AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Sam 13 Jan - 0:06

Le vent joua un instant avec les cheveux de Syn qui tenta tant bien que mal de ramener un peu d’ordre dans toute sa coiffure désordonnée . Déjà que la petite Vert et Argent avait à peine fermé l’œil de la nuit à cause de l’excitation qui avait précédé la fameuse Epreuve . Oh pas d’anxiété bien sûr , non elle était sûre de gagner voyons ! Au moins d’arriver seconde si Adrian se révélait plus apte , rapide , intelligent , rusé .

*Non non non et NON !*

Si son jeune et talentueux cousin se révélait plus chanceux qu’elle donc . Pour le moment la jeune demoiselle prenait un assez mauvais départ . Elle espérait que personne ne remarquerait à quel point sa coiffure était bancale . Absynthe avait toujours cru cela évidant de réaliser une coiffure , mais la réalité l’avait frappé en plein là où cela faisait le plus mal : son orgueil , en éraflant ses illusions au passage . Syn s’était découverte d’une nullité totale lorsqu’elle cherchait à utiliser ses dix doigts autrement que pour tenir une plume ou jouer sur les touches d’un piano . Chez elle c’était son Elfe de Maison qui s’occupait de la coiffer et quelques fois sa mère . Elle avait toujours cru que c’était facile et c’était toujours montrée exigeante au possible lorsqu’une mèche partait un peu trop de travers…Elle avait passé près d’une demi-heure sur ses cheveux pour produire un chignon lâche et en s’aidant de sa baguette en plus ! Il faudrait qu’elle potasse un peu plus les sortilèges de beauté du prochain Sorcière Hebdo… ( superficialité quand tu nous tiens XD ) .

Elle avait réussi à se ravancer un peu plus dans la foule serrée comme des sardines en boîte . Enfin c'était l'idée qu'elle s'en faisait n'ayant jamais beaucoup aimé les sardines . A présent coincée entre deux géants de Serdaigle qui lui faisaient un peu d'ombre et neutralisaient les rayons néfastes pour elle , la Serpentard regarda Dumbledore s’avancer plus près de l’immense structure plantée au milieu du parc et qui semblait avoir poussée dans la nuit comme un poireau géant fait de granit ou de métal…Superbe . La jeune fille mit une main en visière au dessus de ses yeux et releva la tête pour détailler au mieux la structure . Mais oui c’était bien un poireau…A moins que l’éclat du soleil matinal ne lui joue un tour . Elle n’aimait pas le matin , même si la lumière douce des rayons de l’astre diurne donnait aux choses une aura dorée tout à fait saillante et poétique , Absynthe était passée en mode analytique et n’avait pas de temps pour se perdre en admiration artistique parfaitement inutile en ce moment . Lorsqu’elle ressortirait du poireau victorieuse alors elle s’occuperait de dire bonjour aux petites fleurs et herbes de Poudlard .

Du reste , par où saluait on la foule en délire ? Il n’y avait aucune fenêtre et encore moins de baies vitrées à ce tubercule géant ! En fait plus elle regardait cette tour plus la jeune demoiselle se disait qu’elle penchait du coté dont elle allait tomber , mais elle ne renoncerait devant rien . Pas maintenant qu’elle s’était levée si tôt et donnée autant de mal pour se coiffer convenablement , exploit considérable au vu de la longueur de ses cheveux . Absynthe marqua un temps d’arrêt lorsqu’elle sentie que le vieux loufoque allait prendre la parole . Il serait temps , il s’était fait assez admiré pour aujourd’hui avec son petit manège . A elle un peu .


*Jolie barbe de patriarche . C’est de l’entretien , mais ça vole bien…*

"Les participants sont priés de se placer devant la porte de leur choix"

*Et ?! Pas de sélection ?!*

Alors c'était la loi de la jungle ? Ce mot résonna en écho dans son esprit : "cette jungle que l'on appelle une école"...Valen avait eut raison et elle en était dégoutée . Toutefois la surprise l'emporta sur le reste et dans son esprit tournait un point d'interrogation géant : Que faire ? La fille de Salazar jeta un rapide regard circulaire autour d’elle alors que le murmure des conversations enflait aussi vite que se propage un feu de cambrousse . Mon dieu…La fillette tourna le regard vers la tour et retourna le visage vers la foule un peu derrière elle . Puis encore vers la tour . Puis à nouveau vers la foule . Elle perçue un mouvement dans la masse qui la fit bondir vers l’avant . Les Gryffondor passaient à l’attaque et tenaient à être les premiers sur le coup et bien pas tant qu’elle serait là ! Syn trottina le plus rapidement possible sur l’herbe fraîche du parc en regardant ce que faisait les autres du coin de l’œil . Bien , personne ne semblait vouloir s’intéresser à sa route et donc à sa porte . Poudlard n'était pas seulement une jungle , l'école était aussi un gigantesque cirque qui employait ses étudiants comme numéro , mais c'était bien le cadet de ses soucis et la jeune demoiselle filait toujours tout droit l'oeil fixé sur la première porte qu'elle avait vu . Le grotesque était un style et il avait son propre charme voir son élégance . Encore deux mètres....

*Merlin c’est un jour pour moi ! Quel jour on est ?! Que je le marque d’un pierre blanche dans ma mémoire ! Mon premier acte valable dans cette école de pouilleux ! Est-ce qu’on nous décerne une médaille à la fin ?*

La jeune fille fit le dernier mètre d’un petit bon et posa la main sur la porte en bois comme pour dire « c’est à moi , le premier qui y touche se mange mon pied dans… » , mais Syn était une jeune fille bien élevée…Cependant la petite ne put retenir une grimage devant la rugosité et l’adiposité du bois épais qui scellait le passage à cette tour bancale . Même pas une couche de verni , rien ! Pas étonnant qu’elle soit apparue si vite : c’était un travail mal fignolé ! La Vipère tourna un petit visage grincheux vers le directeur en attendant la suite . Au moins avait elle sa porte et à moins qu’il n’annonce que les premières années étaient exclues elle ne bougerait pas d’un pouce . Retenant quelques cheveux de sa main libre elle zieuta de droite et de gauche pour trouver son cousin . Peut-être avait-il fait le tour de l’édifice pour être au plus proche de sa nature profonde : toujours dans le dos et dans l’ombre . (Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Albus Dumbledore
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Sam 13 Jan - 22:28

La porte était coupante. La poignet semblait prête à tomber par terre. Lorsque tous les participants se positionnèrent devant une porte, elle s'ouvrirent toutes par elle-même. Absynthe put voir un couloir devant elle, mais il était condamnée après quelques mètres à peine. Il y avait deux issues de chaque côté. L'une, à gauche, semblait très agitée, il y avait régulièrement un peu d'air qui ébourrifiait la personne qui s'engageait dans ce couloir. Rien de plus désagréable pour une demoiselle qui a soignée sa coiffure le matin-même.
De l'autre côté, à la droite, il y avait de l'humidité sur les murs, une athmosphère pesante régné ans cette partie de la tour. Le sol était régulièrement humidifié par une flaque d'eau ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aguamenti.realbb.net
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Dim 14 Jan - 0:59

Alors qu’Absynthe attendait un discours de la part de Dumbledore elle sentit la porte sous ses doigts , ou plutôt une absence de porte , qui lui fit tourner la tête pour constater qu’elle s’était ouverte toute seule . La jeune demoiselle frotta ses mains l’une contre l’autre comme pour les adoucir et elle jeta un regard vers la foule massée derrière elle . Alors on y était ? Tout le monde la regardait et si elle s’était écoutée elle aurait salué , mais elle se doutait que ce n’était pas la bonne chose à faire . Il y avait certainement des personnes indignes de recevoir ne serait ce que ces microbes dans la foule…Alors niet !

La tête haute la jeune fille s’engouffra dans l’édifice-tubercule…et se retrouva dans la noir lorsque la porte claqua dans son dos . Absynthe était bien trop occupée à écarquiller les yeux pour y voir quelque chose qu’elle ne prit pas la peine de sursauter . Elle se demandait où était les autres car elle avait vraiment l’impression d’être seule au monde en cet instant précis . Allait-elle tomber sur d’autres personnes ? Cette tour n’était pas si gigantesque en vérité . Et si elle croisait quelqu’un est-ce qu’on avait le droit de lui lancer un sort ? Juste pour le jeu bien sûr , il ne fallait pas voir le mal partout…La Vert et Agent sortit sa baguette de la poche intérieur de sa cape et fit un petit geste sec .


-Lumos ! Houlà…Lumos Maxima !

Le premier jet de lumière n’était pas assez utile le cas échéant car il lui avait donné l’impression de fournir juste assez de lumière pour épaissir l’obscurité . Et mine de rien la fille de Salazar n’était pas très fière dans le noir , surtout pas dans un endroit inconnu sensé être constitué d’épreuves et semés d‘embûches . Il serait totalement crétin de se faire disqualifier d’office en se prenant le pieds dans une dalle traîtresse qui la téléporterait au milieu du lac…Avec cette pensée à l’esprit elle commença à marcher sur les dalles de pierres brutes le nez baissé sur ses chaussures en faisant bien attention à ne pas déclancher de piège . Elle faillit rire de ses précautions saugrenues . Allons elle était dans une école , il ne pouvait rien lui arriver ! Ce qui ne l’empêcha pas de rentrer dans un mur baguette la première alors qu’elle fixait le sol . Occupée à regarder en bas elle ne s’était pas jetée dessus , mais tout de même ! Sa baguette avait absorbé tout le choc et ripée sur le mur en question .

- Oh non mer…credi !

Aussitôt la fillette ramena sa baguette sous son nez pour s’assurer qu’elle n’était pas ne serais ce qu’érafler . Syn y tenait comme à la prunelle de ses yeux et ce n’était pas le bon moment pour être privée de sa seule arme . Mais non , pas une seule petite rayure ne venait jurer sur son bois verni . La jeune fille respira un peu mieux et reporta son attention sur le mur qui lui barrait la route . De toute façon elle ne désespérait pas . Elle sentait une légère bise sur sa gauche et des petits clapotis venaient de sa droite . Premier choix à faire .

*Deux intersections , deux choix . Cornéliens .*

Et le temps n’était pas vraiment son allié dans cette affaire . Elle n’aimait pas le coté gauche , mais lorsqu’elle s’engouffra vers la droite elle eut l’impression que sa peau si fine se couvrait d’une pellicule humide comme si on la plongeait dans un bain de graisse . La Serpentard grimaça de dégoût et passa une main sur son visage . Elle avait l’impression que ses vêtements commençaient à peser sur elle comme alourdit alors qu’ils disposaient portant d’une protection contre ce genre de désagrément . Sur sa main commencèrent à perler des gouttelettes et sa coiffure déjà mal en point s’affaissa sur elle-même en tombant en deux masses roides de chaque coté de son visage . Elle commençait à croire qu’elle avait fait le mauvais choix à sa première flaque . Elle en fut totalement sûre lorsque de l’eau commença à s’écouler des murs . Et le doute ne fut plus permit lorsque la jeune Mortsonge commença à patauger dans un petit ruisseau .

*Mais qu’est-ce qu’ils veulent ?! Me noyer ou me dissoudre ? *

En effet la jeune fille se faisait l’effet d’être une éponge qui s’imbibait un peu plus à chaque pas . Tant pis elle rebrousserait chemin ! Un peu d’air frais ne pouvait pas être pire que ça ! Alors qu’elle amorçait son demi-tour un bruit monstrueux de barrage qui cède sous la pression de l’eau résonna dans son couloir et la jeune fille vit arriver vers elle une vague d’eau déchaînée qui montait jusqu’au plafond par moment . Absynthe se fit faucher les yeux écarquillés et le coeur battant , elle se retrouva à surnager sur le dessus du torrent . Elle fit alors la seule chose en son pouvoir…

-Hiiiiiiiii !

….Elle hurla . De ce cri perçant qu’on toute les jouvencelles et qui a tendance à se faire entendre lorsque la situation est désespérée . Le pire se fut lorsqu’elle vit arriver le MUR à toute vitesse . En fait c’était plutôt elle qui arrivait sur lui , mais en cet instant précis la conscience d’Absynthe était totalement brouillée et en option "panique totale" . Elle ne pensait plus qu’elle était une participante d’un jeu à Poudlard , organisé par Albus Dumbledore le petit père des opprimés . Elle pensait juste qu’elle allait s’écraser salement contre un mur et que si le choc ne la tuait pas elle se noierait dans l’eau froide . Alors qu’elle offrait généreusement une vie passée à faire le bien ou tout ce que voudrait le Dieu qui la sortirait d’ici , les yeux clos avant l’impacte , elle se fit aspirer par un tourbillon et le manque d’air lui fit ouvrir les yeux alors qu’elle se retrouvait la tête sous l’eau à tourner et à descendre . La jeune fille bâtit des bras et des jambes pour essayer de faire quelque chose , mais elle ne pouvait rien . Elle était le jeu des éléments . Un courant transversale la saisit soudain et elle passa à vitesse grand V dans un autre couloir sous marin avant de se retrouver éjectée hors de l’eau . Elle aspira une grande goulée d’air avant de replonger . Mais cette fois l’eau était calme . A peine sentait-elle les remous causés par les courants qui l’avaient amené ici . Mais si l’eau était calme et lui permettait de nager du mieux qu’elle pouvait avec son uniforme trempée et ses cheveux dans les yeux elle était aussi très noire . Suffisamment sombre pour être inquiétante même sans son imagination . Et elle avait perdu sa baguette !!!!

-Raaa merci Dumbledore ! Merci Poudlard !

Avec des grand "plouf" étouffés la jeune fille commença à essayer de rejoindre une rive . A peine s’extrayait-elle de l’eau qu’un petit rongeur passa devant son nez…Avec :

-Hé ! Ma baguette ! Reviens ici sale bestiole !

Syn lui écrasa la queue de son pied et le rat couina en se rebiffant d’un coup de dent rageur sur sa chaussure . La Vert et Argent fit rouler sa baguette avec son autre pied afin de garder ses doigts hors de portés des dents du rat et le relâcha en reculant de quelques pas . Le rat couina rageusement dans sa direction puis traça sa route sans demander son reste et en se dandinant . Absynthe résolu de le suivre surtout que là où il allait le sol avait l’air plus sec et il lui semblait qu’elle remontait , les murs et les plafonds bas de la caverne reprenant un aspect plus civilisés . Etait-elle sous le Lac de Poudlard ? Le repère du calmar géant ? Maintenant qu’elle était "au sec" sa mésaventure de tantôt lui apparaissait sous un jour plus excitant qu’effrayant . D’ailleurs elle serait partante pour un deuxième tour si on lui laissait prendre son maillot de bain .

-Couic ! , fit le rat .

-Quoi "couic"? Continues à avancer aller ! Je te donnerais du fromage si tu me sors de là…Deal ?

Qui ne tente rien n’a rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Albus Dumbledore
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Dim 14 Jan - 12:51

Le rat continua de couiner et avança sur un sol sec. Plus il avançait, plus le sol redevenait dure, il y avait même quelques pierres de temps à autres. La bestiole s'engageait dans un petit tunnel, et Absynthe fut contrainte de ramper à quatre pattes. Toutes ses souffrances furent récompensées par une magnifique salle avec de nombreuses tables avec des mets succulents qui semblait l'apeller.

-Absynthe Mortsonge... Délice... Viens te reposer !


Il y avait des têtes d'hypogryphe, de la salade, de la glaçe aux parfums divers et variés. Cette salle semblait immense, il n'y avait aucune issue sur les côtés. Le seul moyen de partir était dans le palfond, il y avait un trou par lequelle la lumière pouvait passer. Est-ce que cela signifiait que c'était le toit ? Pour tout dire la jeune fille était descendue dans les basfonds de la tour. Et l'issue l'amenerait au deuxième étage qui était parfaitement éclairé.
Mais encore fallait-il trouvait le moyen de monter si haut, et aussi d'échapper à la nourriture succulente ! Le rat avait rapidement fait son choix, il s'était jeté sur les mets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aguamenti.realbb.net
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Dim 14 Jan - 18:00

Absynthe commençait à se dire qu’elle avait fait le bon choix de suivre le petit rongeur . Après tout on disait qu’ils trouvaient toujours la sortie . Mais apparemment pas une sortie à taille forcément humaine . Alors qu’elle suivait son compagnon à fourrure Syn le vit soudain disparaître dans une brèche du mur , sûrement géante pour lui , mais quasi trop étroite pour elle . Légèrement affolée la Vert et Argent s’accroupit devant le pseudo tunnel et lança dans le dos du rat qui continuait bravement son chemin :

-Et moi ?! Qu’est-ce que je fais !?

Seuls les petits couinements du rat lui parvinrent alors qu’il disparaissait dans les ténèbres de sa petite démarche dandinante . Grognant contre le sort , la petite demoiselle encore humide commença à s’infiltrer dans la brèche à quatre patte se félicitant de ne pas être trop grande . Heureusement le sol était sec et à peu près propre , mais avec ses vêtements trempés elle ramassait toute la poussière et laissait derrière elle une traînée humide comme un escargot . Elle entendait au loin les échos des petites pattes du rat qui semblait avoir accélérer la cadence et la Vert et Argent se fit la réflexion que c’était sans doute le bout du tunnel . Ou alors il avait sentie un danger imminent et prenait la poudre d’escampette alors qu’elle avançait péniblement en essayant de ne pas trouer ses vêtements .

-Attends j’arrive petit égoïste ! Ah !

La Serpentard s’extirpa de son tunnel et se releva en ayant l’impression que ses os craquaient de partout . Qu’est-ce qu’on ne lui aurait pas fait faire ! En s’époussetant du mieux qu’elle pouvait elle détailla son environnement immédiat . Non rien qui menaçait de lui tomber dessus bien au contraire . La salle était vaste et richement décorée , comme les salles de bals des manoirs cossus où elle se rendait parfois . Cette ressemblance mit à bas toutes ses méfiances , elle se retrouvait dans un milieu familier pour elle associé au divertissement d’ailleurs il n’y avait rien d’autres que des tables à perte de vue . De quoi faire une véritable orgie ! Surtout que la jeune miss ne déjeunait jamais le matin et l’épisode de rafting improvisé lui avait ouvert l’appétit . Des petits grignotements lui parvinrent sur sa gauche et elle vit que le rat avait pris place sur une nappe blanche de dentelle et avait commencé à s’attaquer au fromage . Elle le lui laissait de bon cœur . Non Absynthe était plutôt du genre à faire honneur aux desserts .

Citation :
-Absynthe Mortsonge... Délice... Viens te reposer !

-Inutile de m’en prier !

Parlait-elle toute seule ? Pfiou peu importe , elle allait éviter de croquer dans une pomme , verte ou rouge , et elle ne risquerait pas de comas disqualifiant . Alors par quoi allait-elle commencer ? Elle slaloma entre les tables et attrapa une poignée de marshmallow rose et blanc qu’elle commença à mâchouiller de bon cœur . Avec sa petite réserve elle fit un tour de la pièce pour trouver une sortie , mais les murs étaient tous lisses et apparemment sans portes cachées . Elle ne pouvait que partir par où elle était rentrée et c’était donc exclus . Alors qu’elle s’accoudait à une table pour piocher dans du raisin blanc elle se rendit compte qu’il faisait étonnamment clair ici et sans source de lumière telle que des lampes . Non la lumière était centrée en un point et se tamisait en dégradé plus on s’éloignait de ce point . Relevant la tête la jeune fille aperçue une ouverture au plafond . Très haute . Le plus étrange était qu’elle avait le sentiment qu’il s’agissait de la lumière du jour qui passait à travers l’ouverture . Se pouvait-il qu’elle soit déjà si proche de l’arrivée ?

-Hé hé ! Je suis la plus douée ! A ma santé ! Et à la tienne mister Couic !


Oui elle n’allait pas oublier son allié de fortune qui attaquait désormais de la crème au marron avec acharnement . Syn leva son verre de cidre et le porta à ses lèvres . Jamais elle n’avait bu un cidre aussi doux et sucré ! Et Merlin seul savait à quel point elle était difficile ! Elle le goûta comme l’aurait fait un amateur de vin et se servit d’un autre verre qui était déjà plein sur la table .

*C’est marrant , on croirait que la table a été mise pour une armée .*

De ce fait tout semblait n’attendre que des convives . Eh bien elle n’allait pas laisser tout cela se perdre . D’autant plus qu’elle trouverait peut-être un moyen d’atteindre l’étage du dessus . Elle se baissa et regarda sous un table pour voir si on y avait pas cacher une échelle ou quoi que se soit d’autre , mais non rien . Elle allait regarder sous une autre table lorsqu’elle aperçue son met préférée entre tous : des crêpes beurre-sucre encore fumante et bien posée en évidence sur une autre table . Elle sentait d’ici le doux fumet qui lui fit venir l’eau à la bouche . Elle rit en imaginant ce par quoi devait passer les autres participants tandis qu’elle était là à se prélasser dans une salle charmante et luxueuse et à déguster des succulents repas . Une petite crêpe et elle s’y remettrait . A peine le morceau de crêpe qu’elle s’était découpée toucha t-il sa langue qu’elle eut l’impression que la pâte fondait en un délice sucré et délectable . Elle laissa échapper une exclamation d’appréciation et continua à découper sa crêpe avec entrain en se disant que finalement elle en prendrait bien une autre . Une petite dernière pour ne pas crier famine dans deux trois heures . Son rat grimpa sur la table et la regarda de ses yeux noirs insondables , son petit museaux s’agitant .

-Oui je sais on a du boulot , mais j’adore les crêpes : je m’en ferais éclater la pense tu vois ?

Syn venait de finir sa troisième et se tapotait les lèvres d’une serviettes quand le rat recommença à s’agiter .

-Quoi ? Tu as mangé quelque chose qui passe pas ? Je t’ai vu avec la crème aux marrons , t’avais bien le museau dedans hein ? Oh regarde ! Des caramels au café !

Se sortant de table Absynthe couru jusqu’à un buffet où était disposé tout un tas de sucrerie : des baguettes magiques au réglisse , des suçacides et même des souris en sucre .

*Je devrais peut-être en prendre pour couiner comme lui , on arriverait peut-être à communiquer ? *

Syn se disait qu’elle allait sans doute essayer une de ses glaces dans un coin là bas lorsqu’elle serait arriver à se détacher les dents . Ce caramel était délicieux , mais il était plutôt adhérant .Cependant le manège du rat commençait à l’agacer . Il tournait en rond sur le sol et avait l’air d’être devenu maboule…Haussant les épaules elle était à la recherche d’une petite chocogrenouille quand une idée lui vint . Des fizwibiz . C’était ce qu’il lui fallait et en suffisamment grosse quantité pour accéder à l’ouverture du plafond ! Où est-ce qu’il les rangeait ? Pris d’une nouvelle impulsion la jeune sorcière s’activa à rechercher cette friandise qui lui permettrait de s’élever au dessus du sol . Elle vida une calebasse de cerise pour pouvoir se faire des munitions lorsqu’elle trouverait sa sucrerie . Et elle la trouva une table pleine à craquer de fizwizbiz que Syn commença à faire rentrer dans sa calebasse . C’est alors qu’elle eut l’impression que les voix recommençait à lui parler . Il était étrange de se faire inviter par du nougat , mais la Serpentard était plus que repus et elle se demandait comment elle allait arriver à caser ses Fizwizbiz sans avoir de haut le cœur . En fait elle se sentait comme le rat à présent . Toute cette nourriture commençait à lui faire tourner la tête de nausée sans compter ces petites voix qui ne provenaient sûrement que de son esprit . La Vipère réprima un haut le cœur et lacha les sucreries dont elle remplissait sa calebasse . Elle allait devoir trouver autre chose car lui parler de nourriture ce n’était plus la peine . Prise d’un léger étourdissement elle se laissa tomber sur une chaise rembourrée , aussi pâle que la nappe et la vaisselle . Et ces voix qui lui pourrissaient la cervelle sans interruption !

-ASSEZ ! , cria-t-elle d’une voix autoritaire et suraiguë . Non mais oh ! Elle ne se laisserait pas embobiner par ces salades au sens propre comme au figuré .

Mais comment faire pour…? Absynthe se raccrocha à son fauteuil . Si elle ne pouvait pas léviter elle , elle ferait l’éviter sa chaise ! Tentant le wingardium leviosa , la jeune fille dut revoir son jugement . La chaise ne décollait pas plus de cinquante centimètres au dessus du sol . Relativement énervée Absynthe tira une nappe planche à elle en envoyant valdinguer toute la nourriture qui s’y trouvaient . Au moins si ces petits mets recommençaient à jacasser ils auraient une raison de se plaindre .


-Wingardium Levoisa ! J’AI DIT WINGARDIUM LEVIOSA CHIFFON !!!

Aussitôt la nappe blanche commença à léviter et la Vert et Argent se précipita pour s’accrocher à un pan de lin , le rat lui sautant sur l’épaule . Il sembla à Syn qu’il avait pris une couleur verdâtre . Pourvu qu’il ne s’oublie pas sur elle et tout irait bien car la jeune demoiselle était assez sur les nerfs pour le renvoyer dix mètres plus bas . Elle guidait sa nappe volante du mieux qu’elle le pouvait , mais sans aucune visibilité ce n’était guère très évident surtout qu'elle se cramponnait de toutes ses forces tant elle avait peur de tomber et de s'écraser au sol . Dumbledore aparaîtrait-il pour la sauver au dernier moment ? La grimpée lui parue durer une éternité , une éternité à guetter le moindre craquement suspect de tissu . Allons elle n'était pas si lourde ! Toutefois l’étoffe se glissa parfaitement à travers l’ouverture et la Vipère se jeta littéralement sur le coté du trou en écrasant le rongeur . Non seulement elle avait eut le vertige depuis qu’elle avait franchit la barre des deux mètres , mais en plus elle se sentait un peu ballonnée . Le drap blanc qui ne subissait plus son sortilège lui retomba dessus et la recouvrit comme un linceul .

*Bonne idée j’ai besoin d’un peu de méditation digestive .Oh je ne risque pas d’avaler quelque chose avant demain midi ! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Albus Dumbledore
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Dim 14 Jan - 19:05

Absynthe se sentait nauséabonde, et elle avait de nombreux hauts le cœur. Elle se sentait lourde, et ... fatiguée ! Ses paupières ne semblaient vouloir qu'une seule chose : dormir. Tout semblait être propice à l'assoupissement de l'enfant. Un battement doux et régulier faisait l'effet d'une douce chanson. Le couloir dans lequel la jeune Mortsonge était arrivé était étroit en largeur, mais très long. Le drap se transforma en une épaisse couverture, les lumières qui éclairaient le couloir s'éteignèrent progressivement.Tandis que la Serpentard luttait contre les forces du sommeil, il semblait que des lianes descendaient sur les murs et s'approchait d'elle dangereusement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aguamenti.realbb.net
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Lun 15 Jan - 0:05

Un bruit de rejet parvint aux oreilles de la petite jeune fille déjà entre deux mondes .

-Ôôôh…, lâcha-t-elle dégoûtée en se retournant dans ses draps .

Ses draps ? Eh bien oui sa couverture de laine fine et ses draps de satin . Elle était tellement fatiguée….Sa mère le lui avait dit « Si tu manges trop de sucrerie tu vas être malade ce soir ! » . Comme d’habitude Absynthe n’en avait fait qu’à sa tête et maintenant elle ne pouvait se « guérir » que par une bonne nuit de sommeil dans ses draps à la douceur inégalables . Elle se sentait déjà un peu mieux , mais même si son état nauséeux était des plus désagréable elle était sûre d’une chose : Elle recommencerait exactement pareille ! Elle n’avait jamais mangé des crêpes aussi bonnes et ces marshmallows moelleux…Mais…Qui est-ce qui se permettait de vomir dans sa chambre ?!

Saisie la Serpentard se redressa d’un coup en position assise et porta une main à ses lèvres saisie d’un nouveau haut-le-cœur à son geste trop brusque . Elle repéra vite le coupable entre deux grosses racines vertes et noueuses . Hop hop hop ! Elle ne faisait pas encore pousser des racines aussi laides dans son lieu de vie journalier et privilégié .


-J’ai encore faillit me faire avoir moi !

Absynthe se releva précautionneusement et expédia la nappe qui lui avait permit d’arrivée jusqu’ici par l’ouverture d’où elle était venue . Elle se secoua les sangs du mieux qu’elle put , chassant cette impression pernicieuse de sécurité , de chaleur , d’absence de contrainte…Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes . Enfin c’était ce que lui disait la musique . Syn tendit l’oreille pour entendre un peu mieux , la musique c’était son rayon et la mélodie était agréable . Elle évoquait un océan de nuages duveteux , du sable chaud , une senteur boisée et de la mousse douillette pour faire un petit somme loin de tout ses problèmes . En l’écoutant Absynthe pensa à la sensation délectable d’un bon bain chaud délicatement parfumé à l’abricot…

-Burp !

Non pas d’abricot ! Plus de nourriture jusqu’à demain ! Elle passa ses mains sur son visage et imprima une pression à ses yeux pour en chasser le sommeil qui s’y installait avec toujours plus de force . Elle ferait mieux de s’asseoir pour réfléchir et si elle tombait de fatigue le sol serait plus près donc ce serait moins douloureux . Elle se laissa choir sur le sol du corridor en s’appuyant au mur . Un lieu exiguë et la Vipère se félicita de ne pas s’encombrer de claustrophobie sinon elle aurait été cuite . En face d’elle Couic s’était laissé aller à faire un petit somme , les pattes en l’air et la moustache frémissante . Son ventre rebondie se soulevait en cadence et sa queue s’agitait parfois de spasme dut à ses rêves de rongeur . Les yeux de Syn se fermèrent eux aussi et elle dodelina lentement de la tête . Elle était consciente que ce n’était pas normal , mais elle n’était vraiment pas aidée . Sa superficialité vint la sauver au moment opportun . Soudain prise d’un coup de pression la jeune demoiselle vérifia sa taille pour s’assurer qu’elle n’avait pas doublée de volume elle aussi . Le rat avait de toute évidence « vidé » une partie de son excèdent et pourtant il affichait une mine replète qu ne faisait pas le moins pitié . Ah ça il y aurait à manger sur lui ! Alors qu’elle redevenait un peu plus lucide elle réalisa une chose . Les lumières du plafond suivaient à merveille les battements de ses paupières ! Ainsi lorsqu’elle fermait les yeux les lumières se tamisaient en écho . Dans quel coup fourré elle était encore tombée !

*Secoues toi ma fille ! Tu stagnes là ! Penses aux quarante points ! *

Le couloir était long , mais si elle savait garder les yeux ouverts et ne pas faire attention à cette musique lancinante , tout irait pour le mieux . Elle fit un pas et un bruissement se fit entendre au dessus de sa tête . Elle leva prudemment un œil et fit un autre pas . Un autre bruissement et elle aurait juré voir une liane feuillue bouger ! Troisième pas , quatrième pas . Mais oui ! A chaque pas qu’elle faisait toute la végétation convergeait vers elle ! Et elle devait bouger ! Non seulement si elle espérait gagner ce concours ce serait mieux , mais en plus si elle ne bougeait pas elle se sentait proche de tomber de fatigue . Tiens , quelques secondes d’inaction et elle bâillait largement .

Elle décida donc de faire de grandes enjambées sautées , mais les lianes se rapprochaient d’autant et lorsqu’elle s’immobilisa , elle était cernée de toutes parts , les lianes du plafond dangereusement proche de son visage . Encore un peu humide la jeune fille éternua et son mouvement de main fit encore bouger les cordes végétales . Mais qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir faire si il fallait faire le piquet pour ne pas se faire attraper ! Alors retentit un couic aigu à l’autre bout du couloir . Syn tourna légèrement la tête pour ne pas donner une raison aux plantes de bouger . Elle vit le gros rongeur émerger , s’ébrouer et…foncer sur elle de toute la vitesse de ses pattes !


-Non non restes où tu es crét…Arg !

La fille de Salazar n’eut pas l’occasion de finir sa phrase que déjà des lianes la soulevaient de terre et l’enserraient avec force . Elle commença à se débattre toutes griffes dehors , mais ses mains se retrouvèrent entortillées comme le reste . Syn était tellement furieuse de toutes ces catastrophes qui lui tombaient dessus qu’elle faillit mettre le feu à cette plante du diable et à elle avec par la même occasion , mais une autre idée lui vint pour desserrer un peu ses liens et peut-être passer à travers le couloir plus vite que ces maudites lianes ne seraient l’attraper !

-Tu veux jouer avec moi saleté ! Eh bien on va faire ça selon mes règles ! Terentallagra !

La plante se déroula si vite autour de Syn qu’elle se retrouva au sol sans avoir eut le temps de se réceptionner correctement . Elle faillit se recevoir une liane dans la figure car celles-ci s’agitaient maintenant de spasmes qui les rendaient aussi dangereuses que des fouets . Elle tendit alors une main devant elle en visant le sol et cria :

-Adipis !

Ce sortilège elle s’en était servie mainte fois pour rendre le sol aussi glissant que si de la graisse y avait été répandu lorsqu‘elle était petite et qu‘elle jouait à chat . En tant que souris elle distançait ses adversaires , en tant que chat elle les empêchait d’aller bien loin…Absynthe s’accroupie et s’élança d’un seul coup les bras tendues et les mains jointes comme si elle plongeait ( Syn star de la glisse Cool ) . Elle essayait de ne pas penser à l’état de son uniforme après un passage aussi crasseux . C’est à ce moment là qu’elle aurait eut besoin d’eau en quantité…Alors qu’elle arrivait au bout du couloir Couic la doubla et fonça dans le mur juste devant elle . Syn eut juste le temps de se mettre de côté pour amortir le choc , mais elle était épuisée .

*Je vais fermer les yeux juste un moment…*

Elle sentait un petit museau fouiller son visage et des moustaches lui chatouiller la peau , mais l’appel du sommeil fut trop fort cette fois et Absynthe sombra dans l’inconscience sans voir sur quoi débouchait son couloir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Albus Dumbledore
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Lun 15 Jan - 16:38

Absynthe semblait dormir dans les bras de morphets. Elle s'était endormi près d'un mur sur lequel siégeait un tableau. Le personnage animé de cette oeuvre d'art chantait une douce mélodie, c'est cette chanson qui semblait bercait l'étudiante. Le personnage était une vieille femme grassouillette avec une robe rouge et maquillé lourdement de noire.
Sur le mur en question, on pouvait apercevoir deux fissures sur les côtés, d'où émanait de la lumière.

[Il s'agit de ton dernier post, tu dois donc sortir au grand jour, sur le haut de la tour. Lorsque tout le monde aura finit son topic, je déciderai du classement selon le niveau RP.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aguamenti.realbb.net
Absynthe Mortsonge
Elève Serpentard 2ème Année
Elève Serpentard 2ème Année


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Mar 16 Jan - 0:24

A travers son esprit embrumé la Vert et Argent percevait encore une mélopée , en tout point identique à celle qui l’avait déjà à moitié endormie tout à l’heure . Mais cette fois la source du chant devait être plus proche , beaucoup plus proche . En effet les notes d’alto montaient avec d’autant plus de force et semblaient tellement nettes qu’elles ne pouvaient prendre corps que dans l’esprit d’Absynthe . Seulement la fillette était incapable de se rendre compte de quoi que ce soit , elle dormait à poing fermé et rien n’aurait pu la sortir de son sommeil de plomb . Elle faisait un rêve étrange peuplé de lianes traîtresses et de torrent de nourritures qui flottaient sur des nappes planches avant de prendre leur envols par les fenêtres d’un poireau géant qu’on aurait dit fait de métal . Dans ce rêve il y avait aussi une chanteuse à tête de rat , engoncée dans un somptueux fauteuil qui lévitait à quelques centimètres au dessus du sol . La femmme-rat chantait toujours le même air calme et régulier entrecoupé de petit « couic » aigue et particulièrement stressant . En fait la répétition inlassable de cette chanson était crispant en soi . Absynthe se retourna dans son sommeil sa conscience reprenant assez le dessus pour lui souffler que ce serait assez intelligent de changer de rêve . La jeune fille rêvait alors d’herbes vertes et d’hippogryphes sauvages monter par un étrange personnage , à la barbe et aux cheveux d’argent qui volaient particulièrement bien en produisant de jolies arabesques dans le vent . Absynthe songea qu’une barbe pareille devait être un sacré entretien , mais qu’elle volait superbement bien .

*Mais j’ai déjà dit ça ?! *

La demoiselle se retourna sur elle-même encore une fois . Oui elle s’était déjà fait cette réflexion . Ce jour même , un peu plus tôt dans la journée sauf qu’il n’y avait pas cette voix horripilante qui la poursuivait partout dans ses rêves et l’empêchait de rassembler ses souvenirs ! Ne pouvait elle donc pas s’en débarrasser !?

*Si tu ne peux pas c’est que cette voix ne fait pas parti de toi . Il faut que tu te réveilles pour la faire taire ! Aller réveilles toi Absynthe ! Réveilles toi et fais la taire pour de bon ou tu ne sortiras jamais d’ici ! Réveilles toi Syn ! Aller debout ! Réveilles toi ou tu vas PERDRE !!!!*

La Serpentard ouvrit les yeux au dernier mot . Tout lui revint en un éclair : l’Epreuve , sa coiffure super atterrante , la rasade d’eau qu’elle s’était prise , le banquet ensorcelé , sa lévitation horrifiante , les lianes fouet , son passage glissant à travers le couloir sous les plantes déchaînées et surtout…

-Couic !

-Le rat !

Une fois de plus sur le dos , l’énorme rongeur s’activait dans son sommeil comme s’il était en pleine course poursuite . La Vert et Argent pressa ses tempes de ses mains et se mit à parler très fort pour couvrir le chant qui continuait inlassablement et menaçait de la replonger dans un sommeil magique à chaque instant . Et comme elle n’avait pas d’autre interlocuteur que Couic…Elle le poussa légèrement du pied avant de se relever .

-Et tu me laisses dormir espèce d’associé à deux ronds ! T’es mauvais en tout mon pauvre vieux , pourquoi tu me suis depuis tout à l’heure si c’est pour ronfler comme un sourd alors qu’on devrait s’activer pour GAGNER !!!! AAAARG !!!! MAIS TU VAS LA FERMER VIEILLE PEAU !!!!

Absynthe pointa sa baguette vers le portrait qu’elle avait identifié comme étant la source de son mal . Indubitablement la centenaire qui y était peinte faisait profiter tout cet étage de sa carrure de diva . Elle était tailler pour jouer un rôle de Walkyrie à l’opéra . N’était son allure pitoyable et vulgaire , et si ces tresses eut été blonde elle aurait été proche de la perfection . Couic soudain réveillé par les éclats de la jeune fille tituba un instant avant de se rendormir son museau éclairé par un rayon de lumière dans lequel flottaient quelques particules de poussières . Un rayon de lumière !? Absynthe fit glisser le rat sur le coté pour qu’il aille ronfler plus loin et faisant fi de toute prudence elle jeta un œil par la fissure . Merlin elle avait réussi ! C’était la sortie ! Elle voyait le ciel bleu et des nuages fillasses ! Elle sentait même l’air frais passer au travers de la mince interstice ! La Serpentard se recula et se tourna vers le portrait de la dondon qui continuait son récital apparemment indifférente à tout .

-Comment on sort d’ici ?! Arrêtes de crailler cinq secondes et dis moi comment on sort d’ici avant que je ne te refasses le portrait !

Mais Syn aurait eu plus de résultats en menaçant un pot de chambre…Le vieille continuait inlassablement son petit air monotone , c’était à rendre dingue ! Sa robe rouge était comme une cape de toréador qu’on aurait agité devant les yeux de la Vert et Argent . Artiste dans l’âme et de part son éducation Absynthe commençait pourtant à envisager l’idée de décrocher ce tableau et de sauter à pied joint dessus pour le faire taire . D’un autre coté , elle pouvait tenter un autre sortilège qui ne nuirait pas à ses principes même s‘il ne serait pas aussi défoulant …

-Sourdinam , lâcha t-elle triomphalement . Aaaaah , ça fait du bien quand ça s’arrête !

Le portrait mit un temps à comprendre ce qui lui arrivait et si les insultes ne l’atteignait pas le fait de se retrouver réduit au mutisme complet , si . Syn éclata d’un rire qui dans quelques années la ferait paraître démoniaque , mais pour l’instant il lui donnait juste l’air d’une peste finie . Elle enchaîna quelques pointes de ballet et enjamba Couic d’un entrechat tandis qu’il revenait à lui . Le gros rongeur se secoua et passa le museau par l’ouverture devant lui , gratta un instant comme pour agrandir l’espace puis se précipita vers un autre espace qui avait échappé à Syn . Il fallait dire qu’elle était déjà assez occupée comme ça avec le portrait chanteur . Et elle n’était pas encore dehors ! La jeune fille passa sa main sur le mur pour détecter une pierre suspecte qui aurait servir de pressoir pour ouvrir un passage dans le mur , mais elle arriva vite à la conclusion que si bouton il y avait il n’était sûrement pas à sa hauteur…En y regardant mieux les deux interstices auraient pu être comme les cotés d’une large porte de chaque coté de la peinture dont la vieille femme la foudroyait à présent de ses paupières fardées à outrance . Syn faillit lui faire un geste tout sauf digne d’une Mortsonge , mais elle se retint à temps et se contenta de lui tirer la langue .

La jeune demoiselle s’agenouilla à coté de la moins apparente des ouvertures et gratta avec sa baguette la poussière et les déchets qui l’obstruaient . De toute évidence la sortie était là…C’était trop bête d’être bloquée si près du but ! La Serpentard se mit à se concentrer comme jamais , analysant tout au peigne fin . Qu’avait dit le portrait dans sa chanson ? Quelque chose de niais et de boiteux caché par une mélodie séduisante et par une voix de diva , une voix grasse qui rendait les paroles difficilement identifiables .


« Par la porte , la porte entrouverte je vois
Un jardin , de la mente et un matou chinois
Par la porte , la porte fermée j’entend
Les oiseaux ,les grillons et un miaulement
La porte pour toi reste close
La porte t’envoie sur les rose
Pour passer il y a un prix
Un mot oublié et vieillit
Connais tu la courtoisie ? »


Horreur musicale . Mais souvent les solutions sont apportées par de semblables inepties . Syn leva son poing et frappa trois fois jute en dessous du portait….Et une bourrasque de vent la saisie lorsque la porte s’ouvrit bien en grand . Ne demandant pas son reste la Serpentard se rua au dehors où elle déboucha sur une sorte de terrasse de pierre brute , Couic sur les talons . Ne se sentant plus de joie la petite fille fit un tour sur elle-même en écartant les bras comme pour faire le derviche . Puis elle commença à sautiller sur place les mains jointes sur ses lèvres .

-J’ai réussi ! J’ai réussi !

-Couic !

-On a réussi ! J’ai gagné ! Je suis sortie ! J’ai réussi ! Hé ho ! Bonjour Poudlard ! J’ai gagné !

S'approchant de la rembarde de pierre , la jeune fille adressa de grands signes de la main à la foule en contrebas alors qu’elle continuait à sautiller sur place comme si elle était montée sur ressort . Le vent envoyait ses cheveux dans tout les sens et devait lui donner l’air d’une petite sauvageonne surtout avec l’état de sa tunique graisseuse .

-Mais c’est vrai ma robe ! Holàlà ! Je n’ai jamais été aussi sale ! Récurvite !

N’étant pas une as du nettoyage l’effet fut minime mais la jeune fille doutait que Dumbledore apprécierait de la voir se dévêtir . Sans doute ne croirait-il pas ses explications sur la beauté artistique du corps humain dans son appareil le plus simple . Pourtant elle était tentée tant elle détestait se montrer dans un habit aussi crasseux . Mais..

-Wouhaha ! J’ai gagné ! C’est moi la championne ! Moi ! Moi ! Moi ! Lalala !

L’exultation débridée était certainement l’émotion qui convenait le mieux pour décrire l’état d’Absynthe en ce moment qu’elle aurait qualifié avec exagération comme le plus beau jour de sa vie .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sincityrpg.power-heberg.com/index.php
Albus Dumbledore
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   Mer 7 Mar - 11:18

Félicitation mademoiselle !
Vous avez fait gagné 30 points à votre maison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aguamenti.realbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )   

Revenir en haut Aller en bas
 
1ère Epreuve Spéciale dans le Parc ( miss Syn ^^ )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Dans un parc
» Un marsmallow perdu dans un parc d'attraction[Pv Lise]
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Une jolie fleur dans le parc {Molly}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fortuna Major :: Extérieur de Poudlard :: Les Epreuves Spéciales-
Sauter vers: