absynthe et qui réalise bien que Prissy ne veut que le bonheur de sa merveilleuse maîtresse comme tout bon Elfe de Maison se doit de le vouloir ! Merci merci mademoiselle Absynthe , Prissy vous dira tout sur tout à partir de maintenant et elle fera tout comme vous l’avez demandé pour continuer à vous rendre satisfaite de son service, elle abolira tout les obstacles de votre route pour qu’elle soit belle et aisée à vos pieds de reine ! Prissy s’excuse de n’avoir rien dit mais Prissy avait peur d’être punie et de ne plus pouvoir servir la très noble famille Mortsonge, elle s’excuse vraiment et jure de ne plus jamais vous mentir !

Un peu étourdie soit même par son flot de parole et par l’émotion trop forte du moment Prissy tourna un visage humide d’une véritable rivière de larme vers le très noble cousin de mademoiselle Absynthe qui lui faisait l’honneur de lui poser directement une question . Elle essuya sommairement ses larmes et s’avisa qu’elle avait inondé la soyeuse robe de velours de sa petite maîtresse dans son désespoir insensé . Honteuse elle agita la main pour faire sécher la coûteuse étoffe et se tourna vers le cousin avec une profonde révérence pour un sorcier au sang pur et cher à la maîtresse .

-Le jeune maître Moriarty m’honore de m’adresser la parole directement ! Prissy va donc rapidement lui répondre parce que c’est une bonne Elfe et qu’elle sert au mieux tout les bons sorciers ! Prissy ne vous a pas suivit vous directement monsieur , Prissy était dans la salle commune lorsque vous aviez parlé de votre grand projet avec mademoiselle Absynthe . Prissy à honte de dire qu’elle vous a épié jeune maître . Mais en fait elle a juste suivit le méchant homme qui voulait vous faire du mal et avant ça cette autre demoiselle sorcière qui allait dans la même direction que vous . Prissy pense qu’elle vous suivait car votre digne aura de noblesse est un soleil dans l’obscurité austère des cachots mais Prissy peut se tromper monsieur .

La petite créature poupine croisa ses mains dans son dos comme une enfant qui aurait bien récitée sa leçon et qui attendrait une friandise mais Prissy n’attendait rien si ce n’est l’affection de sa maîtresse et la tolérance de son maître lié par le sang à mademoiselle Absynthe . Servir les sorciers était son devoir et elle se rangea dans l’ombre de sa maîtresse , discrète et serviable . Tout Elfe de Maison se doit de savoir se faire oublier pour laisser les puissants sorciers s’expliquer entre eux . Ce qui ne l’empêcha pas de se refaire un petit brin de toilette , elle ne voulait pas avoir l’air d’une souillon devant un autre sorcier sinon mademoiselle Absynthe aurait honte et Prissy cesserait d’être son Elfe favorite . Tout en rajustant son sac de toile la petite chose détaillait respectueusement de ses grands yeux l’autre jeune sorcière blonde qui avait tout comme elle suivit ses maîtres mais qui salutairement n’avait rien fait contre eux . Prissy ne parlait pas aux sorciers à moins qu’on ne lui adressa la parole mais mademoiselle Absynthe avait toujours été une bonne maîtresse qui la laissait assez libre de ses expressions . Toutefois en bonne servante elle ne lui ferait pas l’affront de parler sans qu’on l’y ait invité .
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Sam 3 Fév - 19:49

-Bien c’est le genre de réponse que j’aime . Spontanée et Sincère . , dit-il d’une voix lente en accentuant les deux derniers mots .

Cependant il n’était pas le moins du monde réjoui . La servilité appréciable de l’elfe de sa cousine n’enlevait pas ce petit goût amer qu’il avait dans la bouche . Avec sa candeur de servante dévouée et avec la bêtise qui caractérisait les siens Prissy venait de trahir la fausseté de la Poufsouffle bien qu’il s’en douta déjà . Il avait trouvé étrange qu’elle entre pile au bon moment et que cette araignée se trouve pile sur son chemin à une heure pareille . Mais quand un de ces blaireaux s’essayait au mensonge s’était toujours un fatras abracadabrant d’une grande précarité . Il scruta un moment le visage de la jeune fille , se demandant s’il devait lui faire la remarque à voix haute . Oui . Il faut toujours mettre le nez dedans aux vilains petits chiots , il n’y avait que cela pour se faire comprendre de cette vermine sur qui tout les bons conseils semblaient pourtant glissés comme sur une toile cirée .

-De surprise en consternation pourquoi cela ne m’étonnes t-il plus ? Pourquoi un simple Elfe qui est censé se trouver au bas de l’échelle des espèces se montre t-il plus vrai qu’un Poufsouffle pourtant réputé pour leur brillante loyauté indéfectible ? Moins qu’un Elfe…Non content d’être la risée de tout Poudlard il faut en plus que vous vous colliez une réputation de fouineur ?

Adrian eut un faux soupir dramatique et repris sa marche sans plus se soucier de l’autre jeune fille . La Jaune et Noir n’était pas assez importante pour qu’il s’offusque vraiment . Le plus révoltant n’était pas qu’elle les ait suivi même si cette méthode était des plus basses dans ce cens de Poufsouffle à Serpentard . Non c’était qu’elle avait plus que probablement attiré Rusard droit sur eux . Le jeune garçon renifla de dédain en contournant une stalagmite cassé la source de lueur fluctuante au bout du tunnel se rapprochait à chacun de ses pas et il pressa l’allure . L’autre chose qui l’avait chagriné c’était que si Prissy ne les avait pas suivit pas à pas comme elle le faisait maintenant elle ne pouvait pas être cette mystérieuse présence . En parler était exclu . Il ne voulait pas inquiéter Absynthe . Et ne pas passer pour un couard motivait également sa retenue bien que pour lui il ne s’agisse que de prévisions sensées . Avec une pauvre Blairelle il fallait bien compenser par un état de vigilance constante . Plus que de coutume car le Serpentard était relativement prudent à longueur de temps .

La cascade de lumière bleue enfin devant lui le jeune homme interrompit sa marche sèche et rapide pour analyser un peu mieux le phénomène , le clapotis du ruisseau au dessus de sa tête un peu plus présent maintenant qu’il avait pris conscience de sa présence . Après des ruisseaux au plafond ils avaient devant eux de la lumière liquide...Et il ne fallait pas compter sur lui pour y passer la main . Ni la gauche ni la droite ne pouvait être sacrifiée : il était gaucher , et à son annulaire droit il portait la chevalière de sa famille , alors…


*Petite Lilou c’est le moment de gagner ta place en étant utile pour de bon .*

Derrière cette cascade silencieuse et lumineuse on pouvait distinguer le haut d’une grande caverne aux murs incrustés de mosaïques représentant des Dieux antiques . Un escalier de pierre mal taillées comme posé là tel quel , à l’état brute, permettait de descendre dans cette vaste salle à partir de la gauche de la source , aussi immense que la tanière d’un dragon elle avait cependant l’air d’être plus raffinée . L’escalier était difficilement visible car vraiment sur le coté et une corniche rocheuse était le seul point d’accès puisqu’il ne connaissait aucun sort pour creuser un trou dans la roche et y accéder . Mais cette corniche était devant eux et le Serpent ne se voyait pas du tout traverser la chute "d’eau" bien trop féerique pour être innocente . De l’énergie magique pure ? Une pointe d’excitation le saisit . La puissance qu’il recherchait était peut-être plus proche que cela en fin de compte !

Il lança un autre coup d’œil à Absynthe dans l’attente d’une idée brillante mais il se réprimanda de son animation . Il devait garder la tête froide , il n’était plus un enfant qui s’exalte devant un nouveau jouet . Il n’allait tout de même pas basculer dans la fébrilité pour…Le jeune garçon s’immobilisa le visage tendu . Il se reprit vite , mais l’espace d’un instant , rien qu’un instant , il aurait juré voir bouger les yeux d’un des héros en armure représenté sur la fresque de mosaïque . Rien d’étonnant des peintures bougeaient tout le temps et il lui était arrivé d’avoir une petite conversation avec un de ses ancêtres peint mais si les personnages de la fresque bougeaient s’était la pierre qui se mouvait . Mais cela pouvait bien être un effet de la cascade à la lumière fluctuante comme de l’eau véritable . Oui c’était sûrement ça .


-Alors ? , demanda-t-il en s’efforçant de chasser tout trémolo de doute dans sa voix .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Dim 4 Fév - 18:50

Prissy allait presque réussir a la gêné par trop d’effusion . Oh non pas que Syn est quelque chose contre le fait d’être ainsi encensé et rien non plus contre les serments de loyauté et de dévotion éternelle . Mais il y avait un public qui n’avait rien à faire ici . Absynthe repoussa une de ses mèches de cheveux derrière son oreille en se concentrant sur le babillage précipité de sa servante qui s’était tourné vers son cousin après lui avoir rendue sa robe dans l’état où elle l’avait trouvé avant de l’inonder de larme .

-Quoi ?!

Elle tourna le visage vers la Poufsouffle , outrée . La Vipère mentait tout les jours , parfois même tout le jour . Mais qu’un inférieur est tenté de la flouer elle c’était inadmissible ! Son cousin prit la nouvelle avec plus de flegme mais Absynthe était passablement énervée . Elle n’avait pas tellement eut le temps de se poser la question quant à la véracité des dires de Lilou donc ce n’était pas vraiment une retombée mais cela n’enlevait rien à l’offense dont la Serpentard s’estimait victime .

-Prissy ! , s’exclama-t-elle d’un ton furieux , la prochaine fois que quelqu’un qui n’ait pas de mes proches semble vouloir me prendre en filature carbonise le pour moi ! C’est un ordre ! Sorcier ou pas sorcier les seuls suivant que je désire sont ceux à mon service ! Viens !

Puis elle changea radicalement d’humeur , elle clos les yeux sur sa colère pour les rouvrir sur la plaisanterie . Prenant le partie d’en rire désormais elle suivit son cousin dans la galerie souterraine d’une démarche quasi sautillante elle s’adressa au jeune homme sur un ton de fausse réprimande .

-Allons allons Adrian , les Elfes en bas de l’échelle ? Mais les Elfes sont utiles au moins ! Ils ne sont pas des parasites qui vivent sur notre dos en récupérant les miettes . Comme certain importun de notre connaissance , insinua t-elle avec un regard peu amène par-dessus son épaule pour la Jaune et Noir .

En continuant son chemin elle recroisa la même limace rosâtre que tantôt cette fois collée à la paroi luminescente . Ou plus vraisemblablement un membre de sa famille de gastéropode car ces bestioles n’étant pas réputées pour leur vitesse de pointe il était peu probable qu’elle les ait déjà distancer . De toute façon Syn la redoublait alors…Puis après avoir sauter par-dessus sa dernière flaque dans un petit entrechat de ballet la jeune fille claqua une fois ses mains l’une contre l’autre comme quelqu’un qu est très heureux de sa découverte .


-Holàlà que c’est joli ! C’est encore plus beau de près ! On dirait une pluie d’étincelle !

Mais même si la Serpentard s’extasiait devant le spectacle de la cascade de lumière elle n’était pas une fille de Salazar pour rien . Elle se méfiait comme la peste de ce qui avait l’air gentil et mignon . Elle était mignonne et avait l’air gentille elle aussi et avec cet exemple là en tête elle n’allait pas passer la main dans la barrière de phosphorescence même si l’envie la titillait . L’éclat était doux tel une aurore boréale et pas aussi agressif qu’une lumière de feu d’artifice mais elle ne voulait pas être de corvée de sacrifice . Pourtant c’était l’unique chemin qui débouchait sur une corniche , promontoire rocheux qui se jetait dans le vide et sur le côté duquel un escalier primitif les mènerait jusqu’en bas . Mais Absynthe ne voulait pas descendre par là , ce devait être abominablement haut ! Et en plus il n’y avait aucune barrière de sécurité . La Vert et Argent avait peur du vide , elle se sentait attirée par le sol inexorablement .

Citation :
-Alors ?

-Jolie fresque . On dirait les murs d’un ancien temple grec ou romain .

La jeune fille se pencha un peu plus pour essayer de voir si les mosaïques descendaient jusqu’en bas mais la corniche de pierre l’en empêchait . Elle releva la tête vers son cousin et failli lui dire que la lumière bleutée se reflétait admirablement dans le gris de ses yeux , mais elle doutait que se fût ce qu’il voulait entendre . Pourtant son autre réponse n’était sûrement pas de celle qu’il voudrait entendre non plus vu l’insistance contenue dans sa voix . ( Syn à fond sur l’empathie , elle passe à coté XD )

-Je ne sais pas, avoua-t-elle .

*Lilou* pensa-t-elle très fort comme pour entrer en communication télépathique avec Adrian .

La jeune fille fit courir ses doigts sur un stalagmite d’albâtre à la surface striée , ses yeux perdus dans le vague , la fillette comme en profonde réflexion . La pierre était douce et aucunement moite sous son touché . Ella allait ferrer le poisson .


-Ce ne peut-être dangereux , affirma-t-elle d’une voix douce et mélodieuse , sa voix hameçon , ce doit être magnifique de passer au travers comme sous une ondée scintillante d’étoile…

*Dépêches Lilou on ne va pas passer la nuit sur un rideau éthéré !*

Qui peut-être ne recelait aucun danger , mais ça elle n’en savait rien . Peut-être en lançant quelque chose au travers pour voir si ça se faisait désintégrer ? Mais s’il ne se passait rien ça ne serait pas une preuve non plus . Pour passer il fallait peut-être faire un sacrifice humain ? Un Poufsouffle était-il l’équivalent d’un être humain si on parlait en terme de valeur d’une vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Lilou Nibler
Elève Poufsouffle 2ème Année
Elève Poufsouffle 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 33
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Sam 10 Fév - 13:46

Lilou ne cessait d'observait Prissy, a quel moment allait elle annoncer que Lilou aussi les avait suivit. Et quelle réaction cela créerait il chez les deux serpents? Prissy semblait tendue, mais lorsqu'Absynthe lui expliqua qu'elle n'aurait pas de vêtements, et qu'elle pouvait même recommencer si d'autre sorcier venait à lui nuire, l'elfes faillit fondre de bonheur, du moins c'est ce qu'elle laissait paraître. Elle se lançât alors dans une diatribe à l'éloge de sa maîtresse et de sa noble famille, qui ne semblait vouloir jamais s'arrêter, au moins c'était un point pour Lilou, en attendant, elle ne disait rien d'autre. En écoutant les paroles de Prissy, la famille de la jeune fille semblait être la plus merveilleuse du monde, mais n'était ce pas la le devoir d'un elfe de maison, aimer sa famille même si celle ci est en réalité une horreur? Lilou ne doutait pas du bien fondé des mots que disait l'elfe, mais après tout, c'était une famille qui berçait dans la magie noire, ou du moins, ils étaient tous sortis de Serpentard, la lignée la plus fameuse, et surtout ils avaient le sang pur. Non mais vraiment ce qu'il fallait pas entendre. Enfin, sur ceci vint s'ajouter les paroles d'Adrian.

*Mais c'est pas vrai, il pouvait pas se taire, allez va y Prissy raconte tout au cher maître.*

Lilou ferma les yeux, exaspérée. Non seulement de la tournure des évènements, mais aussi car elle savait que les deus vert et argent n'allaient pas lui laisser passer ça. Et elle écouta Prissy, qui en bonne elfe, lui racontant tout d'abord qu'elle tait honoré que ce jeune homme lui adresse la parole, et se lançât dans son récit, jusqu'au moment ou elle annonçât que Lilou les avaient suivis.

*Non mais qu'est ce qui faut pas entendre, leur aura de noblesse!!*

Lilou attendit que la foudre s'abatte sur elle, mais ce qu'elle entendit, des insultes et des comparaisons la rabaissant au pied de l'échelle de l'humanité, n'était pas si terrible que ça. Ne se laissant pas abattre, alors que les deux autres continuaient leur route Prissy sur les talons, elle leur répondit:

Oui je vous aie suivit, je vous aie entendu parler, et cela m'a intéressé. Mais vous devriez être heureux que ce soit moi qui vous ait pris en chasse, car cela aurait pu être un autre Serpentard, qui à la première occasion vous aurez roulé, ou même un Gryffondor, qui aurait tout aussi bien pu rester caché, et vous lancer un sort dont vous ne vous serez pas remis, et vous aurez laissé moisir ici, avec seule votre elfe pour pleurer sur vos carcasse. Sachez qu'avec moi, vous n'aurez pas ce soucis, je ne suis pas comme vous, les vils Serpentard, toujours à vouloir la gloire, mais près à trahir son amis si ça en vaut la peine. Juste la curiosité m'as poussé, et non l'envie, Alors...

Lilou s'arrêtât de parler, et restât bouche bais devant ce qu'elle voyait. Elle était émerveillée par la beauté qui se tenait devant elle à quelques mètres. Elle avançât prudemment, accompagné des autres. On aurait dit une cascade, mais elle ne semblait pas composée d'eau. Seule une lumière bleu magnifique en émanait. Lilou s'approchât, et elle remarqua que derrière, il y avait un escalier, mais surtout une sorte de temple, qui lui rappelait les temples ancien de la Grèce.

-Alors?

Lilou n'eut pas le temps de répondre et restait ébloui par la beauté de la cascade, et Syn vint appuyer ses penser. Ils agissaient tout les deux de façon bizarre, tournant autour du pot, se demandant ce qu'il fallait faire, et pour une fois, Lilou avait l'impression qu'on lui demandait son avis. Mais c'était plutôt une demande pressante qui disait : "Allez met ta main la dedans et qu'on en parle plus."
Mais Lilou n'était pas sotte à ce point, ce pouvait être une rivière de diamant qu'elle n'y mettrait même pas le petit orteil. Méfie toi de ce qui est beau, cela peut cacher de nombreuse laideur. Pas forcément physique, mais regardait les deux Serpentard, ils semblent gentils, et le garçon et même plutôt mignon, et pourtant ils sont pourris de l'intérieur. Elle se rapprochât de la lumière jusqu'as la frôler, pour essayer de voir si c'était épais ou non, et elle se tourna vers eux.


Comme je voit que vous attendez après moi, sachez mes "chers" que je ne vais pas risquer ma main là dedans, je ne suis pas non plus votre pigeon, lançât elle avec un sourire, mais je pense qu'il faut simplement passer quelque chose de l'autre côté pour voir ce qui lui arrive, un objet quelconque, mais pas une pierre, il faudrait quelque chose de plus délicat que la peau humaine, car si ça résiste bien, on pourras passer, et je ne voit aucune issue ailleurs. Sachez tout de même que si le test réussit, il est hors de question que je me lance la première, ce sera vous ou on restera planté ici, ne pouvant faire que demi tour.

Lilou réfléchit un instant. Qu'est ce qui pouvait bien ressembler à de la peau, pour servir de test. Elle pouvait utiliser des formules, mais aucune n'était assez puissante. C'est alors qu'elle e rappela que sur le chemin non loin de là, elle avait aperçut une sorte de limace, celle ci ferait probablement l'affaire. Elle partit en courant, sans rien leur dire, et revint en faisant léviter à l'aide de sa baguette.

Voilà notre cobaye.

Elle se prépara et l'envoyât valser au travers du rideau de lumière. Elle attendit, mais rien ne se produisit. La limace retomba mollement sur le sol, et prit la direction de l'escalier.

Voilà, ça à l'air bon, qui se lance en premier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kadabra.superforum.fr
Prissy
Invité



MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Dim 11 Fév - 15:43

HJ : Syn je parle un peu de ta douce maman en rapport avec un ancien fofo ^^ Souvenir souvenir XD

Mademoiselle Absynthe avait l’air fâché et c’était à cause de ce qu’avait dit Prissy ? Tremblante la petite créature se hâta de suivre sa jeune maîtresse en hochant la tête à ses paroles parmi les plus sages .

-Prissy fera comme vous dîtes mademoiselle Absynthe !

Mais derrière elle s’éleva une autre voix . Dès que la sorcière blonde commença à parler Prissy en fut muette d’horreur , sans prendre le temps de réfléchir elle insonorisa l’air autour de la jeune magicienne afin que ses paroles cruelles et mensongères n’arrivent pas aux nobles oreilles de ses maîtres sans défauts qui continuèrent leur route sans se douter du mal que pouvait proférer à leur encontre la jeune fille . Elle parlât pendant un long moment et Prissy se boucha les oreilles pour ne plus l’entendre dire de telles choses mais un éclair de vanité traversa son esprit . Ses maîtres eux même lui témoignaient une gratitude à cause de ses bons et loyaux services et cette humaine sans considération se croyait-elle donc au dessus d’elle pour n’en faire rien qu’une simple Elfe bonne à pleurnicher ? Elle parlait d’elle comme si c’était une honte d’être pleurer par un Elfe, un moins que rien, et toute servante qu’elle était Prissy ne faisait pas honte à ses maîtres ! Prissy n’avait pas été autorisé à lui parler mais sa colère fut la plus forte . Personne n’avait le droit de s’en prendre à maîtresse Absynthe ou à sa noble famille , ni à la grande Maison de Salazar Serpentard que la très pure demoiselle et son cousin honoraient de leur présence . Cela la rendait triste autant qu’énervée de savoir que d’autres sorciers ne partageaient pas l’amour des siens.

-Prissy ne sait pas beaucoup de chose sur vous mademoiselle mais Prissy ne vous aime pas . Pas du tout . C’est vous qui êtes veule vile et vantarde de dire des choses pareilles ! Et je crois que votre esprit est celui d’une mauvaise sorcière pour voir la tromperie et l’hypocrisie partout jusque dans la noble maison des Serpentard liés par l’Honneur ! Vous parlez de ce que vous ne pouvez voir ! Non vraiment pas voir ! Aucun Elfe de Maison ne servirait de son plein gré une sorcière tel que vous ! Vous êtes aveugle à des sentiments qui vous dépassent !! Contrairement à ce que vous pensez mes maîtres sont très aimés et par beaucoup de monde ! Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas capable de les estimer que vous devez croire que la terre entière les déteste car ce n’est pas VRAI ! Mais Prissy ne peut le faire pour vous…Sad

Ayant lâché ses mots l’Elfe releva sa barrière qui avait permis aux sottes paroles de cette fille de rester inaperçues . La petit chose essuya une larme avec le rebord de sa robe de jute bien triste que la terre fut peuplés d’autant de monde qui voulait du mal à ses maîtres ( tu m’étonnes XD ) qui étaient portant charmants et comme il faut . Prissy se demanda un instant ce que dirait mademoiselle Absynthe si son Elfe clouait la bouche de cet orgueilleuse ? Avec de vrais clous…

*Non non non même mauvaise elle reste une sorcière et les sorciers ne sont pas des cracmols , ni des moldus alors Prissy n’a droit de rien sur eux !*

L’elfette se pinça le bras pour avoir pensé à une telle chose et faillit rentrer dans les jambes du jeune monsieur Moriarty . Ce n’était pas le moment de rendre le maître mécontent alors qu’il tolérait Prissy à leur coté ! Les sorciers furent en conversation et la créature était attentive aux moindres des paroles prêtes à bondir au moindre mot un peu trop de travers . Elle ne voulait pas que sa maîtresse soit triste . Ou ni même qu’elle se fâche car la très juste et belle madame Mortsonge avait toujours dit à Prissy que les jeunes filles du monde ne s’énervaient jamais en publique .Pourtant elle-même s’oubliait parfois mais Prissy ne pouvait pas émettre de jugement sur ses maîtres qui étaient parfaits . Comme tout les sorciers au sang pur naturellement . Elle suivit de ses yeux globuleux à infrarouges tout le manège de la troisième sorcière à qui elle n’était pas prête de pardonner son affront .

-Prissy ne détecte aucune magie malveillante maîtresse . Elle voulait vous le dire mais elle n’osait pas vous interrompre .Prissy peut passer en première si vous le voulez….

Mais l’autre jeune fille revint alors accompagné d’un bien curieux animal de compagnie qu’elle envoya au travers de la chute de lumière . Prissy frémit en voyant comment elle traitait ses serviteurs et fut bien contente d’être au service d’une autre famille que celle des...des….de cette jeune demoiselle . Les Nibler avaient-ils des Elfes ?
Citation :
- Voilà, ça à l'air bon, qui se lance en premier?

Prissy ne perdit pas de temps pour faire le premier pas mais se retint et leva les yeux vers ceux de mademoiselle Absynthe , véritable question vivante . Devait-elle précéder ou alors suivre sa maîtresse comme d’habitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Moriarty
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Lun 12 Fév - 1:01

HJ : Je crois que Prissy vient en fait de te sauver la vie Lilou XD

Le Serpentard écouta la Poufsouffle se rebiffer contre son état de pion sacrifiable , les bras croisés et le regard parcourant chacune des figures de mosaïque comme si la réponse à sa question s’y trouvait . En fait il s’assurait surtout qu’elles ne bougeait pas . Il tourna lentement le visage vers elle alors qu’elle galopait déjà vers l’arrière des tunnels .

-Absynthe tu crois que nous en sommes débarrassés pour de bon et qu’elle est partie s’empaler sur un stalagmite ? Elle n’est vraiment pas utile et la seule chose qui pourrait la rendre profitable elle s’y refuse en bloc . Belle tentative cependant…, commenta-t-il en saluant les efforts de sa cousine pour se montrer agréable l’espace d’une seconde .

-Le plus énervant c’est qu’elle croit que son avis a de l’importance…Tu sais d’où elle sort au juste ? Ça ne m’étonnerait pas que ce soit une moldue . Je n’ai jamais entendu parler de sa famille . Peut-être en ont-ils honte et la cachent-ils ? Hé hé…

C’est alors que des pas résonnaient à nouveaux dans le couloir que l’Elfe de sa cousine pris la parole dans un petit moment de silence . Adrian soupira : ces créatures étaient de bons serviteurs mais il avait surestimé la capacité de réflexion et d’autonomie de Prissy ( s’il savait en fait XD) . Bien sûr aucun inférieur ne devait couper la parole à un sorcier mais il y avait des cas de force majeur comme ici et maintenant . Il était trop tard et ils ne pourraient passer le rideaux de lumière avant que leur amie la mustélidé ne revienne . Qu’avait-elle été faire du reste ? Peut-être était-elle allée se pelotonner dans un coin à pleurer toutes les larmes de son corps et allait revenir vers eux la morve au nez dans un parfait remake pastiche de « La Grande Dépression de Prissy » ?

-Heureusement que tu nous en as tout de suite fait part…Ce n’est pas comme si cela faisait cinq minutes que l’on en parlait…

Cependant deux précautions valaient mieux qu’une aussi laissait-il la Poufsouffle faire ces petites simagrées à base d’invertébré flasque et mou qu’il trouvait tout à fait approprié au caractère de la jeune fille en jaune et noir . Un gastéropode visqueux pour nouvel emblème à la maison Poufsouffle , plaisante image qui amena un coin de sa bouche à se relever légèrement . Simagrées saugrenues qui vinrent corroborées les dires de la servante d’Absynthe que la Poufsouffle n’avait pas eu le loisir d‘entendre . Le jeune homme sourit doucement et passa une main racée à travers la lumière fluctuante qui l’entoura comme d’étranges volutes vaporeuses . Il ne ressentait rien d’autre qu’une sensation de tiédeur comme s’il touchait un nuage immatériel . Etrange mais pas inquiétant . Plus maintenant .

-Puisque tu as peur Lilou nous ne devrons donc compter que sur nous même pour ne pas changer. C’est tragique mais étant dans une maison de faible tu ne pourras jamais faire quoique ce soit par toi-même et tu ne seras toujours qu’une suivante, même quand l’occasion se présente . C’est même étonnant que tu ais trouvé assez de force pour venir au monde avec le peu de cran que tu as . Enfin…Absynthe ? Honneur aux dames ou ensemble ?

Il était plutôt amusé par la situation car il savait à présent sur les dires de l’Elfe qu’il n’y avait aucun danger à traverser, du coup il pouvait se permettre de jouer tout à fait la carte du mépris devant cette chose inefficace qu’était Lilou . A présent qu’il savait qu’il n’y avait nul périls il percevait tout le ridicule de la situation , le ridicule de la Poufsouffle qui en espérant se rebeller se montrait indirectement poltronne devant un danger inexistant . Même lui n’était pas aussi lâche…Un Moriarty est prudent mais jamais craintif . C’est manquer de classe que de montre sa peur , c’est n’être qu’un pauvre petit sorcier de bas étage qui tremble et bafouille au moindre signe de menace . Etre asservi à des sentiments aussi vils freinait le développement et imposait des limites . Des limites…

*Un autre défaut à rajouter à ces blaireaux…*

Plus il y pensait plus cette maison lui apparaissait d’une inutilité totale . N’était-elle pas la maison poubelle de Poudlard ? Là où se trouvait tout ceux qui n’ont aucun but dans l’existence , qui sont en vie par erreur et qui la conserve simplement par ce qu’il était interdit par la loi de les Kadavériser ? Il capta le regard infiniment brillant de sa cousine , la lumière mouvante donnant à ses yeux déjà particulièrement intenses un surcroît de lumière . En la regardant dans les yeux il fut plus que jamais heureux qu’elle soit bien à Serpentard…

HJ : Fais comme si nous traversons ensemble ou comme si je te suivais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-premiereguerre.jdrforum.com/forum.htm
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Mer 14 Fév - 13:38

Alors que la Serpentard emboîtait le pas à son cousin elle eut une étrange impression . Lilou n’avait-elle pas commencé à dire quelques chose ? Il jeta discrètement un regard en arrière , faisant semblant de rajuster une mèche qui lui permit de cacher ses yeux entre ses mains . Elle put voir son Elfe et la Poufsouffle en conversation plutôt animée…Ainsi donc Prissy parlait en son nom ? Elle lui demanderait plus d’information plus tard mais si elle avait jugé bon de s’isoler avec l’autre fadasse obséquieuse c’était sûrement dut à des paroles peu flatteuse de la part de celle-ci . Syn soupira . Les attentions de Prissy étaient touchantes mais Absynthe savait parfaitement comment écraser un insecte aussi méprisable que cette vermine déguisée en sorcière . Elle avait déjà eut affaire à bien pire , à d’autres filles qui lui ressemblaient à elle , à la langue vraiment acérée et à l’esprit sournois . Serpentard en était plein à craquer et il fallait bien une reine dans tout ça : et la Reine elle avait décidé que ce serait elle , la femelle dominante , celle qui doit être obéis . Dans toute société il y avait ceux qui dirigent et ceux qui suivaient . Absynthe faisait partie des leaders et contait bien renvoyer dans ses pénates le premier qui la contredirait . Ou plutôt la première car bizarrement Absynthe avait relativement moins de problème avec les garçons qu’avec les filles . Elle ne supportait que rarement un membre du même sexe .

Pour preuve : elle n’aurait jamais eut besoin de subterfuge pour contraindre la Poufsouffle à passer sa main insignifiante à travers ce voile iridescent si elle avait été un garçon . N’importe quel individus de sexe masculin aurait bondit pour lui faire plaisir . Devant le refus de la Blairelle Syn tapa du pied sur le sol et pinça les lèvres les bras croisées comme ceux de son cousin qui regardait par delà la chute de lumière . Alors que sur une dernière réplique revancharde l’élève de Poufsouffle s’éloignait au trot Adrian repris la parole .


-Je veux bien qu’elle meurt oui ! Mais à quoi elle peut bien servir cette idiote ! Elle fait les choses les plus sottes sans aide et même avec un panneau et un guide illustré elle ne serait pas se rendre serviable ! Mais…merci c’est gentil d’avoir noté mon effort , dit-elle avec un petite sourire d’enfant à qui l’on vient de donner un bon point avant de grimacer à la suite des paroles de son cousin , son irritation atteignant son comble . Gniii ! Ne m’en parle pas ! Je ne veux même pas savoir si c’est la fille d’un troll ou si sa mère est une harpie ! Si jamais j’apprend que son sang est impur je pourrais bien vomir tellement elle me rebute ! Ce serait la goutte d’eau !…Hihi ! Ça m’étonnerait que des Sang Pur aient pu accoucher d’une tel handicap , à mon avis si elle est noble c’est une erreur de berceau à St Mangouste hihi !

Des pas annoncèrent le retour de Lilou et donc de leur sympathique parenthèse , mais Prissy choisit ce moment pour leur faire part de sa grande révélation : La lumière liquide n’était pas dangereuse . Elle éclata de rire à sa déclaration et au commentaire de son cousin . Tout ça pour ça ? Tellement de bruit pour pas grand-chose . Cependant la Serpentard était impatiente de savoir ce qu’avait trouvé la Poufsouffle pour leur assurer le passage aussi fit-elle de son mieux pour ravaler ses rires , posant sa main sur sa bouche dans une vaine tentative pour retrouver son sérieux . Lorsque enfin elle y parvenue son visage avait pris une teinte rouge tomate à force de s’étouffer de rire . Elle pressa ses deux revers de main contre ses joues avec un « pfiou » pour commenter son état . Puis alors que son cousin testait l’effet « barrière intangible » la jeune demoiselle babilla avec bonne humeur . Bonne humeur qui prenait presque toujours sa source dans quelque chose de beaucoup moins joyeux .

-Oh pauvre limace ! J’aurai été déçue qu’elle explose par ta faute Lilou ! Enfin tu devrais peut-être allé la ramener là où tu l’as trouvé ou sa famille va s’inquiéter et la vengeance des limaces roses est terrible ! Surtout si elle leur raconte que tu étais prête à la sacrifier comme la dernière des moldues ou des filles de troll ! Tu n’aimerais pas qu’elle te bave dessus en masse , nan ? J’espère pour toi que ces loches restent dans ces cavernes comme espèce endémique et qu’elles ne viendront pas te rendre une petite visite dans ton dortoir !

Tellement de temps passé sans sortir ce genre de sottises, son frère lui manqua . Il fallait bien que ça sorte à un moment où à un autre et c’était le bon moment . La fillette se sentait pleine d’entrain pour la suite , une suite qu’ils ne devraient qu’à eux même .

-Ensemble mon chéri , c’est grâce à toi que nous sommes ici .

Et les deux cousins franchirent en même temps « la porte » de lumière . Syn garda les yeux ouverts pour voir son monde disparaître un quart de seconde dans un torrent d’étincelles vives qui touchaient sa peau à la façon d’une onde de chaleur douce tout sauf désagréable . C’était comme un firmament d’étoiles virevoltantes qui descendait du ciel pour venir à elle . L’enfant y serait bien restée un peu plus mais la brièveté de la chose faisait sans doute toute sa beauté pourtant…Elle s’était sentie bien comme jamais , comme si plus aucun problème n’existait sur cette terre et avec un esprit comme le sien il y avait toujours des problèmes . C’est dire si la sensation était étrange . Elle accrocha la manche de son cousin pour le retenir avant qu’il ne s’avance vers l’escalier abrupte .

-Adrian ! Tu crois qu’on pourrai ramener un peu de cette lumière avec nous !?

Les deux Serpentard se trouvaient au milieu de la large corniche de pierre mais rien que de savoir le vide autour d’eux , un vide d’une vingtaine de mètres de bas en haut si ce n’est plus la Vert et Argent se sentait toute chose . Et cet escalier sans rambarde aux marches raides sûrement traîtresses ne lui disait trop rien non plus . Des étincelles bleues s’agitant encore devant ses yeux la jeune fille battit des cils et considéra un peu mieux l’endroit toujours accroché au jeune garçon . Les silhouettes de mosaïques semblaient en moins bonne état que vu à travers le voile mais elle restaient tout de même impressionnantes . Peut-être même plus car l’on sentait le points des siècles…La fille de Salazar avait l’impression d’avoir voyager dans le temps .

-Ton père manque très certainement d’humour, mais c’est un génie Adrian….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Lilou Nibler
Elève Poufsouffle 2ème Année
Elève Poufsouffle 2ème Année
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 33
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Dim 11 Mar - 2:10

HJ Désolé pour l'énooooorme retard, beaucoup d'obligation, et très peu de temps. Je profite de ce soir pour vous répondre, sinon on avanceras jamais. Certes un peu court mais on moins on peut continuer.

Il semblait à Lilou qu'elle avait beau parler, aucun son n'atteignait ses deux compères du jour. Elle ne mit pas longtemps à comprendre que c'était un coup de l'elfe qui avait du jeter un sort afin que ses mots ne parviennent pas aux oreilles de ses merveilleux maîtres. Et sa réaction ne se fit pas attendre. Elle l'inonda alors sous un flot de paroles glorifiant ses maîtres, et lui annonçant clairement qu'elle ne l'aimait pas. Cette réaction ne surpris pas le moins du monde Lilou. Pauvre petit être, aveuglé par de nombreuses années de servitudes auprès de personnes telles qu'eux. Elle commençait à sentir son agacement grandir en elle, et la petite chose lui tapait un peu sur le système à vouloir toujours défendre la noble race qu'étaient les Serpentards. Si seulement la petite créature pouvait comprendre, ou même voir la vraie nature de ses maîtres, elle pourrait comprendre, mais non elle ne voyait que par eux. Lilou s'abstint cependant de lui répondre. Elle ne savait pas quelle limite avait les pouvoirs d'une elfe, et ne voulait pas la froisser de peur que celle ci s'en prenne à elle. Entourée de deux ennemis, elle ne pouvait pas prendre ce risque. Elle prit donc sur elle et continua sa progression.

Après la tentative de la limace, Lilou comprit que ce qu'elle avait fait n'avait servit à rien, l'elfe ayant affirmé que la lumière bleue n'était pas dangereuse. A nouveau elle reçut toute sortes de quolibets, qu'elle encaissa sans rien dire. A vrai dire, elle n'écoutait plus beaucoup ce que pouvait dire les deux serpents, sachant pertinemment qu'il ne s'agissait que d'un flot de méchanceté à son égard. Elle était plutôt fascinée à l'idée de découvrir la suite de leur petite aventure. Elle regarda les deux cousins s'embusquer ensemble au travers de la douche bleu, et suivit à son tour. Si seulement elle avait pu aller chez les Gryffondior, et avoir leur courage, elle leur aurait montré de quoi elle était capable, mais la seule chose qu'elle savait faire, c'était de se faire remarquer par son incroyable maladresse, et sa sottise. Non pas qu'elle n'ait aucun courage, mais le choipeaux avait décidé pour elle de l'envoyer à Pouffsoufle. Peu être n'était elle pas digne de la maison Gryffondor.


*Oublie ça Lilou, tu ne pouvais pas choisir, il t'a envoyé dans la maison qui te convenait. Même si tu pensait en être digne, la maison Pouffsoufle est la tienne.*

Comme pour essayer de se convaincre elle marmonna un:

Oui je sais.

Au moment où elle se retrouva sous la cascade, elle eut une drôle d'impression. On aurait dit que de nombreux diamants déferlaient devant ses yeux, mais elle ne sentait pourtant rien sur son corps. Elle s'arrêtât quelques secondes au milieu du rideau, oubliant presque ses deux bourreaux, puis reprenant ses esprits, elle fit un pas de plus à leur poursuite. Lilou jeta un oeil dans le vide, ce n'était pas une chose qui l'impressionnait, mais elle crut percevoir chez Absynthe une sorte de vertige. Elle regarda de loin ce qu'elle avait aperçut au travers du rideau bleu, on aurait dit un ancien temple, délabré certes, mais resplendissant de beauté et d'ancienneté. A la remarque de la fillette, elle ajouta comme pour elle même:

En effet.

Elle ne savait pas ce qui la poussait à répondre ainsi, le père d'Adrian un géni? Peut être était ce la beauté du lieu qui la faisait réagir ainsi, mais pour l'instant, elle ne comprenait pas très bien le but de leur expédition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kadabra.superforum.fr
Prissy
Invité



MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   Dim 11 Mar - 14:46

*Prissy est une bien misérable et insignifiante chose ! Comme ce lieu est grand, gigantesque à donner le tournis ! Comme les sorciers sont des mortels habiles qui méritent qu’on les servent !*

L’Elfe se faisait l’effet d’un petit bouchon de liège jeter dans un océan immense , ou un colchique fébrile dérivant sans fin le long des courants ascendants et descendants d’une gouffre dont la chute pourrait durer des heures . Elle se sentait vraiment de bien peu d’importance en face de ces fresques anciennes érigées par la race de ses maîtres , mais cet état de contemplation méditative et admirative ne dura pas. Ses devoirs de gardienne reprirent le dessus et elle claqua de ses petits doigts dodus pour chasser de son regard les jolis résidus d’étincelles bleus qui y persistaient.

Toute à sa dévotion envers ses maîtres , les oreilles sur le qui vive et les yeux effets ultra vision , Prissy avait cependant bien trop l’habitude d’être au service de nobles sorciers pour ne pas être sensible à leur moindre changement d’humeur et d’état de conscience. Une de ses fonctions était d’ailleurs de veiller au bien être de ses maîtres, de les distraire, de les égayer ou de les consoler, et la mélancolie, la tristesse, le doute, l’agitation, la rancœur, tout ces sentiments ne passaient pas clandestinement dans le cœur des humains sans que l’Elfe de Maison ne les perçoive plus ou moins. A la façon d’ondes vibrantes dans le airs qui finissaient par lui étreindre le cœur, ces émotions elle se les accaparait et lorsque ses maîtres pleuraient elle pleurait bien souvent avec eux, souffrant parfois même au-delà des maux de ces derniers pour qui elle avait cette dévotion fanatique.

Mais ces émotions qu’elle percevait lui semblaient étrangement lointaines et la petite créature fit vite le tour de la question : ce n’était pas sa maîtresse toute resplendissante de beauté , de joie de vivre et de gracieuse humeur taquine qui se trouvait sous le joug de ces sentiments bien peu agréables. Ce n’était ni le jeune maître Moriarty si sûr de lui, l’œil conquérant et fier propre à sa famille. Les oreilles de l’Elfette s’agitèrent sous sa masse de cheveux roux alors qu’elle en revenait à la seule cause de ces ondes qu’elle sentait comme le chien entendait les ultrasons. C’était cette jeune sorcière blonde qui était en proie à une nostalgie quelconque, à la contrariété .

Un combat titanesque entre sa vindicte et ses instincts se joua alors dans la minuscule petite créature. Voir la demoiselle sorcière se mouronner pour quelque chose la remplissait d’aise et Prissy devait s’avouer bien heureuse de la sentir attristée , elle qui en avait tellement après ses nobles et talentueux maîtres qui ne faisaient qu’agir en accord avec leur illustre héritage. Oui, l’Elfe y prenait même une joie féroce , il s’agissait pour elle d’un payé pour un rendu ! Mais d’un autre coté elle commençait à se sentir aussi vidée qu’une outre dans le désert ave ce malaise ambiant. Elle baignait dedans et n’importe quel Elfe avait inscrit la servitude au peuple sorcier. Au fer rouge sur chacun de ses chromosomes et des molécules qui gravitaient dans son petit corps. Quelqu’il soit un Elfe de Maison digne de ce nom ne laissait presque jamais un sorcier dans le désarroi même s’il ne pouvait que souhaiter la mort du dit sorcier. C’était un besoin vital de servir et de venir en aide, aussi vital et banal que de boire et de respirer.

Gardant toujours un œil sur sa maîtresse pour s’assurer qu’elle ne s’approcherait pas trop du bord de la falaise Prissy tira doucement sur la robe de miss Nibler comme un noble tire à une clochette. Ici l’Elfette voulait simplement obtenir son attention , les Elfes étant tellement insignifiants par nature qu’elle n’était pas certaine d’être écoutée si elle se mettait à parler ainsi dans le vide. La petite créature se mit à nasiller d’une petite voix chuchotante pour ne pas se faire entendre de sa maîtresse en conversation , très éclairante sûrement, avec son jeune cousin .


-Il ne faut pas être triste comme ça miss , vous polluez l’air autour de vous ! Prissy ne s’entend presque plus penser !

La petite chose tritura une de ses babioles de récupération clinquante et se mit à fixer la jeune sorcière comme une mère oie fixerait sa progéniture en faute, mais repentante. Elle ne lui pardonnerait pas de si tôt les mauvaises paroles irréfléchies sur ses maîtres, mais elle décida de partir du principe que cette jeune magicienne n’était peut-être pas jalouse et méchante, mais désespérément admirative de l’aristocratie de ces maîtres. Beaucoup d’autres Elfe de Maison agissaient ainsi avec elle car Prissy avait un rang de serviteur privilégié dans sa famille. L’envie et l’admiration faisait souvent ressortir les plus mauvais côtés des gens. Elle ne l’aimait toujours pas , mais c’était son devoir et bien malgré elle Prissy avait toujours eut trop de compassion pour la race humaine . Elle lui accordait donc le bénéfice du doute au risque d’être déçue…Peut-être pourrait-elle la convertir au culte d’Absynthe si elle arrivait à lui déciller les yeux en lui rappelant toutes les belles qualités de sa maîtresse ?( elle a de l’espoir la soubrette ! XD )

-Y’a t-il quelque chose que Prissy peut faire pour vous pour que vous cessiez de vous faire du soucis ? Prissy ne vous connaît pas elle ne peut pas vous servir sans que vous lui disiez explicitement quoi faire pour chasser votre peine . J’ai l’habitude de porter la douleur de mes maîtres et vous devez me croire miss : Prissy est une bonne confidente si la parole peut vous soulager.

En effet cette jeune sorcière n’appartenait pas à la famille Mortsonge ni a une famille parente et auquel cas la petite servante ne pouvait pas deviner ce qu’il lui faudrait pour sourire et ne plus penser à rien de désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Dark Place of Waterfall ( PV Lilou et Syn )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (69) Dark Tirak est dans la place...tout baigne!!!
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Dark Heresy ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Intérieur de Poudlard :: Cachots et Sous-Sols :: Cachot n°5-
Sauter vers: